SEPTA-LOSARTAN Comprimé

Canada - français - Health Canada

Achète-le

Ingrédients actifs:
Losartan potassique
Disponible depuis:
SEPTA PHARMACEUTICALS INC
Code ATC:
C09CA01
DCI (Dénomination commune internationale):
LOSARTAN
Dosage:
100MG
forme pharmaceutique:
Comprimé
Composition:
Losartan potassique 100MG
Mode d'administration:
Orale
Unités en paquet:
100
Type d'ordonnance:
Prescription
Domaine thérapeutique:
ANGIOTENSIN II RECEPTOR ANTAGONISTS
Descriptif du produit:
Numéro de groupe d'ingrédients actifs (GIA) :0127971002; AHFS: 24:32.08
Statut de autorisation:
APPROUVÉ
Numéro d'autorisation:
02424983
Date de l'autorisation:
2014-06-05

Documents dans d'autres langues

Lire le document complet

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 1 de 42

MONOGRAPHIE DU PRODUIT

Pr

SEPTA-LOSARTAN

Comprimés de Potassium Losartan

25, 50 et 100 mg

(Notre standard)

L'angiotensine II antagoniste du récepteur

Septa Pharmaceuticals, Inc. Date de préparation:

7490 Pacific Circle, #1 May 27, 2014

Mississauga, ON L5T 2A3

Canada

Numéro de contrôle de la soumission: 173895

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 2 de 42

Table des matières

PARTIE I: RENSEIGNEMENTS PROFESSIONNEL DE SANTÉ ........................................................ 3

INFORMATIONS SOMMAIRES SUR LE PRODUIT ............................................................................... 3

INDICATIONS ET USAGE CLINIQUE ................................................................................................... 3

CONTRE-INDICATIONS .................................................................................................................... 4

AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS ................................................................................................ 4

EFFETS INDÉSIRABLES ..................................................................................................................... 8

INTÉRACTIONS MÉDICAMENTEUSES .............................................................................................. 11

DOSAGE ET ADMINISTRATION ...................................................................................................... 13

SURDOSAGE ................................................................................................................................. 14

ACTION ET PHARMACOLOGIE CLINIQUE ........................................................................................ 15

STABILITÉ ET CONSERVATION........................................................................................................ 18

PRÉSENTATION, COMPOSITION ET CONDITIONNEMENT ................................................................ 18

PARTIE II: RENSEIGNEMENTS SCIENTIFIQUES ......................................................................... 20

RENSEIGNEMENTS PHARMACEUTIQUES ........................................................................................ 20

ESSAIS CLINIQUES ......................................................................................................................... 20

PHARMACOLOGIE DÉTAILLÉE ........................................................................................................ 30

TOXICOLOGIE ............................................................................................................................... 31

BIBLIOGRAPHIE ............................................................................................................................ 37

PARTIE III: RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR ..................................................... 39

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 3 de 42

Pr

SEPTA-LOSARTAN

Comprimés de Potassium Losartan

PARTIE I: RENSEIGNEMENTS PROFESSIONNELS DE SANTÉ

INFORMATIONS SOMMAIRES SUR LE PRODUIT

Voie

d'administration

Posologie / Force

Tous les ingrédients non médicinaux

oral

comprimés de 25 mg,

50 mg, 100 mg

lactose monohydrate, cellulose de microcristalline, amidon

prégélatinisé, stéarate de magnésium, hypromellose, cellulose

de hydroxypropyle et dioxyde de titane

INDICATIONS ET USAGE CLINIQUE

Hypertension: Le Septa-Losartan est indiqué pour le traitement de l'hypertension essentielle. Le

Septa-Losartan est également indiqué chez les patients présentant une hypertension essentielle et

une hypertrophie ventriculaire gauche (voir ESSAIS CLINIQUES).

Le Septa-Losartan peut être utilisé seul ou en association avec des diurétiques thiazidiques.

Une grande majorité des patients ayant une hypertension sévère dans les essais cliniques

contrôlés ont requis une thérapie combinée. Le Septa-Losartan a été utilisé de façon concomitante

avec des bêtabloquants et des inhibiteurs calciques, mais les données sur cette utilisation sont

limitées.

Diabétiques de type 2 avec Protéinurie et Hypertension artérielle: Le Septa-Losartan est

également indiqué pour retarder la progression de la maladie rénale telle que mesurée par

l'apparition de doublement de la créatinine sérique, et une maladie rénale en phase terminale, et

pour réduire la protéinurie (voir ESSAIS CLINIQUES).

Personnes âgées (≥ 65 ans): Dans les études cliniques, il n'y avait aucune différence liée à l'âge

dans l'efficacité ou du profil de tolérance du losartan (voir MISES EN GARDE ET

PRÉCAUTIONS).

Enfants (6-16 ans): Des effets antihypertenseurs du Septa-Losartan ont été démontrés chez les

enfants hypertendus âgés de 6 à 16 ans. L'utilisation du Septa-Losartan dans ces groupes d'âge est

supportée par des preuves d’études adéquates et bien contrôlées du losartan chez les patients

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 4 de 42

pédiatriques (voir CONTRE-INDICATIONS, AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS,

ACTION ET PHARMACOLOGIE CLINIQUE et ESSAIS CLINIQUES).

CONTRE-INDICATIONS

Les patients qui présentent une hypersensibilité à ce médicament ou à tout ingrédient de la

formulation. Pour une liste complète, voir la rubrique PRÉSENTATION, COMPOSITION

ET CONDITIONNEMENT de la monographie du produit.

L'utilisation concomitante d'antagonistes des récepteurs de l'angiotensine (ARA) - y

compris le Septa-Losartan - ou des inhibiteurs d’enzyme de conversion de l'angiotensine

(IECA) avec des médicaments contenant de l'aliskiren chez les patients atteints de diabète

sucré (de type 1 ou de type 2) ou insuffisance rénale modérée à sévère (GFR <60

mL/min/1.73m2) est contre-indiquée (voir MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS,

double blocage du système rénine-angiotensine (SRA) et rénale, et les interactions

médicamenteuses, double blocage du système rénine-angiotensine-système (RAS) avec

les IECA, ARA ou de médicaments contenant de l'aliskiren-).

AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

Mises en garde et précautions importantes

Lorsqu'il est utilisé pendant la grossesse, les récepteurs de l'angiotensine (AT1) bloquants

(ARB) peuvent causer des blessures ou même la mort du fœtus en développement.

Lorsqu'une grossesse est détectée, le Septa-Losartan doit être arrêté dès que possible (voir

MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Populations particulières).

Carcinogenèse et mutagenèse

Il n'existe aucune preuve que la cancérogenèse et la mutagenèse sont associées avec le losartan

(voir TOXICOLOGIE).

Cardiovasculaire

Hypotension: Occasionnellement, une hypotension symptomatique est survenue après

l'administration du losartan, dans certains cas, après la première dose. Il est plus susceptible de

survenir chez les patients qui présentent une hypovolémie par un traitement diurétique, un régime

hyposodé, des dialyses, une diarrhée ou des vomissements. Chez ces patients, en raison du risque

de chute de la pression artérielle, le traitement doit être initié sous surveillance médicale étroite.

Des considérations similaires s'appliquent aux patients souffrant d'ischémie cardiaque ou de

maladie cérébrovasculaire chez lesquels une chute excessive de la pression artérielle pourrait

entraîner un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral.

Sténose valvulaire: Il est à craindre sur le plan théorique que les patients présentant une sténose

aortique puissent être particulièrement exposés au risque de diminution de la perfusion coronaire

lors d'un traitement avec des vasodilatateurs parce qu'ils ne développent pas autant la réduction

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 5 de 42

de la post-charge.

Double blocage du système rénine-angiotensine (SRA)

Il existe des preuves que l'administration concomitante d'antagonistes de l'angiotensine de

récepteurs (ARA), tels que le Septa-Losartan ou d'inhibiteurs d’enzyme de conversion de

l'angiotensine (IECA) avec l'aliskiren augmente le risque d'hypotension, de syncope, d’accident

vasculaire cérébral, une hyperkaliémie et une détérioration de la fonction rénale, y compris

l'insuffisance rénale, chez les patients atteints de diabète sucré (de type 1 ou de type 2) et/ou

insuffisance rénale modérée à sévère (GFR <60 mL/min/1.73m2). Par conséquent, l'utilisation du

potassium lasartan en combinaison avec des médicaments contenant de l'aliskiren est contre-

indiquée chez ces patients. La co-administration des ARAS, y compris le Septa-Losartan, avec

d'autres agents de blocage du SRA, tels que les ARAS ou des médicaments contenant de

l'aliskiren, n'est pas recommandée chez des patients, comme les résultats négatifs ne peuvent pas

être exclues.

Fonction hépatique / biliaire / pancréatique

Insuffisance hépatique: D'après les données pharmacocinétiques mettant en évidence des

concentrations plasmatiques accrues de manière significative de losartan et de son métabolite

actif chez les patients cirrhotiques après l'administration de Septa-Losartan, une dose plus faible

doit être envisagée chez les patients présentant une insuffisance hépatique ou une histoire

d'affaiblissement hépatique (voir DOSAGE ET ADMINISTRATION et PHARMACOLOGIE

DÉTAILLÉE).

Rénal

Insuffisance rénale: En raison de l'inhibition du système rénine-angiotensine-aldostérone, des

modifications de la fonction rénale ont été rapportées chez les personnes sensibles. Chez les

patients dont la fonction rénale peut dépendre de l'activité du système rénine-angiotensine-

aldostérone, tels que les patients présentant une sténose bilatérale de l'artère rénale, une sténose

unilatérale de l'artère rénale sur rein unique, ou grave insuffisance cardiaque congestive, le

traitement avec des agents qui inhibent ce système a été associé à une oligurie, une azotémie

progressive et, rarement, à l'insuffisance rénale aiguë et/ou la mort. Chez les patients sensibles,

l'utilisation concomitante de diurétiques peut accroître le risque.

L'utilisation des ARA-incluant le Septa-Losartan ou de IECA avec des médicaments contenant de

l'aliskiren est contre-indiqué chez les patients atteints d'insuffisance rénale modérée à sévère

(GFR <60 mL/min/1.73m2). (Voir CONTRE-INDICATIONS et INTERACTIONS, double

blocus du -angiotensine-système rénine (RAS) avec ARA, IECA ou des médicaments

contenant de l'aliskiren-).

L'utilisation du losartan devrait comprendre une évaluation appropriée de la fonction rénale.

Hyperkaliémie: Dans une étude clinique menée chez des patients atteints de diabète de type 2

avec protéinurie et hypertension, l'incidence de l'hyperkaliémie était plus élevée dans le groupe

traité avec le Septa-Losartan (9,9%) par rapport au groupe placebo (3,4%), cependant, peu de

patients ont arrêté le traitement en raison d'hyperkaliémie. Une surveillance étroite du potassium

sérique est recommandée (voir ESSAIS CLINIQUES et EFFETS INDÉSIRABLES, Anomalies

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 6 de 42

hématologiques et chimie clinique).

Sensibilité / résistance

Hypersensibilité: réactions anaphylactiques, angioœdème (enflure du larynx et de la glotte

provoquant une obstruction des voies respiratoires et/ou un gonflement du visage, des lèvres,

et/ou de la langue et du pharynx, nécessitant une intubation / trachéotomie dans certains cas) ont

été rapportés chez des patients traités par losartan; certains de ces patients ont connu auparavant

angioedema avec les inhibiteurs de l'ECA. Vascularite, y compris le purpura de Schönlein-

Henoch, a été rarement rapporté.

Populations particulières

Femmes enceintes: médicaments qui agissent directement sur le système rénine-angiotensine-

aldostérone (RAAS) peuvent entraîner une morbidité et mortalité fœtale et néonatale quand il est

administré aux femmes enceintes. Lorsqu'une grossesse est détectée, le Septa-Losartan doit être

arrêté dès que possible.

L'utilisation de l'ARB n'est pas recommandée pendant la grossesse. Les données

épidémiologiques disponibles concernant le risque de malformation après exposition aux

inhibiteurs de l'enzyme (une autre classe de produits thérapeutiques agissant sur le SRAA) durant

le premier trimestre de la grossesse n'ont pas été concluantes; cependant une petite augmentation

du risque ne peut être exclue. Compte tenu des données actuelles disponibles sur le risque d'ARB,

des risques similaires peuvent exister pour cette classe de médicaments. Les patients qui

envisagent une grossesse devraient modifier le traitement antihypertenseur pour un médicament

ayant un profil de sécurité établi pendant la grossesse. Quand la grossesse est diagnostiquée, le

traitement par antagonistes de l'angiotensine II doit être arrêté immédiatement et, si nécessaire,

un traitement alternatif sera débuté.

L'utilisation des ARAS pendant les deuxième et troisième trimestres de la grossesse est connue

pour entraîner une foetotoxicité (diminution de la fonction rénale; oligohydramnios, retard

d'ossification) et une toxicité néonatale (insuffisance rénale, hypotension, hyperkaliémie).

Les nourrissons avec une histoire d'exposition in utero à l’ARA doivent être étroitement

surveillés pour hypotension, oligurie et hyperkaliémie. En cas d'oligurie, l'attention devrait être

dirigée vers le soutien de la pression artérielle et de la perfusion rénale. L’échange de la

transfusion ou de la dialyse peut être exigé comme moyens d'inverser l’hypotension et/ou

remplacer la fonction rénale; cependant, l'expérience limitée avec ces procédures n'a pas été

associée à un bénéfice clinique significatif. Ni le losartan ni son métabolite actif ne peuvent être

éliminés par hémodialyse.

