TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM)

France - français - ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé)

Achète-le

Notice patient Notice patient (PIL)

02-11-2011

Ingrédients actifs:
imipénem anhydre
Disponible depuis:
MSD France
Code ATC:
J01DH51
DCI (Dénomination commune internationale):
imipenem anhydrous
Dosage:
500 mg
forme pharmaceutique:
poudre
Composition:
composition pour un flacon > imipénem anhydre : 500 mg . Sous forme de : imipénem monohydraté > cilastatine anhydre : 500 mg . Sous forme de : cilastatine sodique solution composition > Pas de substance active. :
Mode d'administration:
intramusculaire
Unités en paquet:
10 flacon(s) en verre - 10 ampoule(s) en verre de 2 ml
Type d'ordonnance:
liste I
Domaine thérapeutique:
ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE / AUTRES BETALACTAMINES
Descriptif du produit:
557 885-0 ou 34009 557 885 0 8 - 10 flacon(s) en verre - 10 ampoule(s) en verre de 2 ml - Déclaration d'arrêt de commercialisation:15/01/2002;365 847-3 ou 34009 365 847 3 0 - 1 flacon(s) en verre - 1 ampoule(s) en verre de 2 ml - Déclaration d'arrêt de commercialisation:30/12/2009;
Statut de autorisation:
Archivée
Numéro d'autorisation:
63511136
Date de l'autorisation:
1993-01-14

Lire le document complet

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 02/11/2011

Dénomination du médicament

TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM)

Imipénème/Cilastatine

Encadré

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser ce médicament.

Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez toute autre question, si vous avez un doute, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre

pharmacien.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez jamais à quelqu'un d'autre, même en cas de symptômes

identiques, cela pourrait lui être nocif.

Si l'un des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné dans cette notice,

parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. QU'EST-CE QUE TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) ET DANS QUELS CAS EST-IL

UTILISE ?

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER TIENAM 500 mg, poudre et solution pour

usage parentéral (IM) ?

3. COMMENT UTILISER TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) ?

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

5. COMMENT CONSERVER TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) ?

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

1. QU'EST-CE QUE TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) ET DANS QUELS CAS EST-IL

UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique

ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE / AUTRES BETALACTAMINES.

Indications thérapeutiques

Les indications sont limitées chez l'adulte aux infections urinaires peu graves documentées à germes multi-résistans.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER TIENAM 500 mg, poudre et solution pour

usage parentéral (IM) ?

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

Ne prenez jamais TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) si vous êtes allergique

(hypersensible) aux substances actives ou à l'un des autres composants contenus dans TIENAM.

Contre-indications liées à la lidocaïne

Cette présentation contient de la lidocaïne, elle ne doit jamais être utilisée dans les cas suivants:

allergie à la lidocaïne et à d'autres anesthésiques locaux de la même famille,

maladie héréditaire avec accumulation de pigments dans l'organisme (porphyrie),

troubles du rythme cardiaque,

choc dû à une défaillance cardiaque,

enfant de moins de trente mois.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE

PHARMACIEN

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Faites attention avec TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM):

Mises en garde spéciales

La survenue de toute manifestation allergique impose l'arrêt du traitement.

La prescription du médicament nécessite donc un interrogatoire préalable.

Des allergies croisées avec d'autres bêta-lactamines ont été décrites.

L'utilisation du médicament doit être extrêmement prudente chez les patients allergiques au bêta-lactamines: une

surveillance médicale stricte est nécessaire dès la première administration.

Les réactions d'allergie observées avec les bêta-lactamines peuvent être graves et parfois fatales.

Précautions d'emploi

Utiliser ce médicament AVEC PRECAUTION en cas:

de maladie gastro-intestinale et plus particulièrement de colite (inflammation de l'intestin); risque de survenue de colite

pseudomembraneuse (inflammation de l'intestin avec diarrhée et douleurs au ventre);

d'insuffisance rénale;

de lésions cérébrales ou d'antécédents de convulsions.

La quantité de sodium pour une dose intramusculaire correspondant à 500 mg d'imipénème est de 32 mg.

