FOSFOMYCINE Panpharma 4 g, poudre pour solution injectable

France - français - ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé)

Achète-le

Notice patient Notice patient (PIL)

13-05-2019

Ingrédients actifs:
fosfomycine
Disponible depuis:
PANPHARMA
Code ATC:
J01XX01
DCI (Dénomination commune internationale):
fosfomycine
Dosage:
4 g
forme pharmaceutique:
poudre
Composition:
composition pour un flacon de poudre > fosfomycine : 4 g . Sous forme de : fosfomycine sodique
Mode d'administration:
intraveineuse
Unités en paquet:
1 flacon(s) en verre de 5,272 g
Type d'ordonnance:
liste I
Domaine thérapeutique:
Autres antibactériens
Descriptif du produit:
565 410-8 ou 34009 565 410 8 9 - 1 flacon(s) en verre de 5,272 g - Déclaration de commercialisation non communiquée:;565 408-3 ou 34009 565 408 3 9 - 25 flacon(s) en verre de 5,272 g - Déclaration de commercialisation non communiquée:;565 367-5 ou 34009 565 367 5 7 - 10 flacon(s) en verre de 5,272 g - Déclaration de commercialisation:06/10/2010;
Statut de autorisation:
Valide
Numéro d'autorisation:
63322018
Date de l'autorisation:
2004-03-26

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 13/05/2019

Dénomination du médicament

FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable

Fosfomycine sodique

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

vous.

Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif,

même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à

tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

Qu'est-ce que FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable et dans quel cas est-il utilisé?

Quelles sont les informations à connaitre avant d'utiliser FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution

injectable ?

Comment utiliser FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable ?

Quels sont les effets indésirables éventuels ?

Comment conserver FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable ?

Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable ET DANS QUELS CAS EST-IL

UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique : Autres antibactériens - code ATC J01XX01.

Ce médicament est un antibiotique antibactérien.

Ce médicament est préconisé dans les infections sévères dues aux germes sensibles.

La fosfomycine peut être utilisée dans les méningites à staphylocoques méti-R en association avec un autre antibiotique

administré par voie générale ou locale.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre

pour solution injectable?

N’utilisez jamais FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable :

si vous êtes allergique (hypersensible) à la fosfomycine ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament,

mentionnés dans la rubrique 6.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE

PHARMACIEN.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser FOSFOMYCINE PANPHARMA.

Mises en garde spéciales

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE

PHARMACIEN.

Précautions d'emploi

Utiliser ce médicament avec précaution en cas de :

Association à d'autres antibiotiques: la fosfomycine utilisée seule est susceptible d'entraîner rapidement la sélection d'un

mutant résistant; elle doit donc être associée avec un ou plusieurs autres antibiotiques,

Lors des traitements prolongés par des doses élevées, il est recommandé de surveiller la kaliémie, notamment chez les

insuffisants cardiaques digitalisés (possibilité d'hypokaliémie),

Insuffisance rénale: chez l'insuffisant rénal, la posologie sera adaptée en fonction du degré d'insuffisance rénale (voir

Rubrique 3),

Un des symptômes de colite associé à la prise de cet antibiotique peut être la survenue de diarrhée sévère et persistante

pendant ou après un traitement antibiotique. La forme la plus grave est une colite pseudomembraneuse. Dans ce cas des

mesures appropriées doivent être entreprises immédiatement, l’utilisation d'agents qui inhibent le transit est contre-indiquée.

Des réactions d'hypersensibilité, incluant la réaction anaphylactique et le choc anaphylactique, peuvent survenir durant le

traitement par la fosfomycine et peuvent mettre en danger la vie du patient. La fosfomycine ne doit jamais être ré-

administrée si une telle réaction se produit. Un traitement médical adéquat est nécessaire

EN CAS DE DOUTE NE PAS HESITER A DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Enfants

Sans objet.

Autres médicaments et FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament,

compris un médicament obtenu sans ordonnance.

FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable avec des aliments et boissons.

Sans objet.

Grossesse et allaitement

Grossesse

En raison du bénéfice thérapeutique élevé de ce médicament, l'utilisation de FOSFOMYCINE PANPHARMA peut être

envisagée si besoin, quel que soit le terme de la grossesse.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Allaitement

L'allaitement est déconseillé en cas de traitement en raison du passage de ce médicament dans le lait maternel.