Données animales

Le Septa-Losartan a démontré qu’il produisait des effets néfastes dans les foetus et les nouveau-

nés de rat, qui comprennent une diminution du gain, la mortalité et/ou une toxicité rénale. Des

niveaux significatifs de losartan et de son métabolite actif ont été montrés à être présents dans le

lait de rat. Basés sur des évaluations pharmacocinétiques, ces résultats sont attribués à

l'exposition au médicament en fin de gestation et pendant la lactation.

Femmes qui allaitent: On ne sait pas si le losartan ou son métabolite actif sont excrétés dans le

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 7 de 42

lait humain, mais des niveaux élevés de ces deux composés ont été trouvés dans le lait des rates

allaitantes. Puisque beaucoup de médicaments sont excrétés dans le lait maternel, et en raison de

leur potentiel pour affecter le nourrisson négativement, une décision devrait être prise s'il faut

arrêter l’allaitement ou arrêter le médicament, en tenant compte de l'importance du médicament

pour la mère.

Personnes âgées (≥ 65 ans): Aucune différence globale dans la sécurité n'a été observée entre les

patients âgés et les plus jeunes, mais la prudence appropriée devrait néanmoins être utilisée lors

de la prescription aux personnes âgées, puisqu’une vulnérabilité accrue à l'effet du médicament

est possible dans cette population de patients. Cette conclusion est basée sur 391 de 2085 (19%)

des patients de 65 ans et plus qui ont reçu la monothérapie losartan dans des essais contrôlés pour

l'hypertension. Ce fut aussi la conclusion dans une étude clinique contrôlée chez les patients

diabétiques de type 2 présentant une protéinurie et hypertension avec 248 (33%) des patients de

65 ans et plus et dans une étude clinique contrôlée chez les patients hypertendus présentant une

hypertrophie ventriculaire gauche avec 2857 (62 %) des patients de 65 ans et plus (voir ESSAIS

CLINIQUES).

Pédiatrie: L'effet antihypertenseur a été démontré dans une étude dose-réponse d'une durée

limitée de trois semaines, après quoi la moitié des patients ont continué un dosage attribué jusqu'à

six semaines. La baisse de la pression artérielle a été maintenue dans les deux doses les plus

élevées.

Insuffisance rénale

Il n'existe pas de données sur l'effet du Septa-Losartan sur la pression artérielle chez les patients

pédiatriques âgés de moins de six ans et le nouveau-né, ou chez les patients pédiatriques ayant un

taux de filtration glomérulaire <30 mL/min/1.73m2.

En conséquence de l'inhibition du système rénine-angiotensine-aldostérone, des modifications de

la fonction rénale ont été rapportées chez les personnes sensibles. Chez les patients dont la

fonction rénale peut dépendre de l'activité du système rénine-angiotensine-aldostérone, tels que

les patients présentant une sténose bilatérale de l'artère rénale, une sténose unilatérale de l'artère

rénale sur rein unique, ou grave insuffisance cardiaque congestive, le traitement avec des agents

qui inhibent ce système a été associé à une oligurie, une azotémie progressive et, rarement,

l'insuffisance rénale aiguë et/ou la mort. Chez les patients sensibles, l'utilisation concomitante de

diurétiques peut accroître le risque.

L'utilisation du losartan devrait comprendre une évaluation appropriée de la fonction rénale.

Insuffisance hépatique

Il n'existe pas de données sur l'effet du Septa-Losartan chez les patients pédiatriques atteints

d'insuffisance hépatique. Une sécurité à long terme a été étudiée chez les patients pédiatriques,

comme une extension de 6 mois de l'étude dose-réponse ci-dessus cités.

Les pharmacocinétiques du losartan ont été étudiées chez 50 patients pédiatriques hypertendus> 1

mois à <16 ans après l’administration orale une fois par jour d'environ 0,54 à 0,77 mg / kg de

losartan (doses moyennes). Le métabolite actif est formé à partir de losartan dans tous les groupes

d'âge. Les pharmacocinétiques du losartan et de son métabolite actif sont généralement similaires

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 8 de 42

entre les groupes d'âge étudiés et concordent avec les données historiques pharmacocinétiques

chez l'adulte (voir EFFETS INDÉSIRABLES et ESSAIS CLINIQUES).

Race: Dans l'étude LIFE, les patients Noirs afro-américains traités avec de l’atenolol étaient

moins à risque de connaître le critère principal d'évaluation combiné et le coup par rapport aux

patients noirs afro-américains traités avec le Septa-Losartan. Basé sur l'étude LIFE, les avantages

du Septa-Losartan sur le critère principal d'évaluation combiné et le coup par rapport à l'aténolol

ne s'appliquent pas aux patients Noirs afro-américains souffrant d'hypertension et une

hypertrophie ventriculaire gauche, bien que les deux régimes de traitement efficace réduit la

pression artérielle chez ces patients (voir CLINIQUE ESSAIS).

Surveillance et épreuves de laboratoire

Non applicable.

EFFETS INDÉSIRABLES

Vue d’ensemble des effets indésirables des médicaments

Le potassium de Losartan a été évalué pour la sécurité avec plus de 3300 patients traités pour

l'hypertension essentielle. Parmi ceux-ci, 2085 ont été traités avec le losartan en monothérapie

dans des essais cliniques contrôlés.

Dans les études ouvertes, plus de 1200 patients ont été traités avec le losartan pendant plus de 6

mois, et plus de 800 pour plus d'un an.

Dans les essais cliniques contrôlés, l'arrêt du traitement en raison d'effets indésirables cliniques a

eu lieu dans 2,3% et 3,7% des patients traités par losartan et placebo, respectivement.

Les effets indésirables potentiellement graves suivants ont été rarement rapportés avec le losartan

dans les essais cliniques contrôlés: syncope, hypotension.

Aucune différence pertinente entre le profil des effets indésirables chez les patients pédiatriques

et précédemment rapportés chez les patients adultes n’a été identifiée.

Effets indésirables du médicament observés au cours des essais cliniques

Puisque les essais cliniques sont menés dans des conditions très particulières, les taux

d'effets indésirables observés dans les essais cliniques peuvent ne pas refléter les taux

observés en pratique et ne doivent pas être comparés aux taux dans les essais cliniques

d'un autre médicament. Les renseignements sur les réactions indésirables provenant des

essais cliniques s'avèrent utiles pour déterminer les événements indésirables liés aux

médicaments et pour l'approximation des taux.

In these double-blind controlled clinical trials, the following adverse reactions reported with

losartan potassium occurred in ≥1% of patients, regardless of drug relationship:

Dans ces essais cliniques contrôlés à double insu, les effets indésirables suivants ont été rapportés

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 9 de 42

avec le Septa-Losartan survenu chez ≥ 1% des patients, indépendamment de la relation des

médicaments:

Septa-Losartan

(n=2085)

Placebo

(n=535)

Corps dans l'ensemble

Asthénie / fatigue

Œdème / gonflement

Douleurs abdominales

Douleur à la poitrine

1.1

2.6

Cardiovasculaire

Palpitation

Tachycardie

1.0

1.7

Digestif

Diarrhée

Dyspepsie

Nausée

1.8

2.8

Affections musculo-squelettiques

Maux de dos

Crampes musculaires

1.0

1.1

Nerveux / Psychiatrique

Vertiges

Maux de tête

Insomnie

14.1

1.1

17.2

0.7

Respiratoire

Toux

Congestion nasale

Pharyngite

Trouble des sinus

Infection des voies respiratoires supérieures

6.5

5.6

Dans ces essais cliniques contrôlés pour l'hypertension essentielle, les étourdissements ont été le

seul effet indésirable, survenant chez plus de 1% des cas, qui a été signalé comme liée au

médicament, et qui a eu lieu à une plus grande incidence dans le traitement-losartan (2,4%) que

sous traitement-placebo (1,3%) patients.

Le Septa-Losartan a été généralement bien toléré dans un essai clinique contrôlé chez les patients

diabétiques de type 2 avec protéinurie et hypertension. Les effets indésirables les plus fréquents

liés au médicament ont été l'asthénie / fatigue, étourdissements, hypotension et hyperkaliémie

(voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS). Chez les patients hypertendus présentant une

hypertrophie ventriculaire gauche, les effets secondaires liés au médicament les plus courants

étaient les étourdissements, l'asthénie / fatigue et des vertiges.

Effets indésirables moins fréquents des médicaments cliniques (<1%)

Dans les essais à double insu contrôlés cliniques sur l'hypertension essentielle, les effets

indésirables suivants ont été rapportés avec le Septa-Losartan à un taux d'occurrence de moins de

1%, indépendamment de la relation des médicaments: effets orthostatiques, somnolence, vertiges,

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 10 de 42

épistaxis, acouphènes, constipation, malaise, éruption cutanée.

Anomalies hématologiques et de chimie clinique détectées

Dans les essais cliniques contrôlés pour l'hypertension essentielle, les changements cliniquement

importants dans les paramètres de laboratoire standard étaient rarement associés à

l'administration du Septa-Losartan.

Tests de la fonction hépatique: Au cours des essais à double insu hypertendus, les élévations

des ASAT et ALAT survenus chez 1,1% et 1,9% des patients traités par losartan et à 0,8% et

1,3% des patients traités avec le placebo, respectivement. Lorsque l’élévation du AST ou ALAT

≥ 2 fois la limite supérieure de la normale ont été comparés, la fréquence était similaire à celle

observée dans le groupe placebo.

Hyperkaliémie: Dans les essais cliniques contrôlés pour l'hypertension essentielle,

l’hyperkaliémie (potassium sérique> 5,5 mEq / L) a été observée chez 1,5% des patients traités

par le Septa-Losartan.

Dans une étude clinique réalisée chez des diabétiques de type 2 avec protéinurie et hypertension,

9,9% des patients traités par Septa-Losartan et 3,4% des patients traités par placebo ont

développé une hyperkaliémie (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Fonction rénale -

Hyperkaliémie).

Créatinine, azote uréique du sang: Des augmentations mineures dans l'azote d'urée de sang

(BUN) ou de la créatinine sérique ont été observées chez moins de 0,1 pour cent des patients

atteints d'hypertension essentielle traitée avec le Septa-Losartan seul. Aucun patient n'a

interrompu la prise de Septa-Losartan seul en raison de l'augmentation de BUN ou de créatinine

sérique.

Hémoglobine et hématocrite: De légères diminutions de l'hémoglobine et de l'hématocrite

(réductions moyennes d'environ 0,11 pour cent grammes et 0,09 pour cent en volume,

respectivement) se sont produites chez les patients traités avec le Septa-Losartan seul, mais

étaient rarement d'importance clinique. Dans les essais cliniques contrôlés, aucun patient n'a

arrêté le traitement en raison de l'anémie. L'arrêt du traitement losartan due à l'anémie a été

rapportée avec l'utilisation post-commercialisation du losartan.

Dans les essais cliniques, ont a noté ce qui suit pour se produire avec une incidence <1%,

indépendamment de la relation de médicaments: thrombocytopénie, éosinophile.

Effets secondaires post-marché des médicaments

Les autres effets indésirables rarement rapportés dans des études ouvertes ou après la

commercialisation chez des patients atteints d'hypertension essentielle, indépendamment de la

relation des médicaments, notamment l'anémie, la thrombocytopénie (rarement rapportés),

l'hépatite, des anomalies dans les tests de la fonction hépatique, des vomissements, toux

provoquée par le médicament, l’asthénie, la diarrhée, la migraine, dysgueusie, arthralgies, prurit,

érythrodermie, troubles du goût, de l'urticaire, malaise, dysfonction érectile / impuissance et la

photosensibilité. Des cas de douleur musculaire, de faiblesse musculaire, de myosite et de

rhabdomyolyse ont été rapportés chez des patients recevant des inhibiteurs de récepteurs de

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 11 de 42

l'angiotensine II.

Des réactions anaphylactiques, angio-œdème (enflure du larynx et de la glotte provoquant une

obstruction et/ou un gonflement du visage, des lèvres, et/ou de la langue et du pharynx,

nécessitant une intubation / trachéotomie dans certains cas, des voies respiratoires) ont été

rapportés chez des patients traités par losartan; certains de ces patients ont connu auparavant un

œdème avec les inhibiteurs de l'ECA. Vascularite, y compris le purpura de Schönlein-Henoch, a

été rarement rapporté.

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

Interactions médicamenteuses

Diurétiques: Les patients sous diurétiques, et particulièrement ceux pour lesquels la thérapie

diurétique a été récemment instituée, peuvent parfois avoir une baisse excessive de la pression

artérielle après l'initiation du traitement par Septa-Losartan. La possibilité d'hypotension

symptomatique avec l'utilisation du Septa-Losartan peut être minimisée en interrompant le

diurétique avant le début du traitement et/ou réduction de la dose initiale de losartan (voir MISES

EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Cardiovasculaire - Hypotension et POSOLOGIE ET

ADMINISTRATION). Aucune interaction médicamenteuse d'importance clinique n’a été

observée avec les diurétiques thiazidiques.

Agents augmentant la kaliémie: L'utilisation concomitante de diurétiques antikaliurétiques (par

exemple, la spironolactone, triamtérène, amiloride), de suppléments potassiques ou de substituts

de sel contenant du potassium peuvent conduire à une augmentation de la kaliémie.

