PENDO-TELMISARTAN Comprimé

Canada - français - Health Canada

Achète-le

Ingrédients actifs:
Telmisartan
Disponible depuis:
PENDOPHARM DIVISION OF PHARMASCIENCE INC
Code ATC:
C09CA07
DCI (Dénomination commune internationale):
TELMISARTAN
Dosage:
80MG
forme pharmaceutique:
Comprimé
Composition:
Telmisartan 80MG
Mode d'administration:
Orale
Unités en paquet:
30/100
Type d'ordonnance:
Prescription
Domaine thérapeutique:
ANGIOTENSIN II RECEPTOR ANTAGONISTS
Descriptif du produit:
Numéro de groupe d'ingrédients actifs (GIA) :0138223002; AHFS: 24:32.08
Statut de autorisation:
APPROUVÉ
Numéro d'autorisation:
02427303
Date de l'autorisation:
2014-07-31

Documents dans d'autres langues

Lire le document complet

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 1 de 37

MONOGRAPHIE DE PRODUIT

Pr

pendo-TELMISARTAN

Comprimés de telmisartan, USP

40 mg et 80 mg

Antagoniste des récepteurs AT

de l’angiotensine II

PENDOPHARM, division de Pharmascience inc.

6111 Avenue Royalmount, Suite 100

Montréal, Québec

H4P 2T4

Date de révision :

27 juillet 2016

www.pendopharm.com

Numéro de contrôle :

196505

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 1

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 2 de 37

Table des matières

PARTIE I : RENSEIGNEMENTS POUR LE PROFESSIONNEL DE LA SANTÉ ........... 3

RENSEIGNEMENTS SOMMAIRES SUR LE PRODUIT ............................................... 3

INDICATIONS ET USAGE CLINIQUE ........................................................................... 3

CONTRE-INDICATIONS ................................................................................................. 4

MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS ......................................................................... 4

EFFETS INDÉSIRABLES ................................................................................................. 9

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES ..................................................................... 16

POSOLOGIE ET ADMINISTRATION ........................................................................... 19

SURDOSAGE................................................................................................................... 20

MODE D’ACTION ET PHARMACOLOGIE CLINIQUE ............................................. 20

ENTREPOSAGE ET STABILITÉ ................................................................................... 23

FORMES POSOLOGIQUES, COMPOSITION ET CONDITIONNEMENT ................ 24

PARTIE II : RENSEIGNEMENTS SCIENTIFIQUES ....................................................... 25

RENSEIGNEMENTS PHARMACEUTIQUES .............................................................. 25

ESSAIS CLINIQUES ....................................................................................................... 26

PHARMACOLOGIE DÉTAILLÉE ................................................................................. 30

TOXICOLOGIE ............................................................................................................... 30

RÉFÉRENCES ................................................................................................................. 33

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR ................................. 34

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 2

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 3 de 37

pendo-TELMISARTAN

Comprimés de telmisartan, USP

PARTIE I : RENSEIGNEMENTS POUR LE PROFESSIONNEL DE LA SANTÉ

RENSEIGNEMENTS SOMMAIRES SUR LE PRODUIT

Voie

d’administration

Forme posologique et

concentration

Tous les ingrédients non médicinaux

Orale

Comprimé à 40 mg et

80 mg

Cellulose microcristalline, Cellulose

microcristalline silicifiée, Croscarmellose de

sodium, Dioxyde de silice colloïdal, Dioxyde

de titanium, Hydroxyde de sodium,

Hydroxypropylméthylcellulose, Oxyde de fer

jaune, Oxyde de fer noir, Oxide de

magnésium, Phosphate de calcium dibasique,

Polyéthylèneglycol, Polysorbate, Povidone et

Stéarate de magnésium.

INDICATIONS ET UTSAGE CLINIQUE

Traitement de l'hvpertension essentielle

pendo-TELMISARTAN (telmisartan) est indiqué dans le traitement de l'hypertension essentielle

légère à modérée.

pendo-TELMISARTAN peut être utilisé seul ou en association avec des diurétiques thiazidiques.

L'emploi concomitant avec des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine n'est pas

recommandé.

Réduction du risque de morbidité cardiovasculaire :

pendo-TELMISARTAN est indiqué pour la réduction du risque d'AVC non mortel ou d'infarctus

du myocarde non mortel chez les patients âgés de 55 ans ou plus à risque élevé d'événements

cardiovasculaires majeurs et qui ne tolèrent pas les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de

1'angiotensine (IECA).

Le risque élevé d'événements cardiovasculaires comprend tout signe de coronaropathie, de

maladie artérielle périphérique, d'AVC, d'accident ischémique transitoire ou de diabète avec

signes de lésion aux organes cibles. Le telmisartan a été utilisé avec d'autres traitements requis,

tels que d'autres antihypertenseurs (y compris des IECA), des antiplaquettaires ou des statines

voir

les sections MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, INTERACTIONS

MÉDICAMENTEUSES et ÉTUDES CLINIQUES).

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 3

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 4 de 37

Gériatrie (> 65 ans) :

Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire. Toutefois, une sensibilité supérieure chez certains

patients plus âgés ne peut être négligée.

Pédiatrie (< 18 ans) :

L'administration de pendo-TELMISARTAN n'est pas recommandée chez les enfants âgés de

moins de 18 ans. L'innocuité et 1'efficacité de pendo-TELMISARTAN chez les enfants âgés de

moins de 18 ans n'ont pas été établies.

CONTRE-INDICATIONS

pendo-TELMISARTAN (telmisartan) est contre-indiqué :

chez les patients atteints de diabète de type 1 ou 2 ou présentant une atteinte rénale modérée à

grave (TFG inférieur à 60 mL/min/1,73 m

) recevant un traitement concomitant par

antagonistes des récepteurs de l’angiotensine (ARA) Ŕ y compris MICARDIS Ŕ et par

médicaments à base d’aliskiren (

voir

MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS,

Cardiovasculaire, Inhibition double du système rénine-angiotensine (SRA), et Rénal, et

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES, Inhibition double du système rénine-

angiotensine (SRA) par des ARA, des IECA ou des médicaments à base d’aliskiren).

chez les patients ayant une hypersensibilité à ce médicament ou à tout ingrédient de la

préparation ou composant du contenant. Pour la liste complète, voir la section FORMES

POSOLOGIQIES, COMPOSITION ET CONDITIONNEMENT de la monographie ;

chez les femmes enceintes (

voir

MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Populations

particulières - Femmes enceintes) ;

chez les femmes qui allaitent (

voir

MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS,

Populations particulières - Femmes qui allaitent).

MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS

Généralités

Un cas rare mais mortel d’œdème de Quincke est survenu chez un patient ayant reçu du

telmisartan, ingrédient actif de pendo-TELMISARTAN, pendant 6 mois. Le rapport d’autopsie

décrivait des signes d’œdème de la muqueuse laryngée, accompagnés d’une insuffisance

Mises en garde et précautions importantes

Durant la grossesse, l'utilisation d'antagonistes des récepteurs de l'angiotensine (AT

1

)

peut entraîner des lésions au fœtus ou même causer sa mort. En cas de grossesse,

l'administration de pendo-TELMISARTAN devrait être interrompue dès que possible

(

voir

MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Populations particulières).

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 4

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 5 de 37

terminale respiratoire et circulatoire. Ce cas est survenu parmi environ 5,2 millions de patients-

années d’exposition au telmisartan par année.

Si des signes de stridor laryngé ou d’œdème de Quincke du visage, des extrémités, des lèvres, de

la langue ou de la glotte se manifestent, il faut interrompre l’administration de

pendo-TELMISARTAN immédiatement, et le patient doit recevoir les soins médicaux

appropriés et être surveillé de près jusqu’à ce que l’enflure disparaisse. Dans les cas où l’œdème

touche uniquement le visage et les lèvres, l’enflure se résorbe habituellement sans traitement,

bien que l’administration d’antihistaminiques puisse être utile pour soulager les symptômes.

Dans les cas d’œdème de la langue, de la glotte ou du larynx, qui pourrait causer une obstruction

des voies respiratoires, un traitement approprié (comprenant, sans y être limité, l’administration

sous-cutanée de 0,3 à 0,5 mL de solution d’épinéphrine à 1:1000) devrait être instauré sans tarder

voir

EFFETS INDÉSIRABLES - Effets indésirables du médicament signalés après la

commercialisation du produit).

Les patients ayant une hypersensibilité connue (anaphylaxie) aux antagonistes des récepteurs de

l’angiotensine II (ARA) ou ayant déjà présenté un œdème de Quincke avec la prise d’ARA ne

devraient pas recevoir de traitement par pendo-TELMISARTAN (

voir

EFFETS

INDÉSIRABLES, Effets indésirables rapportés dans les études cliniques - Toutes les études

cliniques, Appareil immunitaire, Inconnues : œdème de Quincke et EFFETS INDÉSIRABLES –

Effets indésirables du médicament rapportés après la commercialisation du produit).

Cardiovasculaire

Sténose de l’aorte ou de la valvule mitrale, myocardiopathie hypertrophique obstructive :

Comme c’est le cas avec d’autres vasodilatateurs, une attention particulière devrait être portée

aux patients présentant une sténose de l’aorte ou de la valvule mitrale ou une myocardiopathie

hypertrophique obstructive. Chez les patients, une diminution de l’irrigation sanguine

coronarienne pourrait survenir en raison d’un débit cardiaque limité par une obstruction

vasculaire fixe.

Hypotension :

L'administration de pendo-TELMISARTAN (telmisartan) peut provoquer une hypotension

symptomatique chez les patients présentant une déplétion du volume causée par un traitement

diurétique, une restriction de 1'apport en sel, la dialyse, la diarrhée ou des vomissements. Ces

états, en particulier la déplétion du volume et/ou la déplétion sodique, devraient être rectifiés

avant 1'administration de pendo-TELMISARTAN. Chez ces patients, en raison de la chute

possible de la tension artérielle, le traitement devrait être instauré sous supervision étroite d'un

médecin. Les mêmes considérations s'imposent pour les patients souffrant de cardiopathie

ischémique ou de maladie cérébrovasculaire, et pour ceux pouvant subir un infarctus du

myocarde ou un accident vasculaire cérébral par suite d'une chute excessive de la tension

artérielle.

Inhibition double du système rénine-angiotensine (SRA) :

Il a été démontré que l’administration concomitante d’antagonistes des récepteurs de l’angiotensine

(ARA), tels que

pendo-TELMISARTAN

, ou d’inhibiteurs de l’enzyme de conversion de

l’angiotensine (IECA) et d’aliskiren augmente le risque d’hypotension, de syncope, d’accident

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 5

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 6 de 37

vasculaire cérébral, d’hyperkaliémie et de détérioration de la fonction rénale, y compris

l’insuffisance rénale, chez les patients atteints de diabète (type 1 ou type 2) et/ou ou présentant une

atteinte rénale modérée à grave (TFG inférieur à 60 mL/min/1,73 m

). Par conséquent, l’utilisation de

pendo-TELMISARTAN

en association avec des médicaments à base d’aliskiren est contre-indiquée

chez ces patients (

voir

CONTRE-INDICATIONS).

De plus, l’administration concomitante d’ARA, y compris

pendo-TELMISARTAN

, et d’autres

agents inhibant le SRA, tels que les IECA ou les médicaments à base d’aliskiren, n’est généralement

pas recommandée pour les autres patients, puisque ce traitement a été associé à une augmentation de

l’incidence d’hypotension grave, d’insuffisance rénale et d’hyperkaliémie.

