Herzuma

Informazzjoni prinċipali

  • Isem kummerċjali:
  • Herzuma
  • Dominju tal-mediċina:
  • Bnedmin
  • Tip ta 'mediċina:
  • Droga allopatika

Dokumenti

Lokalizzazzjoni

  • Disponibbli fi:
  • Herzuma
    Unjoni Ewropea
  • Lingwa:
  • Franċiż

Informazzjoni terapewtika

  • Grupp terapewtiku:
  • Les agents antinéoplasiques,
  • Żona terapewtika:
  • De L'Estomac Tumeurs Du Sein Tumeurs
  • Indikazzjonijiet terapewtiċi:
  • Sein cancerMetastatic sein cancerHerzuma est indiqué pour le traitement de patients adultes atteints de HER2 positif de cancer du sein métastatique (MBC):en tant que monothérapie pour le traitement de ces patients qui ont reçu au moins deux protocoles de chimiothérapie pour leur maladie métastatique. Avant la chimiothérapie doit inclure au moins une anthracycline et un taxane, à moins que les patients ne sont pas adaptés pour ces traitements. Des récepteurs hormonaux positifs, les patients doivent également avoir d'échec de la thérapie hormonale, à moins que les patients ne sont pas adaptés pour ces traitements. en combinaison avec le paclitaxel pour le traitement de ces patients qui n'ont pas reçu de chimiothérapie pour leur maladie métastatique et pour lesquels une anthracycline n'est pas adapté. en association avec le docétaxel dans le traitement de ces patients qui n'ont pas reçu de chimiothérapie pour leur maladie métastatique. en combinaison avec un inhibiteur de l'aromatase pour le traitement des patie
  • Sommarju tal-prodott:
  • Revision: 6

Status

  • Sors:
  • EMA - European Medicines Agency
  • L-istatus ta 'awtorizzazzjoni:
  • Autorisé
  • Numru ta 'awtorizzazzjoni:
  • EMEA/H/C/002575
  • Data ta 'l-awtorizzazzjoni:
  • 07-02-2018
  • Kodiċi EMEA:
  • EMEA/H/C/002575
  • L-aħħar aġġornament:
  • 25-09-2019

Rapport ta 'Valutazzjoni Pubblika

30 Churchill Place

Canary Wharf

London E14 5EU

United Kingdom

Telephone

+44 (0)20 3660 6000

Facsimile

+44 (0)20 3660 5555

Send a question via our website

www.ema.europa.eu/contact

An agency of the European Union

© European Medicines Agency, 2018. Reproduction is authorised provided the source is acknowledged.

EMA/269391/2018

EMEA/H/C/002575

Résumé EPAR à l’intention du public

Herzuma

trastuzumab

Le présent document est un résumé du rapport européen public d’évaluation (EPAR) relatif à Herzuma.

Il explique de quelle manière l’évaluation du médicament à laquelle l’Agence a procédé l’a conduite à

recommander son autorisation au sein de l’UE ainsi que ses conditions d’utilisation. Il ne vise pas à

fournir des conseils pratiques sur la façon d’utiliser Herzuma.

Pour obtenir des informations pratiques sur l’utilisation de Herzuma, les patients sont invités à lire la

notice ou à contacter leur médecin ou leur pharmacien.

Qu’est-ce que Herzuma et dans quel cas est-il utilisé?

Herzuma est un médicament anticancéreux utilisé dans le traitement des affections suivantes:

le cancer du sein précoce (lorsque le cancer s’est propagé dans le sein ou les glandes sous le bras,

mais pas dans d’autres parties du corps) après chirurgie, chimiothérapie (traitement

anticancéreux) et radiothérapie (traitement au moyen de radiations) si indiquée. Il peut également

être utilisé en début de traitement, en association à une chimiothérapie. Pour des tumeurs qui sont

localement avancées (y compris celles qui sont inflammatoires) ou qui mesurent plus de 2 cm de

diamètre, Herzuma est utilisé avant la chirurgie en association à une chimiothérapie, puis à

nouveau en monothérapie après la chirurgie;

le cancer du sein métastatique (un cancer qui s’est diffusé dans d’autres parties du corps). Il est

utilisé en monothérapie chez les patientes n’ayant pas répondu à des traitements antérieurs. Il est

également utilisé en association avec d’autres médicaments anticancéreux: avec le paclitaxel ou le

docétaxel, ou avec une autre classe de médicaments appelés «inhibiteurs de l’aromatase»;

le cancer gastrique métastatique (cancer de l’estomac), en association avec la cisplatine et, soit la

capécitabine, soit le fluoro-uracile (d’autres médicaments anticancéreux).

Herzuma ne peut être utilisé que s’il a été démontré que le cancer présente une «surexpression de

HER2»: cela signifie que le cancer produit une protéine spécifique, appelée «HER2», présente en

Herzuma

EMA/269391/2018

Page 2/3

grandes quantités à la surface des cellules tumorales. Environ un quart des cancers du sein et un

cinquième des cancers gastriques se caractérisent par une surexpression de HER2.

Herzuma est un médicament «biosimilaire». Cela signifie que Herzuma est similaire à un autre

médicament biologique (également appelé «médicament de référence») déjà autorisé dans l’Union

européenne (UE). Le médicament de référence pour Herzuma est Herceptin. Pour de plus amples

informations sur les médicaments biosimilaires, voir le document sous forme de questions-réponses

disponible ici.

Herzuma contient le principe actif trastuzumab.

Comment Herzuma est-il utilisé?

Herzuma n’est délivré que sur ordonnance et le traitement doit être instauré par un médecin

expérimenté dans l’administration de médicaments anticancéreux.

Il est disponible sous la forme d’une poudre pour solution à diluer pour perfusion (goutte-à-goutte)

dans une veine. La perfusion est administrée pendant 90 minutes toutes les semaines ou toutes les

trois semaines pour le cancer du sein, et toutes les trois semaines pour le cancer gastrique. Pour le

cancer du sein précoce, le traitement est administré pendant un an ou jusqu’à la réapparition de la

maladie. Pour le cancer du sein métastatique ou le cancer gastrique métastatique, le traitement est

administré tant qu’il est efficace. La dose recommandée dépend du poids corporel du patient et de

l’affection traitée. Il varie également selon que Herzuma est administré une fois par semaine ou une

fois toutes les trois semaines.

La perfusion peut être associée à des réactions allergiques. Par conséquent, le patient doit être

surveillé pendant et après la perfusion. Les patients qui tolèrent la première perfusion de 90 minutes

peuvent en recevoir d’autres pendant 30 minutes.

Pour plus d’informations, voir la notice.

Comment Herzuma agit-il?

Le principe actif de Herzuma, le trastuzumab, est un anticorps monoclonal (un type de protéine) qui a

été conçu pour reconnaître la protéine HER2 et s’y fixer. En se fixant à HER2, le trastuzumab active

des cellules du système immunitaire, qui détruisent alors les cellules tumorales. Le trastuzumab

empêche également HER2 de produire les signaux qui favorisent la croissance des cellules tumorales.

Quels sont les bénéfices de Herzuma démontrés au cours des études?

Des études de laboratoire comparant Herzuma avec Herceptin ont démontré que le principe actif de

Herzuma est hautement similaire à celui de Herceptin en termes de structure, de pureté et d’activité

biologique. Des études ont également démontré que Herzuma produit des taux de principe actif dans

l’organisme similaires à ceux produits par l’administration de Herceptin.