Comme le Septa-Losartan diminue la production d'aldostérone, les diurétiques antikaliurétiques

ou les suppléments de potassium doivent être administrés qu'en cas d'hypokaliémie avérée et un

contrôle fréquent de la kaliémie. Les substituts de sel contenant du potassium devraient

également être utilisés avec prudence.

Inhibition double du système rénine-angiotensine(RAS) avec ARA, IECA ou médicaments

contenant de l’aliskiren-: L’inhibition double du système rénine-angiotensine(RAS) avec ARA,

IECA ou médicaments contenant de l'aliskiren est contre-indiquée chez les patients atteints de

diabète et/ou une insuffisance rénale, et n'est pas recommandée chez les autres patients, puisque

les résultats négatifs ne peuvent pas être exclus. Voir CONTRE-INDICATIONS et MISES EN

GARDE ET PRÉCAUTIONS, inhibition double du système rénine-angiotensine (RAS).

Sels de lithium: Comme avec d'autres médicaments qui affectent l'excrétion de sodium,

l'excrétion de lithium peut être réduite. Par conséquent, les niveaux du sérique de lithium

devraient être contrôlés soigneusement si les sels de lithium doivent être co-administré avec des

antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II.

Digitale: Sur 9 volontaires sains, quand une dose orale unique de 0,5 mg de dioxine a été

administrée à des patients recevant du losartan pendant 11 jours, la dioxine ASC et la Cmax de la

dioxine, les ratios par rapport au placebo, ont été trouvés à 1,06 (IC à 90% 0,98 à 1,14) et de 1,12

(IC à 90% 0,97 à 1,28), respectivement. L'effet du losartan sur la pharmacocinétique à l'état

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 12 de 42

d'équilibre de glycosides cardiaques n'est pas connu.

Warfarine: Le losartan administré pendant 7 jours n'a pas affecté la pharmacocinétique ou la

pharmacodynamique d'une dose unique de warfarine. L'effet du losartan sur la pharmacocinétique

à l'état d'équilibre de la warfarine n'est pas connu.

Médicaments affectant le cytochrome P450 du système: Le rifampicine, un inducteur du

métabolisme des médicaments, diminue les concentrations du métabolite actif du losartan. Chez

l'homme, deux inhibiteurs de P450 3A4 ont été étudiés. Le kétoconazole n'a pas affecté la

conversion du losartan au métabolite actif après l'administration par intraveineuse du losartan et

l’érythromycine n'avait aucun effet cliniquement significatif après l'administration orale du

losartan. Le fluconazole, un inhibiteur de P450 2C9, a diminué la concentration en métabolite

actif. Les conséquences pharmacodynamiques de l'utilisation concomitante du losartan et

d'inhibiteurs de P450 2C9 n'ont pas été examinées.

Quand le losartan a été administré à 10 volontaires sains de sexe masculin en une seule dose dans

l'état d'équilibre de phénobarbital, un inducteur des enzymes du cytochrome P450, losartan AUC,

par rapport au scénario de référence, était de 0,80 (IC à 90% 0,72 à 0,88), tandis que l'ASC du

métabolite actif E-3174, était de 0,80 (IC à 90% 0,78 à 0,82).

Quand le losartan a été administré à 8 volontaires sains de sexe masculin en une seule dose dans

l'état d'équilibre de la cimétidine, un inhibiteur du cytochrome P450, losartan AUC, par rapport

aux valeurs de départ, était de 1,18 (IC à 90% 1.10 à 1.27), tandis que l'ASC du métabolite actif

E-3174, était de 1,00 (IC à 90% 0,92 à 1,08).

Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, y compris les inhibiteurs de la cyclo-

oxygénase-2: les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), y compris

l'indométacine et inhibiteurs sélectifs de la cyclooxygénase-2 (inhibiteurs COX-2) peuvent

réduire l'effet des diurétiques et d'autres médicaments antihypertenseurs. Par conséquent, l'effet

antihypertenseur des antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II ou des inhibiteurs de l'ECA

peut être atténué par les, AINS, y compris les inhibiteurs sélectifs de la COX-2.

Chez certains patients ayant une fonction rénale compromise (par exemple, les patients âgés ou

les patients qui présentent une hypovolémie, y compris ceux sur la thérapie diurétique) qui sont

traités avec des, AINS, y compris les inhibiteurs sélectifs de la COX-2, la coadministration de

l’antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II ou les inhibiteurs IEC peuvent entraîner une

détérioration de la fonction rénale. Des cas d'insuffisance rénale aiguë, généralement réversible,

ont été rapportés. Par conséquent, cette association devra être administrée avec prudence dans

cette population de patients.

Interactions avec les aliments

Le Septa-Losartan peut être administré avec ou sans nourriture.

Interactions avec les médicaments à base de plantes

Les interactions avec des produits à base de plantes n'ont pas été établies.

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 13 de 42

Interactions avec les médicaments-laboratoire

Les interactions avec les tests de laboratoire n'ont pas été établies.

DOSAGE ET ADMINISTRATION

Posologie recommandée et ajustement posologique

Le Septa-Losartan peut être administré avec ou sans nourriture, mais il doit être pris

régulièrement par rapport à l'apport alimentaire à la même heure chaque jour.

Hypertension: La dose de Septa-Losartan doit être individualisée.

L’initiation du traitement exige une considération du récent traitement antihypertenseur des

médicaments, la mesure de l'élévation de la pression artérielle, la restriction de sel, et d'autres

facteurs cliniques pertinents. La posologie des autres agents antihypertenseurs utilisés avec le

Septa-Losartan peut être nécessaire à modifier.

Monothérapie: La dose initiale habituelle du Septa-Losartan est de 50 mg une fois par jour.

La posologie doit être adaptée en fonction de la réponse de la pression sanguine. L'effet

antihypertenseur maximal est atteint dans 3-6 semaines après le début du traitement.

La dose habituelle pour le Septa-Losartan est de 50 à 100 mg une fois par jour. Une dose de 100

mg par jour ne doit pas être dépassée, car aucun effet antihypertenseur supplémentaire n’est

obtenu avec des doses plus élevées.

Dans la plupart des patients prenant du Septa-Losartan de 50 mg une fois par jour, l'effet

antihypertenseur est maintenu. Chez certains patients traités une fois par jour, l'effet

antihypertenseur peut diminuer vers la fin de l'intervalle de dosage. Ceci peut être évalué par la

mesure de la pression artérielle juste avant le dosage pour déterminer si un contrôle satisfaisant

est maintenu pendant 24 heures. Si elle n'est pas, soit une administration deux fois par jour avec

la même posologie quotidienne totale, ou une augmentation de la dose doit être prise en

considération. Si la pression artérielle n'est pas suffisamment contrôlée par le Septa-Losartan

seul, un diurétique n’épargnant pas le potassium peut être administré de façon concomitante.

Pour les patients qui présentent une hypovolémie, une dose initiale de 25 mg une fois par jour

doit être envisagée (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Cardiovasculaire -

Hypotension et Interactions médicamenteuses).

Traitement diurétique concomitant: Chez les patients recevant des diurétiques, une thérapie de

Septa-Losartan doit être instaurée avec prudence, car ces patients peuvent avoir une déplétion

volémique et donc plus susceptible de subir une hypotension après le début du traitement

antihypertenseur supplémentaire. Chaque fois que possible, tous les diurétiques doivent être

arrêtés deux ou trois jours avant l'administration du Septa-Losartan, afin de réduire le risque

d'hypotension (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Cardiovasculaire - Hypotension et

Interactions médicamenteuses). Si ce n'est pas possible en raison de l'état du patient, le Septa-

Losartan doit être administré avec prudence et la pression artérielle doit être suivie de près. Par la

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 14 de 42

suite, la posologie doit être adaptée en fonction de la réponse individuelle du patient.

Diabétiques de type 2 avec protéinurie et hypertension artérielle: La dose initiale habituelle

est de 50 mg une fois par jour. La dose peut être portée à 100 mg une fois par jour sur la base de

la réponse de la pression sanguine. Le Septa-Losartan peut être administré avec d'autres

antihypertenseurs (par exemple, les diurétiques, inhibiteurs calciques, alpha- ou bêtabloquants et

antihypertenseurs d'action centrale) ainsi qu'avec l'insuline et d'autres hypoglycémiants

couramment utilisés (par exemple, les sulfonylurées, glitazones et inhibiteurs de la glucosidase ).

Personnes âgées (≥ 65 ans): Aucun ajustement de la posologie initiale n'est nécessaire pour la

plupart des patients âgés. Cependant, une surveillance appropriée de ces patients est

recommandée.

Enfants (6-16 ans): Pour les patients qui peuvent avaler des comprimés, la posologie

recommandée est de 25 mg une fois par jour chez les patients ≥ 20 à <50 kg. La dose peut être

augmentée jusqu'à un maximum de 50 mg une fois par jour. Chez les patients> 50 kg, la dose

initiale est de 50 mg une fois par jour. La dose peut être augmentée jusqu'à un maximum de 100

mg une fois par jour.

La posologie doit être adaptée à la réponse de la pression sanguine.

Chez les enfants qui ont un volume intravasculaire appauvri, ces conditions doivent être corrigées

avant l'administration du Septa-Losartan.

Le Septa-Losartan n'est pas recommandé chez les patients pédiatriques avec un taux de filtration

glomérulaire <30 mL/min/1.73 m2, chez les patients pédiatriques atteints d'insuffisance

hépatique, ou le nouveau-né puisqu’aucune donnée n'est disponible.

Insuffisance rénale: Aucun ajustement de la posologie initiale n’est habituellement nécessaire

chez les patients atteints d'insuffisance rénale, y compris ceux nécessitant une hémodialyse.

Cependant, une surveillance appropriée de ces patients est recommandée.

Insuffisance hépatique: Une dose initiale de 25 mg doit être envisagée chez les patients

présentant une insuffisance hépatique ou une histoire d'affaiblissement hépatique (voir MISES

EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Fonction hépatique / biliaire / pancréatique - Insuffisance

hépatique et PHARMACOLOGIE DÉTAILLÉE).

Oubli d'une dose

Si une dose est oubliée, une dose supplémentaire ne devrait pas être prise. L'horaire habituel doit

être repris.

SURDOSAGE

Peu de données sont disponibles concernant le surdosage avec le Septa-Losartan chez les

humains. La manifestation la plus probable d'un surdosage serait l'hypotension et/ou une

tachycardie. En cas d'hypotension symptomatique, un traitement approprié doit être institué.

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 15 de 42

Ni le losartan ni son métabolite actif ne peuvent être éliminés par hémodialyse.

Pour la gestion d'un surdosage soupçonné, communiquez avec votre centre antipoison régional.

ACTION ET PHARMACOLOGIE CLINIQUE

Mécanisme d'action

Le Septa-Losartan antagoniste l'angiotensine II en bloquant le type un (AT

) du récepteur de

l'angiotensine.

L'angiotensine II est la principale hormone vasoactive du système rénine-angiotensine. Ses effets

incluent la vasoconstriction et la stimulation de la sécrétion d'aldostérone par le cortex

surrénalien.

Le losartan et son métabolite actif, E-3174, bloquent les effets vasoconstricteurs et les sécrétions

d'aldostérone de l'angiotensine II en bloquant sélectivement la liaison des récepteurs AT

d'angiotensine II présents dans de nombreux tissus, y compris le muscle lisse vasculaire. Un

deuxième type de récepteur d'angiotensine II a été identifié comme le récepteur AT

, mais il ne

joue aucun rôle connu dans l'homéostasie cardiovasculaire. Le losartan et son métabolite actif

n'exposent pas d'activité agoniste sur les récepteurs AT

, et ont beaucoup plus d'affinité, d'ordre

de 1000 fois, pour le récepteur AT

que pour le récepteur AT

. Des études in vitro de liaison

indiquent que le losartan est lui-même, un antagoniste compétitif réversible au niveau du

récepteur AT

, tandis que le métabolite actif est de 10 à 40 fois plus puissant que le losartan, et

est un antagoniste réversible, non compétitif du récepteur AT

Ni le losartan ni son métabolite actif inhibent l'enzyme de conversion (ACE), également appelée

kinase II, l'enzyme qui transforme l'angiotensine I en angiotensine II et dégrade la bradykinine,

pas plus qu'ils ne se lient à ou bloquent d'autres récepteurs d'hormone ou canaux d'ion connus

pour être importants dans la régulation cardiovasculaire.

Pharmacodynamique

Le losartan inhibe l'effet vasopresseur de l'angiotensine II. Une dose de 100 mg inhibe cet effet

d'environ 85% au pic, avec 25-40% d'inhibition persistante pendant 24 heures. L’enlèvement de

la réaction négative de l'angiotensine II provoque un 2-3 fois l’augmentation de l'activité de la

rénine plasmatique, et une augmentation conséquente de la concentration plasmatique

d'angiotensine II, chez les patients hypertendus.

L’abaissement maximum de la pression sanguine, après l'administration orale d'une dose unique

de losartan, comme on le voit chez les patients hypertendus, se produit à environ 6 heures.

Chez les patients traités avec le losartan pendant les essais contrôlés, il n'y avait pas de

changement significatif de la fréquence cardiaque.

Il n'y a aucun effet de rebond apparent après le retrait brusque du traitement losartan.

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 16 de 42

Les patients noirs hypertendus présentent une réponse de la pression artérielle moyenne

inférieure à la monothérapie losartan que les autres patients hypertendus.