Endocrinien/métabolisme

Hyperkaliémie :

Des médicaments, tels que pendo-TELMISARTAN, qui affectent le système rénine-

angiotensine-aldostérone peuvent causer une hyperkaliémie. On recommande de surveiller la

concentration sérique de potassium chez les patients à risque. D'après les données recueillies

avec l'utilisation d'autres médicaments qui affectent le système rénine-angiotensine-aldostérone,

l'administration concomitante de diurétiques d'épargne du potassium, de suppléments de

potassium, de substituts de sel contenant du potassium ou d'autres produits médicinaux pouvant

augmenter le taux de potassium (héparine, etc.) peut entraîner un risque plus élevé d'une

augmentation de la concentration sérique de potassium.

L'inhibition double du système rénine-angiotensine-aldostérone (SRAA) par 1'entremise d'un

traitement d'appoint peut entraîner une incidence plus élevée d'hyperkaliémie chez les patients

dont la tension artérielle est maîtrisée.

Fertilité

Aucune étude sur la fertilité n’a été menée chez l’humain (

voir

la Partie II : TOXICOLOGIE,

reproduction).

Hépatique/biliaire/pancréatique

Insuffisance hépatique : Puisque la majeure partie du telmisartan est éliminée par excrétion

biliaire, la clairance du telmisartan sera réduite chez les patients souffrant de cholostase, de

troubles obstructifs des voies biliaires ou d'insuffisance hépatique: Des augmentations de la C

et de l'ASC trois à quatre fois plus élevées ont été observées chez des patients souffrant

d'insuffisance hépatique, comparativement aux sujets sains. pendo-TELMISARTAN devrait

donc être utilisé avec précaution chez ces patients (

voir

POSOLOGIE ET ADMINISTRATION).

Neurologique

Effets sur la capacité à conduire et à utiliser des machines :

Aucune étude n'a été menée sur la capacité à conduire et à utiliser des machines. Cependant, les

personnes devant conduire des véhicules ou faire fonctionner des machines devraient tenir

compte que la prise d'antihypertenseurs peut parfois occasionner des étourdissements ou de la

somnolence.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 6

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 7 de 37

Rénal

Chez les patients dont la fonction rénale peut dépendre de l'activité du système rénine-

angiotensine-aldostérone, tels que ceux présentant une sténose bilatérale des artères rénales, une

sténose unilatérale des artères rénales dans un seul rein, ou une insuffisance cardiaque congestive

grave, l’inhibition double du système rénine-angiotensine-aldostérone (p. ex., utilisation

concomitante d’un ARA et d’un inhibiteur de l’ECA) et l'administration d'agents inhibant ce

système ont été associées à une oligurie, une azotémie évolutive et, dans de rares cas, à une

insuffisance rénale aiguë et/ou un décès. L'administration prolongée de pendo-TELMISARTAN

n'a pas été examinée chez des patients souffrant de sténose unilatérale ou bilatérale des artères

rénales, mais un effet semblable à celui observé avec les inhibiteurs de 1'ECA devrait être prévu.

Chez les patients prédisposés, 1' administration concomitante de diurétiques peut aggraver ce

risque. L'administration de telmisartan devrait être associée à une évaluation appropriée de la

fonction rénale chez ces types de patients.

Aucune étude n'a été menée sur l'administration de pendo-TELMISARTAN à des patients ayant

récemment reçu une greffe rénale.

Insuffisance rénale :

L’utilisation d’ARA - y compris

pendo-TELMISARTAN

- ou d’IECA en association avec des

médicaments à base d’aliskiren est contre-indiquée chez les patients présentant une atteinte rénale

modérée à grave (TFG inférieur à 60 mL/min/1,73 m

). (

Voir

CONTRE-INDICATIONS et

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES, Inhibition double du système rénine-angiotensine (SRA)

par des ARA, des IECA ou des médicaments à base d’aliskiren).

Populations particulières

Femmes enceintes :

Les médicaments qui agissent directement sur le système rénine-angiotensine-aldostérone

(SRAA) peuvent causer une morbidité et une mortalité fœtales et néonatales s'ils sont

administrés durant la grossesse. En cas de grossesse, il est recommandé d'interrompre

1'administration de pendo-TELMISARTAN dès que possible.

L’utilisation d'antagonistes des récepteurs de 1'angiotensine (AT

) (ARA) n'est pas

recommandée durant la grossesse et ces traitements ne devraient pas être instaurés durant la

grossesse. Les données épidémiologiques relatives au risque de tératogénicité suivant

1'exposition à des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de 1'angiotensine (autre classe de

produits thérapeutiques agissant sur le SRAA) durant le premier trimestre de la grossesse ne sont

pas concluantes; toutefois, une légère augmentation du risque ne peut être exclue. Compte tenu

des données actuelles disponibles quant au risque associé aux ARA, il pourrait y avoir des

risques semblables pour cette classe de médicaments. Les patientes qui prévoient devenir

enceintes devraient recevoir un autre traitement antihypertenseur au profit d'innocuité établi

durant la grossesse. En cas de grossesse, le traitement par antagonistes des récepteurs de

1'angiotensine II devrait être interrompu immédiatement et, au besoin, un traitement différent

devrait être instauré.

L'administration d'ARA durant le deuxième et troisième trimestre de la grossesse entraîne une

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 7

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 8 de 37

fœtotoxicité chez 1'humain (réduction de la fonction rénale, oligoamnios, ossification du crâne à

retardement), et une toxicité néonatale insuffisance rénale, hypotension, hyperkaliémie).

Les nourrissons ayant été exposés à un ARA dans l'utérus devraient être étroitement surveillés

afin de détecter tout signe d'hypotension, d'oligurie et d'hyperkaliémie. En cas d'oligurie, il

faudrait porter une attention particulière à la tension artérielle et à la perfusion rénale. Une

transfusion totale pout s'avérer nécessaire afin de maîtriser l’hypotension et/ou à titre de

substitution pour les troubles de la fonction rénale; toutefois, l'expérience limitée avec ces

procédures n'a pas été associée à un bienfait clinique significatif.

On ne sait pas si le telmisartan peut être éliminé de 1'organisme par hémodialyse.

Les études précliniques menées avec le telmisartan ne révèlent pas d'effet tératogène, mais une

fœtotoxicité a été démontrée. Aucun effet tératogène n'a été observé lorsque des doses orales

maximales de 50 mg/kg/jour de telmisartan ont été administrées à des rates gravides, et lorsque

des doses orales maximales de 45 mg/kg/jour ont été administrées à des lapines gravides, en

association avec une solution salée. Chez les lapines, une fœtotoxicité (résorptions totales)

associée à la toxicité maternelle (diminution du gain pondéral corporel, mortalité) a été observée

à la dose la plus élevée (45 mg/kg/jour). Chez les rates, des doses de telmisartan toxiques pour la

mère (diminution du gain pondéral corporel et de la consommation de nourriture) de

50 mg/kg/jour dans la phase avancée de gestation et durant 1'allaitement ont produit des effets

indésirables chez les fœtus de rats et les rats nouveau-nés, notamment une diminution de la

viabilité, un poids faible à la naissance, un retard du développement et une diminution du gain

pondéral. Des concentrations significatives de telmisartan ont été détectées dans le lait des rates

et dans le sang de fœtus de rats durant la phase avancée de gestation.

Femmes qui allaitent :

On ne sait pas si le telmisartan est excrété dans le lait maternel, mais des concentrations

significatives de telmisartan ont été détectées dans le lait maternel de rates. Compte tenu que de

nombreux médicaments sont excrétés dans le lait maternel humain, et en raison du risque de

réactions indésirables sur le nourrisson allaité, le médecin doit décider d'interrompre l'allaitement

ou 1'administration du médicament en fonction de l'importance de ce médicament pour la mère.

Patients diabétiques :

Chez les patients diabétiques présentant une coronaropathie non diagnostiquée et sous traitement

antihypertenseur, le risque d’infarctus du myocarde mortel et de décès d’origine cardiovasculaire

soudain peut être plus élevé. Chez les patients atteints de diabète sucré, la coronaropathie peut

être asymptomatique et, par conséquent, non diagnostiquée. Ces patients devraient faire l’objet

d’une évaluation diagnostique appropriée, comme par exemple subir une épreuve d’effort, afin

de détecter et de traiter adéquatement la coronaropathie avant qu’un traitement antihypertenseur

par pendo-TELMISARTAN ne soit instauré.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 8

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 9 de 37

Pédiatrie (< 18 ans) :

L'administration de pendo-TELMISARTAN n'est pas recommandée chez les enfants âgés de

moins de 18 ans en raison des données limitées sur l'innocuité et l'efficacité disponibles pour ce

groupe d'âge.

Gériatrie (> 65 ans) :

Sur le nombre total de patients ayant reçu du telmisartan durant les études cliniques,

551 (18,6 %) étaient âgés entre 65 et 74 ans, et 130 (4,4 %) étaient âgés de ≥75 ans. Aucune

différence générale fonction de l’âge n'a été observée au niveau du profil des effets indésirables,

mais une sensibilité supérieure chez certains patients âgés ne peut être négligée.

Surveillance et tests de laboratoire

Pour les tests de surveillance et de laboratoire spécifiques,

voir

les sections MISES EN GARDE

ET PRÉCAUTIONS (Cardiovasculaire, Système endocrinien et métabolisme, Hépatique et

Rénal) et INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES.

EFFETS INDÉSIRABLES

Effets indésirables du médicament rapportés dans les études cliniques

Puisque les études cliniques sont menées dans des conditions très particulières, les taux

des effets indésirables qui sont observés peuvent ne pas refléter les taux observés en

pratique et ne doivent pas être comparés aux taux observés dans le cadre des études

cliniques portant sur un autre médicament. Les renseignements sur les effets indésirables

à un médicament qui sont tirés d’études cliniques s’avèrent utiles pour la détermination

des événements indésirables liés aux médicaments et pour l’approximation des taux.

Des effets secondaires ont été rapportés dans des études cliniques sur le telmisartan pour

l’indication hypertension ou chez des patients âgés de 50 ans ou plus à risque élevé

d'événements cardiovasculaires.

L'innocuité du telmisartan a été évaluée dans le cadre de 27 études cliniques menées auprès de

7968 patients traités pour 1'hypertension. Des 7968 patients ayant pris part aux études

cliniques, 5788 patients ont reçu une monothérapie par telmisartan, dont 1058 pendant ≥ 1 an,

et 1395 ont été traités dans le cadre d'études cliniques contrôlées par placebo.

Chez 3400 patients, l'arrêt du traitement en raison de réactions indésirables a été nécessaire chez

2,8 % des patients ayant reçu du telmisartan et chez 6,1 % des patients ayant reçu un placebo.

Les manifestations indésirables suivantes possiblement graves ont rarement été signalées avec le

telmisartan lors d'études cliniques contrôlées : syncope et hypotension. Lors d'études contrôlées

par placebo, aucune réaction indésirable grave dont la fréquence excédait 0,1 % n'a été rapportée

par les patients ayant reçu du telmisartan.

Le profit d'innocuité du telmisartan pour les patients recevant le médicament dans le cadre d'une

réduction du risque de morbidité cardiovasculaire était comparable à celui observé chez les

patients hypertendus. Dans ce programme, 11 % des patients recevant le telmisartan ont

abandonné le médicament à l'étude en raison d'effets indésirables. Les effets indésirables les plus

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 9

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 10 de 37

courants ayant entraîné l’arrêt du traitement étaient les étourdissements, l'hypotension et les

maux de tête.

Les manifestations indésirables médicamenteuses énumérées ci-dessous proviennent d'études

cliniques contrôlées menées auprès de patients traités pour hypertension et de rapports de

pharmacovigilance. Cette liste tient également compte de manifestations indésirables graves et

de manifestations indésirables ayant entraîné 1'abandon du traitement rapportées dans trois

études cliniques de longue durée menées auprès de 21 642 patients ayant reçu le telmisartan à

titre de prévention de la morbidité et de la mortalité cardiovasculaires pendant une période

maximale de six ans.