AVANT DE PRENDRE CE MEDICAMENT, VOUS DEVEZ SIGNALER A VOTRE MEDECIN SI VOUS ETES ENCEINTE

OU SI VOUS ALLAITEZ.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable contient du sodium.

Ce médicament contient du sodium. Ce médicament contient 57,4 mmol (ou 1320 mg) de sodium par 4 grammes. A prendre

en compte chez les patients contrôlant leur apport alimentaire en sodium.

3. COMMENT UTILISER FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable ?

La dose habituelle est de :

Adultes:

100 à 200 mg/kg/24 heures, soit 8 à 12 g par 24 heures (voire 16 g lors d’infections très sévères en plusieurs perfusions de 4

g d’une durée de 4 heures chacune.

Enfants :

La posologie moyenne est de 100 à 200 mg/kg/24 h, en perfusion.

Insuffisant rénal:

En cas d'insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine supérieure ou égale à 60 ml/min), la posologie et le rythme

des perfusions n'ont pas à être modifiés,

Si la clairance de la créatinine est inférieure à 60 ml/min, la posologie doit être adaptée comme suit : conserver la dose

unitaire de 4 g par perfusion de 4 heures, mais modifier l'intervalle entre les perfusions.

Clairance de la créatinine

(ml/min)

Période libre entre deux perfusions

(heures)

40-60

30-40

20-30

10-20

5-10

Voie d’administration

FOSFOMYCINE PANPHARMA s’administre en perfusion IV.

Mode d'administration

Les perfusions lentes, dans un volume de 200 ml au moins, seront préférées aux injections dans la tubulure car elles

permettent d'obtenir et de maintenir, pendant 24 heures, des taux sériques supérieurs aux C.M.I. des souches sensibles.

Si vous avez utilisé plus de FOSFOMYCINE PANPHARMA 1 g, poudre pour solution injectable que vous n’auriez dû :

Sans objet.

Si vous oubliez d’utiliser FOSFOMYCINE PANPHARMA 1 g, poudre pour solution injectable :

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser FOSFOMYCINE PANPHARMA 1 g, poudre pour solution injectable :

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas

systématiquement chez tout le monde.

Des cas de neutropénies (diminution du nombre de certains globules blancs dans le sang) ou d'agranulocytoses (chute

importante du nombre de certains globules blancs), transitoires, ont été rapportés.

Des éruptions cutanées à type d'érythème (rougeur de la peau), d'urticaire (démangeaisons) et exceptionnellement

d'éruptions bulleuses ont été signalées.

Des troubles hydroélectrolytiques se manifestant par des œdèmes ou des troubles de la vigilance peuvent survenir en

raison de la teneur élevée en sodium.

De très rares réactions d’hypersensibilité y compris réactions anaphylactiques et choc anaphylactique

De très rares colites à Clostridium difficile

De très rares augmentations des phosphatases alcalines (réaction hépatobiliaire

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également

déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du

médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet:

www.signalement-sante.gouv.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte après EXP. La date de péremption fait

référence au dernier jour de ce mois.

Avant reconstitution: Pas de précautions particulières de conservation.

Après reconstitution: La stabilité physico-chimique du produit reconstitué a été démontrée pendant 24 heures à +25°C.

Toutefois, d'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement. En cas d'utilisation non immédiate,

les durées et conditions de conservation après reconstitution et avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de

l'utilisateur et ne devraient pas dépasser 24 heures à une température comprise entre +2°C et +8°C (au réfrigérateur).

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les

médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable

La substance active est :

Fosfomycine.......................................................................................................................... g

Sous forme de fosfomycine disodique

Pour un flacon de poudre.

L´autre composant est : Acide citrique anhydre.

Qu’est-ce que FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable et contenu de l’emballage extérieur

Ce médicament se présente sous forme de poudre pour solution injectable. Boîte de 1, 10 ou 25 flacon(s).

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

Fabricant

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

CONSEILS / EDUCATION SANITAIRE :

QUE SAVOIR SUR LES ANTIBIOTIQUES ?

Les antibiotiques sont efficaces pour combattre les infections dues aux bactéries. Ils ne sont pas efficaces contre les

infections dues aux virus.