Pharmacocinétique

Tableau 1 - Paramètres pharmacocinétiques chez les adultes hypertendus après des doses

multiples

Adultes ayant reçu 50 mg une fois par jour pendant 7 jours

n = 12

Origine

Métabolite actif

-24h

(ng h / mL)

442 ± 173

1685 ± 452

(ng/mL)

224 ± 82

212 ± 73

2.1 ± 0.70

7.4 ± 2.4

(mL/min)

56 ± 23

20 ± 3

moyen ± écart-type

Harmonique moyen ± écart-type

Médiane

Absorption: Après l’administration orale, le losartan est bien absorbé avec une biodisponibilité

systémique de losartan d'environ 33%. Environ 14% de la dose administrée par voie orale de

losartan est transformé en métabolite actif, mais environ 1% des sujets n'ont pas converti

efficacement le losartan en métabolite actif.

Les concentrations maximales moyennes de losartan se produisent à environ une heure, et celle

de son métabolite actif à environ 3-4 heures. Bien que les concentrations plasmatiques maximales

de losartan et de son métabolite actif sont égales environ, l'AUC du métabolite est environ 4 fois

supérieure à celle du losartan.

Distribution: Le losartan et son métabolite actif sont fortement liés aux protéines plasmatiques,

essentiellement l'albumine, avec des fractions libres de plasma de 1,3% et 0,2% respectivement.

Les liaisons protéiques plasmatiques sont constantes sur la gamme de concentration accomplie

avec les doses recommandées. Les études chez le rat indiquent que le losartan traverse la barrière

hématoencéphalique minimalement, voire pas du tout.

Le volume de distribution du losartan est d'environ 34 litres, et de celle de son métabolite actif est

d'environ 12 litres.

Métabolisme: Le losartan est un agent oralement actif qui subit le métabolisme de premier

passage important par les enzymes du cytochrome P450. Il est converti, en partie, en un

métabolite d'acide carboxylique actif, E-3174, qui est responsable de la majeure partie de

l'antagonisme des récepteurs d'angiotensine II qui suit l'administration orale de losartan.

Divers métabolites losartan ont été identifiés dans le plasma et l'urine humains. En plus du

métabolite acide carboxylique actif, E-3174, plusieurs métabolites inactifs sont formés. Des

études in vitro indiquent que le cytochrome P450 isoenzymes 2C9 et 3A4 sont impliqués dans la

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 17 de 42

biotransformation du losartan à ses métabolites.

Élimination: La demi-vie terminale du losartan lui-même est d'environ 2 heures, et celle de son

métabolite actif, environ 6-9 heures. La pharmacocinétique du losartan et de ce métabolite est

linéaire avec les doses orales du losartan jusqu'à 200 mg et ne change pas au fil du temps. Ni le

losartan ni son métabolite ne s'accumulent dans le plasma après une administration quotidienne

répétée.

La clairance plasmatique totale du losartan est d'environ 600 ml / min, avec environ 75 ml / min

représentés par la clairance rénale. La clairance plasmatique totale du métabolite actif est

d'environ 50 ml / min, avec environ 25 ml / min représentés par la clairance rénale. Les deux

excrétions biliaire et urinaire contribuent sensiblement à l'élimination du losartan et de ses

métabolites.

Après l’administration orale de losartan étiqueté-

C, environ 35% de radioactivité sont récupérés

dans l'urine et environ 60% dans les matières fécales. Suite à une dose par intraveineuse de

losartan étiqueté-

C, environ 45% de la radioactivité est retrouvés dans les urines et 50% dans

les matières fécales.

Pédiatrie: La pharmacocinétique du losartan et de son métabolite actif était généralement

similaire entre les groupes d'âge étudiés et les données pharmacocinétiques historiques chez les

adultes.

Tableau 2 - Paramètres pharmacocinétiques chez les nourrissons et les tout-petits

hypertendus (Groupe I, 3-23 mois), enfants d'âge préscolaire (Groupe II; 2-5 ans), enfants

d'âge scolaire (Groupe III; 6-11 ans) et les adolescents (Groupe IV; 12-15 ans) après des

doses multiples

Origine

Métabolite actif

ASC

0

-24 h observée (ng h / mL)

a

Groupe I (n=9)

Groupe II (n=12)

Groupe III (n=11)

Groupe IV (n=14)

244.5±175.7

314.5±177.8

251.0±265.6

303.1±123.6

1456.5±1422.7

950.9±498.0

1163.6±1017.5

1589.9±996.2

ASC

0-24 hr

par 0.7 mg/kg

Groupe I (n=9)

Groupe II (n=13)

Groupe III (n=11)

Groupe IV (n=14)

246.1±154.0

305.2±164.9

232.6±199.4

405.4±120.3

1466.3±1498.8

933.2±510.5

1078.0±783.4

2126.8±1082.4

C

max

observée (ng/mL)

Groupe I (n=9)

Groupe II (n=12)

Groupe III (n=11)

Groupe IV (n=14)

66.6±103.6

89.8±96.5

98.7±94.5

105.1±112.3

146.9±179.5

91.5±75.2

139.1±148.1

188.2±91.2

C

max

par 0.7 mg/kg

Groupe I (n=9)

Groupe II (n=13)

67.0±92.8

89.5±88.3

147.9±190.6

92.0±77.6

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 18 de 42

Origine

Métabolite actif

Groupe III (n=11)

Groupe IV (n=14)

91.4±81.7

140.6±90.5

128.8±112.1

251.7±118.2

T

max

(h)

Groupe I (n=9)

Groupe II (n=13)

Groupe III (n=11)

Groupe IV (n=14)

1.05±1.38

1.07±1.43

2.03±1.79

1.54±1.27

5.53±2.0

6.01±1.5

4.46±2.1

5.00±1.0

Demi-vie (h)

Groupe I (n=9)

Groupe II (n=13)

Groupe III (n=11)

Groupe IV (n=14)

1.93±0.44

2.37±1.24

2.18±1.50

2.41±1.84

4.83±1.1

5.59±1.1

5.37±1.4

5.72±1.0

Moyenne géométrique ± écart-type

Harmonique moyen ± écart-type

Médiane ± écart-type

n = 12: exclut AN 4051 qui a reçu 2,5 fois la dose prévue

Une étude pharmacocinétique a été réalisée pour estimer le plasma et l'urine dans les paramètres

pharmacocinétiques du losartan et de son métabolite actif, E-3174, chez les nourrissons et les

tout-petits, les enfants d'âge préscolaire, les enfants d'âge scolaire et les adolescents.

La pharmacocinétique du losartan et de son métabolite actif, E-3174, dans cette étude était

comparable dans tous les groupes d'âge étudiés. Les différences de certains paramètres étaient

statistiquement significatives, en particulier pour le métabolite actif, E-3174, lorsque les enfants

d'âge préscolaire ont été comparés avec les adolescents. Fait important, les patients les plus

jeunes étaient comparables chez les patients pédiatriques âgés, et le métabolite actif, E-3174, a

été formé à partir de losartan dans tous les groupes d'âge étudiés.

STABILITÉ ET CONSERVATION

Conserver à la température ambiante (15 °C à 30 °C). Protéger de la lumière.

PRÉSENTATION, COMPOSITION ET CONDITIONNEMENT

Les comprimés de Septa-Losartan de 25 mg sont de blancs à blanc cassés, de forme ovale,

comprimés pelliculés, gravés «J» d'un côté et '25 'de l'autre côté. Disponible en plaquettes

alvéolées de 30 comprimés et en flacons de 30 comprimés, 100 comprimés et 500 comprimés.

Les comprimés de Septa-Losartan de 50 mg sont de blancs à blanc cassés, de forme ovale,

comprimés pelliculés, sécables sur une face, gravé «J» sur le côté marqué et '50 'de l'autre côté.

Disponible en plaquettes alvéolées de 30 comprimés et en flacons de 30 comprimés, 100

comprimés et 500 comprimés. Le fractionnement des comprimés de Septa-Losartan de 50 mg

n'est pas recommandé.

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 19 de 42

Les comprimés de Septa-Losartan de100 mg sont de blancs à blanc cassés, en forme de capsule,

comprimés pelliculés, portant l'inscription «J» d'un côté et '100 'sur l'autre côté. Disponible en

plaquettes alvéolées de 30 comprimés et en flacons de 30 comprimés, 100 comprimés et 500

comprimés.

Le Septa-Losartan est fourni sous forme de comprimés pelliculés contenant soit 25 mg, 50 mg ou

100 mg d'ingrédient actif, le Septa-Losartan. Chaque comprimé contient les ingrédients non

médicinaux suivants: lactose monohydraté, la cellulose microcristalline, l'amidon prégélatinisé, le

stéarate de magnésium, l’hypromellose, la cellulose d'hydroxypropyle, et le dioxyde de titane.

Les comprimés de Septa-Losartan de 25, 50 et 100 mg contiennent les quantités suivantes de

potassium: 2,12 mg (<1 mmol), 4,24 mg (<1 mmol) et 8,48 mg (<1 mmol) respectivement.

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 20 de 42

ESSAIS CLINIQUES

BIODISPONIBILITÉ COMPARATIVE

Une étude bioéquivalente randomisée, à double insu, deux traitements, deux séquences, deux

périodes, dose unique, croisement, comparant les comprimés pelliculés de 100 mg de Septa-

Losartan (Septa-Losartan) (Septa Pharmaceuticals, Inc.) avec les comprimés de 100 mg Cozaar ®

(losartan potassium) (Merck Frosst Canada ltée, Merck Frosst Canada ltée.) avec 39 adultes en

bonne santé, des sujets humains à jeun a été réalisée.

PARTIE II: RENSEIGNEMENTS SCIENTIFIQUES

RENSEIGNEMENTS PHARMACEUTIQUES

Substance médicamenteuse

Nom propre:

Septa-Losartan

Nom chimique:

2-butyl-4-chloro-1-[p-(o-1H-tétrazol-5-ylphényl) benzyle]

imidazole-5-méthanol, sel monopotassique.

Formule moléculaire:

ClKN

Masse moléculaire:

461.00

Formule structurale:

Propriétés

physicochimiques:

Le Septa-Losartan est une poudre blanche ou presque blanc

poudre cristalline, hygroscopique, soluble dans l'eau, peu soluble

dans l'alcool isopropylique, peu soluble dans l'acétonitrile.

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 21 de 42

TABLEAU SOMMAIRE DES DONNÉES DE BIODISPONIBILITÉ

Losartan

(1 x 100 mg)

À partir de données mesurées

Moyenne géométrique

Moyenne arithmétique (CV%)

Paramètre

Test*

Référence**

% Ratio des

moyennes

géométriques

90% intervalle de

confiance

(ng.h/mL)

1058.18

1094.28 (25.1)

1073.85

1118.04 (28.8)

98.5

93.4 - 103.9

(ng.h/mL)

1081.34

1117.26 (24.7)

1094.18

1138.16 (28.5)

98.8

93.9 – 104.0

(ng.h/mL)

647.95

720.66 (50.1)

645.25

708.51 (45.4)

100.4

86.4 - 116.7

1.32 (55.4)

1.17 (46.5)

2.44 (64.5)

2.25 (31.4)

*Comprimés de Septa-Losartan de 100 mg (Septa Pharmaceuticals, Inc.).

** Comprimés de 100 mg de COZAAR

(Merck Frosst Canada Ltd./Merck Frost Canada ltée.) ont été achetés au

Canada.

Exprimé comme moyenne arithmétique (CV%) seulement.

