ADRENALINE Renaudin 0,50 mg/ml, solution injectable

France - français - ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé)

Achète-le

Notice patient Notice patient (PIL)

30-01-2019

Ingrédients actifs:
adrénaline
Disponible depuis:
LABORATOIRE RENAUDIN
Code ATC:
C01CA24
DCI (Dénomination commune internationale):
adrenaline
Dosage:
0,50 g
forme pharmaceutique:
solution
Composition:
composition pour une ampoule > adrénaline : 0,50 g . Sous forme de : tartrate d'adrénaline 0,91 mg
Mode d'administration:
intraveineuse;sous-cutanée
Unités en paquet:
50 ampoule(s) 2 pointes en verre de 1 ml
Type d'ordonnance:
liste I
Domaine thérapeutique:
STIMULANTS CARDIAQUES, GLUCOSIDES CARDIOTONIQUES EXCLUS
Descriptif du produit:
347 658-8 ou 34009 347 658 8 9 - 30 ampoule(s) 2 pointes en verre de 1 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;364 335-9 ou 34009 364 335 9 5 - 5 ampoule(s) bouteille en verre de 1 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;364 336-5 ou 34009 364 336 5 6 - 10 ampoule(s) bouteille en verre de 1 ml - Déclaration de commercialisation:03/02/2015;364 337-1 ou 34009 364 337 1 7 - 20 ampoule(s) bouteille en verre de 1 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;565 458-0 ou 34009 565 458 0 3 - 50 ampoule(s) bouteille en verre de 1 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;565 459-7 ou 34009 565 459 7 1 - 100 ampoule(s) bouteille en verre de 1 ml - Déclaration d'arrêt de commercialisation:02/02/2015;560 448-7 ou 34009 560 448 7 0 - 50 ampoule(s) 2 pointes en verre de 1 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;560 471-9 ou 34009 560 471 9 2 - 100 ampoule(s) 2 pointes en verre de 1 ml - Déclaration de commercialisation:19/04/1997;347 655-9 ou 34009 347 655 9 9 - 5 ampoule(s) 2 pointes en verre de 1 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;347 656-5 ou 34009 347 656 5 0 - 10 ampoule(s) 2 pointes en verre de 1 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;347 657-1 ou 34009 347 657 1 1 - 20 ampoule(s) 2 pointes en verre de 1 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;
Statut de autorisation:
Valide
Numéro d'autorisation:
69556177
Date de l'autorisation:
1997-04-16

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 30/01/2019

Dénomination du médicament

ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

vous.

Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif,

même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère. Ceci

s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable ?

3. Comment utiliser ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique : Stimulants cardiaques, glucosides cardiotoniques exclus - code ATC : C01CA24

Ce médicament est préconisé en cas de :

traitement de l'arrêt cardio-vasculaire ;

traitement du choc anaphylactique (chute importante de la tension artérielle de cause allergique) ;

traitement des détresses cardio-circulatoires.

Dans les situations où la vie du patient est en jeu, l'adrénaline peut être administrée même chez les patients ayant une

allergie aux sulfites.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL,

solution injectable ?

N’utilisez jamais ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable en ampoule dans les cas suivants :

angine de poitrine,

troubles du rythme (surtout ventriculaires),

myocardiopathie obstructive (maladie sévère du muscle cardiaque),

sauf avis contraire de votre médecin, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'association avec les anesthésiques

halogénés, les antidépresseurs imipraminiques, la guanéthidine et apparentés.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin, pharmacien ou votre infirmier/ère avant d’utiliser ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL,

solution injectable.

Mises en garde spéciales

L'administration intraveineuse d'adrénaline peut entraîner des troubles du rythme cardiaque grave. Elle impose une

surveillance cardiologique étroite et si possible un enregistrement ECG continu en cas de signes annonciateurs d'une

réaction allergique sévère, l'administration se fera par voie sous cutanée.

Précautions d'emploi

Utiliser ce médicament AVEC PRECAUTION en cas de : collapsus hypovolémique (état de choc).

N'administrer qu'après rétablissement de la volémie.