En outre, une étude principale menée auprès de 549 patients atteints d’un cancer du sein précoce qui

présentait une surexpression de HER2 a démontré que Herzuma était aussi efficace que Herceptin. Les

patients ont reçu Herzuma ou Herceptin en association avec d’autres médicaments anticancéreux

avant la chirurgie pour éliminer le cancer, puis le même médicament en monothérapie toutes les

trois semaines pendant un an. Aucune différence pertinente n’a été constatée en ce qui concerne le

principal critère d’évaluation de l’efficacité (absence de cellules cancéreuses invasives dans le sein ou

dans des tissus conjonctifs appelés ganglions lymphatiques) entre les deux produits: cette absence de

Herzuma

EMA/269391/2018

Page 3/3

cellules cancéreuses invasive a été observée chez près de 44 % des patients sous Herzuma (118 sur

271) et 47 % de ceux sous Herceptin (131 patients sur 278).

Herzuma étant un médicament biosimilaire, il n’est pas nécessaire de répéter pour Herzuma toutes les

études sur l’efficacité et la sécurité du trastuzumab menées sur Herceptin.

Quels sont les risques associés à l’utilisation de Herzuma?

Les effets indésirables les plus couramment observés ou les plus graves sous Herzuma sont les

suivants: problèmes cardiaques, réactions liées à la perfusion de Herzuma, taux réduits de cellules

sanguines (en particulier de globules blancs), infections et troubles pulmonaires.

Herzuma peut provoquer une cardiotoxicité (atteinte de la fonction cardiaque), y compris une

insuffisance cardiaque (quand le cœur ne fonctionne plus aussi bien qu’il le devrait). Il convient

d’accorder une attention particulière aux patients qui souffrent déjà de problèmes cardiaques ou

présentent déjà une tension artérielle élevée, et il importe de surveiller la fonction cardiaque de tous

les patients pendant la durée du traitement et après celui-ci.

Herzuma ne doit pas être utilisé chez les personnes présentant une hypersensibilité (allergique) au

trastuzumab, aux protéines murines ou à l’un des autres excipients du médicament. Il ne doit pas être

administré à des patients souffrant de problèmes respiratoires graves dus à un cancer avancé, même

au repos, ou nécessitant une oxygénothérapie.

Pour une description complète des effets indésirables et des restrictions associés au trastuzumab, voir

la notice.

Pourquoi Herzuma est-il approuvé?

L’Agence européenne des médicaments a considéré que, compte tenu des exigences de l’UE relatives

aux médicaments biosimilaires, il a été démontré que Herzuma présente un profil de qualité, de

sécurité et d’efficacité comparable à celui de Herceptin.

Dès lors, l’Agence a estimé que, comme pour Herceptin, le bénéfice est supérieur au risque identifié et

a recommandé l’octroi d’une autorisation de mise sur le marché pour Herzuma.

Quelles sont les mesures prises pour assurer l’utilisation sûre et efficace de

Herzuma?

Les recommandations et les précautions à observer par les professionnels des soins de santé et les

patients pour assurer l’utilisation sûre et efficace de Herzuma ont été incluses dans le résumé des

caractéristiques du produit et dans la notice.

Autres informations relatives à Herzuma:

L’EPAR complet relatif à Herzuma est disponible sur le site web de l’Agence, sous: ema.europa.eu/Find

medicine/Human medicines/European public assessment reports. Pour plus d’informations sur le

traitement par Herzuma, veuillez consulter la notice (également comprise dans l’EPAR) ou contacter

votre médecin ou votre pharmacien.

Fuljett ta 'Informazzjoni għall-Pazjent: prodott - kompożizzjoni, indikazzjonijiet, effetti sekondarji, dożaġġ, interazzjonijiet, reazzjonijiet avversi, tqala, treddigħ

B. NOTICE

Notice : Information de l’utilisateur

Herzuma 150 mg poudre pour solution à diluer pour perfusion

trastuzumab

Ce médicament fait l’objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l’identification rapide

de nouvelles informations relatives à la sécurité. Vous pouvez y contribuer en signalant tout effet

indésirable que vous observez. Voir en fin de rubrique 4 comment déclarer les effets indésirables.

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des

informations importantes pour vous.

Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien

ou votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné

dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

Qu'est-ce que Herzuma et dans quels cas est-il utilisé

Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser Herzuma

Comment utiliser Herzuma

Quels sont les effets indésirables éventuels

Comment conserver Herzuma

Contenu de l’emballage et autres informations

1.

Qu'est-ce que Herzuma et dans quels cas est-il utilisé

La substance active de Herzuma est le trastuzumab, qui est un anticorps monoclonal. Les anticorps

monoclonaux se lient à des protéines ou des antigènes spécifiques. Le trastuzumab est conçu pour se

lier sélectivement à un antigène appelé récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain

(HER2). HER2 est retrouvé en grande quantité à la surface de certaines cellules cancéreuses dont il

stimule la croissance. Lorsque Herzuma se lie à HER2, il arrête la croissance de ces cellules et entraîne

leur mort.

Votre médecin peut vous prescrire Herzuma pour le traitement d’un cancer du sein ou d’un cancer

gastrique dans les cas suivants :

Vous présentez un cancer du sein précoce, avec des niveaux élevés d’une protéine appelée

HER2.

Vous présentez un cancer du sein métastatique (un cancer du sein qui s’est diffusé au-delà de la

tumeur initiale) avec des niveaux élevés de HER2. Herzuma peut être prescrit en association

avec le médicament de chimiothérapie paclitaxel ou docétaxel comme premier traitement du

cancer du sein métastatique ou il peut être prescrit seul si d’autres traitements n’ont pas montré

d’efficacité. Il est également utilisé en association avec des médicaments appelés inhibiteurs de

l’aromatase chez des patients présentant un cancer du sein métastatique avec des niveaux élevés

de HER2 et des récepteurs hormonaux positifs (un cancer sensible à la présence d’hormones

sexuelles féminines).

Vous présentez un cancer gastrique métastatique avec des niveaux élevés de HER2. Herzuma

est utilisé en association avec d’autres médicaments anticancéreux, la capécitabine ou le

5-fluoro-uracile et le cisplatine.

2.

Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser Herzuma

N’utilisez jamais Herzuma si :

vous êtes allergique au trastuzumab, aux protéines murines (de la souris) ou à l’un des autres

composants contenus dans ce médicament (mentionnés dans la rubrique 6).

vous avez des problèmes respiratoires graves au repos dus à votre cancer ou si vous avez besoin

d'un traitement par oxygène.

Avertissements et précautions

Votre médecin surveillera de très près votre traitement par Herzuma.

Surveillance cardiaque

Le traitement par Herzuma seul ou avec un taxane peut perturber le fonctionnement de votre cœur, en

particulier si vous avez déjà reçu une anthracycline (les taxanes et les anthracyclines sont deux autres

types de médicaments utilisés pour traiter le cancer). Ces effets peuvent être modérés à sévères et

peuvent entraîner le décès. C’est pourquoi votre fonction cardiaque sera vérifiée avant, pendant (tous

les trois mois) et après (jusqu’à deux à cinq ans) le traitement avec Herzuma. Si vous développez le

moindre signe d’insuffisance cardiaque (pompage insuffisant du sang par le cœur), votre fonction

cardiaque devra être vérifiée plus fréquemment (toutes les six à huit semaines), vous devrez recevoir

un traitement pour l’insuffisance cardiaque ou vous pouvez devoir arrêter votre traitement par

Herzuma.