EN CAS DE DOUTE NE PAS HESITER A DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Interactions avec d'autres médicaments

Prise ou utilisation d'autres médicaments

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en

à votre médecin ou à votre pharmacien.

Interactions avec les aliments et les boissons

Sans objet.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse et allaitement

Grossesse

Il est préférable, par mesure de précaution de ne pas utiliser ce médicament au cours de la grossesse. Si vous découvrez

que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez rapidement votre médecin, lui seul pourra adapter le traitement à

votre état.

Allaitement

Par mesure de prudence, il convient d'éviter d'allaiter votre enfant en cas de traitement par ce médicament.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sportifs

Cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués chez les sportifs lors des

contrôles antidopage.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Sans objet.

Liste des excipients à effet notoire

Liste des excipients à effet notoire: sodium.

3. COMMENT UTILISER TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) ?

Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Posologie

Réservé à l'adulte

Les recommandations concernant la posologie de TIENAM IM correspondent à la dose d'imipénème à administrer,

associée à une même quantité de cilastatine.

La posologie administrée sera de 500 mg toutes les 12 heures.

La posologie et l'efficacité de TIENAM IM n'ont pas été étudiées chez les patients ayant une insuffisance rénale, ni en

pédiatrie.

Mode et voie d'administration

LA FORME INTRAMUSCULAIRE NE DOIT PAS ETRE UTILISEE EN INTRAVEINEUX.

TIENAM IM doit être administré par injection intramusculaire profonde (par exemple dans le muscle fessier ou la partie

latérale de la cuisse).

Reconstitution de la suspension à injecter en forme intramusculaire

La suspension pour les injections intramusculaires doit être reconstituée avec du chlorhydrate de lidocaïne à 1 % (sans

adrénaline) comme décrit dans le tableau. La couleur de la suspension va de blanc à légèrement coloré.

TABLEAU: RECONSTITUTION DE LA FORME IM

Dosage de TIENAM (mg

d'imipénème)

Volume de solvant à ajouter

(ml)

Volume total (ml)

Fréquence d'administration

La posologie administrée sera de 500 mg toutes les 12 heures.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez pris plus de TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) que vous n'auriez dû:

Un surdosage doit être suspecté en cas d'apparition de certains effets indésirables tels que confusion, hallucinations,

convulsions.

L'imipénème/cilastatine est hémodialysable. Cependant, l'utilisation de cette technique en cas de surdosage n'a pas été

étudiée.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Sans objet.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) est susceptible d'avoir des

effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet:

Réactions locales: érythème (rougeur de la peau), douleur et induration (durcissement de la peau).

Manifestations cutanées: rash (éruption cutanée), prurit (démangeaisons), urticaire (éruption cutanée identique à celle

provoquée par une piqûre d'ortie), érythème polymorphe et syndrome de Stevens Johnson, épidermolyse toxique (rare),

érythrodermie et dermatite exfoliatrice.

Manifestations allergiques: fièvre dont fièvre d'origine médicamenteuse, angioedème (allergie caractérisée par un

gonflement de la face), réaction anaphylactique (allergique) et dyspnée (difficulté à respirer).

Manifestations digestives: nausées, vomissements, diarrhée.

Des cas de colite pseudomembraneuse (maladie de l'intestin avec diarrhée et douleurs abdominales) ont été observés

après administration d'imipénème.

Manifestations hématologiques: hyperéosinophilie, leucopénie, neutropénie y compris agranulocytose, thrombocytopénie,

thrombocytose, diminution de l'hémoglobine (quantité excessive ou insuffisante de certains éléments du sang) et

augmentation du temps de Quick.

Manifestations hépatiques: augmentation de la quantité de certains enzymes ou substances du foie (transaminases,

phosphatases alcalines), de la bilirubine, hépatite (rarement).

Manifestations rénales: diminution ou accroissement de la quantité d'urine émise par les reins (oligurie / anurie, polyurie),

rarement insuffisance rénale aiguë; élévation de la créatinine plasmatique et de l'urée sanguine.