Toutes les études cliniques

Les manifestations indésirables indiquées ci-dessous proviennent de 27 études cliniques menées

auprès de 5788 patients hypertendus et traités par telmisartan. Les manifestations indésirables

ont été classifiées par catégorie selon leur fréquence à l'aide de la convention suivante : très

courantes (≥ 1/10) ; courantes (≥ 1/100, < 1/10) ; peu courantes (≥1/1000, <1/100) ; rares (≥1/10

000, <1/1000) ; très rares (<1/10 000).

Organisme en général :

Courantes :

Douleur thoracique, symptômes pseudo-grippaux, fatigue,

conjonctivite.

Peu courantes :

Hyperhidrose, asthénie (faiblesse).

Appareil hématologique et lymphatique :

Peu courantes :

Anémie.

Rares :

Thrombocytopénie.

Inconnues :

Éosinophilie.

Appareil cardiovasculaire :

Courantes :

Œdème, palpitations.

Peu courantes :

Bradycardie, hypotension orthostatique, hypotension.

Rares :

Tachycardie.

Systèmes nerveux central et périphérique

Très courantes :

Céphalée.

Courantes :

Étourdissements, insomnie.

Peu courantes :

Vertige.

Troubles oculaires :

Rares :

Trouble visuel.

Appareil gastro-intestinal :

Courantes :

Douleur abdominale, diarrhée, dyspepsie, nausées, constipation,

gastrite.

Peu courantes :

Sécheresse de la bouche, flatulence, vomissements.

Rares :

Maux d'estomac.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 10

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 11 de 37

Troubles hépatobiliaires :

Rares :

Fonction hépatique anormale/trouble hépatique*.

* La plupart des cas de fonction hépatique anormale/trouble hépatique

rapportés avec le telmisartan dans la pharmacovigilance sont survenus chez des

patients au Japon, lesquels sont plus susceptibles de présenter ces réactions

indésirables.

Appareil immunitaire :

Rares :

Hypersensibilité.

Inconnues :

Réaction anaphylactique, œdème de Quincke.

Infections et infestations :

Peu courantes :

Infections des voies respiratoires supérieures (y compris

pharyngite, sinusite, bronchite, rhinite et toux) et infections des

voies urinaires (y compris cystite).

Inconnues :

Septicémie, y compris des cas mortels.

Épreuves de laboratoire :

Peu courantes :

Élévation du taux sérique de créatinine.

Rares :

Élévation du taux sérique d'acide urique, élévation du taux

d'enzymes hépatiques, élévation du taux sérique de créatine

phosphokinase, baisse de 1'hémoglobine.

Troubles métaboliques et de l'alimentation :

Peu courantes :

Hyperkaliémie.

Rares :

Hypoglycémie (chez les patients diabétiques).

Appareil musculo-squelettique :

Courantes :

Arthralgie, spasmes musculaires (crampes dans les jambes) ou

douleur dans les extrémités (douleur aux jambes), myalgie,

arthrite, arthrose.

Peu courantes :

Douleur dans les tendons (symptômes apparentés à la tendinite),

douleur dorsale.

Appareil nerveux :

Peu courantes :

Syncope (évanouissement).

Troubles psychiatriques :

Courantes :

Anxiété, nervosité.

Peu courantes :

Dépression.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 11

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 12 de 37

Appareil rénal et urinaire :

Peu courantes :

Insuffisance rénale; y compris l'insuffisance rénale aiguë.

Appareil respiratoire :

Courantes :

Dyspnée.

Peau et annexes cutanées :

Courantes :

Troubles dermiques, tels que éruption cutanée.

Peu courantes : Prurit.

Rares :

Érythème, éruption d’origine médicamenteuse, eczéma, éruption

cutanée toxique.

Inconnues :

Urticaire.

Hémoglobine :

Une diminution de l'hémoglobine n'a été observée que rarement, laquelle survenait plus souvent

pendant le traitement par telmisartan que par placebo.

Études contrôlées par placebo

L'incidence globale de manifestations indésirables rapportée avec le telmisartan (41,4 %) était

habituellement comparable à celle observée avec le placebo (43,9 %) dans les études cliniques

contrôlées. Les réactions indésirables survenant chez ≥1 % des 1395 patients hypertendus ayant

reçu une monothérapie par telmisartan durant des études cliniques contrôlées par placebo, peu

importe le lien causal avec le médicament, sont indiquées au tableau suivant :

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 12

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 13 de 37

Tableau 1 :

Réactions indésirables rapportées chez > 1 % des patients hypertendus ayant reçu une

monothérapie par le telmisartan

Réaction indésirable par système

Total

Telmisartan

n = 1 395

%

Placebo

n = 583

%

Organisme en général

Lombalgie

Douleur thoracique

Fatigue

Symptômes pseudo-grippaux

Douleur

Systèmes nerveux central et périphérique

Étourdissements

Mal de tête

15,6

Somnolence

Appareil gastro-intestinal

Diarrhée

Dyspepsie

Nausée

Vomissements

Appareil musculo-squelettique

Myalgie

Appareil respiratoire

Toux

Pharyngite

Sinusite

Infection des voies respiratoires supérieures

Troubles de la fréquence et du rythme cardiaques

Anomalie spécifique à 1'ECG

Palpitations

Troubles cardiovasculaires généraux

Hypertension

Œdème périphérique

L'incidence des manifestations indésirables n'était pas fonction du sexe, de l’âge ni de la race des

patients.

Réactions indésirables moin courantes rapportées dans les études cliniques (<1 %)

En outre, les manifestations indésirables suivantes, sans lien causal déterminé, sont survenues

chez < 1 % des patients ayant pris part aux études cliniques contrôlées par placebo :

Système nerveux autonome : sudation accrue.

Organisme en général : hypertrophie de 1'abdomen, allergie, tout kyste, chute, fièvre, douleur

aux jambes, rigidité, syncope.

Troubles cardiovasculaires en général : hypotension, hypotension orthostatique, œdème dans

les jambes.

Systèmes nerveux central et périphérique : hypertonie, aggravation de migraine, contraction

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 13

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 14 de 37

musculaire involontaire.

Appareil gastro-intestinal : anorexie, augmentation de 1'appétit, flatulence, tout trouble gastro-

intestinal, gastro-entérite, reflux gastro-œsophagien, méléna, sécheresse de la bouche, douleur

abdominale.

Fréquence et rythme cardiaques : arythmie, tachycardie.

Métabolisme et nutrition : diabète sucré, hypokaliémie.

Appareil musculo-squelettique : arthrite, aggravation de 1'arthrite, arthrose, bursite, fasciite

plantaire, tendinite.

Troubles myo-endo-péricardiques et valvulaires : infarctus du myocarde.

Troubles psychiatriques : nervosité.

Troubles érythrocytaires : anémie.

Reproduction féminine : vaginite.

Mécanisme de résistance : abcès, infection bactérienne, candidose génitale, otite moyenne.

Appareil respiratoire : bronchospasme, épistaxis, pneumonie, bronchite.

Peau et annexes cutanées : éruption cutanée, sécheresse de la peau.

Appareil urinaire : dysurie, hématurie, trouble de la miction, infection des voies urinaires.

Troubles vasculaires (extra-cardiaques) : trouble cérébrovasculaire, purpura.

Troubles de la vision : vision anormale.

Résultats anormaux aux analyses chimiques et hématologiques

Lors d'études cliniques contrôlées par placebo menées auprès de 1041 patients ayant reçu du

telmisartan en monothérapie, des changements significatifs sur le plan clinique des paramètres

standard des tests de laboratoire ont rarement été associés à l'administration du telmisartan.

Créatinine, azote uréique du sang :

Des augmentations de 1'azote uréique du sang (> 11,2 mg/dL) et de la créatinine (> 0,5 mg/dL)

ont été observés chez 1,5 % et 0,6 % des patients ayant reçu du telmisartan ; l'incidence

correspondante était de 0,3 % chacune pour les patients ayant reçu le placebo. Ces augmentations

ont surtout été observées lorsque le telmisartan était associé à de l'hydrochlorothiazide. Un

patient ayant reçu le telmisartan a dû interrompre le traitement en raison d'augmentations de la

créatinine et de l'azote uréique du sang.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 14

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 15 de 37

Hémoglobine, hématocrite :

Des changements significatifs de l'hémoglobine et de l'hématocrite (<10 g/dL et <30 %,

respectivement) ont rarement été observés avec l'administration du telmisartan, et ces résultats ne

différaient pas des mesures obtenues chez les patients du groupe placebo. Aucun patient n'a cessé

le traitement en raison d'anémie.

Acide urique sérique :

Une augmentation de 1'acide urique sérique (> 2,7 mg/dL) a été rapportée chez 1,7 % des

patients du groupe telmisartan comparativement à aucun patient du groupe placebo. Une

hyperuricémie significative sur le plan clinique (>10 mEq/L) a été observée chez 2,3 % des

patients ayant reçu le telmisartan, et chez 0,4 % des patients an moment de l'évaluation initiale.

Les augmentations de l'acide urique sérique étaient surtout observées chez les patients ayant reçu

le telmisartan en association avec l'hydrochlorothiazide. Aucun patient n'a été forcé d'abandonner

le traitement en raison d'une hyperuricémie.

Épreuves de la fonction hépatique :

Des élévations significatives sur le plan clinique du SGOT et du SGPT (> 3 fois la limite

supérieure de la normale) ont été observées, respectivement, chez 0,1 % et 0,5 % des patients

ayant reçu le telmisartan comparativement à 0,8 % et 1,7 % des patients du groupe placebo.

Aucun patient ayant reçu le telmisartan n'a abandonné l'étude en raison d'épreuves anormales de

la fonction hépatique.

Potassium sérique :

Des changements notables en laboratoire du potassium sérique (> ± 1,4 mEq/L) ont été constatés

rarement et à une fréquence plus faible chez les patients ayant reçu le telmisartan (0,3 % et

0,1 %, respectivement) que chez les patients ayant reçu un placebo (0,6 % et 0,3 %

respectivement). Des changements significatifs sur le plan clinique au niveau du potassium

(excédant 3 mEq/L) ont été observés chez 0,6 % des patients ayant reçu le telmisartan, dont

0,5 % de ces cas ont été observés à l'évaluation initiale. L'incidence correspondante pour les

patients du groupe placebo était de 0,6 % et de 0,8 %.

Cholestérol :

Dans les études contrôlées par placebo, des augmentations importantes du cholestérol sérique ont

été rapportées chez un total de 6 patients (0,4 %) recevant le telmisartan comparativement à

aucune dans le groupe placebo. Deux de ces patients ont été suivis pendant un certain temps, et

dans les deux cas, les valeurs du cholestérol sont revenues aux valeurs initiales.

Des élévations sériques du cholestérol ont été rapportées comme manifestations indésirables

chez 11 des 3445 patients (0,3 %) dans toutes les études cliniques. II n'y a en aucun rapport

d'hypercholestérolémie chez les patients recevant le telmisartan dans les études contrôlées par

placebo.