Aussi, votre médecin a choisi de vous prescrire cet antibiotique parce qu’il convient précisément à votre cas et à votre

maladie actuelle.

Les bactéries ont la capacité de survivre ou de se reproduire malgré l’action d’un antibiotique. Ce phénomène est appelé

résistance : il rend certains traitements antibiotiques inactifs.

La résistance s’accroît par l’usage abusif ou inapproprié des antibiotiques.

Vous risquez de favoriser l’apparition de bactéries résistantes et donc de retarder votre guérison ou même de rendre inactif

ce médicament, si vous ne respectez pas :

la dose à prendre,

les moments de prise,

et la durée de traitement.

En conséquence, pour préserver l’efficacité de ce médicament :

N’utilisez un antibiotique que lorsque votre médecin vous l’a prescrit.

Respectez strictement votre ordonnance.

Ne réutilisez pas un antibiotique sans prescription médicale même si vous pensez combattre une maladie apparemment

semblable.

Ne donnez jamais votre antibiotique à une autre personne, il n’est peut-être pas adapté à sa maladie.

Une fois votre traitement terminé, rapportez à votre pharmacien toutes les boîtes entamées pour une destruction correcte

et appropriée de ce médicament.

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANSM - Mis à jour le : 13/05/2019

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT

FOSFOMYCINE PANPHARMA 4 g, poudre pour solution injectable

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Fosfomycine.............................................................................................................................. 4 g

Sous forme de fosfomycine disodique

Pour un flacon de poudre.

Excipient à effet notoire : 330 mg de sodium (14,4 mmol) par gramme.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE

Poudre pour solution injectable.

4. DONNEES CLINIQUES

4.1. Indications thérapeutiques

Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la fosfomycine. Elles tiennent

compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits

antibactériens actuellement disponibles.

Elles sont limitées aux infections sévères dues aux germes définis en pharmacodynamie comme sensibles.

Association à d'autres antibiotiques

Il est indispensable d'utiliser la fosfomycine en association pour éviter au maximum la sélection de mutants résistants

(résistance acquise, de nature chromosomique). Les associations avec les pénicillines, les céphalosporines, les aminosides,

la colistine, la vancomycine sont souvent synergiques et jamais antagonistes.

La fosfomycine peut être utilisée dans les méningites à staphylocoques méti-R en association avec un autre antibiotique

administré par voie générale ou locale.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

4.2. Posologie et mode d'administration

Posologie

Adulte :

100 à 200 mg/kg/24 heures, soit 8 à 12 g par 24 heures (voire 16 g lors d'infections très sévères)

en plusieurs perfusions de

4 g d'une durée de 4 heures, l'intervalle entre les perfusions étant déterminé en fonction de la dose quotidienne.

Pour une dose quotidienne de 8 g :

2 perfusions de 4 g avec un intervalle de 8 heures.

Pour une dose quotidienne de 12 g :

3 perfusions de 4 g avec des intervalles de 4 heures.

Enfant :

La posologie moyenne est de 100 à 200 mg/kg/24 h, également en perfusion.

Insuffisant rénal :

En cas d'insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine supérieure ou égale à 60 ml/min.) la posologie et le

rythme d'administration n'ont pas à être modifiés.

Si la clairance de la créatinine est inférieure à 60 ml/min., la posologie doit être adaptée comme suit : conserver la dose de

4 g par perfusion de 4 heures, mais modifier l'intervalle entre les perfusions :

Clairance de la créatinine

(ml/min.)

Période libre entre 2 perfusions

(heures)

40-60

30-40

20-30

10-20

5-10

Chez l'hémodialysé : une perfusion de 2 g après chaque séance de dialyse.

Mode d'administration

Perfusion IV.

Les perfusions lentes, dans un volume de 200 ml au moins, seront préférées aux injections dans la tubulure car elles

permettent d'obtenir et de maintenir pendant 24 heures, des taux sériques supérieures aux CMI des souches sensibles.

4.3. Contre-indications

Ce médicament NE DOIT PAS ETRE UTILISE dans les situations suivantes :

Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

La fosfomycine utilisée seule est susceptible d'entraîner rapidement la sélection d'un mutant résistant; elle doit donc être

associée avec un ou plusieurs autres antibiotiques.

Tenir compte de l'apport sodé (voir rubrique 2).