Hypertension des adultes

Données démographiques et plan d'essai

Tableau 3 - Résumé des données démographiques pour double issu et essais cliniques

contrôlés par placebo chez des patients adultes hypertendus

Étude

No

Plan de

l'essai

Posologie, voie d'administration et durée

Sujets à

l'étude

N =

nombre

Âge

moyen

(plage)

( années)

Sexe

(%)

011

À double

insu,

randomisée,

parallèle,

contrôlée par

placebo

Administration par voie orale, une fois par

jour

Les groupes de traitement:

Losartan de 10, 25, 50, 100, 150 mg

Énalapril 20 mg et placebo losartan

Durée: 8 semaines de thérapie à double insu

53.1

(22-88)

Homme: 66

Femme: 34

021

À double

insu,

randomisée,

parallèle,

contrôlée par

placebo

Administration orale, une fois ou deux fois

par jour

Les groupes de traitement:

50 mg de losartan une fois par jour

100 mg de losartan une fois par jour

53.5

(28 à 76)

Homme: 68

Femme: 32

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 22 de 42

50 mg de losartan deux fois par jour

Placebo losartan

Durée: 4 semaines en monothérapie à

double insu

050

À double

insu,

randomisée,

parallèle,

contrôlée par

placebo

Administration par voie orale, une fois par

jour

Traitements de groupe:

Placebo

Losartan 50 mg / placebo

Losartan 50 mg / 100 mg de losartan

(possible titrage à losartan 100 mg après 6

semaines)

Durée: 12 semaines de traitement à double

insu

(26-78)

Homme: 64

Femme: 36

054

À double

insu,

randomisée,

parallèle,

contrôlée par

placebo

Administration par voie orale, une fois par

jour

Groupes de traitement:

Placebo

Losartan 50 mg

HCTZ 12.5 mg

Losartan 50 mg / HCTZ 6,25 mg

Losartan 50 mg / HCTZ 12.5 mg

Durée: 12 semaines de traitement à double

insu

52.8

(21-79)

Homme: 60

Femme: 40

065

À double

insu,

randomisée,

parallèle,

contrôlée par

placebo

Administration orale, une fois ou deux fois

par jour

Placebo

25 mg de losartan une fois par jour

50 mg de losartan une fois par jour

25 mg de losartan deux fois par jour

Durée: 12 semaines de traitement à double

(24-79)

Homme: 65

Femme: 35

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 23 de 42

Résultats de l'étude

Tableau 4 - Résultats de l’efficacité du losartan par rapport au placebo en double issu et en

essais ambulatoires contrôlés

Étude

No

Traitement

(Dosage en mg)

Base moyenne

DBP (S.D.)

mmHg

Moyenne

ajustée

DBP

après

changement

Vs

Placebo

Paramètre

d'efficacité

(Durée)

011

Placebo

103.3 (3.8)

-5.3

SuDBP

(8 semaines)

Losartan 25 mg qd

103.3 (3.7)

-6.4

Losartan 50 mg qd

104.1 (3.7)

-10.1

Losartan 100 mg qd

104.1 (4.3)

-9.9

021

Placebo

100.3 (3.6)

-2.1

SiDBP

(4 semaines)

Losartan 50 mg qd

100.0 (4.6)

-6.7

Losartan 100 mg qd

101.1 (4.8)

-9.7

Losartan 50 mg bid

101.4 (4.7)

-8.6

021

Placebo

94.8 (5.9)

-0.8

MAPA 24 h

moyenne DBP

(4 semaines)

Losartan 50 mg qd

94.0 (6.9)

-5.6

Losartan 100 mg qd

93.8 (6.0)

-7.1

Losartan 50 mg bid

94.4 (6.9)

-9.0

050

Placebo

101.3 (4.9)

-4.5

SiDBP

(12 semaines)

Losartan 50 mg qd

102.1 (5.1)

-7.9

Losartan 50/100 mg bid

102.2 (5.0)

-8.6

054

Placebo

101.3 (5.3)

-4.0

SiDBP

(12 semaines)

Losartan 50 mg qd

100.9 (5.0)

-9.0

065

Placebo

101.3 (5.1)

-2.1

SiDBP

(12 semaines)

Losartan 25 mg qd

101.8 (5.5)

-5.9

Losartan 50 mg qd

102.3 (6.3)

-6.6

NS La différence de traitement n'est pas statistiquement

significative

* Traitement de différence statistiquement significative,

p ≤ 0,05

** Traitement de différence statistiquement significative,

p ≤ 0,01

SiDBP: Pression artérielle diastolique assis

SuDBP: Pression artérielle diastolique couché sur le

MAPA: surveillance ambulatoire de la pression

artérielle

qd: Une fois par jour

bid: deux fois par jour

Les effets antihypertenseurs du Septa-Losartan ont été démontrés principalement dans 5 contrôles

par placebo, 6- à 12- semaines d’essais (étude no 011, 021, 050, 054, 065) de dosages de 10 à 150

insu.

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 24 de 42

mg par jour chez les patients une variation de pression artérielle diastolique de 95 à 115. Les

études ont permis la comparaison de deux doses (50-100 mg / jour) sur les régimes une fois par

jour ou deux fois par jour, les comparaisons de pic et d'effets de dépression et les comparaisons

de réponse par le sexe, l'âge et la race.

L'analyse de l'âge, le sexe et de la race des sous-groupes de patients a montré que les hommes et

les femmes, et les patients de plus et moins de 65 ans avaient des réponses généralement

semblables. L'effet du Septa-Losartan était un peu moins présent chez les patients Noirs

(généralement une population à rénine basse).

L'effet du losartan est présent considérablement pendant une semaine, mais dans quelques études

l'effet maximum s'est produit dans 3-6 semaines.

Étude RENAAL

Données démographiques et plan de l'essai

Tableau 5 - Résumé des données démographiques des patients pour les essais cliniques

Étude

No

Plan de l’essai

Posologie, voie

d'administration et

durée

Sujets à l'étude

(N = nombre)

Âge moyen

(plage)

Sexe

147

À double insu,

randomisée, parallèle,

contrôlée par placebo

(inhibiteur non-ACE,

antihypertenseurs non

conventionnels AIIA)

étude multinationale

Administration orale

Losartan 50 mg une

fois par jour avec

titrage à 100 mg de

losartan

Placebo

correspondant

Durée: 3,4 années

suivi moyen

1513

(31 à 74 ans)

Homme: 956

(31 à 74 ans)

Femme: 557

(34 à 73 ans)

Résultats de l'étude

Tableau 6 - Résultats de l'étude RENAAL

Point final

Groupe losartan

(n = 751)

Groupe placebo

(n=762)

p-Valeur

Réduction du

risque % (95%

IC)

No

%

No

%

Composite primaire * point final

(43.5)

(47.1)

0.022

16.1 (2 à 28)

Doublement de la concentration de

créatinine sérique

(21.6)

(26.0)

0.006

25.3 (8 à 39)

Maladie rénale en phase terminale

(19.6)

(25.5)

0.002

28.6 (11 à 42)

Décès

(21.0)

(20.3)

0.884

-1.7 (-27 à 19)

* Le point final primaire était le temps de la première occurrence de quelconques événements suivants: doublement

de la concentration sérique de la créatinine, maladie rénale en phase terminale (nécessité d'une dialyse ou

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 25 de 42

transplantation) ou la mort.

La réduction des points de terminaison du diabète non insulinodépendant (DNID) avec

antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II dans l’étude losartant (RENAAL) était une grande

étude multicentrique, randomisée, contrôlée par placebo, à double insu, menée dans le monde

entier avec 1513 patients hypertendus avec diabète de type 2 et protéinurie [751 patients sont

entrés dans le traitement avec Septa-Losartan]. L'objectif de l'étude était de démontrer les effets

de la protection rénale du Septa-Losartan en plus des avantages de la régulation de la pression

sanguine seulement. Pour répondre à cet objectif, l'étude a été conçue pour atteindre l'égalité de

contrôle de la pression artérielle dans les deux groupes de traitement. Les patients présentant une

protéinurie et la créatinine sérique de 1,3 à 3,0 mg / dl ont été randomisés pour recevoir 50 mg de

Septa-Losartan une fois par jour titré selon la réponse de la pression artérielle, ou un placebo, sur

un fond d'un traitement antihypertenseur classique à l'exclusion des inhibiteurs de l'ECA et des

antagonistes de l'angiotensine II. Les enquêteurs ont été invités à titrer le médicament d'étude à

100 mg une fois par jour, selon le cas; 72% des patients prenaient 100 mg comme dose

quotidienne la majorité du temps, ils étaient sur le médicament d'étude. Les autres agents

antihypertenseurs (diurétiques, inhibiteurs calciques, alpha ou bêtabloquants et les agents à action

centrale) pourraient être ajoutés selon les besoins dans les deux groupes. Les patients ont été

suivis pendant environ 5 ans (moyenne de 3,4 ans).

Les critères d'inclusion importants de l'étude RENAAL inclus: le diabète de type 2 défini comme

suit: (1) diabète diagnostiqué après l'âge de 30 ans; (2) l'insuline n'est pas nécessaire dans les 6

premiers mois suivant le diagnostic; et (3) aucune histoire d'acidocétose diabétique; âges de 31 à

70; créatinine sérique entre 1,3 (1,5 pour les hommes> 60 kg) et 3,0 mg / dL; et le ratio de la

première urine du matin albumine / créatinine (UA / Cr) de ≥ 300 mg / g (ou une urine de 24

heures protéine totale de> 500 mg / jour). Les patients auraient pu être normotendus ou

hypertendus.

Les critères d'exclusion importants de l'étude RENAAL inclus: diabète de type 1; des antécédents

d'insuffisance cardiaque; des antécédents d'infarctus du myocarde ou d'une chirurgie de pontage

de l'artère coronaire 1 mois avant le départ de l'étude, accident vasculaire cérébral ou une

angioplastie coronarienne transluminale percutanée dans les 6 mois précédant le début de l'étude,

et l'histoire des attaques ischémiques transitoires (AIT) dans l'année avant le début de l’étude;

histoire connue ou diagnostic actuel de néphropathie non diabétique telle que la

glomérulonéphrite chronique ou maladie polykystique des reins; et le diabète non contrôlé, c'est-

à-dire HbA1c> 12%.

Le point final primaire de l'étude était le critère composite de doublement de la créatinine sérique,

en phase terminale de la maladie rénale (nécessité d'une dialyse ou transplantation), ou la mort.

Les résultats ont montré que le traitement par le Septa-Losartan (327 évènements, 43,5%) par

rapport au placébo (359 évènements, 47,1%) a entraîné une réduction de 16,1% du risque (p =

0,022) chez les patients atteignant le critère principal composite. Pour les composants individuels

suivants du point final primaire, les résultats ont également montré une réduction significative du

risque dans le groupe traité avec le Septa-Losartan par rapport au placébo: réduction des risques

de 25,3% dans le doublement de la créatinine sérique (21,6% vs 26,0%) (p = 0,006); réduction du

risque de 28,6% dans la maladie rénale au stade terminal (19,6% vs 25,5%) (p = 0,002). Le taux

de la composante de décès toutes causes n'était pas significativement différentes entre le losartan

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 26 de 42

et le groupe placébo, 21,0% et 20,3%, respectivement.

Les points finaux secondaires de l'étude étaient les suivants: changement de la protéinurie; le taux

de progression de la maladie rénale; et le composite de morbidité et de mortalité de causes

cardiovasculaires (d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde,

revascularisation, AVC, hospitalisation pour angor instable, ou de décès cardiovasculaire). Pour

le point final secondaire de changement de la protéinurie, les résultats ont montré une réduction

moyenne de 34,3% de l'intensité de la protéinurie dans le groupe traité avec le Septa-Losartan (p

<0,001) par rapport à la moyenne de 3,4 ans. Pour le point final secondaire de la vitesse de

progression de la maladie rénale, le traitement avec le Septa-Losartan a réduit le taux de déclin de

la fonction rénale au cours de la phase chronique de l'étude de 13,9% (p = 0,01), telle que

mesurée par l'inverse de la concentration de créatinine sérique .

Dans cette étude, le Septa-Losartan a été généralement bien toléré, comme en témoigne une

incidence similaire des arrêts dus aux effets par rapport au placébo. Un paramètre tertiaire dans

l'étude était l'évaluation de la qualité de vie. Les résultats de cette analyse indiquent qu'il n'y a pas

de différence dans le changement de la qualité de vie entre les groupes de traitement.

Indication Pédiatrique

Données démographiques et plan de l'essai

Tableau 7 – Résumé des données démographiques des patients pour les essais cliniques

Numéro

D’étude

Plan de l’essai

Posologie, voie

d'administration et durée

Sujets à

l'étude

(N=nombre)

Âge moyen

(Plage)

Sexe

227

Une étude

randomisée à

double insu,

dose-réponse du

losartan chez les

enfants

souffrant

d'hypertension

diastolique

Administration par voie orale,

une fois par jour

Losartan 2.5 mg, 25 mg, ou 50

mg pour les patients pesants <50

Losartan 5 mg, 50 mg, ou 100

mg pour les patients pesants ≥50

Durée: Période de traitement de

3 semaines à double insu

(6 à 16 ans)

Mâle: 99

Femelle:

Résultats de l'étude

Tableau 8 – Étude pédiatrique dose-réponse de losartan - Résumé des réponses des doses

ajustée au poids (approche intention de traiter)

Dose

N

Jour 1

Jour

15

Jour 22

Changement

Moyen (Jour

15-Jour 1)

(ÉT)

Changement

Moyen

(Jour 22-Jour 1)

(ÉT)

95% IC Pour

Changement

Moyen

(Jour 22-Jour 1)

Faible

87.92

80.80

81.91

-7.12 (6.47)

-6.01 (7.61)

-7.82, 4.19

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 27 de 42

(2.5/5 mg)

Moyen

(25/50 mg)

89.38

78.40

77.73

-10.98 (8.66)

-11.65 (9.08)

-14.55, -8.75

Élevé

(50/100 mg)

88.80

78.56

76.59

-10.24 (9.14)

-12.21 (8.86)

-14.42, -10.00

N = Les patients ayant à la fois des mesures de référence (le 1er jour) et d’après administration

ÉT = Écart type

Changement moyen = Mesure de la Journée 15 (ou 22) moins la mesure du jour 1

IC = Intervalle de confiance

Dans une étude clinique impliquant 177 patients pédiatriques hypertendus âgés de 6 à 16 ans

d'âge, les patients qui pesaient ≥ 20 kg à <50 kg ont reçu soit 2,5, 25 ou 50 mg de losartan par

jour et les patients qui pesaient ≥ 50 kg ont reçu soit 5, 50 ou 100 mg de losartan par jour.

L'administration de losartan une fois par jour a réduit la pression artérielle diastolique minimale

d'une manière dépendante de la dose. La réponse à la dose de losartan a été observée dans tous

les sous-groupes (par exemple, l'âge, la classification de tanner, le sexe et la race). Évaluation de

la réponse de la dose en fonction de la dose moyenne ajustée au poids indique qu'une dose de

départ de losartan de 0,75 mg / kg (jusqu'à 50 mg) une fois par jour est appropriée. Toutefois, les

doses les plus faibles étudiées, 2,5 mg et 5 mg, correspondant à une dose quotidienne moyenne

de 0,07 mg / kg, ne semblent pas offrir une efficacité antihypertensive consistante. Dans cette

étude, le Septa-Losartan jusqu'à une dose quotidienne moyenne de 1,44 mg / kg (maximum de

100 mg) une fois par jour, est généralement toléré chez les enfants hypertendus.