Effets indésirables du médicament rapportés après la commercialisation du produit

Depuis l'introduction du telmisartan sur le marché, les manifestations suivantes ont été

rapportées : anxiété, étourdissements, vision trouble, vertiges, distension abdominale, douleur

abdominale, haut-le-cœur, hyperhidrose, arthralgie, myalgie, spasme musculaire, douleur

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 15

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 16 de 37

dorsale, asthénie, douleur dans les extrémités, fatigue, douleur thoracique, élévation du taux

sérique de créatinine, érythème, prurit, syncope/évanouissement, insomnie, dépression, malaise

gastrique, vomissements, hypotension (y compris hypotension orthostatique), bradycardie,

tachycardie, fonction hépatique anormale/trouble hépatique, insuffisance rénale, y compris

insuffisance rénale aiguë, hyperkaliémie, dyspnée, anémie, éosinophilie, thrombocytopénie et

faiblesse. L'incidence de ces effets est inconnue. Comme c'est le cas avec d'autres antagonistes

de 1'angiotensine II, de rares cas d'œdème de Quincke (mortel), de prurit, d`éruption cutanée et

d'urticaire ont été rapportés.

Des cas de douleur musculaire, de faiblesse musculaire, de myosite et de rhabdomyolyse ont été

rapportés chez des patients recevant des antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II.

De plus, depuis la commercialisation du telmisartan, des cas d'élévation de la concentration

sanguine de créatinine-phosphokinase (CPK) ont été rapportés.

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

Interactions médicament-médicament

Tableau 2 :

Interactions médicament-médicament ou possibles établies

Telmisartan

Effet

Commentaire clinique

Agents augmentant les

concentrations sériques de

potassium

Puisque le telmisartan diminue la

production d'aldostérone, les

diurétiques d'épargne potassique ou

les suppléments de potassium ne

devraient être administrés que dans

les cas documentés d'hypokaliémie et

en vérifiant fréquemment les

concentrations sériques de

potassium. Les succédanés du sel à

base de potassium devraient

également être utilisés avec

précaution. Un diurétique thiazidique

concomitant peut atténuer les effets

du telmisartan sur le potassium

sérique.

Digoxine

Lorsque le telmisartan a été

administré avec la digoxine, des

augmentations moyennes de la

concentration de la digoxine en pic

plasmatique (49 %) et en creux

plasmatique (20 %) ont été

observées.

II est recommandé de surveiller les

concentrations de digoxine et de faire

les modifications posologiques

appropriées lors de l'administration

initiale de pendo-TELMISARTAN,

de l'ajustement de sa dose ou de

1'interruption du traitement, afin de

maintenir des concentrations

plasmatiques appropriées de

digoxine.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 16

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 17 de 37

Telmisartan

Effet

Commentaire clinique

Diurétiques

Les patients qui prennent des

diurétiques, en particulier ceux qui

viennent de commencer à en prendre,

peuvent à l'occasion présenter une

baisse excessive de la tension artérielle

après le début du traitement par

telmisartan.

La possibilité d'une hypotension

symptomatique avec l'administration

de telmisartan peut être minimisée en

interrompant le diurétique avant

d'administrer et/ou de réduire la dose

initiale de telmisartan (

voir

MISE EN

GARDE - Cardiovasculaire,

Hypotension et POSOLOGIE ET

ADMINISTRATION). Aucune

interaction médicamenteuse

cliniquement significative n'a été

observée avec les diurétiques

thiazidiques.

Inhibition double du système

rénine-angiotensine (SRA)

par des ARA, des IECA ou

des médicaments à base

d’aliskiren.

L’inhibition double du système

rénine-angiotensine (SRA) par des

ARA, des IECA ou des médicaments

à base d’aliskiren est contre-indiquée

chez les patients atteints de diabète

et/ou présentant une atteinte rénale,

et n’est généralement pas

recommandée chez les autres

patients, puisque ce traitement a été

associé à une augmentation de

l’incidence d’hypotension grave,

d’insuffisance rénale et

d’hyperkaliémie.

Voir

CONTRE-

INDICATIONS et MISES EN

GARDE ET PRÉCAUTIONS,

Inhibition double du système rénine-

angiotensine (SRA).

Sels de lithium

Des augmentations réversibles des

concentrations sériques de lithium et

une toxicité ont été rapportées durant

l’administration concomitante de

lithium et d'inhibiteurs de l'enzyme de

conversion de l'angiotensine. De rares

cas ont également été signalés avec

des antagonistes des récepteurs de

l'angiotensine II, y compris le

telmisartan.

Il est recommandé de surveiller les

concentrations sériques de lithium

durant le traitement concomitant.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 17

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 18 de 37

Telmisartan

Effet

Commentaire clinique

Anti-inflammatoires non

stéroïdiens (AINS)

L'association d'antagonistes de

l'angiotensine II (telmisartan) et

d'AINS (y compris l'AAS et les

inhibiteurs de la COX-2) peut être

associée à un risque plus élevé

d'insuffisance rénale aiguê et

d'hyperkaliémie.

Les AINS (y compris l’AAS et les

inhibiteurs de la COX-2) et les

antagonistes de l'angiotensine II

exercent un effet synergique sur la

diminution de la filtration

glomérulaire. Chez les patients

présentant une insuffisance rénale

pré-existante, cette association

médicamenteuse pourrait causer une

insuffisance rénale aiguë.

La tension artérielle et la fonction

rénale devraient être surveillées plus

étroitement dans ce cas étant donné

qu’il pourrait y avoir à l’occasion une

augmentation une augmentation

substantielle de la tension artérielle.

Une surveillance de la fonction rénale

au début et pendant le traitement

devrait être recommandée.

L’administration concomitante

d'ibuprofène et du telmisartan n'a pas

entraîné d'interaction cliniquement

significative.

Ramipril

Dans une étude, l'administration

concomitante de telmisartan et de

ramipril a entraîné une augmentation

maximale de 2,5 fois de 1'ASC

0-24

de la C

du ramipril et du

ramiprilat,

L'importance clinique de cette

observation n'est pas connue.

Warfarine

L'administration du telmisartan

(telmisartan) pendant 10 jours a

légèrement diminué les

concentrations plasmatiques

minimales moyennes de warfarine;

cette diminution n'a pas entraîné de

changement du Rapport international

normalisé (RIN).

Autre

L'administration concomitante du

telmisartan et d'acétaminophène,

d'amlodipine, de glyburide ou

d'hydrochlorothiazide n'a pas non

plus entraîné d'interaction

cliniquement significative.

Interactions médicament-aliment

Lorsque le telmisartan est administré avec de la nourriture, la diminution de 1'aire sous la courbe

de concentration plasmatique par rapport au temps (ASC) du telmisartan varie entre environ 6 %

(40 mg) et environ 19 % (160 mg), et la diminution de la C

varie entre environ 26 % (40 mg)

et 56 % (160 mg). Toutefois, trois heures après l'administration, les concentrations plasmatiques

sont semblables peu importe si le telmisartan est pris avec ou sans aliments.

Interactions médicament-produit à base de plantes médicinales

Aucune interaction avec des produits à base de plantes médicinales n'a été établie.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 18

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 19 de 37

Interactions médicament-épreuve de laboratoire

Aucune interaction avec les épreuves de laboratoire n'a été établie.

Interactions médicament-mode de vie

Aucune étude n'a été menée sur la capacité à conduire et à utiliser des machines. Cependant, les

personnes devant conduire des véhicules ou faire fonctionner des machines devraient tenir

compte que la prise d'antihypertenseurs peut parfois occasionner des étourdissements ou de la

somnolence.

POSOLOGIE ET ADMINISTRATION

Considérations posologiques

L'effet antihypertenseur se fait sentir au cours des deux premières semaines et l'abaissement

maximal de la tension artérielle est atteint après quatre semaines. Si une diminution additionnelle

de la tension artérielle est nécessaire, on peut ajouter un diurétique thiazidique.

pendo-TELMISARTAN (telmisartan) devrait être administré avec ou sans aliments, de la même

façon tous les jours.

Posologie recommandée et modification posologique

Traitement de l'hypertension essentielle

La dose recommandée de pendo-TELMISARTAN est de 80 mg, une fois par jour.

Aucun ajustement initial de la dose n'est nécessaire chez les patients âgés ni chez les patients

souffrant d'insuffisance rénale, mais certains patients plus âgés peuvent être plus sensibles. Des

concentrations plasmatiques de telmisartan beaucoup plus réduites ont été observées chez des

patients hémodialysés.

Une dose initiale de 40 mg est recommandée pour les patients souffrant d'insuffisance hépatique

voir

MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Hépatique/biliaire/pancréatique).

Réduction du risque de morbidité cardiovasculaire :

La dose recommandée pour les patients âgés de 55 ans et plus à risque élevé d'événement

cardiovasculaire est de 80 mg une fois par jour. On ne sait pas si des doses de

pendo-TELMISARTAN inférieures à 80 mg sont efficaces pour prévenir la morbidité

cardiovasculaire. pendo-TELMISARTAN peut être administré avec d'autres antihypertenseurs, à

1'exception des IECA.

Lorsque le traitement par telmisartan est instauré à cette dose, il est recommandé de surveiller la

tension artérielle et, au besoin, d'ajuster les médicaments qui abaissent la tension artérielle.

Dose oubliée

pendo-TELMISARTAN devrait être pris à la même heure chaque jour, de préférence le matin.

Toutefois, si une dose est omise, la prochaine dose devrait être prise à l'heure habituelle. Ne pas

doubler la dose.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 19

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 20 de 37

SURDOSAGE

Les données relatives au surdosage chez les humains sont limitées. Les principales

manifestations d'un surdosage étaient l'hypotension et/ou la tachycardie; une bradycardie a

également été observée. En cas d'hypotension symptomatique, un traitement de soutien devrait

être instauré.

Le telmisartan n'est pas éliminé avec l'hémodialyse.

Pour traiter une surdose présumée, communiquez immédiatement avec le centre antipoison de

votre région.

MODE D’ACTION ET PHARMACOLOGIE CLINIQUE

Mode d’action

Le telmisartan est un antagoniste du récepteur AT

de l’angiotensine II actif par voie orale. Grâce

à l'inhibition sélective de la liaison de 1'angiotensine II aux récepteurs AT

, le telmisartan bloque

les effets de vasoconstriction et de sécrétion d'aldostérone de 1'angiotensine II. Le telmisartan ne

présente aucune activité agoniste partielle an niveau des récepteurs AT

et n'a essentiellement

aucune affinité pour les récepteurs AT

. On retrouve les récepteurs AT

dans de nombreux tissus,

mais ils n'ont pas été associés à ce jour à une homéostase cardiovasculaire. Des études

in vitro

sur la liaison ont indiqué que le telmisartan n'avait aucune affinité pertinente pour d'autres

récepteurs, et ne bloquait pas non plus la rénine plasmatique humaine.

Le telmisartan n'inhibe pas l’enzyme de conversion de 1'angiotensine, également appelée

kininase II, enzyme transformant l’angiotensine I en angiotensine II et décomposant la

bradykinine ; il n'influence pas non plus la rénine ni les autres récepteurs hormonaux ni les

canaux ioniques participant à la régulation cardiovasculaire de la tension artérielle et de

l'homéostase sodique.

Chez les patients hypertendus, l'inhibition des récepteurs AT

de l’angiotensine II entraîne une

augmentation deux à trois fois plus élevée de rénine plasmatique et des concentrations

plasmatiques d'angiotensine II. Les effets prolongés de l'augmentation de la stimulation des

récepteurs AT

par 1'angiotensine II sont inconnus.

Pharmacodynamique

Traitement de l'hypertension essentielle :

Chez des volontaires normaux, une dose de 80 mg de telmisartan a inhibé d'environ 90 % la

réponse vasopressive causée par la perfusion intraveineuse d'angiotensine II, et ce, à la

concentration maximale, et environ 40 % de cette inhibition a persisté pendant 24 heures.

Chez des patients hypertendus dont la fonction rénale était normale, aucun effet cliniquement

significatif n'a été observé sur le débit plasmatique rénal, la fraction de filtration ni le taux de

filtration glomérulaire. Lors d'études à doses multiples menées auprès de patients hypertendus, le

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 20

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 21 de 37

telmisartan n'a eu aucun effet indésirable sur la fonction rénale, tel que l’ont démontré des

mesures de la créatinine sérique et de l'azote uréique du sang.