Autres médicaments et ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament,

notamment avec les anesthésiques volatils, halogénés, certains antidépresseurs, la guanéthidine et apparentés.

ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable avec des aliments, boissons et de l’alcool

Sans objet.

Grossesse, allaitement et fertilité

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à

votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Sportifs

L'attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction

positive lors des contrôles antidopage.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable contient du métabisulfite de sodium et du sodium.

Le métabisulfite de sodium peut, dans de rares cas, provoquer des réactions d’hypersensibilité sévères et des

bronchospasmes.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par ampoule de 1 mL, c.-à-d. qu’il est essentiellement « sans

sodium ».

3. COMMENT UTILISER ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez

auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

Traitement de l'arrêt cardio-vasculaire : administration intraveineuse (en bolus) de 1 à 5 mg jusqu'à rétablissement de l'état

hémodynamique.

Traitement du choc anaphylactique établi :

dilution de l'ampoule de 1 mL dans 4 mL de sérum physiologique puis administration intraveineuse en bolus de 1 mL de la

solution diluée, soit 0,1 mg d'adrénaline. Les bolus seront répétés jusqu'au rétablissement de l'état hémodynamique. Une

surveillance étroite sera instaurée ;

ou bien administration par voie sous-cutanée de 0,5 mL de la solution (non diluée) soit 0,25 mg d'adrénaline.

L'amélioration apparaît généralement dans les 3 à 5 minutes suivant l'injection sous-cutanée. Une seconde injection de 0,5

mL de la solution (non diluée) peut être faite 10 à 15 minutes plus tard si nécessaire.

Les doses seront chez l'enfant, par voie sous cutanée :

de moins de 2 ans (jusqu'à 12 kg) : 0,1 à 0,2 mL de la solution (non diluée) soit 0,05 à 0,1 mg d'adrénaline,

de 2 à 6 ans (12 à 18 kg) : 0,30 mL de la solution (non diluée) soit 0,15 mg d'adrénaline,

de 6 à 12 ans (18 à 33 kg) : 0,4 mL de la solution (non diluée) soit 0,2 mg d'adrénaline.

Traitement des détresses cardio-circulatoires avec états de choc : administration à la seringue électrique en continu d'une

dose comprise entre 0,01 microgramme/kg/minute à 0,5 microgramme/kg/minute, la posologie moyenne étant à titrer en

fonction de l'effet thérapeutique recherché.

Mode et voie d'administration

Injection intraveineuse ou sous cutanée.

Fréquence d'administration

En fonction de l'effet thérapeutique recherché.

Si vous avez utilisé plus d’ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable que vous n’auriez dû

En cas de surdosage, on peut observer : vasoconstriction, glycogénolyse hépatique, fibrillation ventriculaire, collapsus.

Si vous oubliez d’utiliser ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas

systématiquement chez tout le monde.

crises angineuses ;

risque d'infarctus aigu du myocarde ;

tachycardie sinusale (accélération du rythme cardiaque) supérieure à 130/min ;

troubles du rythme notamment ventriculaires avec risque de fibrillation ventriculaire ;

en raison de la présence de métabisulfite de sodium, risque de réactions d'allergiques, y compris réaction allergique

généralisée avec gêne respiratoire.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également

déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du

médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet:

www.signalement-sante.gouv.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’ampoule après EXP. La date de péremption fait

référence au dernier jour de ce mois.

Ce médicament doit être conservé à une température ne dépassant pas 25°C.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les

médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable

La substance active est :

Tartrate d’adrénaline............................................................................................................. 0,91 mg

Quantité correspondant à adrénaline..................................................................................... 0,50 mg

Pour une ampoule de 1 mL.

Les autres composants sont : Métabisulfite de sodium, chlorure de sodium, eau pour préparations injectables.

Qu’est-ce que ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable et contenu de l’emballage extérieur

Ce médicament se présente sous forme de solution injectable. Boîte de 5, 10, 20, 50 ou

100 ampoules.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

LABORATOIRE RENAUDIN

ZONE ARTISANALE ERROBI

64250 ITXASSOU

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

LABORATOIRE RENAUDIN

ZONE ARTISANALE ERROBI

64250 ITXASSOU

Fabricant

LABORATOIRE RENAUDIN

ZONE ARTISANALE ERROBI

64250 ITXASSOU

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

{mois AAAA}.