Adressez-vous à votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère avant d’utiliser Herzuma si :

vous avez présenté une insuffisance cardiaque, une maladie des artères coronaires, une maladie

des valves cardiaques (souffle cardiaque), une pression artérielle élevée, vous avez pris ou vous

prenez actuellement des médicaments contre la pression artérielle élevée.

vous avez déjà reçu ou vous recevez actuellement un médicament appelé doxorubicine ou

épirubicine (médicaments utilisés pour traiter le cancer). Ces médicaments (ou toute autre

anthracycline) peuvent endommager le muscle cardiaque et augmenter le risque de problème

cardiaque avec le trastuzumab.

vous souffrez d’essoufflements, en particulier si vous utilisez actuellement un taxane. Le

trastuzumab peut provoquer des difficultés à respirer, particulièrement lors de la première

administration. Cela pourrait être aggravé si vous êtes déjà essoufflé. Très rarement, des patients

ayant de graves difficultés respiratoires avant traitement sont décédés au cours d’un traitement

par le trastuzumab.

vous avez déjà reçu tout autre traitement contre le cancer.

Si vous recevez Herzuma en association avec tout autre médicament destiné à traiter le cancer, tels que

le paclitaxel, le docétaxel, un inhibiteur de l’aromatase, la capécitabine, le 5-fluoro-uracile ou le

cisplatine, vous devez également lire les notices de ces produits.

Enfants et adolescents

L’utilisation de Herzuma n'est pas recommandée chez l’enfant et l’adolescent âgé de moins de 18 ans.

Autres médicaments et Herzuma

Informez votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère si vous prenez, avez récemment pris

ou pourriez prendre tout autre médicament.

Une durée de 7 mois peut être nécessaire pour que Herzuma soit éliminé de votre corps. De ce fait,

vous devez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère que vous avez été traité

par Herzuma, si vous prenez un nouveau médicament, quel qu'il soit, dans les 7 mois après l'arrêt de

votre traitement par Herzuma.

Grossesse

Si vous êtes enceinte, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil

à votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère avant de prendre ce médicament.

Vous devez utiliser une contraception efficace durant le traitement par Herzuma et pendant au

moins 7 mois après la fin du traitement.

Votre médecin vous informera des risques et bénéfices liés à l’administration de Herzuma

pendant la grossesse. Dans de rares cas, une réduction de la quantité du liquide amniotique qui

assure le développement du bébé dans l’utérus a été observée chez les femmes enceintes

recevant Herzuma. Cela peut être nocif pour votre bébé pendant la grossesse et a été associé à

un développement incomplet des poumons entraînant la mort du fœtus.

Allaitement

N'allaitez pas votre bébé pendant le traitement par Herzuma et pendant les 7 mois après la dernière

perfusion de Herzuma car Herzuma pourrait être transmis à votre bébé par votre lait maternel.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Herzuma peut avoir un effet sur votre capacité à conduire un véhicule ou à utiliser des machines. Si

vous ressentez pendant le traitement des symptômes tels que frissons ou fièvre, vous ne devez pas

conduire ou utiliser de machines, tant que ces symptômes n’ont pas disparu.

3.

Comment utiliser Herzuma

Avant le début du traitement, votre médecin déterminera la quantité de HER2 dans votre tumeur. Seuls

les patients avec une quantité élevée de HER2 seront traités par Herzuma. Herzuma doit uniquement

être administré par un médecin ou un/une infirmier/ère. Votre médecin vous prescrira la dose et le

protocole de traitement adaptés à

votre

cas. La dose de Herzuma dépend de votre poids corporel.

Herzuma est administré par perfusion intraveineuse (“goutte-à-goutte”) directement dans vos veines.

La première dose de votre traitement est administrée en 90 minutes et vous serez surveillé par un

professionnel de santé pendant l’administration au cas où vous présenteriez un effet indésirable. Si la

dose initiale est bien tolérée, les doses suivantes peuvent être administrées en 30 minutes (voir

rubrique 2 : “Avertissements et précautions”). Le nombre de perfusions que vous recevrez dépendra de

votre réponse au traitement. Votre médecin en discutera avec vous.

Afin d’éviter les erreurs médicamenteuses, il est important de vérifier les étiquettes du flacon pour

s’assurer que le médicament préparé et administré est Herzuma (trastuzumab) et non le trastuzumab

emtansine.

Dans le traitement du cancer du sein précoce, du cancer du sein métastatique et du cancer gastrique

métastatique, Herzuma est administré toutes les 3 semaines. Dans le cancer du sein métastatique,

Herzuma peut également être administré une fois par semaine.

Si vous arrêtez d’utiliser Herzuma

N’arrêtez pas d’utiliser ce médicament avant d’en avoir d’abord parlé avec votre médecin. Toutes les

doses doivent être prises au bon moment chaque semaine ou toutes les trois semaines (selon votre

schéma d’administration). Cela permettra à votre traitement d’être le plus efficace.

Cela peut prendre jusqu’à 7 mois pour que Herzuma soit éliminé de votre corps. Il se peut donc que

votre médecin continue de vérifier votre fonction cardiaque, même après la fin de votre traitement.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à

votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

4.

Quels sont les effets indésirables éventuels

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne

surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Certains de ces effets indésirables peuvent être

graves et conduire à l'hospitalisation.

Pendant la perfusion de Herzuma, vous pouvez présenter des réactions telles que frissons, fièvre ou

autres symptômes pseudo-grippaux. Ces effets sont très fréquents (pouvant affecter plus de 1 personne

sur 10). Les autres symptômes susceptibles d’être provoqués par la perfusion sont : mal au cœur

(nausées), vomissements, douleurs, tension musculaire accrue et tremblements, maux de tête,

étourdissements, difficultés respiratoires, respiration sifflante, augmentation ou diminution de la

pression artérielle, troubles du rythme cardiaque (palpitations, battements rapides ou irréguliers du

cœur), œdèmes du visage et des lèvres, éruptions cutanées et sensations de fatigue. Certains de ces

symptômes peuvent être graves et certains patients sont décédés (voir rubrique 2 : “Avertissements et

précautions”).

Ces effets surviennent principalement lors de la première perfusion intraveineuse (“goutte-à-goutte”

dans votre veine) et au cours des toutes premières heures suivant le début de la perfusion. Ils sont

généralement temporaires. Vous ferez l'objet d'une surveillance par un professionnel de santé pendant

la perfusion, pendant au moins six heures après le début de la première perfusion et pendant deux

heures après le début des perfusions suivantes. Si vous développez une réaction, la perfusion sera

ralentie ou arrêtée et on pourrait vous donner un traitement contre ces effets indésirables. La perfusion

pourra être poursuivie après amélioration des symptômes.

Parfois, les symptômes débutent plus de 6 heures après le début de la perfusion. Si cela vous arrive,

contactez votre médecin immédiatement. Quelquefois, les symptômes peuvent s’améliorer puis

s’aggraver dans un deuxième temps.

Effets indésirables graves

D’autres effets indésirables qui ne sont pas uniquement liés à la perfusion peuvent survenir à tout

moment au cours du traitement par Herzuma.

Si vous remarquez un des effets indésirables suivants,

parlez en immédiatement à votre médecin ou à votre infirmier/ère :

Des problèmes cardiaques peuvent parfois survenir durant le traitement et parfois après l’arrêt

du traitement et être graves. Ils incluent une faiblesse du muscle cardiaque pouvant conduire à

une insuffisance cardiaque, une inflammation de la membrane entourant le cœur et des

troubles du rythme cardiaque. Ceci peut conduire à des symptômes tels que des difficultés

respiratoires (y compris la nuit), une toux, une rétention d’eau (œdème) dans les bras ou les

jambes, des palpitations (battements cardiaques rapides ou irréguliers) (voir rubrique 2.