Les effets antihypertenseurs du telmisartan ont été démontrés lors de 6 études cliniques

contrôlées par placebo menées auprès d'un total de 1773 patients, dont 1031 ont reçu le

telmisartan. Après 1'administration de la première dose du telmisartan, une baisse de la tension

artérielle a été observée, et l’effet antihypertenseur a graduellement augmenté durant le

traitement qui a duré ≤12 semaines; la majeure partie de cette augmentation a été observée

durant le premier mois de traitement. Le début de l'activité antihypertensive se manifeste dans les

3 heures suivant l'administration d'une dose orale unique. L'effet antihypertenseur de

l'administration d'une dose quotidienne de telmisartan persiste durant la période entière de 24

heures. L'ampleur de la diminution de la tension artérielle par rapport à la valeur initiale, après la

soustraction des valeurs placebo, était en moyenne de -11,3/-7,3 mmHg (TAS/TAD) pour la dose

uniquotidienne de 40 mg de telmisartan, et de -13,7/-8,1 mmHg pour la dose uniquotidienne de

80 mg de telmisartan. Après l’arrêt brusque de l'administration du telmisartan, la tension

artérielle est graduellement revenue aux valeurs initiales après quelques jours. Lors des études

prolongées (non contrôlées par placebo), 1'effet du telmisartan semblait se maintenir pendant

≥1 an.

Chez les patients ayant reçu 80 mg de telmisartan, une fois par jour, et nécessitant une

diminution additionnelle de la tension artérielle; l'ajout d'une faible dose d'hydrochlorothiazide

(12,5 mg) a entraîné une diminution supplémentaire de la tension artérielle de l'ordre de -9,4/-

7,0 mmHg.

L'effet antihypertenseur de l'administration d'une dose uniquotidienne de telmisartan (40-80 mg)

était semblable à celui observé avec l'administration d'une dose quotidienne d'amlodipine (5-

10 mg), d'aténolol (50-100 mg), d'énalapril (5-20 mg) et de lisinopril (10-40 mg).

Aucun changement de la fréquence cardiaque n'a été observé chez les patients ayant reçu le

telmisartan durant les études contrôlées.

Dans des études cliniques avec surveillance post-dose en clinique, aucun effet de diminution

maximale excessive de la tension artérielle n'a été observé, même après la première dose, et

l'incidence d'hypotension orthostatique symptomatique était très faible (0,04 %). La mesure

ambulatoire de la tension artérielle a révélé un rapport creux/pic de 24 heures du telmisartan d'au

moins 80 % pour la tension artérielle systolique et diastolique.

L'effet antihypertenseur du telmisartan n'est pas influencé par l'âge, le poids ni l'indice de masse

corporelle du patient. La tension artérielle des patients de race noire (habituellement une

population au taux de rénine peu élevé) est significativement réduite par le telmisartan

(comparativement au placebo), mais pas de façon plus marquée que chez les patients n'étant pas

de race noire.

Patients diabétiques :

De multiples analyses d’exploration post-hoc ont été effectuées à partir

des trois études sur les résultats cardiovasculaires (ONTARGET, TRANSCEND et PRoFESS).

Dans le cadre des études TRANSCEND et PRoFESS, un risque plus élevé de décès d’origine

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 21

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 22 de 37

cardiovasculaire soudain a été observé avec le termisartan par rapport au placebo chez des

patients diabétiques n’ayant jamais reçu de diagnostic de coronaropathie, mais non chez

ceuxprésentant des antécédents documentés de coronaropathie. Ce risque plus élevé n’a pas été

observé dans l’étude ONTARGET avec le termisartan par rapport au ramipril chez des patients

diabétiques n’ayant jamais reçu de diagnostic de coronaropathie.

Ces observations chez les patients diabétiques présentant un risque d’événements

cardiovasculaires plus élevé pourraient être associées à une coronaropathie préexistante, mais

asymptomatique ou inapparente. Les patients diabétiques présentant une coronaropathie non

diagnostiquée et, par conséquent, non traitée, peuvent courir un risque plus élevé si la tension

artérielle est abaissée de façon excessive, comme par exemple à l’instauration d’un traitement

antihypertenseur, en raison d’une réduction additionnelle de l’irrigation dans une artère

coronaire déjà rétrécie.

Réduction du risque de morbidité cardiovasculaire :

Voir la section sur les ÉTUDES CLINIQUES

Pharmacocinétique

Absorption : Par suite d'une administration orale, le telmisartan est bien absorbé et sa

biodisponibilité absolue moyenne est d'environ 50 %. Les concentrations maximales moyennes

du telmisartan sont atteintes une demi-heure à une heure après l'administration.

Le profil pharmacocinétique du telmisartan se caractérise par des augmentations plus que

proportionnelles des concentrations plasmatiques (C

et ASC) à des doses de

>

40 mg. Le

telmisartan présente une cinétique de décroissance bi-exponentielle avec une demi-vie

d'élimination terminale d'environ 24 heures, et ne s'accumule pas dans le plasma avec la

répétition de la dose uniquotidienne.

Métabolisme : Le telmisartan est métabolisé par conjugaison avec l'acide glycuronique pour

former un acylglycuroconjugué du telmisartan. Ce glycuroconjugué est le seul métabolite qui a

été identifié dans le plasma humain et l'urine. Par suite de l’administration d'une dose

radiomarquée de telmisartan par voie orale et intraveineuse, la molécule-mère représentait

environ 85 % et le glycuroconjugué environ 11 % de la radioactivité totale dans le plasma.

Aucune activité pharmacologique n'a été démontrée pour le glycuroconjugué.

Les isoenzymes du CYP 450 ne sont pas à l’ origine du métabolisme du telmisartan.

Excrétion : La clairance plasmatique totale du telmisartan est > 800 mL/min. La demi-vie et la

clairance totale ne semblent pas être fonction de la dose. L'excrétion biliaire est la principale voie

d'élimination du telmisartan et de son métabolite. Par suite de l’administration intraveineuse et

orale d'une dose de telmisartan radiomarquée au C

, 0,91 % et 0,49 % de la dose administrée a

été retrouvée dans l'urine sous forme du glycuroconjugué, respectivement. La majorité de la dose

orale et intraveineuse, soit > 97 %, a été excrétée dans les fèces sous la forme de la molécule-

mère.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 22

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 23 de 37

La clairance du telmisartan est moins élevée chez les femmes et la réponse de la tension artérielle

systolique en creux plasmatique est plus élevée que chez les hommes.

Distribution : Le telmisartan se lie à > 99,5 % à la protéine plasmatique, en particulier

l'albumine et l'αl-acide-glycoprotéine. La liaison protéinique plasmatique.est uniforme aux

concentrations atteintes avec les doses thérapeutiques. Le volume de distribution du telmisartan

est d'environ 500 litres, ce qui indique d'autres sites de liaison tissulaires.

Lorsque le telmisartan est administré avec de la nourriture, la diminution l’aire sous la courbe de

concentration plasmatique par rapport au temps (ASC) du telmisartan varie entre environ 6 %

(40 mg) et environ 19 % (160 mg), et la diminution de la C

varie entre environ 26 % (40 mg)

et 56 % (160 mg). Toutefois, trois heures après l’administration, les concentrations plasmatiques

sont semblables peu importe si le telmisartan est pris avec ou sans aliments.

Populations et conditions particulières

Pédiatrie : La pharmacocinétique du telmisartan n'a pas été évaluée chez les patients de moins

de 18 ans.

Gériatrie : La pharmacocinétique du telmisartan des personnes âgées n'est pas différente de

celle des personnes de moins de 65 ans (

voir

POSOLOGIE ET ADMINISTRATION).

Sexe : Les concentrations plasmatiques du telmisartan sont généralement 2 à 3 fois plus élevées

chez les femmes que chez les hommes. Aucun ajustement de la dose n'est toutefois nécessaire.

Insuffisance hépatique : Chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique, les concentrations

plasmatiques du telmisartan sont plus élevées, et la biodisponibilité absolue atteint presque

100 %. Une dose initiale réduite devrait être considérée chez ces patients (

voir

MISES EN

GARDE ET PRÉCAUTIONS et POSOLOGIE ET ADMINISTRATION).

Insuffisance rénale : L'excrétion rénale du telmisartan est négligeable. Aucun ajustement de la

dose n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance rénale. Chez les patients

hémodialysés, la C

et l'ASC du telmisartan ont diminué considérablement comparativement à

celles associées aux sujets volontaires sains. Le telmisartan n'est pas éliminé durant

1'hémodialyse (

voir

MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS et POSOLOGIE ET

ADMINISTRATION).

Polymorphisme génétique : Aucune étude n'a été menée en vue d'évaluer l’influence des

polymorphismes génétiques sur la pharmacocinétique ou la pharmacodynamie du telmisartan.

ENTREPOSAGE ET STABILITÉ

Les comprimés sont emballés soit dans des plaquettes alvéolées ou dans des flacons PEHD et

doivent être gardés à la température de la pièce (15 °C - 30 °C), à l’abri de l’humidité. Les

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 23

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 24 de 37

comprimés ne devraient être retirés des plaquettes alvéolées qu’immédiatement avant

l’administration.

FORMES POSOLOGIQUES, COMPOSITION ET CONDITIONNEMENT

Les comprimés pendo-TELMISARTAN à:

40 mg : Un comprimé enrobé, de couleur blanche et de forme oblongue, portant l’inscription

d'un côté et

de l'autre, contient 40 mg de telmisartan ainsi que les ingrédients

non médicinaux suivants: Cellulose microcristalline, Cellulose microcristalline silicifiée,

Croscarmellose de sodium, Dioxyde de silice colloïdal, Dioxyde de titanium, Hydroxyde

de sodium, Hydroxypropylméthylcellulose, Oxyde de fer jaune, Oxyde de fer noir,

Oxide de magnésium, Phosphate de calcium dibasique, Polyéthylèneglycol, Polysorbate,

Povidone et Stéarate de magnésium. Disponible en flacons PEHD de 100 comprimés.

80 mg : Un comprimé enrobé, de couleur blanche et de forme oblongue, portant l’inscription

d'un côté et

de l'autre, contient 80 mg de telmisartan ainsi que les ingrédients

non médicinaux suivants: Cellulose microcristalline, Cellulose microcristalline silicifiée,

Croscarmellose de sodium, Dioxyde de silice colloïdal, Dioxyde de titanium, Hydroxyde

de sodium, Hydroxypropylméthylcellulose, Oxyde de fer jaune, Oxyde de fer noir,

Oxide de magnésium, Phosphate de calcium dibasique, Polyéthylèneglycol, Polysorbate,

Povidone et Stéarate de magnésium. Disponible en flacons PEHD de 100 comprimés.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 24

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 25 de 37

PARTIE II : RENSEIGNEMENTS SCIENTIFIQUES

RENSEIGNEMENTS PHARMACEUTIQUES

Substance pharmaceutique

Nom propre

: Telmisartan

Nom chimique

[1,1'-Biphenyl]-2-carboxylic acid,4'-[(1,4'- dimethyl-2'-propyl[2,6'-bi-1H-

benzimidazol]-1'-yl)methyl]-(CAS)1

Formule moléculaire et masse moléculaire :

, 514.63 g/mol

Formule développée

Propriétés physicochimiques

Description :

Le telmisartan est une poudre cristalline inodore, de couleur blanche à blanc cassé. I1 est

pratiquement insoluble dans 1'eau et dans un pH de 3 à 9, modérément soluble dans 1'acide fort

(à 1'exception du chlorure d'hydrogène) et soluble dans une base forte.