Coloration anormale des urines. Ce phénomène est anodin et ne doit pas être confondu avec une hématurie. La

responsabilité de ce médicament dans les modifications de la fonction rénale est difficile à apprécier en raison de l'existence

fréquente de facteurs contribuant à l'élévation de l'urée sanguine ou à une altération de la fonction rénale chez les malades

traités.

Manifestations neurologiques / psychiatriques: comme avec d'autres bêta-lactamines, des effets indésirables centraux tels

que myoclonies (contractions musculaires involontaires), troubles psychiques, dont hallucinations, états confusionnels ou

convulsions ont été signalés essentiellement dans le cadre de surdosage (voir Précautions d'emploi). D'autres

manifestations neurologiques ont été exceptionnellement rapportées en particulier des paresthésies (fourmillements des

extrémités).

Manifestations sensorielles: diminution de l'audition, modification du goût.

Des infections à Candida (infection causée par un champignon) ont été rapportées comme avec la plupart des antibiotiques

à large spectre.

Des colorations des dents et/ou de la langue ont été rapportées.

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent

graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

5. COMMENT CONSERVER TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) ?

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

Ne pas utiliser TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) après la date de péremption mentionnée sur

la boîte.

Conditions de conservation

La solution reconstituée est à utiliser dans les 6 heures.

Pas de précautions particulières de conservation.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout à l'égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien

ce qu'il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l'environnement.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) ?

Les substances actives sont:

Imipénème monohydraté

Quantité correspondant à imipénème anhydre ..................................................................................... 500 mg

Cilastatine sodique

Quantité correspondant à cilastatine acide ......................................................................................... 500 mg

Pour un flacon de poudre.

Solvant

Chlorhydrate de lidocaïne, chlorure de sodium, hydroxyde de sodium, eau pour préparations injectables.

Forme pharmaceutique et contenu

Qu'est-ce que TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM) et contenu de l'emballage extérieur ?

Ce médicament se présente sous forme de poudre et solution pour usage parentéral (IM).

Boîte de 1 et 10 flacon(s) et ampoule(s).

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable

de la libération des lots, si différent

Titulaire

MSD FRANCE

34, avenue Leonard de Vinci

92400 COURBEVOIE

Exploitant

MSD FRANCE

34, avenue Leonard de Vinci

92400 COURBEVOIE

Fabricant

NEOPHARMED S.p.A.

Via G. Fabbroni, 6

ROMA (RM)

ITALIE

LABORATOIRES MERCK SHARP & DOHME CHIBRET

Route de Marsat

Lieu dit Mirabel

Riom

63963 CLERMONT-FERRAND CEDEX 9

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

Date d’approbation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’Afssaps (France).

Informations réservées aux professionnels de santé

Sans objet.

Autres

CONSEILS / EDUCATION SANITAIRE

QUE SAVOIR SUR LES ANTIBIOTIQUES ?

Les antibiotiques sont efficaces pour combattre les infections dues aux bactéries. Ils ne sont pas efficaces contre les

infections dues aux virus.

Aussi, votre médecin a choisi de vous prescrire cet antibiotique parce qu’il convient précisément à votre cas et à votre

maladie actuelle.

Les bactéries ont la capacité de survivre ou de se reproduire malgré l’action d’un antibiotique. Ce phénomène est appelé

résistance : il rend certains traitements antibiotiques inactifs.

La résistance s’accroît par l’usage abusif ou inapproprié des antibiotiques.

Vous risquez de favoriser l’apparition de bactéries résistantes et donc de retarder votre guérison ou même de rendre inactif

ce médicament, si vous ne respectez pas :

la dose à prendre,

les moments de prise,

et la durée de traitement.

En conséquence, pour préserver l’efficacité de ce médicament :

1- N’utilisez un antibiotique que lorsque votre médecin vous l’a prescrit.

2- Respectez strictement votre ordonnance.

3- Ne réutilisez pas un antibiotique sans prescription médicale même si vous pensez combattre une maladie

apparemment semblable.

4- Ne donnez jamais votre antibiotique à une autre personne, il n’est peut-être pas adapté à sa maladie.