Surveillance cardiaque).

Votre médecin surveillera régulièrement votre cœur pendant et après votre traitement mais vous devez

l’avertir immédiatement si vous remarquez l’un des symptômes ci-dessus.

Syndrome de lyse tumorale (un groupe de complications métaboliques apparaissant après le

traitement anticancéreux et caractérisé par des taux sanguins élevés de potassium et de

phosphate et un taux sanguin faible en calcium). Les symptômes peuvent inclure des

problèmes rénaux (faiblesse, essoufflement, fatigue et confusion), des problèmes cardiaques

(palpitations, battements du cœur plus rapides ou plus lents), des convulsions, des

vomissements ou des diarrhées et des fourmillements dans la bouche, les mains ou les pieds.

Si vous présentez l’un des symptômes ci-dessus lorsque votre traitement avec Herzuma est terminé,

vous devez consulter votre médecin et l’informer que vous avez été précédemment traité avec

Herzuma.

Effets indésirables très fréquents

(pouvant affecter plus de 1 personne sur 10) :

infections

diarrhées

constipation

aigreurs d’estomac (dyspepsie)

fatigue

éruptions cutanées

douleur thoracique

douleur abdominale

douleur articulaire

faible nombre de globules rouges et de globules blancs (qui aident à combattre l’infection) avec

parfois de la fièvre

douleur musculaire

conjonctivite

yeux qui pleurent

saignement de nez

nez qui coule

perte de cheveux

tremblements

bouffée de chaleur

vertiges

problèmes au niveau des ongles

perte de poids

perte d’appétit

difficultés d’endormissement (insomnie)

altération du goût

diminution du nombre de plaquettes

bleus

engourdissements ou picotements des doigts et des orteils

rougeur, gonflement ou lésion dans votre bouche et/ou votre gorge

douleur, gonflement, rougeur ou picotement dans les mains et/ou les pieds

essoufflement

mal de tête

toux

vomissement

nausée

Effets indésirables fréquents

(pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

réactions allergiques

infections de la gorge

infections urinaires et cutanées

zona

inflammation du sein

inflammation du foie

trouble rénal

augmentation du tonus musculaire ou

sécheresse buccale et cutanée

yeux secs

sueurs

sensation de faiblesse et de malaise

anxiété

dépression

pensées perturbées

asthme

tension (hypertonie)

douleur dans les bras et/ou les jambes

éruption cutanée avec démangeaisons

envie de dormir (somnolence)

hémorroïdes

démangeaisons

infection des poumons

troubles pulmonaires

douleur du dos

douleur du cou

douleur osseuse

acné

crampes des membres inférieurs

Effets indésirables peu fréquents

(pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

surdité

éruption cutanée avec bosses

infection du sang

Effets indésirables rares

(pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

faiblesse musculaire

jaunisse

inflammation ou fibrose des poumons

Autres effets indésirables qui ont été rapportés avec l’utilisation de Herzuma

(la fréquence ne

peut être estimée sur la base des données disponibles) :

coagulation sanguine anormale ou diminuée

réactions allergiques

concentrations élevées en potassium

œdème au niveau du cerveau

œdème ou saignement à l’arrière des yeux

choc

œdème de la paroi cardiaque

battements cardiaques ralentis

rythme cardiaque anormal

détresse respiratoire

insuffisance respiratoire

accumulation rapide de liquide dans les poumons

rétrécissement rapide des voies aériennes

baisse anormale des concentrations en oxygène dans le sang

difficulté à respirer en position allongée

trouble/insuffisance au niveau du foie

gonflement de la face, des lèvres et de la gorge

insuffisance au niveau des reins

baisse anormale de la quantité de liquide autour du bébé dans l’utérus

développement anormal des poumons du bébé dans l’utérus

développement anormal des reins du bébé dans l’utérus

Certains des événements indésirables que vous présentez peuvent être dus à votre cancer. Si vous

recevez Herzuma associé à une chimiothérapie, certains de ces effets peuvent également être causés

par la chimiothérapie.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à

votre infirmier/ère.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à

votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette

notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de

déclaration décrit en Annexe V. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir

davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5.

Comment conserver Herzuma

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boite et l’étiquette du flacon

après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

À conserver au réfrigérateur (entre 2°C et 8°C).

Les solutions pour perfusion doivent être utilisées immédiatement après dilution. N’utilisez pas

Herzuma si vous remarquez avant l’administration toute présence éventuelle de particules ou une

décoloration.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre

pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger

l’environnement.

6.

Contenu de l’emballage et autres informations

Ce que contient Herzuma

La substance active est le trastuzumab. Chaque flacon contient 150 mg de trastuzumab qui doit

être dissous dans 7,2 mL d’eau pour préparations injectables. La solution obtenue contient

environ 21 mg/mL de trastuzumab.

Les autres composants sont : chlorhydrate de L-histidine, L-histidine, α,α-tréhalose dihydraté,

polysorbate 20.

Comment se présente Herzuma et contenu de l’emballage extérieur

Herzuma est une poudre pour solution à diluer pour perfusion intraveineuse, qui se présente en flacon

de verre contenant 150 mg de trastuzumab avec un bouchon en caoutchouc. La poudre est blanche à

jaune pâle. Chaque boîte contient 1 flacon de poudre.

Titulaire de l'Autorisation de mise sur le marché

Celltrion Healthcare Hungary Kft.

1062 Budapest

Váci út 1-3. WestEnd Office Building B torony

Hongrie

Fabricant

Biotec Services International Ltd.

Biotec House

Central Park

Western Avenue

Bridgend Industrial Estate

Bridgend, CF31 3RT

Royaume-Uni

Millmount Healthcare Ltd.

Block 7

City North Business Campus

Stamullen, Co. Meath K32 YD60

Irlande

Pour toute information complémentaire concernant ce médicament, veuillez prendre contact avec le

représentant local du titulaire de l’autorisation de mise sur le marché :

België/Belgique/Belgien

Mundipharma CVA

Tél/Tel: + 32 15 45 1180

Lietuva

EGIS PHARMACEUTICALS PLC atstovybė

Tel.: +370 5 231 4658

България

EGIS Bulgaria EOOD

Teл.: + 359 2 987 6040

Luxembourg/Luxemburg

Mundipharma CVA

Tél/Tel: + 32 15 45 1180

Česká republika

EGIS Praha, spol. s r.o

Tel: + 420 227 129 111

Magyarország

Egis Gyógyszergyár Zrt.

Tel.: + 36 1 803 5555

Danmark

Orion Pharma A/S

Tlf: + 45 86 14 00 00

Malta

Medical Logistics Ltd.

Tel: +356 2755 9990

Deutschland

Mundipharma GmbH

Tel: +49 (0) 69 506029 000

Nederland

Mundipharma Pharmaceuticals B.V

Tel: + 31 33 450 8270

Eesti

Orion Pharma Eesti OÜ

Tel: + 372 6 644 550

Norge

Orion Pharma AS

Tlf: + 47 40 00 42 10

España

Kern Pharma, S.L.

Tel: +34 93 700 2525

Ö sterreich

Astro-Pharma GmbH

Tel: +43 1 97 99 860

Ελλάδα

ΒΙΑΝΕΞ Α.Ε.

Τηλ: +30 210 8009111 - 120

Polska

EGIS Polska Sp. z o.o.

Tel.: + 48 22 417 9200

France

Laboratoires Biogaran

Tél.: +33 (0) 800 970 109

Portugal

PharmaKERN Portugal - Produtos Farmacêuticos,

Sociedade Unipessoal, Lda.