Polymorphisme :

Présente deux modifications polymorphes différentes, Forme A (plus stable sur le plan

thermodynamique) et Forme B, et une troisième forme pseudo-polymorphe.

Point de fusion :

269 ± 1 °C (Forme A polymorphe)

183 ± 1 °C (Forme B polymorphe)

Coefficient de distribution apparent :

papp

= 3,2

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 25

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 26 de 37

ESSAIS CLINIQUES

Études comparatives de biodisponibilité

Une étude comparative de biodisponibilité, pivot, croisée, en double insu, randomisée et à dose

unique a été réalisée avec les comprimés de pendo-TELMISARTAN à 80 mg (PENDOPHARM,

division de Pharmascience inc, Canada) et les comprimés de MICARDIS

à 80 mg (Boehringer

Ingelheim Lée., Canada), chez des volontaires sains non-fumeurs, du sexe masculin (n=19) sous

conditions de jeune.

Sommaire des données comparatives de biodisponibilité

Telmisartan

(1 x 80 mg)

De données mesurées

Non corrigées quant à la puissance

Moyenne géométrique

Moyenne arithmétique (CV %)

Paramètre

Les comprimés de

pendo-

TELMISARTAN à

80 mg

Les comprimés de

MICARDIS

80 mg (Boehringer

Ingelheim, Canada)

Rapport des

moyennes

géométriques (%)

Intervalle de confiance

(ng.h/mL)

1233,80

1568,96 (72,10 )

1340,65

1568,24 (57,31 )

92,03

82,57 - 102,57

(ng.h/mL)

1445,47

1827,24 (67,20 )

1568,39

1901,62 (47,54 )

92,16

80,96 - 104,91

(ng.h/mL)

256,42

321,82 (67,74 )

297,83

383,45 (69,66 )

86,10

69,11 - 107,27

1,25

(0,67 - 3,00 )

0,67

(0,50 - 4,00 )

(1/h)

14,97

(35,79 )

16,36

(47,34 )

Représenté sous forme de médiane.

Représenté sous forme de moyenne arithmétique seulement (CV %).

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 26

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 27 de 37

Aspect démographiques de l’étude et organisation de l’essai

Tableau 3 :

Résumé des données démographiques sur les patients qui concerne les essais cliniques selon

des indications précises

Étude

Posologie, voie

d’administration et durée

Sujets

d’étude

(n=nombre)

Âge moyen

(Tranche)

Sexe

Étude à répartition aléatoire à

double insu et contrôlé par

placebo, mené auprès des

patients souffrant

d'hypertension légère à

modérée

Doses : 40 mg, 80 mg,

120 mg (40 mg + 80 mg),

une fois par jour

Voie d’administration : Orale

Durée du traitement : 4

semaines

51,8

(30 à 68)

62% d’hommes/

38% de femmes

Étude à répartition aléatoire à

double insu et contrôlé par

placebo, mené auprès des

patients souffrant

d'hypertension légère à

modérée

Doses : 20 mg, 40 mg,

80 mg, 120 mg (40 mg +

80 mg), 160 mg (80 mg +

80 mg) une fois par jour

Voie d’administration : Orale

Durée du traitement : 4

semaines

52,3

(28 à 72)

69% d’hommes/

31% de femmes

Étude à répartition aléatoire à

double insu et contrôlé par

placebo, mené auprès des

patients souffrant

d'hypertension légère à

modérée

Doses : 40 mg, 80 mg,

120 mg, 160 mg (80 mg +

80 mg), une fois par jour

Voie d’administration : Orale

Durée du traitement : 12

semaines

54,1

(21 à 83)

64% d’hommes/

36% de femmes

TRANSCEND :

Étude à répartition aléatoire, à

double insu, contrôlée par

placebo, menée auprès de

patients âgés de 55 ans et plus à

risque élevé d'évènements

cardiovasculaires et ne tolérant

pas les IECA.

Doses : telmisartan à 80 mg,

et placebo une fois par jour

Voie d’administration : Orale

Durée du traitement : 4,75

5926

66,9

57% d’hommes/

43% de femmes

* âge médian

T=telmisartan

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 27

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 28 de 37

Résultats des études

Tableau 4 :

Résultats des études

Critère(s) d’évaluation

Résultats relatifs à l’efficacité

Changement par rapport à

la valeur de départ de la

TAD en position couchée

en creux plasmatique (24

heures après

1'administration de la

dose) lors de la dernière

visite du traitement à

l'insu.

Tension artérielle en position couchée-Sujets retenus en début d'étude

Changements moyens ajustés vs valeur de départ (mmHg)

Traitement

Systolique

Diastolique

Placebo

+3.5

-1.5

Telmisartan 40 mg

-10.0 ****

-7.9***

Telmisartan 80 mg

-15.5 ****

-8.7***

Telmisartan 120 mg

-12.5 ****

-9.8****

***: p < 0,001 vs. Placebo

****: p < 0,0001 vs. Placebo

Changement par rapport à

la valeur de départ de la

TAD en position couchée

en creux plasmatique (24

heures après

1'administration de la

dose) lors de la dernière

observation dans le cadre

de la phase à double insu.

Analyse des sujets retenus en début d'étude - Changement, par rapport à la valeur de

départ, de la tension artérielle en position couchée

Changement moyen ajusté

(ÉT) (mmHg)

Traitement

Diastolique

Systolique

(départ = 102,4)

(départ = 151,2)

Placebo

-0,4 (1,2)

-3,2 (1,9)

Telmisartan 20 mg

-6,9 (1,1)****

-3,3 (1,8)*

Telmisartan 40 mg

-8,6 (1,2)****

-7,8 (1,9)****

Telmisartan 80 mg

-10,5 (1,2)****

-9,8 (1,9)****

Telmisartan 120 mg

-8,9 (1,2)****

-9,1 (1,9)****

Telmisartan 160 mg

-9,4 (1,2)****

-11,7 (2,0)****

D’après un modèle avec les effets de la tension artérielle de départ, du centre, du traitement et de

l’interaction par traitement par centre.

Légende pour comparaison thérapeutique avec le placebo :

*: p < 0,05 (two-sided test)

****: p < 0,0001

Changement par rapport à

la valeur de départ de la

TAD et de la TAS en

position couchée en creux

plasmatique (24 heures

après l'administration de

la dose) lors de la dernière

observation dans le cadre

de la phase à double insu.

Analyse des sujets retenus en début d'étude - Changement, par rapport à la valeur de

départ, de la tension artérielle en position couchée en creux plasmatique

Changement moyen ajusté

(ÉT) (mmHg)

Traitement

Diastolique

Systolique

(départ = 100,4)

(départ = 153,9)

Placebo

-1,8 (0,9)

+0,8 (1,6)

Telmisartan 40 mg

-9,3 (0,9)****

-11,6 (1,6)****

Telmisartan 80 mg

-9,7 (0,9)****

-11,8 (1,6)****

Telmisartan 120 mg

-8,8 (0,9)****

-10,0 (1,5)****

Telmisartan 160 mg

-8,6 (0,9)****

-11,9 (1,5)****

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 28

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 29 de 37

Critère(s) d’évaluation

Résultats relatifs à l’efficacité

D’après un modèle avec les effets de la tension artérielle de départ, du centre, du traitement et de

l’interaction par traitement par centre.

****: p < 0,0001

Remarque : L’importance de l’interaction par traitement par centre était de 0,5789 et de 0,1557 pour

la tension artérielle diastolique et systolique, respectivement.

Critère primaire :

Regroupement de décès

d'origine cardiovasculaire,

d'infarctus du myocarde,

d'AVC ou

d'hospitalisation en raison

d'insuffisance cardiaque

congestive

Critères secondaires :

Trois premiers éléments

du critère primaire

Aucune différence statistiquement significative n'a eté observée au niveau de 1'incidence

du critère d'évaluation primaire (décès d'origine cardiovasculaire, infarctus du myocarde

non mortel, AVC non mortel ou hospitalisation en raison d'insuffisance cardiaque

congestive) [15,7 % dans le groupe telmisartan et 17,0 % dans le groupe placebo avec un

rapport de risque de 0,92 % (IC 95 % 0,81 -1,05, p = 0,22)1. Comparativement an placebo,

le telmisartan a été associé à un bienfait pour les critères d'évaluation secondaires

prédétermines de décès d'origine cardiovasculaire, d'infarctus du myocarde non mortel et

d'AVC non mortel [0,87 (IC 95 % 0,76 -1,00, p = 0,048)]. Aucun signe de mortalité

cardiovasculaire n'a été observé (rapport du risque 1,03, IC 95 % 0,85 - 1,24).

TAD = tension artérielle diastolique

TAS = tension artérielle systolique

Étude TRANSCEND

Dans 1'étude TRANSCEND, 5926 patients ont été randomisés à double insu dans le groupe

telmisartan à 80 mg une fois par jour ou le groupe placebo après une période de pré-inclusion de

3-4 semaines par placebo, puis par telmisartan [9]. Les patients étaient âgés de ≥55 ans,

présentaient un risque élevé d'événement cardiovasculaire mis en évidence par une

coronaropathie (IM précédent, angor stable ou instable, ACTP ou un pontage aortocoronarien

précédents) ou une artériopathie périphérique (pontage des membres inférieurs ou angioplastie

précédents, claudication, sténose artérielle), AVC ou ICT précédent ou diabète à risque élevé.

Tous les patients présentaient une

intolérance connue aux IECA

. La population de patients

étudiée était composée de 57 % d'hommes, 62 % de personnes de race blanche, 60 % de

personnes âgées de ≥65 ans et les sujets ont été suivis pendant une période médiane de 56 mois.

Les patients recevaient également de l'acide acétylsalicylique (75 %), des statines (56 %), des

bêta-bloquants (59 %), des bloqueurs des canaux calciques (41 %), des nitrates (34 %) et des

diurétiques (33 %). On considérait qu'environ 83 % et 76 % des patients étaient fidèles à leur

traitement après 2 et 4 ans, respectivement. Le critère d'évaluation primaire était un

regroupement de décès d'origine cardiovasculaire, d'infarctus du myocarde non mortel, d'AVC

non mortel ou d'hospitalisation en raison d'insuffisance cardiaque congestive. Le

critère

d'évaluation secondaire

était un regroupement de décès d'origine cardiovasculaire, d'infarctus du

myocarde non mortel ou d'AVC non mortel.

Les résultats résumés an Tableau 5 indiquent que le telmisartan peut réduire le risque d'IM non

mortel ou d'AVC non mortel, mais pas la mortalité totale ni la mortalité d'origine

cardiovasculaire et qu'il peut être considéré chez les patients ne tolérant pas les IECA.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 29

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 30 de 37

Tableau 5 :

Critères d'évaluation primaires et secondaires et éléments de chaque critère d’évaluation

pour l'analyse complète (intention de traiter). Les résultats se rapportent au premier

événement

RÉSULTAT

Telmisartan

N = 2954

Nbre

d'événements

Placebo

N = 2972

Nbre

d'événements

Rapport de

risque

(IC 95 %)

Valeur

p

Critère d'évaluation primaire

465 (15,7 %)

504 (17,0 %)

0,92 (0,81, 1,05)

0,216

Critère d’évaluation secondaire**

384 (13,0 %)

440 (14,8 %)

0,87 (0,76, 1,00)

0,048

Éléments individuels des critères d'évaluation primaires/secondaires***

Mortalité cardiovasculaire

227 (7,7 %)

223 (7,5 %)

1,03 (0,85, 1,24)

0,776

IM non mortel

114 (3,9 %)

145 (4,9 %)

0,79 (0,62, 1,01)

0,057

AVC non mortel

112 (3,8 %)

136 (4,6 %)

0,83 (0,64, 1,06)

0,137

Hospitalisation pour ICC

134 (4,5 %)

129 (4,3 %)

1,05 (0,82, 1,34)

0,694

Mortalité totale

364 (12,3 %)

349 (11,7 %)

1,05 (0,91, 1,22)

0,491

* Regroupement de décès d

origine CV, d'infarctus du myocarde, d'AVC ou d'hospitalisation en raison d'insuffisance

cardiaque

**Regroupement de décès d'origine CV, d'infarctus du myocarde ou d'AVC

*** Pour les éléments individuels des critères d'évaluation, tous les événements, peu importe s'ils se manifestaient pour la

première fois ou non, étaient considérés. Par conséquent, on n'a pas considéré uniquement les premiers événements pour les

critères d'évaluation primaires ou secondaires.