Dans l'ensemble, aucune différence significative de l'effet antihypertensif du losartan n’a été

détectée lorsque les patients ont été analysés selon l'âge (<, ≥ 12 ans) ou le sexe. Alors que la

pression artérielle a été réduite dans tous les groupes raciaux examinés, trop peu de patients non-

blancs ont été inscrits pour comparer la relation dose-réponse de losartan du sous-groupe non

blanc.

Étude LIFE

Le Losartan Intervention For Endpoint réduction in hypertension (LIFE) était une étude

multicentrique, randomisée à double insu comparant les thérapies de Septa-Losartan - et à base

d’aténolol sur 9193 patients hypertendus documentés par ECG a hypertrophie ventriculaire

gauche (HVG). Le critère d'évaluation primaire était un composite de décès cardiovasculaire,

AVC non mortel, ou infarctus du myocarde (IM). Une différence relative de 15% dans le critère

principal a été choisie pour démontrer la supériorité entre les groupes de traitement avec 80% de

puissance. Un premier événement a eu lieu dans 11% du groupe à base de Septa-Losartan et 13%

du groupe à base d'aténolol donnant une différence relative de 13% (rapport des risques ajusté de

0.87 (IC 0.77, 0.98) et p=0.021). Les différents composants du critère d'évaluation primaire n'ont

pas soutenu le résultat global de façon consistante. La différence entre les groupes était

principalement le résultat d'un effet sur les AVC. Le traitement avec le Septa-Losartan a réduit le

risque d'AVC de 25% par rapport à l'aténolol (p=0,001) (voir Figure 1 et Table 5). Pour la

composante de la mortalité cardio-vasculaire, il y avait une tendance non significative en faveur

de la thérapie à base de Septa-Losartan, tandis que pour la composante de l'infarctus du myocarde

il y avait une différence non significative en faveur du traitement à base d'aténolol. Bien que

l'étude LIFE ait préféré le Septa-Losartan sur l'aténolol par rapport au critère composite primaire,

les résultats concordants d'une étude de confirmation ne sont pas disponibles. Une analyse par

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 28 de 42

protocole, qui avait exclu les patients avec des violations de protocole importants et les patients

censurés 14 jours après l'arrêt de façon permanente des médicaments de l'étude ou 14 jours après

le début du traitement interdit, a montré que le critère d'évaluation principal était conforme, mais

n'a pas atteint la signification statistique (rapport de risques, 0.865, 95% IC 0.748, 1.002;

p=0.053). La puissance statistique de l'analyse par protocole a été inférieure à celui de l'analyse

en intention de traiter, car environ un tiers des évènements ont été exclus.

Les patients âgés de 55-80 ans, avec de l’hypertension artérielle déjà traitée antérieurement ou

non traitée et des signes ECG de HVG ont été inclus dans l'étude. Selon NHANES III, la

prévalence de HVG, établie par ECG, chez les patients souffrant d'hypertension qui sont

similaires aux patients dans l’étude LIFE est 12.8% dans les patients blancs et 26.8% chez les

patients noirs dans la population générale. Les patients suivants ont été exclus: patients souffrant

d'hypertension secondaire; infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral au cours des six

mois précédents; angine de poitrine nécessitant un traitement par β-bloquants ou antagonistes de

calcium; insuffisance cardiaque ou fraction d'éjection ventriculaire de 40% ou moins; ou un

trouble qui, de l'avis du médecin traitant, a nécessité un traitement avec le losartan ou un autre

antagoniste des récepteurs de type 1 angiotensine II, de l'aténolol ou à un autre β-bloquants,

d’hydrochlorothiazide, ou d’inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine. Les patients

ont été randomisés pour recevoir une fois par jour du Septa-Losartan 50 mg (n = 4605) ou

l'aténolol 50 mg (n = 4588). Si la pression artérielle d’objectif (<140/90 mmHg) n'a pas été

atteinte, l'hydrochlorothiazide (12,5 mg) a été ajouté en premier et, si nécessaire, la dose du

Septa-Losartan ou d'aténolol a été alors augmentée à 100 mg une fois par jour. Si nécessaire,

d'autres traitements antihypertenseurs (par exemple, augmentation de la dose de la thérapie

hydrochlorothiazide à 25 mg ou ajout d'autres thérapies diurétique, inhibiteurs calciques, alpha

bloquants, ou des agents à action centrale, mais pas les inhibiteurs de l’ECA, les antagonistes de

l'angiotensine II, ou bêta -bloquants) ont été ajoutés au régime de traitement pour atteindre

l'objectif de la pression artérielle.

Parmi les 9139 patients randomisés, 54% étaient des femmes et 6% étaient de race noire. L'âge

moyen était de 67 ans avec 62% étant âgés de 65 ans ou plus. Au départ, 13% souffraient de

diabète, 14% avaient hypertension systolique isolée, 16% avaient une maladie coronarienne, et

8% avaient une maladie cérébro-vasculaire. Il n'y avait pas de différences significatives dans les

données démographiques, les caractéristiques cliniques et les antécédents médicaux entre les

deux groupes. Au départ la pression artérielle moyenne était 174/98 mmHg dans les deux

groupes de traitement. La durée moyenne de suivi était de 4,8 ans. À la fin de l’étude ou lors de la

dernière visite avant un point final primaire, 77% du groupe traité avec le Septa-Losartan et 73%

du groupe traité avec aténolol prenaient encore la médication d'étude. Parmi les patients prenant

encore la médication d'étude, les doses moyennes de Septa-Losartan et aténolol étaient tous les

deux d’environ 80 mg / jour, et 15% prenaient atenolol ou losartan comme monothérapie,

pendant que 77% recevaient aussi hydrochlorothiazide (à une dose moyenne de 20 mg / jour dans

chaque groupe). La réduction de la pression artérielle mesurée à la dépression était semblable

pour les deux groupes de traitement, mais la pression artérielle n’a été mesurée à aucun autre

moment de la journée. À la fin de l’étude ou lors de la dernière visite avant un point final

primaire, les pressions artérielles moyennes étaient 144.1/81.3 mmHg pour le groupe sur la

thérapie à base de losartan et 145.4/80.9 mmHg pour les patients de thérapie à base d'aténolol. La

différence de la pression artérielle systolique de 1,3 mmHg était significative (p <0,001), tandis

que la différence de 0,4 mm d’Hg dans la pression artérielle diastolique n'était pas significative (p

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 29 de 42

= 0,098).

Les résultats obtenus pour le point final primaire et ses composants sont représentés sur la figure

Figure 1 – Observation de la Courbe de Kaplan-Meier —Point final primaire

Figure 1. Estimations Kaplan-Meier du point final primaire de temps à la mort cardiovasculaire, AVC non mortel,

ou infarctus du myocarde dans les groupes traités avec le Septa-Losartan et l'aténolol. La réduction des risques est

ajustée pour la référence de score de risque Framingham et le niveau de l'électrocardiogramme hypertrophie

ventriculaire gauche.

Le tableau 9 montre également les résultats obtenus pour les composantes du point final primaire

et les points finaux secondaires. On peut voir que le point final primaire a atteint la signification

statistique presque entièrement due à la composante de l'AVC.

Tableau 9 – ÉTUDE LIFE—Point finale composite primaire et composants de point final

composite primaire

Thérapie à base

de losartan

( N = 4605)

Thérapie à base

d’athénolol

(N = 4588)

Réduction

du risque

relatif †

valeur

Nombre

d'évènements

Nombre

d'évènements

Point final composite primaire

508 (11)

588 (13)

2% à 23%

0.021

Composants de point final composite primaire (tel qu’un premier

évènement)

AVC (non mortel‡)

209 (4.5)

286 (6.2)

Infarctus du myocarde (non

mortel‡)

174 (3.8)

168 (3.7)

Mortalité cardiovasculaire

125 (2.7)

134 (2.9)

Points finaux secondaires (en tout temps dans l'étude)

AVC (mortel/non mortel)

232 (5)

309 (7)

11% à 37%

0.001

Infarctus du myocarde

198 (4)

188 (4)

-13% à 12%

0.491

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 30 de 42

(mortel/non mortel)

Mortalité cardiovasculaire

204 (4)

234 (5)

-7% à 27%

0.206

Dû à MCV

125 (3)

124 (3)

-32% à 20%

0.839

Dû à AVC

40 (1)

62 (1)

4% à 67%

0.032

Autre

39 (1)

48 (1)

-28% à 45%

0.411

Ajustée pour la référence de score de risque Framingham et le niveau de l'électrocardiogramme hypertrophie

ventriculaire gauche

Premier rapport d'un évènement, dans certains cas, le patient est décédé par la suite de l'évènement signalé

Décès dus à une insuffisance cardiaque, maladie vasculaire non coronaire, embolie pulmonaire, ou une cause

cardiovasculaire autre que AVC ou une maladie coronarienne

Bien que l'étude LIFE ait préféré le traitement à base de Septa-Losartan par rapport au traitement

à base d'aténolol en ce qui concerne l’AVC, il faut se rappeler que l’AVC était un critère

secondaire dans l'étude LIFE. Une différence a été observée entre les deux groupes de traitement

en termes de nombre de patients ayant subi un AVC qui ont également eu la fibrillation

auriculaire: le groupe Septa-Losartan (13,4%) et le groupe aténolol (20,5%).

Autres critères cliniques de l'étude LIFE étaient: la mortalité totale, l'hospitalisation pour

insuffisance cardiaque ou l'angine de poitrine, coronaire ou les procédures de revascularisation

coronaire périphérique, et l'arrêt cardiaque réanimé. Il n'y avait pas de différences significatives

dans les taux de ces paramètres entre les groupes de Septa-Losartan et aténolol.

Dans l'étude de LIFE, les patients noirs Afro-Américains traités avec un traitement à base

d'aténolol étaient moins à risque de connaître le point final composite primaire que patients Noirs

Afro-Américains traités avec un traitement à base de losartan. Dans le sous-groupe des patients

Afro-Américains noirs (n = 533), il y avait 29 points finals primaires parmi 263 patients sur

atenolol (11%, 26 pour 1000 années-patients) et 46 points finals primaires parmi 270 patients

(17%, 42 pour 1000 patients-années) sur le Septa-Losartan.

Cette conclusion ne pouvait être

expliquée sur la base de différences dans les populations autre que la race ou sur les déséquilibres

entre les groupes de traitement. En outre, la réduction de la pression artérielle dans les deux

groupes de traitement était consistante entre les Afro-Américaines noires et les patients non-

Noirs. En ce qui concerne l’AVC, les résultats ont favorisé le traitement à base d'aténolol pour les

Afro-Américaines noires. L'étude LIFE ne fournit aucune preuve que les avantages du traitement

à base de losartan sur la réduction du risque d'évènements cardiovasculaires chez les patients

hypertendus présentant une hypertrophie ventriculaire gauche s'appliquent aux patients noirs

Afro-Américains.

PHARMACOLOGIE DÉTAILLÉE

Après l’administration orale de Septa-Losartan chez les patients avec la cirrhose alcoolique

légère à modérer, l'AUC de losartan et de son métabolite actif, E-3174, sont environ 5 fois et 1,7

fois supérieures, respectivement, que chez les jeunes volontaires sains de sexe masculin. Par

rapport à ces sujets normaux, la clairance plasmatique totale du losartan chez les patients

présentant une insuffisance hépatique était d'environ 50% inférieure et la biodisponibilité orale

était environ 2 fois plus élevée.

Dans une étude de 8 semaines contrôlée sur l'incidence de la toux chez les patients hypertendus

présentant des antécédents de toux pendant le traitement par inhibiteur de l'ECA, l'incidence de la

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 31 de 42

toux rapportée par les patients recevant le Septa-Losartan ou l'hydrochlorothiazide était similaire

et était beaucoup moins que chez les patients de nouveau exposés avec un inhibiteur de l’ECA.

En outre, une analyse globale des essais cliniques à double insu en 4131 patients a révélé que

l'incidence de toux spontanément rapportées chez des patients traités par monothérapie de Septa-

Losartan (n = 2 085; 3,1%) ou de Septa-Losartan-hydrochlorothiazide (n = 858; 2,6% ) était

similaire à celle des patients traités par placébo (n = 535; 2,6%) ou l'hydrochlorothiazide seul (n

= 271; 4,1%), tandis que l'incidence des inhibiteurs de l'ECA (n = 239) était de 8,8%.

TOXICOLOGIE

Toxicité aiguë

La DL50 orale du Septa-Losartan chez les souris mâles est 2248 mg / kg (6744 mg/m2). Létalité

significative a été observée chez les souris et les rats après l'administration orale de 1000 mg / kg

(3000 mg/m2) et 2000 mg / kg (11 800 mg/m2), respectivement (voir le tableau 10).

Tableau 10 – Toxicité aiguë

Voie

Espèces

Sexe

Valeurs DL

50

Dose maximale tolérée

Intrapéritonéale

Souris

Femelle

Mâle

>160 mg/kg - <400 mg/kg

Femelle

Mâle

>100 mg/kg - <200 mg/kg

Étude intrapéritonéale avec

métabolite actif, E-3174 (L-

158,641)

Souris

Femelle

441.3 mg/kg

Oral

Souris

Femelle

Mâle

2248 mg/kg

500 mg/kg - 1000 mg/kg

Femelle

Mâle

~1000 mg/kg

Chien

Femelle

Mâle

>160 mg/kg - <320 mg/kg

Toxicité chronique

Le potentiel toxique de Septa-Losartan a été évalué dans une série d’études de doses répétées de

toxicité orale jusqu'à trois mois chez les singes et jusqu'à un an chez les rats et les chiens. Il n'y

avait pas les conclusions qui empêcheraient l'administration au niveau de la dose thérapeutique

(voir le tableau 11).