Lors des traitements prolongés par des doses élevées, il est recommandé de surveiller la kaliémie notamment chez les

insuffisants cardiaques digitalisés (possibilité d'hypokaliémie).

Chez l'insuffisant rénal, adapter la posologie en fonction de l’insuffiusance rénale (

voir rubrique 4.2).

Le symptôme de colite associé à la prise d’antibiotiques peut être la survenue de diarrhée sévère et persistante pendant ou

après un traitement antibiotique. La forme la plus grave est une colite pseudomembraneuse (voir rubrique 4.8.)

En cas de colite pseudomembraneuse des mesures appropriées doivent être entreprises immédiatement. Dans une telle

situation, l’utilisation d'agents qui inhibent le péristaltisme est contre-indiqué.

Des réactions d'hypersensibilité, qui peuvent inclure la réaction anaphylactique et le choc anaphylactique, peuvent survenir

durant le traitement par la fosfomycine et peuvent mettre en danger la vie du patient (voir rubrique 4.8.). La fosfomycine ne

doit jamais être ré-administrée si une telle réaction se produit. Un traitement médical adéquat est nécessaire

Ce médicament contient du sodium. Ce médicament contient 57,4 mmol (ou 1320 mg) de sodium par 4 grammes de

fosfomycine. A prendre en compte chez les patients suivant un régime hyposodé strict.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Problèmes particuliers du déséquilibre de l'INR

De nombreux cas d'augmentation de l'activité des anticoagulants oraux ont été rapportés chez des patients recevant des

antibiotiques. Le contexte infectieux ou inflammatoire marqué, l'âge et l'état général du patient apparaissent comme des

facteurs de risque. Dans ces circonstances, il apparaît difficile de faire la part entre la pathologie infectieuse et son

traitement dans la survenue du déséquilibre de l'INR. Cependant, certaines classes d'antibiotiques sont davantage

impliquées: il s'agit notamment des fluoroquinolones, des macrolides, des cyclines, du cotrimoxazole et de certaines

céphalosporines.

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse

En raison du bénéfice thérapeutique attendu, l'utilisation de la fosfomycine peut être envisagée si besoin quel que soit le

terme de la grossesse.

En effet, les données cliniques, bien qu'en nombre limité, et les données animales sont rassurantes.

Allaitement

La fosfomycine s'élimine par petite quantité dans le lait maternel; par mesure de prudence et en l'absence d'étude précise

chez le nouveau-né, l'allaitement est déconseillé pendant la période du traitement.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

4.8. Effets indésirables

Effets hématologiques

Des cas de neutropénies ou d'agranulocytoses transitoires ont été décrits.

Effets dermatologiques

Des réactions cutanées à type d'urticaire, éruptions érythémateuses et exceptionnellement bulleuses ont été signalées.

Troubles du métabolisme

La teneur élevée en sodium de la fosfomycine peut éventuellement entraîner des troubles hydroélectrolytiques qui se

manifestent par des œdèmes ou des troubles de la vigilance.

Réactions d'hypersensibilité

Il n'a pas été rapporté d'allergie croisée avec d'autres antibiotiques.

Effets sur le système immunitaire

Très rare : hypersensibilité y compris réactions anaphylactiques et choc anaphylactique (voir la rubrique 4.4.)

Effets gastro-intestinaux

Très rare : colites à Clostridium difficile (voir rubrique 4.8.)

Effets hépatobiliaires

Très rare : Augmentation des phosphatases alcalines

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une

surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable

suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

(ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.

4.9. Surdosage

Sans objet.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES

5.1. Propriétés pharmacodynamiques

Classe pharmacothérapeutique: Autres antibactériens, code ATC: J01XX01.

La fosfomycine est un antibiotique bactéricide naturel n'ayant aucune parenté structurale avec les autres classes

d'antibiotiques existantes. Il s'agit de l'acide L-cis 1-2-époxy propyl phosphonique. Seul son sel disodique, très soluble dans

l'eau, est actuellement disponible.

La fosfomycine agit en inhibant les premiers stades de la synthèse de la paroi bactérienne.

Pour agir, la fosfomycine doit pénétrer dans la bactérie en utilisant des synthèses de transport: l'un constitutif (L-

glycérophosphate) et l'autre inductible (hexoses monophosphate). Ce dernier ne fonctionne qu'en présence d'un inducteur

comme le glucose-6-phosphate et semble être le système prédominant, notamment pour Klebsiella, Enterobacter et

Providencia.