PHARMACOLOGIE DÉTAILLÉE

Lors d'études

in vitro

, le telmisartan a déplacé la

I-angiotensine II de son site de liaison au

récepteur AT

avec une constante d'inhibiteur (Ki) de 3,7 nM.

Des lambeaux isolés d'aorte de lapin ont révélés que le telmisartan exerçait un antagonisme de

l'angiotensine II puissant : la constante de dissociation calculé était de K

3,310

Les résultats d'études

in vivo

ont démontré que le telmisartan était un antagoniste puissant et à

action prolongée de la réponse fonctionnelle a l'angiotensine II administrée par voie exogène à

des rats, des lapins et des chiens par suite d'une administration intraveineuse et orale. Le

telmisartan a démontré des effets antihypertenseurs prolongés (> 24 h) et fonction de la dose

après une administration orale simple ou répétée chez divers modèles d'hypertension

expérimentale de rongeurs.

TOXICOLOGIE

Toxicité aiguë

Lors d'études sur la toxicité aiguë orale, aucun décès ni changement n'a été observé chez les rats

ou les chiens à la dose de 2000 mg/kg, la dose orale la plus élevée évaluée. La DL

IV chez les

rats était de 150 à 200 mg/kg pour les mâles et de 200 à 250 mg/kg pour les femelles.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 30

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 31 de 37

Toxicité chronique

La toxicité orale chronique du telmisartan a été évaluée lors d'études sur 1'administration de

doses de ≤ 500 mg/kg pendant ≤ 26 semaines chez les rats, et ≤ 1 an chez les chiens. La toxicité

intraveineuse chronique a été évaluée lors d'études de ≤ 4 semaines à des doses de ≤ 20 mg/kg

chez des rats et de ≤ 50 mg/kg chez des chiens.

Des doses répétées de telmisartan ont entraîné une hypotension prononcée et prolongée, ainsi

qu'une hyperplasie de 1'appareil juxtaglomérulaire et des lésions gastro-intestinales. D'autres

effets comprenaient une diminution du gain pondéral, du poids du cœur et des indices des

érythrocytes, une augmentation du potassium, du SGOT et du SGPT, celle-ci sans preuve

morphologique de toxicité. Aucune dose sans effet n'a été identifiée pour la diminution des

indices érythrocytaires, l'augmentation de 1'azote uréique du sang, l'hypertrophie-hyperplasie

juxtaglomérulaire chez les rats et les chiens.

Reproduction

Lors d'études sur la fertilité et la reproduction de rats mâles et femelles, aucun effet sur

1'accouplement, les organes reproducteurs ni la fertilité chez les deux sexes ni sur les paramètres

de portée n'a été observé à des doses de telmisartan de 5 à 100 mg/kg. Aucun risque tératogène ni

embryotoxique chez les rats n'a été observé à des doses de ≤ 50 mg/kg administrées entre les 7

et l6

jours de gestation. Cependant, à des doses toxiques, des études non cliniques ont révélé que

le telmisartan pouvait avoir un effet néfaste sur le développement du foetus (nombre plus élevé

de résorptions tardives chez les lapines) et sur la croissance post-natale de la progéniture : poids

corporel inférieur, ouverture retardée des yeux et taux de mortalité plus élevé.

Le telmisartan était décelable dans le placenta, le fœtus et le liquide amniotique de rats après

l'administration de doses orales uniques de 1 mg/kg.

Mutagénicité

Le telmisartan n'était pas mutagène à la concentration de 10 à 2500 mcg/plaque lors du dosage

bactérien par mutation inverse, avec ou sans activation métabolique. Aucune possibilité de lésion

chromosomique n'a été détectée lors du test du micronoyau de souris aux doses de 250 à

1000 mg/kg. Aucune mutation directe au locus HPRT des cellules V79 n'a été provoquée aux

concentrations de 10 à 100 mcg/mL, avec ou sans activation métabolique. Aucune anomalie

chromosomique n'a été provoquée dans les lymphocytes périphériques humains

in vitro

à des

concentrations pouvant atteindre 100 mcg/mL sans activation métabolique et à des

concentrations pouvant atteindre 200 mcg/mL avec activation métabolique.

Carcinogénicité

Le pouvoir carcinogène du telmisartan a été évalué lors d'études de deux ans sur l'effet de

1'administration dans la nourriture de doses de 10, 100 et 1000 mg/kg chez des souris et de 3, 15

et 100 mg/kg chez des rats. L'administration du médicament n'a pas influencé la période de

survie dans aucune des études, et la mortalité pour cause de tumeur n'a pas augmenté.

L'incidence de masses palpables et la période précédant 1'apparition de ces masses n'ont pas été

influencées par le traitement chez les souris ni les rats, et aucune augmentation de l'incidence

globale de tumeur et de 1'incidence de tumeurs bénignes et malignes ou de tumeurs multiples n'a

été observée.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 31

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 32 de 37

Appareil gastro-intestinal

Des érosions et des ulcères sur les muqueuses gastriques et/ou duodénales ont été observés chez

des rats ayant reçu ≥4 mg/kg par voie orale ou ≥2 mg/kg par voie IV et chez des chiens ayant

reçu ≥40 mg/kg par voie orale. La majorité des lésions étaient de petite taille, à distribution

focale ou multifocale et limitées à la muqueuse et à la sous-muqueuse. Des ulcères et des

érosions ont guéri rapidement après le retrait du médicament.

Appareil urinaire et électrolytes

Une hypertrophie de l'appareil juxtaglomérulaire et une augmentation de la granularité des

cellules produisant la rénine de 1'appareil juxtaglomérulaire, des artérioles afférentes et des

artères périlobulaires ont été observées chez des rats ayant reçu ≥1 mg/kg, et chez des chiens

ayant reçu ≥5 mg/kg. Chez les rats et les chiens ayant reçu un traitement prolongé par

telmisartan, l'activité de la rénine plasmatique est revenue à un niveau normal après 26 à 52

semaines de traitement. Des augmentations du potassium sérique réversibles, minimes à légères

ont été observées chez le rat avec 1'administration de doses orales de ≥4 mg/kg. Chez les chiens,

des augmentations non graduelles du potassium sérique ont été observées aux doses de 50 et

500 mg/kg administrées par voie orale lors de l'étude de 52 semaines. Des augmentations

réversibles, minimes à légères, de 1'azote uréique du sang et de la créatinine étaient évidentes à

des doses orales de ≥4 mg/kg chez les rats et de ≥5 mg/kg chez les chiens.

Hématologie

Des diminutions réversibles minimes à légères de la numération érythrocytaire, de 1'hématocrite

et/ou de 1'hémoglobine ont été observées après]'administration de doses orales répétées de

telmisartan, soit ≥50 mg/kg chez le rat et ≥5 mg/kg chez le chien.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 32

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 33 de 37

RÉFÉRENCES

Hemmelgarn BR, Zarnke KB, Campbell NRC et al. The 2004 Canadian Hypertension

Education Program recommendation for the management of hypertension: Part I - Blood

pressure measurement, diagnosis and assessment of risk. Can J Cardiol 2004; 20(1):31-

Karlberg BE, Lins LE, Hermansson K. Efficacy and safety of telmisartan, a selective

AT1 receptor antagonist, compared with enalapril in elderly patients with primary

hypertension. J Hypertens 1999;17(2):293 -302.

Khan NA, McAlister FA, Campbell NRC et al. The 2004 Canadian recommendations for

the management of hypertension: Part II - Therapy. Can J Cardiol/ 2004: 20(1):41-54.

Lacourcière Y. The incidence of cough: a comparison of lisinopril, placebo and

telmisartan, a novel angiotensin II antagonist. Int J Clin Pract 1999;53(2):1-5.

Lacourcière Y, Lenis J, Orchard R, Lewanczuk R, Houde M, Pesant Y, Wright J, Wilson

T, Martin K. A comparison of the efficacies and duration of action of the angiotensin II

receptor blockers telmisartan and amlodipine. Blood Press Monit 1998;3(5):295-302.

Neutel JM, Smith DHG, Reilly PA. The efficacy and safety of telmisartan compared to

enalapril in patients with severe hypertension. Int J Clin Pract 1999;53(3):1-4.

Neutel JM, Smith DHG. Dose response and antihypertensive efficacy of the AT1 receptor

antagonist telmisartan in patients with mild to moderate hypertension. Adv Ther

1998;15(4):206-217.

Smith DHG, Neutel JM, Morgenstern P. Once-daily telmisartan compared with enalapril

in the treatment of hypertension. Adv Ther 1998;15(4):229-240.

The Telmisartan Randomised Assessment Study in ACE intolerant subjects with

cardiovascular Disease (TRANSCEND) Investigators. Effects of the angiotensin receptor

blocker telmisartan on cardiovascular events in high-risk patients intolerant to

angiotensin-converting enzyme inhibitors: a randomised controlled trial. Lancet 2008;

372(9644):1174-1183.

Touyz RM, Campbell N, Logan A et al. The 2004 Canadian recommendations for the

management of hypertension: Part III - Lifestyle modifications to prevent and control

hypertension. Can J Cardiol 2004; 20(1):55-59.

Monographie de produit

MICARDIS

(Boehringer Ingelheim Canada Ltée), date de

révision : 29 avril 2013, numéro de contrôle, 161977.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 33

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 34 de 37

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE

CONSOMMATEUR

Pr

pendo-TELMISARTAN

Comprimés de telmisartan, USP

Veuillez lire attentivement ce dépliant avant de commencer à

prendre pendo-TELMISARTAN et chaque fois que vous

renouvelez votre ordonnance. Ce dépliant sert de résumé et,

par conséquent, ne contient pas tous les renseignements

disponibles au sujet de pendo-TELMISARTAN. Veuillez

discuter de votre affection médicale et de votre traitement avec

votre médecin, votre infirmière ou votre pharmacien, et

demandez-leur si de nouveaux renseignements sont disponibles

au sujet de pendo-TELMISARTAN.

AU SUJET DE CE MÉDICAMENT

À quoi sert ce médicament :

traiter l’hypertension

réduire le risque de crise cardiaque non mortelle ou d'AVC

non mortel

Comment agit ce médicament :

pendo-TELMISARTAN est un antagoniste du récepteur de

l’angiotensine (ARA). On reconnaît un ARA par le nom de

l’ingrédient médicinal qui se termine par «-SARTAN».

Ce médicament ne permet pas de guérir votre maladie, mais

permet plutôt de la maîtriser. Il est donc important de continuer de

prendre pendo-TELMISARTAN régulièrement, et ce, même si

vous vous sentez bien.