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres

Sans objet.

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANSM - Mis à jour le : 30/01/2019

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT

ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/mL, solution injectable

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Tartrate d'adrénaline............................................................................................................. 0,91 mg

Quantité correspondant à adrénaline..................................................................................... 0,50 mg

Pour une ampoule de 1 mL.

Excipients à effet notoire : sodium, métabisulfite de sodium

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE

Solution injectable.

4. DONNEES CLINIQUES

4.1. Indications thérapeutiques

Traitement de l'arrêt cardio-vasculaire.

Traitement du choc anaphylactique.

Traitement des détresses cardio-circulatoires avec états de choc anaphylactique, hémorragique, traumatique, infectieux ou

secondaire à la chirurgie cardiaque.

Dans les situations où le pronostic vital est en jeu l'adrénaline peut être utilisée, même chez les patients sensibles aux

sulfites.

4.2. Posologie et mode d'administration

Traitement de l'arrêt cardiocirculatoire : administration intraveineuse en bolus de 1 à 5 mg jusqu'au rétablissement de

l'état hémodynamique.

Traitement du choc anaphylactique établi :

dilution de l'ampoule de 1 mL dans 4 mL de sérum physiologique puis administration intraveineuse en bolus de 1 mL de la

solution diluée, soit 0,1 mg d'adrénaline. Les bolus seront répétés jusqu'au rétablissement de l'état hémodynamique. Une

surveillance étroite sera instaurée ;

ou bien administration par voie sous-cutanée de 0,5 mL de la solution (non diluée) soit 0,25 mg d'adrénaline.

L'amélioration apparaît généralement dans les 3 à 5 minutes suivant l'injection sous-cutanée. Une seconde injection de 0,5

mL de la solution (non diluée) peut être faite 10 à 15 minutes plus tard si nécessaire.

Les doses seront chez l'enfant, par voie sous cutanée :

de moins de 2 ans (jusqu'à 12 kg) : 0,1 à 0,2 mL de la solution (non diluée) soit 0,05 à 0,1 mg d'adrénaline,

de 2 à 6 ans (12 à 18 kg) : 0,30 mL de la solution (non diluée) soit 0,15 mg d'adrénaline,

de 6 à 12 ans (18 à 33 kg) : 0,4 mL de la solution (non diluée) soit 0,2 mg d'adrénaline.

Traitement des détresses cardio-circulatoires avec états de choc : administration à la seringue électrique en continu

d'une dose comprise entre 0,01 microgramme/kg/minute à 0,5 microgramme/kg/minute, la posologie moyenne étant à titrer

en fonction de l'effet thérapeutique recherché.

4.3. Contre-indications

Ce médicament ne doit jamais être utilisé en cas de :

Insuffisance coronarienne.

Troubles du rythme (surtout ventriculaires).

Myocardiopathie obstructive.

En association avec les anesthésiques halogénés, les antidépresseurs imipraminiques, antidépresseurs sérotoninergiques-

noradrénergiques et à la guanéthidine et apparentés (voir rubrique 4.5)

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Toute administration par voie intraveineuse d'adrénaline peut entraîner des troubles

du rythme ventriculaire avec risque de fibrillation ventriculaire parfois létale. Elle

impose une surveillance cardiologique étroite et si possible un monitorage

électrocardiographique.

En cas de survenue de prodromes d'une réaction anaphylactique tels que :

prurit généralisé des muqueuses ou érythème,

œdème labial ou oropharyngé,

oppression thoracique,

sueurs profuses,

hypotension,

l'adrénaline doit être administrée par voie SOUS CUTANÉE.

En cas de collapsus hypovolémique, n'administrer qu'après rétablissement de la volémie.

L'attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction

positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.

Ce médicament contient du métabisulfite de sodium et peut, dans de rares cas, provoquer des réactions d’hypersensibilité

sévères et des bronchospasmes.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par ampoule de 1 mL, c.-à-d. qu’il est essentiellement « sans

sodium ».