5- Une fois votre traitement terminé, rapportez à votre pharmacien toutes les boîtes entamées pour une destruction

correcte et appropriée de ce médicament.

Lire le document complet

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANSM - Mis à jour le : 02/11/2011

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT

TIENAM 500 mg, poudre et solution pour usage parentéral (IM)

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Imipénème monohydraté

Quantité correspondant à imipénème anhydre ..................................................................................... 500 mg

Cilastatine sodique

Quantité correspondant à cilastatine acide ......................................................................................... 500 mg

Pour un flacon de poudre.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE

Poudre et solution pour usage parentéral (IM).

4. DONNEES CLINIQUES

4.1. Indications thérapeutiques

Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'imipénème. Elles tiennent

compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament, et de sa place dans l'éventail des produits

antibactériens actuellement disponibles.

Elles sont limitées chez l'adulte aux infections urinaires peu graves documentées à germes multi-résistants.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

4.2. Posologie et mode d'administration

Posologie

Les recommandations concernant la posologie de TIENAM correspondent à la dose d'imipénème à administrer, associée à

une même quantité de cilastatine.

La posologie administrée sera de 500 mg toutes les 12 heures.

La posologie et l'efficacité de TIENAM intramusculaire n'ont pas été étudiées chez les patients ayant une insuffisance

rénale, ni en pédiatrie.

Mode d'administration

LA FORME INTRAMUSCULAIRE NE DOIT PAS ETRE UTILISE EN INTRAVEINEUX

TIENAM IM doit être administré par injection intramusculaire profonde (par exemple dans le muscle fessier ou la partie

latérale de la cuisse).

4.3. Contre-indications

Allergie à l'un des composants de ce produit.

Contre-indications liées à la lidocaïne:

Cette présentation contient de la lidocaïne; elle ne doit jamais être utilisée dans les cas suivants:

allergie à la lidocaïne et à d'autres anesthésiques locaux de type amide,

porphyries,

bloc auriculo-ventriculaire non appareillé,

choc cardiogénique,

enfant de moins de trente mois (voir rubrique 4.2).

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Mises en garde spéciales

En cas d'échec thérapeutique, il faut penser à la possibilité de l'émergence de souches résistantes de Pseudomonas

aeruginosa, afin le cas échéant, de modifier l'antibiothérapie.

La survenue de toute manifestation allergique impose l'arrêt du traitement.

La prescription du médicament nécessite donc un interrogatoire préalable.

Des allergies croisées avec d'autres bêta-lactamines ont été décrites. L'utilisation du médicament doit être extrêmement

prudente chez les patients allergiques aux bêta-lactamines: une surveillance médicale stricte est nécessaire dès la première

administration.

Les réactions d'hypersensibilité (anaphylaxie) observées avec les bêta-lactamines peuvent être graves et parfois fatales.

Cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués chez les sportifs lors de

contrôles antidopage en raison de la présence du chlorhydrate de lidocaïne.

Précautions d'emploi

Tenir compte du risque d'apparition de colite pseudomembraneuse chez les sujets ayant un passé gastro-intestinal, et plus

particulièrement s'il s'agit de colite.

Des effets indésirables neurologiques ont été signalés avec la forme IV de TIENAM, à type d'encéphalopathie métabolique,

tels que myoclonies, états confusionnels ou convulsions, en particulier lorsque les posologies recommandées, adaptées au

poids et à la fonction rénale ont été dépassées. Dans la plupart des cas ces effets sont survenus chez des malades qui

présentaient des troubles neurologiques (par exemple: lésions cérébrales ou antécédents de convulsions), et/ou qui, du fait

d'une insuffisance rénale, avaient des concentrations sériques trop élevées.

La quantité de sodium pour une dose IM correspondant à 500 mg d'imipénème est de 32 mg (1,4 mEq).

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

+ VALPROIQUE (ACIDE) ET, PAR EXTRAPOLATION, VALPROMIDE

Risque de survenue de crises convulsives, par diminution des concentrations plasmatiques de l'acide valproïque.

Surveillance clinique, dosages plasmatiques et adaptation éventuelle de la posologie de l'anticonvulsivant pendant le

traitement par l'anti-infectieux et après son arrêt.