Tel: +351 214 200 290

Hrvatska

Oktal Pharma d.o.o.

Tel: +385 1 6595 777

România

Egis Pharmaceuticals PLC Romania

Tel: + 40 21 412 0017

Ireland

Mundipharma Pharmaceuticals Limited

Tel: +353 1 2063800

Slovenija

OPH Oktal Pharma d.o.o.

Tel.: +386 1 519 29 22

Ísland

Vistor hf.

Sími: +354 535 7000

Slovenská republika

EGIS SLOVAKIA spol. s r.o

Tel: +421 2 3240 9422

Italia

Mundipharma Pharmaceuticals Srl

Tel: +39 02 31 82 88 1

Suomi/Finland

Orion Pharma

Puh/Tel: + 358 10 4261

Κύπρος

C.A. Papaellinas Ltd

Τηλ: +357 22741741

Sverige

Orion Pharma AB

Tel: + 46 8 623 64 40

Latvija

EGIS Pharmaceuticals PLC pārstāvniecība

Latvijā

Tālr.: +371 67613859

United Kingdom

NAPP Pharmaceuticals Ltd.

Tel: +44 (0) 1223 424444

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est <{MM/AAAA}>.

Autres sources d’informations

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site internet de l’Agence

européenne des médicaments http://www.ema.europa.eu.

Cette notice est disponible dans toutes les langues de l’UE/EEE sur le site internet de l’Agence

européenne des médicaments.

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de la santé :

Le médicament doit toujours être conservé dans son emballage d'origine fermé au réfrigérateur entre

2°C et 8°C. Un flacon de Herzuma reconstitué avec de l'eau pour préparations injectables (non fournie)

est stable 7 jours entre 2°C et 8°C après reconstitution et ne doit pas être congelé.

Opérer dans des conditions d’asepsie appropriées. Chaque flacon de Herzuma doit être reconstitué

avec 7,2 mL d’eau pour préparations injectables (non fournie). Toute reconstitution à l’aide d’autres

solvants doit être évitée. Une solution à usage unique de 7,4 mL est ainsi obtenue, contenant environ

21 mg/mL de trastuzumab. Un volume supplémentaire de 4 % permet de prélever de chaque flacon la

dose de 150 mg figurant sur l’étiquette.

Herzuma doit être manipulé avec précaution au cours de la reconstitution. La formation excessive de

mousse pendant la reconstitution ou le fait de secouer la solution reconstituée de Herzuma peut

entraîner des difficultés pour prélever la quantité de Herzuma du flacon.

Instructions pour la reconstitution et la dilution

1) Utiliser une seringue stérile. Injecter lentement 7,2 mL d’eau pour préparations injectables dans le

flacon de Herzuma lyophilisé, en dirigeant le jet directement sur le lyophilisat.

2) Retourner le flacon doucement pour faciliter la reconstitution. NE PAS SECOUER !

La formation d’une petite quantité de mousse lors de la reconstitution peut survenir. Laisser le flacon

au repos pendant environ 5 minutes. La solution de Herzuma reconstituée est transparente, incolore à

jaune pâle, et ne doit pratiquement pas contenir de particules visibles.

Détermination du volume de solution requis :

pour une dose de charge de 4 mg de trastuzumab par kg de poids corporel, ou une dose

hebdomadaire suivante de 2 mg de trastuzumab par kg de poids corporel :

Volume

(mL) =

Poids corporel

(kg) ×

dose

4

mg/kg pour une dose de charge ou

2

mg/kg pour une dose d’entretien)

21

(mg/mL, concentration de la solution reconstituée)

pour une dose de charge de 8 mg de trastuzumab par kg de poids corporel, ou une dose

suivante de 6 mg de trastuzumab par kg de poids corporel toutes les 3 semaines :

Volume

(mL) =

Poids corporel

(kg) ×

dose

8

mg/kg pour une dose de charge ou

6

mg/kg pour une dose d’entretien)

21

(mg/mL, concentration de la solution reconstituée)

Le volume approprié de solution doit être prélevé du flacon et introduit dans une poche à perfusion en

chlorure de polyvinyle, de polyéthylène ou de polypropylène contenant 250 mL d'une solution de

chlorure de sodium à 0,9 %. Ne pas utiliser de solution contenant du glucose. La poche doit être

retournée doucement pour éviter la formation de mousse lors du mélange de la solution. Les solutions

pour usage parentéral doivent être inspectées visuellement pour mettre en évidence toute présence

éventuelle de particules ou une décoloration avant administration. Une fois préparée, la perfusion doit

être administrée immédiatement. Si la dilution a été effectuée dans des conditions d’asepsie dûment

contrôlées et validées, la solution peut être conservée pendant 24 heures (à une température ne

dépassant pas 30°C).

Notice : Information de l’utilisateur

Herzuma 420 mg poudre pour solution à diluer pour perfusion

trastuzumab

Ce médicament fait l’objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l’identification rapide

de nouvelles informations relatives à la sécurité. Vous pouvez y contribuer en signalant tout effet

indésirable que vous observez. Voir en fin de rubrique 4 comment déclarer les effets indésirables.

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des

informations importantes pour vous.

Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien

ou votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné

dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

Qu'est-ce que Herzuma et dans quels cas est-il utilisé

Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser Herzuma

Comment utiliser Herzuma

Quels sont les effets indésirables éventuels

Comment conserver Herzuma

Contenu de l’emballage et autres informations

1.

Qu'est-ce que Herzuma et dans quels cas est-il utilisé

La substance active de Herzuma est le trastuzumab, qui est un anticorps monoclonal. Les anticorps

monoclonaux se lient à des protéines ou des antigènes spécifiques. Le trastuzumab est conçu pour se

lier sélectivement à un antigène appelé récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain

(HER2). HER2 est retrouvé en grande quantité à la surface de certaines cellules cancéreuses dont il

stimule la croissance. Lorsque Herzuma se lie à HER2, il arrête la croissance de ces cellules et entraîne

leur mort.

Votre médecin peut vous prescrire Herzuma pour le traitement d’un cancer du sein ou d’un cancer

gastrique dans les cas suivants :

Vous présentez un cancer du sein précoce, avec des niveaux élevés d’une protéine appelée

HER2.

Vous présentez un cancer du sein métastatique (un cancer du sein qui s’est diffusé au-delà de la

tumeur initiale) avec des niveaux élevés de HER2. Herzuma peut être prescrit en association

avec le médicament de chimiothérapie paclitaxel ou docétaxel comme premier traitement du

cancer du sein métastatique ou il peut être prescrit seul si d’autres traitements n’ont pas montré

d’efficacité. Il est également utilisé en association avec des médicaments appelés inhibiteurs de

l’aromatase chez des patients présentant un cancer du sein métastatique avec des niveaux élevés

de HER2 et des récepteurs hormonaux positifs (un cancer sensible à la présence d’hormones

sexuelles féminines).

Vous présentez un cancer gastrique métastatique avec des niveaux élevés de HER2. Herzuma

est utilisé en association avec d’autres médicaments anticancéreux, la capécitabine ou le

5-fluoro-uracile et le cisplatine.

2.

Quelles sont les informations à connaître avant d’utiliser Herzuma

N’utilisez jamais Herzuma si :

vous êtes allergique au trastuzumab, aux protéines murines (de la souris) ou à l’un des autres

composants contenus dans ce médicament (mentionnés dans la rubrique 6).

vous avez des problèmes respiratoires graves au repos dus à votre cancer ou si vous avez besoin

d'un traitement par oxygène.

Avertissements et précautions

Votre médecin surveillera de très près votre traitement par Herzuma.