Quand ne devrait-on pas utiliser ce médicament :

Ne prenez pas pendo-TELMISARTAN si :

vous êtes allergique au telmisartan ou à tout ingrédient non

médicinal contenu dans la préparation ;

vous avez eu une réaction allergique à tout ARA (enflure du

visage, des lèvres, de la langue, de la gorge ou difficulté

soudaine à respirer ou à avaler). Le cas échéant, vous devriez

le mentionner à votre médecin, votre infirmière ou votre

pharmacien ;

vous êtes enceinte ou avez l’intention de devenir enceinte. La

prise de pendo-TELMISARTAN pendant la grossesse peut

entraîner des lésions et même causer la mort de votre bébé ;

vous allaitez, car il est possible que le telmisartan passe dans

le lait maternel ;

vous êtes allergique à certains sucres (intolérance au fructose

et/ou au sorbitol) ;

vous prenez déjà un médicament servant à abaisser la tension

artérielle qui contient de l’aliskiren (tel que Rasilez

*) et

vous souffrez de diabète ou d’une maladie rénale.

L’ingrédient médicinal est:

Telmisartan

Ingrédients non médicinaux :

Cellulose microcristalline, Cellulose microcristalline

silicifiée, Croscarmellose de sodium, Dioxyde de silice

colloïdal, Dioxyde de titanium, Hydroxyde de sodium,

Hydroxypropylméthylcellulose, Oxyde de fer jaune,

Oxyde de fer noir, Oxide de magnésium, Phosphate de

calcium dibasique, Polyéthylèneglycol, Polysorbate,

Povidone etStéarate de magnésium..

Présentation :

Comprimés à 40 mg et à 80 mg

MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS

Mises en garde et précautions importantes-Grossesse

pendo-TELMISARTAN ne devrait pas être utilisé pendant la

grossesse. Si vous devenez enceinte alors que vous prenez

pendo-TELMISARTAN, veuillez cesser de prendre le

médicament et communiquer dès que possible avec votre

médecin, votre infirmière ou votre pharmacien.

Avant d’utiliser pendo-TELMISARTAN, vous devriez

informer votre médecin ou votre pharmacien si :

vous avez eu une réaction allergique à tout

médicament utilisé pour abaisser la tension artérielle ;

vous avez une valvule cardiaque rétrécie, souffrez de

diabète, d’une maladie du foie ou du rein, d’une

maladie cardiaque ou des vaisseaux sanguins ;

vous êtes déshydraté(e) ou avez souffert de

vomissements, de diarrhée ou de sudation excessifs ;

vous prenez un médicament qui contient de l’aliskireb,

tel que Rasilez

*, médicament uttilisé pour abaisser

la tension artérielle. L’association de ce type de

médicament et pendo-TELMISARTAN n’est pas

recommandée ;

vous prenez un inhibiteur de l’enzyme de conversion

de l’angiotensine (IECA) ;

vous prenez un succédané du sel qui contient du

potassium, des suppléments de potassium ou un

diurétique d’épargne potassique (médicament qui aide

votre organisme à conserver le potassium) ;

vous suivez un régime à teneur réduite en sel ;

vous êtes sous dialyse ;

vous êtes âgé(e) de moins de 18 ans ;

on vous a déjà dit que vous avez une intolérance à

certains sucres.

Avant d’effectuer des tâches nécessitant de la vigilance

(comme conduire ou utiliser des machines dangereuses),

attendez de voir comment vous réagissez à

pendo-TELMISARTAN. Un étourdissement, une sensation de

tête légère ou un évanouissement peuvent se produire surtout

après la première dose et lorsque la dose du médicament est

augmentée.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 34

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 35 de 37

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

Comme la plupart des médicaments, des interactions avec d'autres

médicaments peuvent survenir. Mentionnez à votre médecin, votre

infirmière ou votre pharmacien tous les autres médicaments que

vous prenez, y compris les médicaments prescrits par d’autres

médecins, les vitamines, les minéraux, les suppléments naturels ou

les produits de médecine douce.

Les médicaments suivants peuvent causer des interactions avec

pendo-TELMISARTAN :

Médicaments qui abaissent la tension artérielle, y compris

les diurétiques, les produits à base d’aliskiren (comme

Rasilez

*) ou les inhibiteurs de l’enzyme de conversion

de l’angiotensine (IECA) ;

Le lithium, médicament utilisé pour traiter les troubles de

l’humeur ;

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) utilisés

pour soulager la douleur et l’enflure. Des exemples

d’AINS sont : l’acide acétylsalicylique (AAS), le

célécoxib, le naproxène et l’ibuprofène ;

La digoxine, médicament utilisé pour traiter plusieurs

maladies cardiaques ;

La warfarine, médicament utilisé pour prévenir la

formation de caillots de sang (qui éclaircit le sang).

UTILISATION ADÉQUATE DU MÉDICAMENT

Prenez pendo-TELMISARTAN conformément aux directives du

médecin. Il est recommandé de prendre la dose du médicament

environ à la même heure tous les jours, avec ou sans nourriture,

mais de la même manière. Ne cessez pas de prendre votre

médicament avant d’en aviser d’abord votre médecin, une

infirmière ou un pharmacien.

Dose habituelle pour adultes:

La dose recommandée de pendo-TELMISARTAN est de 80 mg une

fois par jour. Votre médecin pourrait vous prescrire une dose de

40 mg une fois par jour si vous souffrez d’une maladie hépatique.

Surdosage :

Si vous pensez avoir pris une dose trop élevée de

pendo-TELMISARTAN, communiquez immédiatement avec

votre médecin, votre infirmière ou votre pharmacien, le

service d’urgence de l’hôpital ou avec le centre antipoison

régional, et ce, même en l’absence de symptômes.

Omission de dose :

Si vous avez oublié de prendre votre dose au cours de la journée,

prenez la prochaine dose à l'heure habituelle. Ne doublez jamais la

dose.

EFFETS SECONDAIRES ET MESURES À PRENDRE

Les effets secondaires peuvent comprendre :

mal de dos ou douleur dans les jambes, crampes

musculaires, douleur articulaire, spasmes musculaires;

mal de tête, anxiété;

diarrhée, constipation, nausées, vomissements, malaise

gastrique, douleur abdominale, flatulence;

sécheresse de la bouche;

rash, eczéma, éruption cutanée;

somnolence, insomnie, fatigue;

troubles visuels;

infection des voies respiratoires supérieures.

Si vous ressentez ces effets de façon intense, avisez votre

médecin, votre infirmière ou votre pharmacien.

pendo-TELMISARTAN peut entraîner des résultats

anormaux à certains tests de sang. Votre médecin décidera

quand ces tests devront être effectués et en interprétera les

résultats.

EFFETS SECONDAIRES GRAVES, INCIDENCE ET

MESURES À PRENDRE

Symptôme / Effet

Parlez-en avec votre

médecin, infirmière

ou pharmacien

Cessez de

prendre le

médicament

et obtenez

immédiatem

ent des soins

médicaux

Si graves

seulement

Dans

tous

les cas

Très

courant

Douleur

thoracique

Courant

Diminution de la

tension

artérielle :

étourdissements,

évanouissement,

sensation de tête

légère

Essoufflement

Dépression :

humeur déprimée,

perte d’intérêt

pour les activités,

changement de

l’appétit et des

habitudes de

sommeil

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 35

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 36 de 37

EFFETS SECONDAIRES GRAVES, INCIDENCE ET

MESURES À PRENDRE

Symptôme / Effet

Parlez-en avec votre

médecin, infirmière

ou pharmacien

Cessez de

prendre le

médicament

et obtenez

immédiatem

ent des soins

médicaux

Si graves

seulement

Dans

tous

les cas

Trouble du rein :

changement dans

la fréquence de

miction, nausées,

vomissements,

mains et pieds

enflés, fatigue

Augmentation

du taux de

potassium dans

le sang :

battements de

cœur irréguliers,

faiblesse

musculaire et

sensation

généralisée de

malaise

Infections

urinaires

(cystite) : miction

fréquente ou

douloureuse,

sentiment de

malaise

Rare

Trouble du foie:

coloration

jaunâtre de la

peau et des yeux,

urine foncée,

douleur

abdominale,

nausées,

vomissements,

perte d’appétit

Hypoglycémie :

palpitations,

battements de

cœur irréguliers,

sudation, faim,

étourdissements

(chez les

patients

diabétiques)

EFFETS SECONDAIRES GRAVES, INCIDENCE ET

MESURES À PRENDRE

Symptôme / Effet

Parlez-en avec votre

médecin, infirmière

ou pharmacien

Cessez de

prendre le

médicament

et obtenez

immédiatem

ent des soins

médicaux

Si graves

seulement

Dans

tous

les cas

Inconnu

Réaction

allergique :

éruption,

urticaire, enflure

du visage, des

lèvres, de la

langue ou de la

gorge, difficulté à

avaler ou à

respirer

(possiblement

mortelle)

Septicémie

(empoisonneme

nt du sang) :

frissons,

confusion, fièvre

ou baisse de la

température du

corps,

tremblements,

battements de

cœur irréguliers

(possiblement

mortelle)

Rhabdomyolyse:

douleur

musculaire

inexpliquée,

sensibilité ou

faiblesse

musculaire ou

urine brun foncé

Cette liste d’effets secondaires n’est pas complète. Si vous

éprouvez des effets indésirables pendant votre traitement par

pendo-TELMISARTAN, veuillez communiquer avec votre

médecin votre infirmière ou votre pharmacien.

COMMENT CONSERVER LE MÉDICAMENT

Les comprimés pendo-TELMISARTAN devraient être

conservés à la température de la pièce (15 °C- 30 °C). À l’abri

de l’humidité.

Les comprimés ne doivent être retirés des plaquettes alvéolées

qu’immédiatement avant l’administration.

Garder hors de la portée et de la vue des enfants et des

animaux.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 36

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

pendo-TELMISARTAN monographie de produit

Page 37 de 37

SIGNALEMENT DES EFFETS SECONDAIRES

Vous pouvez contribuer à l’amélioration de l’utilisation

sécuritaire des produits de santé pour les Canadiens en

signalant tout effet secondaire grave ou imprévu à Santé

Canada. Votre déclaration peut nous permettre d’identifier des

nouveaux effets secondaires et de changer les renseignements

liés à l'innocuité des produits.

3 façons de signaler:

Faire une déclaration en ligne au

www.santecanada.gc.ca/medeffet;

Téléphoner au numéro sans frais 1-866-234-2345 ; ou

Envoyer un formulaire de déclaration des effets

secondaires du consommateur par télécopieur ou par

la poste :

- Numéro de télécopieur sans frais 1-866-678-6789

- Adresse postale : Programme Canada Vigilance

Santé Canada

Indice postal 0701E

Ottawa (Ontario)

K1A 0K9

Des étiquettes d’adresse prépayées et le formulaire

sont disponibles au www.santecanada.gc.ca/medeffet.

REMARQUE : Consultez votre professionnel de la santé si

vous avez besoin de renseignements sur le traitement des effets

secondaires. Le Programme Canada Vigilance ne fournit pas

de conseils médicaux.

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS

Lisez la monographie de produit intégrale rédigée à l’intention des

p r o f e s s i o n n e l s

anté,

q u i

e n f e r m e

g a l e m e n t

r e n s e i g n e m e n t s

p o u r

p a t i e n t s

m é d i c a m e n t s .

document est publié sur le site Web de Santé Canada

; le site Web

f a b r i c a n t ,

téléphonant

P E N D O P H A R M ,

d i v i s i o n

Pharmascience inc., au 1-888-550-6060.

Le présent dépliant a été rédigé par

PENDOPHARM, division de Pharmascience inc.

Montréal Québec

H4P 2T4

www.pendopharm.com

Dernière révision : 27 juillet 2016

*Rasilez est la marque déposée de Novartis AG et non la

marque déposée de PENDO. Novartis n’est ni affilié ni apporte son

soutien aux produit PENDO.

PM - Second Language - Non-Annotated

Pg. 37

Produits similaires

Rechercher des alertes liées à ce produit

Afficher l'historique des documents

Partagez cette information