D'autres antibiotiques agissent également au niveau de la synthèse de la paroi bactérienne, mais à une étape différente, ce

qui peut expliquer:

d'une part l'activité de la fosfomycine sur les germes résistants à ces antibiotiques et

d'autre part, son action synergique en association avec des antibiotiques agissant sur un autre site de la bactérie.

SPECTRE D'ACTIVITE ANTI-BACTERIENNE

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des

résistantes :

S ≤ 32 mg/l et R > 32 mg/l

La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est

donc utile de disposer d'informations sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d'infections

sévères. Ces données ne peuvent apporter qu'une orientation sur les probabilités de la sensibilité d'une souche bactérienne

à cet antibiotique.

Lorsque la variabilité de la prévalence de la résistance en France est connue pour une espèce bactérienne, elle est indiquée

dans le tableau ci-dessous :

Catégories

Fréquence de résistance acquise en

France (> 10 %) (valeurs extrêmes)

ESPÈCES SENSIBLES

Aérobies à Gram positif

Enterococcus faecalis

20 - 40 %

Streptococcus pneumoniae

Staphylococcus méti-S

Staphylococcus méti-R *

2 - 40 %

Aérobies à Gram négatif

Citrobacter

Enterobacter

10 - 30 %

Escherichia coli

Haemophilus influenzae

Klebsiella

16 - 30 %

Neisseria meningitidis

Pasteurella

Proteus mirabilis

Proteus vulgaris

10 - 20 %

Providencia stuartii

10 - 40 %

Pseudomonas aeruginosa

30 - 70 %

Salmonella

Serratia

15 - 40 %

Shigella

Anaérobies

Fusobacterium

Catégories

ESPÈCES RÉSISTANTES

Aérobies à Gram positif

Corynebacterium

Enterococcus faecium

Erysipelothrix

Listeria monocytogenes

Staphylococcus saprophyticus

Streptococcus

Aérobies à Gram négatif

Acinetobacter

Burkholderia cepacia

Morganella morganii

Stenotrophomonas maltophilia

Vibrio cholerae

Anaérobies

Bacteroides

Clostridium

Prevotella

Autres

Chlamydia

Mycoplasma

* La fréquence de résistance à la méticilline est environ de 30 à 50 % de l'ensemble des staphylocoques et se rencontre

surtout en milieu hospitalier.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques

Distribution

Une perfusion continue pendant 4 heures d'une dose unique de 4 g donne des concentrations plasmatiques maximum

(concentration à l'arrêt de la perfusion) de 123 ± 16 µg/ml. La concentration décroît ensuite pour atteindre 24 ± 7 µg/ ml à la

8e heure et 8 ± 2 µg/ ml à la 12e heure.

La demi-vie d'élimination est de l'ordre de 2 ± 0,2 h après perfusion intra-veineuse.

Le taux de fixation de la fosfomycine aux protéines circulantes a été déterminé par la méthode d'ultra-filtration. La liaison

aux protéines est inférieure à 10%.

Diffusion

Molécule de petite taille (PM=138), diffusant très bien, la fosfomycine est retrouvée dans les différents tissus et humeurs à

des taux généralement compris entre 20 et 50% des taux sériques.

dans le LCR: environ 20 % du taux sérique, le taux moyen dans le LCR étant plus élevé au cours de la phase active des

méningites,

dans le liquide pleural: 7 à 43 % du taux sérique,

au niveau des amygdales: environ 50 % du taux sérique,

au niveau de la muqueuse sinusale: environ 30 % du taux sérique

dans les expectorats: de 5 à 10 % du taux sérique.

La fosfomycine passe également dans: le liquide amniotique ; dans les lochies ; dans la lymphe ; dans l'humeur aqueuse ;

dans les sécrétions bronchiques ; dans les collections purulentes (plèvre, sinus) ; dans l'os et les séquestres osseux

(surtout si ceux-ci conservent un certain degré de vascularisation) ; dans la bile.

Biotransformation

La fosfomycine n'est pas métabolisée. Elle ne subit pas de cycle entérohépatique.