Examen paraclinique

Positivation du test de Coombs direct.

Problèmes particuliers du déséquilibre de l'INR

De nombreux cas d'augmentation de l'activité des anticoagulants oraux ont été rapportés chez les patients recevant des

antibiotiques. Le contexte infectieux ou inflammatoire marqué, l'âge et l'état général du patient apparaissent comme des

facteurs de risque.

Dans ces circonstances, il apparaît difficile de faire la part entre la pathologie infectieuse et son traitement dans la survenue

du déséquilibre de l'INR. Cependant, certaines classes d'antibiotiques sont davantage impliquées: il s'agit notamment des

fluoroquinolones, des macrolides, des cyclines, du cotrimoxazole et de certaines céphalosporines.

4.6. Grossesse et allaitement

Grossesse

Il est préférable, par mesure de précaution, de ne pas utiliser l'association imipénème/cilastatine au cours de la grossesse.

En effet, les données cliniques sont insuffisantes et les données animales ont mis en évidence un effet embryoléthal chez le

singe (voir rubrique 5.3).

Allaitement

Le passage dans le lait maternel n'est pas connu. En conséquence, par mesure de prudence, l'allaitement est à éviter en cas

de traitement par ce médicament.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

4.8. Effets indésirables

Réactions locales: érythème, douleur et induration, thrombophlébite.

Manifestations cutanées: rash, prurit, urticaire, érythème polymorphe et syndrome de Stevens Johnson, rarement syndrome

de Lyell, érythrodermie et dermatite exfoliatrice.

Manifestations allergiques: fièvre, dont fièvre d'origine médicamenteuse, réaction anaphylactique, angiœdème, dyspnée.

Manifestations digestives: nausées, vomissements, diarrhée. Des cas d'entérocolite pseudomembraneuse ont été observés

après administration d'imipénème.

Manifestations hématologiques: hyperéosinophilie, leucopénie, neutropénie y compris agranulocytose, thrombocytopénie,

thrombocytose, diminution de l'hémoglobine, pancytopénie, aplasie médullaire pouvant être fatale et augmentation du temps

de Quick.

Manifestations hépatiques: élévation des transaminases, de la bilirubine, et/ou des phosphatases alcalines, et rarement

hépatite.

Manifestations rénales: oligurie/anurie, polyurie, rarement insuffisance rénale aiguë; élévation de la créatinine plasmatique

et de l'urée sanguine. Coloration anormale des urines. Ce phénomène est anodin et ne doit pas être confondu avec une

hématurie. La responsabilité de ce médicament dans les modifications de la fonction rénale est difficile à apprécier en raison

de l'existence fréquente de facteurs contribuant à l'élévation de l'urée sanguine ou à une altération de la fonction rénale chez

les malades traités.

Manifestations neurologiques/psychiatriques: comme avec d'autres bêta-lactamines, des effets indésirables centraux tels

que convulsions, myoclonies (contractions musculaires involontaires), troubles psychiques dont hallucinations, états

confusionnels réalisant un tableau d'encéphalopathie ont été signalés essentiellement dans le cadre d'un surdosage (voir

rubrique 4.4) mais également de façon exceptionnelle à des doses thérapeutiques. D'autres manifestations neurologiques

ont été exceptionnellement rapportées en particulier des paresthésies (fourmillements des extrémités).

Manifestations sensorielles: diminution de l'audition, modification du goût.

Candidoses systémiques: des infections à Candida ont été rapportées comme avec la plupart des antibiotiques à large

spectre.

Des colorations des dents et/ou de la langue ont été rapportées.

4.9. Surdosage

Un surdosage doit être suspecté en cas d'apparition de certains effets indésirables tels que confusion, hallucinations,

convulsions.

L'imipénème / cilastatine est hémodialysable. Cependant, l'utilisation de cette technique en cas de surdosage n'a pas été

étudiée.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES

5.1. Propriétés pharmacodynamiques

ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE / AUTRES BETALACTAMINES, Code ATC: J01DH51.