Surveillance cardiaque

Le traitement par Herzuma seul ou avec un taxane peut perturber le fonctionnement de votre cœur, en

particulier si vous avez déjà reçu une anthracycline (les taxanes et les anthracyclines sont deux autres

types de médicaments utilisés pour traiter le cancer). Ces effets peuvent être modérés à sévères et

peuvent entraîner le décès. C’est pourquoi votre fonction cardiaque sera vérifiée avant, pendant (tous

les trois mois) et après (jusqu’à deux à cinq ans) le traitement avec Herzuma. Si vous développez le

moindre signe d’insuffisance cardiaque (pompage insuffisant du sang par le cœur), votre fonction

cardiaque devra être vérifiée plus fréquemment (toutes les six à huit semaines), vous devrez recevoir

un traitement pour l’insuffisance cardiaque ou vous pouvez devoir arrêter votre traitement par

Herzuma.

Adressez-vous à votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère avant d’utiliser Herzuma si :

vous avez présenté une insuffisance cardiaque, une maladie des artères coronaires, une maladie

des valves cardiaques (souffle cardiaque), une pression artérielle élevée, vous avez pris ou vous

prenez actuellement des médicaments contre la pression artérielle élevée.

vous avez déjà reçu ou vous recevez actuellement un médicament appelé doxorubicine ou

épirubicine (médicaments utilisés pour traiter le cancer). Ces médicaments (ou toute autre

anthracycline) peuvent endommager le muscle cardiaque et augmenter le risque de problème

cardiaque avec le trastuzumab.

vous souffrez d’essoufflements, en particulier si vous utilisez actuellement un taxane. Le

trastuzumab peut provoquer des difficultés à respirer, particulièrement lors de la première

administration. Cela pourrait être aggravé si vous êtes déjà essoufflé. Très rarement, des patients

ayant de graves difficultés respiratoires avant traitement sont décédés au cours d’un traitement

par le trastuzumab.

vous avez déjà reçu tout autre traitement contre le cancer.

Si vous recevez Herzuma en association avec tout autre médicament destiné à traiter le cancer, tels que

le paclitaxel, le docétaxel, un inhibiteur de l’aromatase, la capécitabine, le 5-fluoro-uracile ou le

cisplatine, vous devez également lire les notices de ces produits.

Enfants et adolescents

L’utilisation de Herzuma n'est pas recommandée chez l’enfant et l’adolescent âgé de moins de 18 ans.

Autres médicaments et Herzuma

Informez votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère si vous prenez, avez récemment pris

ou pourriez prendre tout autre médicament.

Une durée de 7 mois peut être nécessaire pour que Herzuma soit éliminé de votre corps. De ce fait,

vous devez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère que vous avez été traité

par Herzuma, si vous prenez un nouveau médicament, quel qu'il soit, dans les 7 mois après l'arrêt de

votre traitement par Herzuma.

Grossesse

Si vous êtes enceinte, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil

à votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère avant de prendre ce médicament.

Vous devez utiliser une contraception efficace durant le traitement par Herzuma et pendant au

moins 7 mois après la fin du traitement.

Votre médecin vous informera des risques et bénéfices liés à l’administration de Herzuma

pendant la grossesse. Dans de rares cas, une réduction de la quantité du liquide amniotique qui

assure le développement du bébé dans l’utérus a été observée chez les femmes enceintes

recevant Herzuma. Cela peut être nocif pour votre bébé pendant la grossesse et a été associé à

un développement incomplet des poumons entraînant la mort du fœtus.

Allaitement

N'allaitez pas votre bébé pendant le traitement par Herzuma et pendant les 7 mois après la dernière

perfusion de Herzuma car Herzuma pourrait être transmis à votre bébé par votre lait maternel.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Herzuma peut avoir un effet sur votre capacité à conduire un véhicule ou à utiliser des machines. Si

vous ressentez pendant le traitement des symptômes tels que frissons ou fièvre, vous ne devez pas

conduire ou utiliser de machines, tant que ces symptômes n’ont pas disparu.

3.

Comment utiliser Herzuma

Avant le début du traitement, votre médecin déterminera la quantité de HER2 dans votre tumeur. Seuls

les patients avec une quantité élevée de HER2 seront traités par Herzuma. Herzuma doit uniquement

être administré par un médecin ou un/une infirmier/ère. Votre médecin vous prescrira la dose et le

protocole de traitement adaptés à

votre

cas. La dose de Herzuma dépend de votre poids corporel.

Herzuma est administré par perfusion intraveineuse (“goutte-à-goutte”) directement dans vos veines.

La première dose de votre traitement est administrée en 90 minutes et vous serez surveillé par un

professionnel de santé pendant l’administration au cas où vous présenteriez un effet indésirable. Si la

dose initiale est bien tolérée, les doses suivantes peuvent être administrées en 30 minutes (voir

rubrique 2 : “Avertissements et précautions”). Le nombre de perfusions que vous recevrez dépendra de

votre réponse au traitement. Votre médecin en discutera avec vous.

Afin d’éviter les erreurs médicamenteuses, il est important de vérifier les étiquettes du flacon pour

s’assurer que le médicament préparé et administré est Herzuma (trastuzumab) et non le trastuzumab

emtansine.

Dans le traitement du cancer du sein précoce, du cancer du sein métastatique et du cancer gastrique

métastatique, Herzuma est administré toutes les 3 semaines. Dans le cancer du sein métastatique,

Herzuma peut également être administré une fois par semaine.

Si vous arrêtez d’utiliser Herzuma

N’arrêtez pas d’utiliser ce médicament avant d’en avoir d’abord parlé avec votre médecin. Toutes les

doses doivent être prises au bon moment chaque semaine ou toutes les trois semaines (selon votre

schéma d’administration). Cela permettra à votre traitement d’être le plus efficace.

Cela peut prendre jusqu’à 7 mois pour que Herzuma soit éliminé de votre corps. Il se peut donc que

votre médecin continue de vérifier votre fonction cardiaque, même après la fin de votre traitement.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à

votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

4.

Quels sont les effets indésirables éventuels

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne

surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Certains de ces effets indésirables peuvent être

graves et conduire à l'hospitalisation.

Pendant la perfusion de Herzuma, vous pouvez présenter des réactions telles que frissons, fièvre ou

autres symptômes pseudo-grippaux. Ces effets sont très fréquents (pouvant affecter plus de 1 personne

sur 10). Les autres symptômes susceptibles d’être provoqués par la perfusion sont : mal au cœur

(nausées), vomissements, douleurs, tension musculaire accrue et tremblements, maux de tête,

étourdissements, difficultés respiratoires, respiration sifflante, augmentation ou diminution de la

pression artérielle, troubles du rythme cardiaque (palpitations, battements rapides ou irréguliers du

cœur), œdèmes du visage et des lèvres, éruptions cutanées et sensations de fatigue. Certains de ces

symptômes peuvent être graves et certains patients sont décédés (voir rubrique 2 : “Avertissements et

précautions”).

Ces effets surviennent principalement lors de la première perfusion intraveineuse (“goutte-à-goutte”

dans votre veine) et au cours des toutes premières heures suivant le début de la perfusion. Ils sont

généralement temporaires. Vous ferez l'objet d'une surveillance par un professionnel de santé pendant

la perfusion, pendant au moins six heures après le début de la première perfusion et pendant deux

heures après le début des perfusions suivantes. Si vous développez une réaction, la perfusion sera

ralentie ou arrêtée et on pourrait vous donner un traitement contre ces effets indésirables. La perfusion

pourra être poursuivie après amélioration des symptômes.