Élimination

La fosfomycine est excrétée par voie urinaire sous forme active, principalement par filtration glomérulaire sans sécrétion ni

résorption tubulaire et avec une clairance rénale similaire à celle de la clairance de la créatinine (100 à 120 ml/min.).

La fosfomycine est éliminée dans les urines à plus de 85 %, en 12 heures - une petite partie de l'antibiotique se retrouve

dans les fèces (0,075 %). Les concentrations urinaires sont élevées. Lors d'une perfusion de 4 g de fosfomycine en 4

heures, elles atteignent : 3000 ml au cours de la perfusion, 3800 µg/ml entre la 4ème et la 8ème heure et 1600 µg/ml entre

la 8ème et la 12ème heure.

5.3. Données de sécurité préclinique

Toxicité aiguë et subaiguë

La toxicité aiguë et subaiguë de la fosfomycine sodique a été étudiée chez des souris, des rats et des lapins. Les signes de

toxicité chez les souris ou les rats ayant reçu de la fosfomycine sodique étaient similaires et comprenaient une dépression

de l’activité motrice, une réduction de la respiration et parfois des tremblements. Les souris ou les rats ayant survécu et

recevant de la fosfomycine sodique n’ont développé aucun changement pathologique de la spécificité du médicament.

On n’a observé aucune mort chez les rats aux doses inférieures à 1,000 mg/kg. Aucune différence significative dans le poids

corporel n’a été observée à des doses inférieures à 500 mg/kg.

On n’a observé aucun changement significatif de l’état général des différents groupes de lapins. Leurs poids corporels

moyens et leurs apports alimentaires moyens étaient quasiment similaires à ceux du groupe témoin.

Toxicité sur la reproduction

Aucun effet sur ​​la capacité de reproduction chez les rats mâles et femelles n’a été observé suite à une administration

intrapéritonéale répétée de fosfomycine sodique allant jusqu'à 1500 mg/kg/jour.

Tératogénicité

Les rats ont été traités par voie intrapéritonéale à la dose maximale de 1500 mg/kg/jour et les lapins ont été traités par voie

intraveineuse à la dose maximale de 800 mg/kg/jour. Aucun signe d'embryotoxicité ou de tératogénicité n’a été observé.

Mutagénicité et génotoxicité

Aucun potentiel mutagène et/ou génotoxique n’a été démontré lors de tests

in vitro utilisant Salmonella typhimurium (test

d'Ames), des cultures de lymphocytes humains, des cellules de hamster chinois ou lors de test in vivo du micronoyau de

souris.

Cancérogenèse

Aucune étude animale de cancérogénicité à long terme n'a été réalisée parce que la fosfomycine est destinée à un usage à

court terme uniquement chez l’Homme.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES

6.1. Liste des excipients

Acide citrique anhydre (E330).

6.2. Incompatibilités

Les compatibilités ont été démontrées avec:

la solution de chlorure de sodium (NaCl) à 0,9%,

l'eau pour préparations injectables,

la solution de glucose à 5%.

6.3. Durée de conservation

Avant reconstitution: 3 ans.

Après reconstitution: La stabilité physico-chimique du produit reconstitué a été démontrée pendant 24 heures à +25°C.

Toutefois, d'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement. En cas d'utilisation non immédiate,

les durées et conditions de conservation après reconstitution et avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de

l'utilisateur et ne devraient pas dépasser 24 heures à une température comprise entre +2°C et +8°C (au réfrigérateur).

6.4. Précautions particulières de conservation

Pas de précautions particulières de conservation.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur

5,272 g de poudre en flacon (verre de type II) de 50 ml muni d'un bouchon (chlorobutyl radiostérilisé) et d'une capsule

(Aluminium) avec fermeture flip-off; boîte de 1, 10 ou 25.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation

Pas d'exigences particulières.

7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

34009 565 410 8 9 : 5,272 g de poudre en flacon (verre). Boîte de 1.

34009 565 367 5 7 : 5,272 g de poudre en flacon (verre). Boîte de 10.

34009 565 408 3 9 : 5,272 g de poudre en flacon (verre). Boîte de 25.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

11. DOSIMETRIE

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES

Sans objet.

CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE

Liste I.

Médicament réservé à l’usage hospitalier.

Produits similaires

Rechercher des alertes liées à ce produit

Afficher l'historique des documents

Partagez cette information