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Associations déconseillées

+ Anesthésiques volatils halogénés

Troubles du rythme ventriculaire graves (augmentation de la réactivité cardiaque).

+ Antidépresseurs imipraminiques, antidépresseurs sérotoninergiques-noradrénergiques

Hypertension paroxystique avec possibilité de troubles du rythme (inhibition de l'entrée de l'adrénaline ou de la

noradrénaline dans la fibre sympathique).

+ Guanéthidine et apparentés

Augmentation importante de la pression artérielle (hyperréactivité liée à la réduction du tonus sympathique et/ou à l'inhibition

de l'entrée de l'adrénaline dans la fibre sympathique).

Si l'utilisation de la Guanéthidine ne peut être évitée, utiliser avec précaution des doses plus faibles de sympathomimétique.

Associations faisant l'objet de précautions d’emploi

+ I.M.A.O. non sélectifs

Augmentation de l'action pressive, le plus souvent modérée.

A n'utiliser que sous contrôle médical strict.

+ I.M.A.O sélectifs A : par extrapolation à partir des IMAO non sélectifs.

Risque d'augmentation de l'action pressive.

A n'utiliser que sous contrôle médical strict.

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement

Sans objet.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

4.8. Effets indésirables

Crises angineuses.

Risque d'infarctus aigu du myocarde.

Tachycardie sinusale supérieure à 130/min.

Troubles du rythme notamment ventriculaire avec risque de fibrillation ventriculaire.

En raison de la présence de métabisulfite de sodium, risque de réactions allergiques, y compris réactions anaphylactiques

et bronchospasmes.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une

surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable

suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

(ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.

4.9. Surdosage

En cas de surdosage, on peut observer : vasoconstriction, glycogénolyse hépatique, fibrillation ventriculaire, collapsus.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES

5.1. Propriétés pharmacodynamiques

Classe pharmacothérapeutique : STIMULANTS CARDIAQUES, GLUCOSIDES CARDIOTONIQUES EXCLUS, code ATC :

C01CA24

(C : système cardiovasculaire)

L'adrénaline est un sympathomimétique à action directe, ayant des effets aussi bien sur les récepteurs alpha que bêta-

adrénergiques.

L'emploi d'adrénaline repose essentiellement sur les propriétés suivantes :

vasoconstriction périphérique,

action cardiaque bathmotrope positive et inotrope positive,

action relaxante de la musculature bronchique et inhibition de la libération des médiateurs de l'inflammation et de l'allergie.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques

Sans objet.

5.3. Données de sécurité préclinique

Sans objet.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES

6.1. Liste des excipients

Métabisulfite de sodium

, chlorure de sodium, eau pour préparations injectables.

Quantité correspondant à 0,65 mg de sulfite.

6.2. Incompatibilités

En l'absence d'études de compatibilités, ce médicament ne doit pas être mélangé à d'autres médicaments sauf ceux

mentionnés en 4.2 Posologie.

6.3. Durée de conservation

2 ans

6.4. Précautions particulières de conservation

À conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur

1 mL en ampoule « bouteille » (verre). Boîte de 5, 10, 20, 50 ou 100.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation

Pas d’exigences particulières.

7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

Laboratoire Renaudin

ZONE ARTISANALE ERROBI

64250 ITXASSOU

8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

34009 364 335 9 5 : 1 mL en ampoule « bouteille » (verre) ; boîte de 5.

34009 364 336 5 6 : 1 mL en ampoule « bouteille » (verre) ; boîte de 10.

34009 364 337 1 7 : 1 mL en ampoule « bouteille » (verre) ; boîte de 20.

34009 565 458 0 3 : 1 mL en ampoule « bouteille » (verre) ; boîte de 50.

34009 565 459 7 1 : 1 mL en ampoule « bouteille » (verre) ; boîte de 100.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

11. DOSIMETRIE

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES

Sans objet.

CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE

Liste I

Produits similaires

Rechercher des alertes liées à ce produit

Afficher l'historique des documents

Partagez cette information