Tableau 11 – Toxicité

Chronique

a) Administration orale

Espèces

Durée

Nombre

d’animaux/Groupe

Dose

mg/kg/jour

Effets

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 32 de 42

Espèces

Durée

Nombre

d’animaux/Groupe

Dose

mg/kg/jour

Effets

Rats

(Sprague-Dawley

Crl:CD (SD) BR)

semaines

12 M + 12 F

0, 15, 45,

Mâles à dose moyenne et forte: une

légère diminution du gain de poids

corporel.

Mâles à forte dose: légère réduction du

nombre de globules rouges

Mâles à tous les niveaux de dosage:

diminution du poids du cœur.

Groupes à forte dose: une légère

augmentation de l’azote uréique

sanguin; lésions gastriques focales

Groupes à dose moyenne et forte:

légère augmentation dans le chlorure de

sérum.

Tous les niveaux de dosage: une légère

augmentation du taux de glucose

sérique.

Rats

(Sprague-Dawley

Crl:CD (SD) BR)

semaines

17 M + 17 F

0, 15, 45,

Mâles à dose moyenne et forte: une

légère diminution du taux de gain de

poids corporel; augmentation en azote

uréique sanguin; lésions focales

grossièrement évidentes dans la

muqueuse gastrique.

Mâles à forte dose: légère diminution

des paramètres d’érythrocytaires;

augmentation du taux de cholestérol;

l'alcalinisation de l'urine.

Mâles à tous les niveaux de dosage:

diminution du poids du cœur.

Femelles à forte dose: augmentation en

azote uréique sanguin

Groupes à forte dose: augmentation en

sodium, chlorure et/ou de potassium.

Rats

(Sprague-Dawley

Crl:CD (SD) BR)

semaines

30 M + 30 F

0, 15, 45,

Mâles à forte dose: légère diminution

des paramètres érythrocytaires (semaine

25); légère augmentation de phosphore

sérique (semaine 25); érosions focales

de la muqueuse glandulaire de l'estomac

(également noté chez un mâle à faible

dose).

Mâles à dose moyenne et forte:

augmentations en azote uréique sanguin;

diminution du poids du coeur et du

poids du cœur par rapport au poids du

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 33 de 42

Espèces

Durée

Nombre

d’animaux/Groupe

Dose

mg/kg/jour

Effets

cerveau (à l'autopsie terminale); très

légère hyperplasie des cellules

juxtaglomérulaires (à l'autopsie

provisoire).

Femelles à forte dose: augmentations

en azote uréique sanguin; diminution du

poids du cœur absolu et du poids du

coeur par rapport au poids du cerveau (à

l'autopsie provisoire).

Femelles à moyenne et forte dose: une

légère diminution de la consommation

alimentaire; légère diminution des

paramètres érythrocytaires (dose forte

semaine 39, dose moyenne semaines 39

et 51).

Tous les femelles: diminution des

triglycérides sériques.

Tous les groupes: diminution de la

protéine urinaire; très légère hyperplasie

des cellules juxtaglomérulaires; plus

faible incidence et gravité de la néphrite

chronique spontanée.

Groupes à dose moyenne et forte:

salivation après l'administration

(semaines 11 et 20).

Groupes à forte dose: diminution du

gain de poids corporel.

Chiens

(Beagle)

semaines

4 M + 4 F

0, 15, 45,

Tous les groupes: effets secondaires

gastro-intestinaux (vomissements, selles

anormales, sang occulte dans les selles

positivent).

Aucune mortalité ou de changement

dans le poids corporel, consommation

alimentaire, l'analyse d'urine, biochimie

sérique, ou les paramètres

hématologiques liés au traitement. Pas

de découvertes de l'autopsie liées au

traitement.

Chiens

(Beagle)

semaines

5 M + 5 F

0, 5, 25, 125 Mâles à forte dose: légère diminution

des paramètres érythrocytaires.

Groupes à forte dose: toxicité gastro-

intestinale (vomissements, coloration et

consistance anormale des selles, sang

occulte dans les selles); légère

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 34 de 42

Espèces

Durée

Nombre

d’animaux/Groupe

Dose

mg/kg/jour

Effets

diminution du poids du cœur.

Groupes à dose moyenne: salivation

excessive et vomissements.

Aucun effet lié au traitement sur le

poids corporel, la consommation

alimentaire, la pathologie clinique,

électrocardiogramme, des examens

physiques, des examens

ophtalmologiques, ou des résultats post

mortem macroscopiques et

microscopiques.

Chiens

(Beagle)

semaines

8 M + 8 F

0, 5, 25, 125 Groupes à forte dose: hypersalivation

avant et/ou après l'administration;

vomissements occasionnels et

changement dans la consistance et

couleur des selles.

Groupes à dose moyenne et forte:

sporadiques, augmentations isolées taux

sériques GPT.

Aucune altération liée au traitement du

poids corporel ou la consommation

alimentaire, les résultats

ophtalmologiques ou des changements

dans l'électrocardiogramme,

hématologique, ou l'analyse des urines.

Aucune mortalité liée au traitement.

Singes

[Rhesus (Macaca

mulatta)]

semaines

4 M + 4 F

0, 20, 100,

Groupe à forte dose: légère diminution

des paramètres érythrocytaires

(semaines 8 et 11); Baisse légère en

azote uréique sanguin (semaine 11);

augmentation de l'angiotensine II (24

heures après l'administration); contenu

goudronneux intestinal et petite

dépression, foyers rougis dans l'estomac

et/ou l'intestin grêle (à l'autopsie).

Pas de signes physiques, mortalité, ou

de changements dans la consommation

alimentaire, le poids corporel, les

examens ophtalmiques, ou analyse

d'urine liés au traitement. Pas de

changements liés au traitement dans le

poids des organes.

Tableau 11- Toxicité chronique (continué)

b) I.V. Administration

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 35 de 42

Species

Duration

No. of

Animals/Group

Dose

mg/kg/jour

Effects

Rats

(Sprague-Dawley

Crl:CD (SD) BR)

16 jours

15 M + 15 F

0, 0.92, 4.59,

9.17

Mâles à forte dose: une légère

diminution du nombre d'érythrocytes et

de l'hématocrite.

Aucun décès, signes cliniques, ou de

changements dans le gain de poids

corporel, consommation alimentaire,

l'ophtalmologie, la biochimie sérique,

ou analyse d'urine liée au traitement.

Rats

(Sprague-Dawley

Crl:CD (SD) BR)

15 jours

15 M + 15 F

0, 1, 5, 10

Mâles à dose moyenne et forte: de

légères diminutions de poids corporel.

Tous les groupes: légère diminution

du poids du cœur; légère diminution du

poids corporel moyen.

Aucun effet lié au traitement sur la

consommation alimentaire, les

examens ophtalmologiques,

l'hématologie, les déterminations

biochimiques du sérum ou analyse

d’urine.

Chiens

(Beagle)

17 jours

4 M + 4 F

0, 0.92, 4.59,

9.17

Aucun décès lié à la drogue, pas de

signes cliniques liés à la drogue, et

aucun changement lié au traitement

dans le gain de poids corporel,

consommation alimentaire,

l'ophtalmologie, électrocardiogramme,

l'hématologie, la biochimie sérique et

une analyse d'urine.

Pas de changements liés au traitement

dans le poids des organes ou des

changements microscopiques brut.

Chiens

(Beagle)

15 jours

4 M + 4 F

0, 1, 5, 10

Aucun décès lié à la drogue, pas de

signes cliniques liés à la drogue, et

aucun changement lié au traitement

dans le gain de poids corporel,

consommation alimentaire,

l'ophtalmologie, électrocardiogramme,

l'hématologie, la biochimie sérique et

une analyse d'urine.

Pas de changements liés au traitement

dans le poids des organes ou des

changements microscopiques brut.

† E-3174 (L-158,641): Métabolite pharmacologiquement actif primaire de losartan

Reproduction

La fertilité et la reproduction n'ont pas été affectées chez les rats mâles et femelles ayant reçu des

doses orales de Septa-Losartan jusqu'à environ 150 et 300 mg / kg / jour, respectivement.

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 36 de 42

Tératologie

Le Septa-Losartan a démontré qu’il produisait des effets indésirables chez les fœtus de rat et les

nouveau-nés. Les réactions comprennent la diminution du poids du corps, la mortalité et/ou une

toxicité rénale. L'évaluation pharmacocinétique de plasma fœtal a montré des niveaux

significatifs de losartan et de son métabolite actif, E-3174 (L-158, 641), au 20

jour de gestation

par rapport à une valeur négligeable au 15

jour de gestation. De plus, des niveaux significatifs de

losartan et de son métabolite actif ont démontré être présents dans le lait de rat. Sur la base de ces

résultats, les effets sur le fœtus et nouveau-nés de Septa-Losartan chez les rats sont attribués à

l'exposition au médicament en fin de gestation et pendant la lactation.

Cancérogenèse

Le Septa-Losartan n'était pas cancérigène quand administré aux doses maximales tolérées pour

les rats et les souris pendant 105 semaines (dose maximale de 270 mg / kg / jour) et 92 semaines

(dose maximale de 200 mg / kg / jour), respectivement.

Mutagenèse

Le Septa-Losartan était négatif dans la mutagenèse microbienne et les épreuves V-79 de

mutagenèse sur des cellules de mammifère. En outre, il n'y avait aucune preuve de la génotoxicité

directe dans l'élution alcaline in vitro et l'aberration chromosomique in vitro. De même, il n'y

avait pas d'induction des aberrations chromosomiques dans les cellules de moelle osseuse de

souris mâle ou femelle après l'administration de doses orales toxiques jusqu'à 1500 mg / kg (4500

mg/m2). En plus, le métabolite actif n'a fait aucune preuve de génotoxicité dans la mutagenèse

microbienne, l’élution alcaline in vitro, et l'aberration chromosomique in vitro.

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 37 de 42

BIBLIOGRAPHIE

Brenner BM, Cooper ME, DeZeeuw D, Keane WF, Mitch WE, Parving HH, Remuzzi G,

Snappin SM, Zhang Z, Shahinfar S, for the RENAAL Study Investigators. Effects of

Losartan on Renal and Cardiovascular Outcomes in Patients with Type 2 Diabetes and

Nephropathy. N Engl J Med 2001;345:861-9.

Chan JCN, Critchley JAJH, Lappe JT, Raskin SJ, Snavely D, Goldberg AI, Sweet CS.

Randomised, Double-blind, Parallel Study of the Anti-hypertensive Efficacy and Safety of

Losartan Potassium Compared with Felodipine ER in Elderly Patients with Mild to

Moderate Hypertension. J Human Hypertens 1995;9:765-71.

Dahlöf B, Devereux RB, Kjeldsen SE, Julius S, Beevers G, de Faire U, Fyhrquist F, Ibsen

H, Kristiansson K, Lederballe-Pedersen O, Lindholm LH, Nieminen MS, Omvik P, Oparil

S, Wedel H, for the LIFE study group. Cardiovascular Morbidity and Mortality in the

Losartan Intervention for Endpoint Reduction in Hypertension Study (LIFE): a randomized

trial against atenolol. The Lancet 2002;359(9311):995-1003.

Dahlöf B, Keller SE, Makris L, Goldberg AI, Sweet CS, Lim NY. Efficacy and

Tolerability of Losartan Potassium and Atenolol in Patients with Mild to Moderate

Essential Hypertension. Am J Hypertens 1995;8:578-83.

Eberhardt RT, Kevak RM, Kang PM, Frishman WH. Angiotensin II Receptor Blockade:

An Innovative Approach to Cardiovascular Pharmacotherapy. J Clin Pharmacol

1993;33(11):1023-38.

Ellis D. et al. Antihypertensive and Renoprotective Efficacy and Safety of Losartan; AJH

2004; 17:928-935.

Goldberg AI, Dunlay MC, Sweet CS. Safety and Tolerability of Losartan Potassium, an

Angiotensin II Receptor Antagonist, Compared With Hydrochlorothiazide, Atenolol,

Felodipine ER, and Angiotensin-Converting Enzyme Inhibitors for the Treatment of

Systemic Hypertension. Am J Cardiol 1995;75:793-5.

Goldberg M, Tanaka W, Barchowsky A, Bradstreet T, McCrea J, Lo MW, McWilliams E,

Bjornsson T. Effects of Losartan on Blood Pressure, Plasma Renin Activity, and

Angiotensin II in Volunteers. Hypertension 1993;21:704-13.

Julius S, Alderman MH, Beevers G, Dahlof B, Devereux RB, Douglas JG, Edelman JM,

Harris KE, Kjeldsen SE, Nesbitt S, Randall OS, Wright JT Jr. Cardiovascular risk reduction

in hypertensive black patients with left ventricular hypertrophy: the LIFE study. J Am Coll

Cardiol 2004 Mar 17;43(6):1047-55.