Parfois, les symptômes débutent plus de 6 heures après le début de la perfusion. Si cela vous arrive,

contactez votre médecin immédiatement. Quelquefois, les symptômes peuvent s’améliorer puis

s’aggraver dans un deuxième temps.

Effets indésirables graves

D’autres effets indésirables qui ne sont pas uniquement liés à la perfusion peuvent survenir à tout

moment au cours du traitement par Herzuma.

Si vous remarquez un des effets indésirables suivants,

parlez en immédiatement à votre médecin ou à votre infirmier/ère :

Des problèmes cardiaques peuvent parfois survenir durant le traitement et parfois après l’arrêt

du traitement et être graves. Ils incluent une faiblesse du muscle cardiaque pouvant conduire à

une insuffisance cardiaque, une inflammation de la membrane entourant le cœur et des

troubles du rythme cardiaque. Ceci peut conduire à des symptômes tels que des difficultés

respiratoires (y compris la nuit), une toux, une rétention d’eau (œdème) dans les bras ou les

jambes, des palpitations (battements cardiaques rapides ou irréguliers) (voir rubrique 2.

Surveillance cardiaque).

Votre médecin surveillera régulièrement votre cœur pendant et après votre traitement mais vous devez

l’avertir immédiatement si vous remarquez l’un des symptômes ci-dessus.

Syndrome de lyse tumorale (un groupe de complications métaboliques apparaissant après le

traitement anticancéreux et caractérisé par des taux sanguins élevés de potassium et de

phosphate et un taux sanguin faible en calcium). Les symptômes peuvent inclure des

problèmes rénaux (faiblesse, essoufflement, fatigue et confusion), des problèmes cardiaques

(palpitations, battements du cœur plus rapides ou plus lents), des convulsions, des

vomissements ou des diarrhées et des fourmillements dans la bouche, les mains ou les pieds.

Si vous présentez l’un des symptômes ci-dessus lorsque votre traitement avec Herzuma est terminé,

vous devez consulter votre médecin et l’informer que vous avez été précédemment traité avec

Herzuma.

Effets indésirables très fréquents

(pouvant affecter plus de 1 personne sur 10) :

infections

diarrhées

constipation

aigreurs d’estomac (dyspepsie)

fatigue

éruptions cutanées

douleur thoracique

douleur abdominale

douleur articulaire

faible nombre de globules rouges et de globules blancs (qui aident à combattre l’infection) avec

parfois de la fièvre

douleur musculaire

conjonctivite

yeux qui pleurent

saignement de nez

nez qui coule

perte de cheveux

tremblements

bouffée de chaleur

vertiges

problèmes au niveau des ongles

perte de poids

perte d’appétit

difficultés d’endormissement (insomnie)

altération du goût

diminution du nombre de plaquettes

bleus

engourdissements ou picotements des doigts et des orteils

rougeur, gonflement ou lésion dans votre bouche et/ou votre gorge

douleur, gonflement, rougeur ou picotement dans les mains et/ou les pieds

essoufflement

mal de tête

toux

vomissement

nausée

Effets indésirables fréquents

(pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

réactions allergiques

infections de la gorge

infections urinaires et cutanées

zona

inflammation du sein

inflammation du foie

trouble rénal

augmentation du tonus musculaire ou

sécheresse buccale et cutanée

yeux secs

sueurs

sensation de faiblesse et de malaise

anxiété

dépression

pensées perturbées

asthme

tension (hypertonie)

douleur dans les bras et/ou les jambes

éruption cutanée avec démangeaisons

envie de dormir (somnolence)

hémorroïdes

démangeaisons

infection des poumons

troubles pulmonaires

douleur du dos

douleur du cou

douleur osseuse

acné

crampes des membres inférieurs

Effets indésirables peu fréquents

(pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

surdité

éruption cutanée avec bosses

infection du sang

Effets indésirables rares

(pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

faiblesse musculaire

jaunisse

inflammation ou fibrose des poumons

Autres effets indésirables qui ont été rapportés avec l’utilisation de Herzuma

(la fréquence ne

peut être estimée sur la base des données disponibles) :

coagulation sanguine anormale ou diminuée

réactions allergiques

concentrations élevées en potassium

œdème au niveau du cerveau

œdème ou saignement à l’arrière des yeux

choc

œdème de la paroi cardiaque

battements cardiaques ralentis

rythme cardiaque anormal

détresse respiratoire

insuffisance respiratoire

accumulation rapide de liquide dans les poumons

rétrécissement rapide des voies aériennes

baisse anormale des concentrations en oxygène dans le sang

difficulté à respirer en position allongée

trouble/insuffisance au niveau du foie

gonflement de la face, des lèvres et de la gorge

insuffisance au niveau des reins

baisse anormale de la quantité de liquide autour du bébé dans l’utérus

développement anormal des poumons du bébé dans l’utérus

développement anormal des reins du bébé dans l’utérus

Certains des événements indésirables que vous présentez peuvent être dus à votre cancer. Si vous

recevez Herzuma associé à une chimiothérapie, certains de ces effets peuvent également être causés

par la chimiothérapie.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à

votre infirmier/ère.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à

votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette

notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de

déclaration décrit en Annexe V. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir

davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5.

Comment conserver Herzuma

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boite et l’étiquette du flacon

après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

À conserver au réfrigérateur (entre 2°C et 8°C).

Les solutions pour perfusion doivent être utilisées immédiatement après dilution. N’utilisez pas

Herzuma si vous remarquez avant l’administration toute présence éventuelle de particules ou une

décoloration.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre

pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger

l’environnement.

6.

Contenu de l’emballage et autres informations

Ce que contient Herzuma

La substance active est le trastuzumab. Chaque flacon contient 420 mg de trastuzumab qui doit

être dissous dans 20 mL d’eau pour préparations injectables. La solution obtenue contient

environ 21 mg/mL de trastuzumab.

Les autres composants sont : chlorhydrate de L-histidine, L-histidine, α,α-tréhalose dihydraté,

polysorbate 20.

Comment se présente Herzuma et contenu de l’emballage extérieur

Herzuma est une poudre pour solution à diluer pour perfusion intraveineuse, qui se présente en flacon

de verre contenant 420 mg de trastuzumab avec un bouchon en caoutchouc. La poudre est blanche à

jaune pâle. Chaque boîte contient 1 flacon de poudre.

Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

Celltrion Healthcare Hungary Kft.

1062 Budapest

Váci út 1-3. WestEnd Office Building B torony

Hongrie

Fabricant

Biotec Services International Ltd.

Biotec House

Central Park

Western Avenue

Bridgend Industrial Estate

Bridgend, CF31 3RT

Royaume-Uni

Millmount Healthcare Ltd.

Block 7

City North Business Campus

Stamullen, Co. Meath K32 YD60

Irlande

Pour toute information complémentaire concernant ce médicament, veuillez prendre contact avec le

représentant local du titulaire de l’autorisation de mise sur le marché :

België/Belgique/Belgien

Mundipharma CVA

Tél/Tel: + 32 15 45 1180

Lietuva

EGIS PHARMACEUTICALS PLC atstovybė

Tel.: +370 5 231 4658

България

EGIS Bulgaria EOOD

Teл.: + 359 2 987 6040

Luxembourg/Luxemburg

Mundipharma CVA

Tél/Tel: + 32 15 45 1180

Česká republika

EGIS Praha, spol. s r.o

Tel: + 420 227 129 111

Magyarország

Egis Gyógyszergyár Zrt.