Lacourcière Y, Brunner H, Irwin R, Karlberg BE, Ramsay LE, Snavely DB, Dobbins TW,

Faison EP, Nelson EB, Losartan Cough Study Group. Effects of modulators of the renin

angiotensin-aldosterone system on cough. J Hypertens 1994;12(12):1387-93.

IMPORTANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 38 de 42

Ohtawa M, Takayama F, Saitoh K, Yoshinaga T, Nakashima M. Pharmacokinetics and

Biochemical Efficacy After Single and Multiple Oral Administration of Losartan, An

Orally Active Nonpeptide Angiotensin II Receptor Antagonist, In Humans. Br J Clin

Pharmacol 1993;35:290-7.

Shahinfar Sh. et al. A Double-Blind, Dose-Response Study of Losartan in Hypertensive

Children, 1 AJH 2005; 18:183-190.

Weber MA, Byyny RL, Pratt JH, Faison EP, Snavely DB, Goldberg AI, Nelson EB. Blood

Pressure Effects of the Angiotensin II Receptor Blocker, Losartan. Arch Intern Med

1995;155:405-11.

Product monograph for

Cozaar

(losartan potassium), Merck Canada Inc. Submission

Control No 161159; Date of Revision: March 27, 2013

IMPOR

IMPORTANT: S'IL VOUS PLAÎT LIRE

TANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 39 de 42

PARTIE III: RENSEIGNEMENTS

POUR LE CONSOMMATEUR

Pr

SEPTA-LOSARTAN

Comprimés de Potassium Losartan

Ce dépliant constitue la troisième et dernière partie de

la «monographie de produit» publiée quand le Septa-

Losartan a été approuvé pour la vente au Canada et

s'adresse tout particulièrement aux consommateurs.

Ce dépliant n'est qu'un résumé et ne donne donc pas

tout sur le Septa-Losartan. Contactez votre médecin

ou votre pharmacien si vous avez des questions au

sujet du médicament.

S’il vous plaît, lire attentivement ce dépliant avant de

commencer à prendre votre médicament, même si

vous venez de faire renouveler votre ordonnance.

Certaines des informations contenues dans le dépliant

précédent ont peut-être changé.

À PROPOS DE CE MÉDICAMENT

Les raisons d'utiliser ce médicament:

Adultes

diminuer la haute pression sanguine

offrant une protection rénale en retardant

l'aggravation de la maladie rénale chez les patients

diabétiques de type 2 avec des protéines dans les

urines (protéinurie) et l'hypertension artérielle.

Enfants (6-16 ans)

diminuer la haute pression sanguine

Ce qu'il fait:

Le Septa-Losartan appartient à une classe de

médicaments appelés des antagonistes des récepteurs

de l'angiotensine. Son action est d'abaisser la pression

artérielle en relaxant les vaisseaux sanguins.

Quand il ne doit pas être utilisé:

Ne prenez pas de Septa-Losartan si vous êtes

allergique au Septa-Losartan ou l'un des ingrédients

non médicinaux (voir la section Quels sont les

ingrédients non médicinaux).

Ne prenez pas de Septa-Losartan si vous prenez déjà

un médicament pour abaisser la pression artérielle qui

contient aliskirène (Rasilez) et si vous avez le diabète

ou une maladie rénale.

Quel est l'ingrédient médicinal:

Chaque comprimé contient du Septa-Losartan.

Quels sont les ingrédients non médicinaux:

Les comprimés de Septa-Losartan contiennent les

ingrédients non médicinaux suivants: lactose

monohydrate, cellulose de microcristalline, l'amidon

prégélatinisé, stéarate de magnésium, hypromellose,

cellulose de hydroxypropyle et dioxyde de titane.

Les comprimés de Septa-Losartan 25 mg, 50 mg et

100 mg contiennent les quantités suivantes de

potassium: 2,12 mg (<1 mmol), 4,24 mg (<1 mmol)

et 8,48 mg (<1 mmol) respectivement.

Bien que les comprimés de Septa-Losartan

contiennent du potassium, ce montant est trop faible

pour remplacer les suppléments de potassium. Si

votre médecin vous a prescrit des suppléments de

potassium, continuez à suivre ses conseils.

Quelles sont les formes posologiques:

Comprimés de Septa-Losartan de 25 mg, 50 mg et

100 mg.

AVERTISSEMENTS ET PRÉCAUTIONS

Mises en garde et précautions

Le Septa-Losartan ne doit pas être utilisé pendant

la grossesse. Si vous découvrez que vous êtes

enceinte pendant l’utilisation de Septa-Losartan,

arrêtez le médicament et s'il vous plaît

communiquer avec votre médecin.

AVANT d'utiliser le Septa-Losartan parlez à votre

médecin ou votre pharmacien si:

Vous effectuez des tâches qui exigent une

attention particulière (par exemple, la conduite

automobile ou l'utilisation de machines

dangereuses). Presque tous les patients peuvent,

mais vous ne devriez pas effectuer ces tâches

jusqu'à ce que vous sachiez comment vous

réagissez à ce médicament.

Vous avez ou avez eu des problèmes de santé, et

de toute allergie.

Vous prenez des suppléments de potassium, des

agents d'épargne potassique ou les substituts salés

contenant du potassium.

Vous prenez un médicament qui contient de

l'aliskirène, comme Rasilez, utilisé pour baisser la

pression artérielle. La combinaison avec le Septa-

Losartan n'est pas recommandée.

Vous prenez un inhibiteur de l'enzyme de

conversion de l'angiotensine (IECA)

vous prenez des médicaments, y compris des

IMPOR

IMPORTANT: S'IL VOUS PLAÎT LIRE

TANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 40 de 42

médicaments vendus sans ordonnance et des

produits à base de plantes.

Vous avez récemment souffert d'un excès de

vomissements ou diarrhée.

Vous avez une maladie du foie, des reins, du

coeur ou des valvules cardiaques.

Vous êtes allergique à ce médicament ou à tout

ingrédient de la formulation.

Vous êtes enceinte, allaitez ou envisagez de devenir

enceinte?

Prendre le Septa-Losartan pendant la grossesse peut

causer des blessures et même la mort à votre bébé. Ce

médicament ne doit pas être utilisé pendant la

grossesse. Si vous envisagez devenir enceinte en

prenant Septa-Losartan, contactez immédiatement

votre médecin.

Il est possible que le Septa-Losartan passe dans le lait

maternel. Vous devriez discuter avec votre médecin

au sujet de prendre le Septa-Losartan pendant

l'allaitement.

Rappelez-vous que votre médecin vous a prescrit

ce médicament pour vous. Ne le donnez jamais à

quelqu'un d'autre.

INTERACTIONS AVEC CE MÉDICAMENT

Comme avec la plupart des médicaments, des

interactions avec d'autres médicaments sont possibles.

Par conséquent, ne prenez pas d'autres médicaments

sans en avoir d'abord discuté avec votre médecin ou

votre pharmacien. Il est important de dire à votre

médecin si vous prenez:

Sels de lithium

Digitale

Warfarine

Rifampicine

Érythromycine

Fluconazole

Phénobarbital

Cimétidine

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (tels

qu’indométacine)

Les diurétiques (pilules d'eau) - les patients sous

diurétiques peuvent parfois connaître une baisse

excessive de la pression artérielle après l'initiation du

traitement avec le Septa-Losartan

Les suppléments de potassium ou de substituts de

sel contenant du potassium

Autres médicaments pour la pression sanguine

Certains médicaments ont tendance à augmenter la

pression artérielle, par exemple, certains, mais pas

tous, les préparations vendues sans ordonnance pour

le contrôle de l'appétit, l'asthme, le rhume, la toux, le

rhume des foins et les problèmes de sinus.

BON USAGE DU MÉDICAMENT

Dose habituelle:

Prenez le Septa-Losartan chaque jour

exactement comme votre médecin l'a prescrit.

Il est important de continuer à prendre le Septa-

Losartan aussi longtemps que votre médecin l’a

prescrit pour maintenir un contrôle régulier de

votre pression artérielle.

Le Septa-Losartan peut être pris avec ou sans

nourriture, mais il doit être pris régulièrement

par rapport à l'absorption de nourriture, à la

même heure chaque jour.

Hypertension

Pour les patients adultes, la dose de départ

habituelle est de 50 mg une fois par jour. La dose

habituelle est de 50 à 100 mg une fois par jour.

La plupart des patients âgés nécessitent la même

dose que les patients plus jeunes, puisque le Septa-

Losartan fonctionne aussi bien et est également

bien toléré par la plupart des patients âgés et les

jeunes adultes.

Pour les patients pédiatriques (6-16 ans d'âge)

qui peuvent avaler des comprimés, la posologie

recommandée est de 25 mg une fois par jour chez

les patients de 20 à 49 kg. La dose peut être

augmentée jusqu'à un maximum de 50 mg une fois

par jour. Chez les patients supérieurs ou égaux à

50 kg, la dose initiale est de 50 mg une fois par

jour. La dose peut être augmentée jusqu'à un

maximum de 100 mg une fois par jour.

Patients diabétiques de type 2 avec protéinurie et

hypertension

Pour les adultes, la dose initiale habituelle est de 50

mg une fois par jour. La dose peut être augmentée à

100 mg une fois par jour.

Surdosage:

En cas de surdosage, communiquez avec un médecin,

l’urgence d'un hôpital ou le centre antipoison de votre

région immédiatement, même s’il n'y a pas de

symptômes.

Dose oubliée:

Essayez de prendre le Septa-Losartan

IMPOR

IMPORTANT: S'IL VOUS PLAÎT LIRE

TANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 41 de 42

quotidiennement tel que prescrit. Toutefois, si vous

oubliez une dose, ne prenez pas une dose

supplémentaire. Reprenez votre horaire habituel.

EFFETS SECONDAIRES ET MESURES À

PRENDRE

Tous les médicaments peuvent avoir des effets

inattendus ou indésirables, appelés effets secondaires.

Certains patients peuvent ressentir de la fatigue, de

l'urticaire, l'altération du goût ou des vomissements.

Informez votre médecin ou pharmacien rapidement

de ces effets ou tout autre symptôme inhabituel.

Certains patients, en particulier ceux atteints de

diabète de type 2 avec une présence de protéines dans

l'urine, peuvent aussi développer une augmentation

du taux de potassium dans le sang.

EFFETS SECONDAIRES GRAVES: FRÉQUENCE ET

MESURES À PRENDRE

Symptôme / effet

Discutez avec

votre médecin ou

votre pharmacien

Cessez de

prendre le

médicament

et appelez

votre

médecin ou

votre

pharmacien

Seulement

si grave

Dans

tous

Inhabituel Les réactions

allergiques

impliquant un

gonflement du

visage, des lèvres,

de la gorge et/ou

de la langue qui

peut entraîner une

difficulté à

respirer ou à

avaler

Éruption cutanée

Vertiges /

étourdissements

Pression artérielle

basse

Douleurs

musculaires

Sensibilité ou

faiblesse

musculaire ou

une urine foncée /

brune (signe de

rhabdomyolyse *)

* La rhabdomyolyse est une atrophie musculaire

qui, dans de rares cas, peut conduire à une

insuffisance rénale.

Ceci n'est pas une liste complète des effets

secondaires. Pour tout effet inattendu lors de la prise

de Septa-Losartan, contactez votre médecin ou votre

pharmacien.

COMMENT LE CONSERVER

Conserver les comprimés de Septa-Losartan à la

température ambiante (15 °C à 30 °C). Protéger de la

lumière.

Conservez tous les médicaments hors de la portée

des enfants.

DÉCLARATION DES EFFETS INDÉSIRABLES

Vous pouvez signaler tout effet indésirable soupçonné,

associé à l'utilisation de produits de santé au Programme

Canada Vigilance de l'une des trois façons suivantes:

En ligne à www.healthcanada.gc.ca/medeffect

Appelez sans frais au 1-866-234-2345

En remplissant un formulaire de déclaration de

Canada Vigilance et envoyer par:

Télécopieur au numéro sans frais 1-866-678-

6789, ou

Par courrier: Canada Vigilance Program

Health Canada

Indice de l’adresse: 0701E

Ottawa, ON K1A 0K9

Les étiquettes affranchies, le formulaire Canada Vigilance

et les directives de déclaration d'effets indésirables sont

disponibles sur le site web de MedEffet ™ Canada à

www.healthcanada.gc.ca/medeffect

REMARQUE: Si vous avez besoin de renseignements sur

la gestion des effets secondaires, s'il vous plaît

communiquer avec votre fournisseur de soins de santé

avant d'aviser Canada Vigilance. Le Programme Canada

Vigilance ne fournit pas de conseils médicaux.

MORE INFORMATION

Ce document et la monographie complète du produit,

rédigée pour les professionnels de la santé peuvent

être obtenus en communiquant avec le distributeur,

Septa Pharmaceuticals, Inc.

905.564.5665.

ou par courriel, au: info@septapharmaceuticals.com

Ce dépliant a été préparé par Septa Pharmaceuticals,

Inc.

Fabricant:

Septa Pharmaceuticals, Inc.

IMPOR

IMPORTANT: S'IL VOUS PLAÎT LIRE

TANT: PLEASE REA

Septa-Losartan

Page 42 de 42

7490 Pacific Circle, #1

Mississauga, ON L5T 2A3

Canada

Distributeur:

Septa Pharmaceuticals, Inc.

7490 Pacific Circle, #1

Mississauga, ON L5T 2A3

Canada

Date de préparation: May 27, 2014

Produits similaires

Rechercher des alertes liées à ce produit

Afficher l'historique des documents

Partagez cette information