Tel.: + 36 1 803 5555

Danmark

Orion Pharma A/S

Tlf: + 45 86 14 00 00

Malta

Medical Logistics Ltd.

Tel: +356 2755 9990

Deutschland

Mundipharma GmbH

Tel: +49 (0) 69 506029 000

Nederland

Mundipharma Pharmaceuticals B.V

Tel: + 31 33 450 8270

Eesti

Orion Pharma Eesti OÜ

Tel: + 372 6 644 550

Norge

Orion Pharma AS

Tlf: + 47 40 00 42 10

España

Kern Pharma, S.L.

Tel: +34 93 700 2525

Ö sterreich

Astro-Pharma GmbH

Tel: +43 1 97 99 860

Ελλάδα

ΒΙΑΝΕΞ Α.Ε.

Τηλ: +30 210 8009111 - 120

Polska

EGIS Polska Sp. z o.o.

Tel.: + 48 22 417 9200

France

Laboratoires Biogaran

Tél.: +33 (0) 800 970 109

Portugal

PharmaKERN Portugal - Produtos Farmacêuticos,

Sociedade Unipessoal, Lda.

Tel: +351 214 200 290

Hrvatska

Oktal Pharma d.o.o.

Tel: +385 1 6595 777

România

Egis Pharmaceuticals PLC Romania

Tel: + 40 21 412 0017

Ireland

Mundipharma Pharmaceuticals Limited

Tel: +353 1 2063800

Slovenija

OPH Oktal Pharma d.o.o.

Tel.: +386 1 519 29 22

Ísland

Vistor hf.

Sími: +354 535 7000

Slovenská republika

EGIS SLOVAKIA spol. s r.o

Tel: +421 2 3240 9422

Italia

Mundipharma Pharmaceuticals Srl

Tel: +39 02 31 82 88 1

Suomi/Finland

Orion Pharma

Puh/Tel: + 358 10 4261

Κύπρος

C.A. Papaellinas Ltd

Τηλ: +357 22741741

Sverige

Orion Pharma AB

Tel: + 46 8 623 64 40

Latvija

EGIS Pharmaceuticals PLC pārstāvniecība

Latvijā

Tālr.: +371 67613859

United Kingdom

NAPP Pharmaceuticals Ltd.

Tel: +44 (0) 1223 424444

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est <{MM/AAAA}>.

Autres sources d’informations

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site internet de l’Agence

européenne des médicaments http://www.ema.europa.eu.

Cette notice est disponible dans toutes les langues de l’UE/EEE sur le site internet de l’Agence

européenne des médicaments.

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de la santé :

Le médicament doit toujours être conservé dans son emballage d'origine fermé au réfrigérateur entre

2°C et 8°C. Un flacon de Herzuma reconstitué avec de l'eau pour préparations injectables (non fournie)

est stable 7 jours entre 2°C et 8°C après reconstitution et ne doit pas être congelé.

Opérer dans des conditions d’asepsie appropriées. Chaque flacon de Herzuma doit être reconstitué

avec 20 mL d’eau pour préparations injectables (non fournie). Toute reconstitution à l’aide d’autres

solvants doit être évitée. Une solution à usage unique de 21 mL est ainsi obtenue, contenant environ

21 mg/mL de trastuzumab. Un volume supplémentaire de 4 % permet de prélever de chaque flacon la

dose de 420 mg figurant sur l’étiquette.

Herzuma doit être manipulé avec précaution au cours de la reconstitution. La formation excessive de

mousse pendant la reconstitution ou le fait de secouer la solution reconstituée de Herzuma peut

entraîner des difficultés pour prélever la quantité de Herzuma du flacon.

Instructions pour la reconstitution et la dilution

1) Utiliser une seringue stérile. Injecter lentement 20 mL d’eau pour préparations injectables dans le

flacon de Herzuma lyophilisé, en dirigeant le jet directement sur le lyophilisat.

2) Retourner le flacon doucement pour faciliter la reconstitution. NE PAS SECOUER !

La formation d’une petite quantité de mousse lors de la reconstitution peut survenir. Laisser le flacon

au repos pendant environ 5 minutes. La solution de Herzuma reconstituée est transparente, incolore à

jaune pâle, et ne doit pratiquement pas contenir de particules visibles.

Détermination du volume de solution requis :

pour une dose de charge de 4 mg de trastuzumab par kg de poids corporel, ou une dose

hebdomadaire suivante de 2 mg de trastuzumab par kg de poids corporel :

Volume

(mL) =

Poids corporel

(kg) ×

dose

4

mg/kg pour une dose de charge ou

2

mg/kg pour une dose d’entretien)

21

(mg/mL, concentration de la solution reconstituée)

pour une dose de charge de 8 mg de trastuzumab par kg de poids corporel, ou une dose

suivante de 6 mg de trastuzumab par kg de poids corporel toutes les 3 semaines :

Volume

(mL) =

Poids corporel

(kg) ×

dose

8

mg/kg pour une dose de charge ou

6

mg/kg pour une dose d’entretien)

21

(mg/mL, concentration de la solution reconstituée)

Le volume approprié de solution doit être prélevé du flacon et introduit dans une poche à perfusion en

chlorure de polyvinyle, de polyéthylène ou de polypropylène contenant 250 mL d'une solution de

chlorure de sodium à 0,9 %. Ne pas utiliser de solution contenant du glucose. La poche doit être

retournée doucement pour éviter la formation de mousse lors du mélange de la solution. Les solutions

pour usage parentéral doivent être inspectées visuellement pour mettre en évidence toute présence

éventuelle de particules ou une décoloration avant administration. Une fois préparée, la perfusion doit

être administrée immédiatement. Si la dilution a été effectuée dans des conditions d’asepsie dûment

contrôlées et validées, la solution peut être conservée pendant 24 heures (à une température ne

dépassant pas 30°C).

ANNEXE IV

CONCLUSIONS SCIENTIFIQUES ET MOTIFS DE LA MODIFICATION DES TERMES

DES AUTORISATIONS DE MISE SUR LE MARCHÉ

Conclusions scientifiques

Compte tenu du rapport d’évaluation du PRAC sur les PSUR concernant le trastuzumab, les

conclusions scientifiques du CHMP sont les suivantes :

Bien que le nombre de cas identifiés par une recherche dans la base de données de sécurité et

répondant aux critères de Cairo-Bishop pour le diagnostic soit faible, il est convenu que le rôle du

trastuzumab en tant que facteur pouvant contribuer au syndrome de lyse tumorale (TLS) ne peut pas

être exclu. Bien qu'il existe certaines limites lors de l'utilisation des critères de Cairo-Bishop pour le

diagnostic, menant à une sous-estimation du nombre de cas, la mise à jour de l’information sur le

produit pour inclure le syndrome de lyse tumorale avec une fréquence inconnue estjustifiée , car le

trastuzumab est un puissant médiateur de la cytotoxicité cellulaire dépendant des anticorps (ADCC).

Par conséquent, il ressort du mécanisme d’action que le trastuzumab peut provoquer un syndrome de

lyse tumorale. Ceci semble confirmé par un cas de syndrome de lyse tumorale associé à

l'administration du trastuzumab en monothérapie.

Le CHMP approuve les conclusions scientifiques formulées par le PRAC.

Motifs de la modification des termes de la/des autorisation(s) de mise sur le marché

Sur la base des conclusions scientifiques relatives au trastuzumab, le CHMP estime que le rapport

bénéfice-risque du médicament contenant du trastuzumab demeure inchangé, sous réserve des

modifications proposées des informations sur le produit.

Le CHMP recommande que les termes de l’autorisation de mise sur le marché soient modifiés.