Association:

de l'imipénème, antibiotique de la famille des bêta-lactamines, de la classe des carbapénèmes.

de la cilastatine, inhibiteur compétitif réversible et spécifique de la déhydropeptidase I, enzyme rénale qui métabolise et

inactive l'imipénème.

SPECTRE D'ACTIVITE ANTIBACTERIENNE

La cilastatine n'a pas d'activité antibactérienne.

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des

résistantes :

S £ 4 mg/l et R > 8 mg/l

CMI pneumocoque : S £ 0,5 mg/l et R > 2 mg/l

La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est

donc utile de disposer d’informations sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d’infections

sévères. Ces données ne peuvent apporter qu’une orientation sur les probabilités de la sensibilité d’une souche bactérienne

à cet antibiotique.

Lorsque la variabilité de la prévalence de la résistance en France est connue pour une espèce bactérienne, elle est indiquée

dans le tableau ci-dessous :

Catégories

Fréquence de résistance acquise en

France (> 10%) (valeurs extrêmes)

ESPÈCES SENSIBLES

Aérobies à Gram positif

Corynébactéries

sauf

Corynebacterium

jeikeium et Corynebacterium urealyticum

Entérocoques sauf Enterococcus faecium

Listeria monocytogenes

Nocardia asteroïdes

Staphylococcus méti-S

Streptococcus

Streptococcus pneumoniae

Aérobies à Gram négatif

Acinetobacter baumannii

Entérobactéries

Pseudomonas aeruginosa

10 - 30 %

Autres bacilles à Gram négatif sauf

Aeromonas

hydrophila,

Burkholderia

cepacia,

Chryseobacterium

meningosepticum,

Chryseobacterium

o d o r a t u m e

t Stenotrophomonas

maltophilia

Anaérobies strictes

sauf Clostridium difficile

Catégories

Fréquence de résistance acquise en

France (> 10%) (valeurs extrêmes)

ESPÈCES MODÉRÉMENT SENSIBLES

(in vitro de sensibilité intermédiaire)

Aérobies à Gram positif

Enterococcus faecium

40 - 80 %

Aérobies à Gram négatif

Burkholderia cepacia

Anaérobies strictes

Clostridium difficile

ESPÈCES RÉSISTANTES

Aérobies à Gram positif

Corynebacterium jeikeium

Corynebacterium urealyticum

Staphylococcus méti-R *

Aérobies à Gram négatif

Aeromonas hydrophila

Chryseobacterium meningosepticum

Chryseobacterium odoratum

Legionella

Stenotrophomonas maltophilia

Autres

Chlamydia

Mycobactéries

Mycoplasma

Rickettsia

* La fréquence de résistance à la méticilline est environ de 30 à 50 % de l'ensemble des staphylocoques et se rencontre

surtout en milieu hospitalier.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques

1) IMIPENEME

Le pic de concentration plasmatique survient dans les 2 heures après une injection IM de 500 de TIENAM IM avec de la

lidocaïne à 1 % et atteint des valeurs comprises entre 6 et 13 mg/l. La biodisponibilité de TIENAM IM par rapport à la forme

intraveineuse est d'environ 75 %.

La voie IM permet d'obtenir des concentrations plasmatiques d'imipénème supérieures à 2 mg/l pendant 6 heures.

Ces taux sont supérieurs aux CMI90 des germes pathogènes rencontrés en clinique y compris les bacilles à Gram négatif

aérobies ou anaérobies comme Serratia, Acinetobacter et Bacteroïdes fragilis, ainsi que les cocci à Gram positif avec une

exception pour l'entérocoque.

Les taux urinaires d'imipénème sont supérieurs à 10 mg/l pendant les 8 heures suivant une injection intramusculaire de

TIENAM IM 500 mg.

L'excrétion urinaire totale de l'imipénème atteint 50 % de la dose.

La liaison de l'imipénème aux protéines plasmatiques est d'environ 20 %.

2) CILASTATINE

Le pic de concentration plasmatique de cilastatine après l'administration intramusculaire de TIENAM IM 500 mg avec de la

lidocaïne à 1 % est d'environ 20 et 30 mg/l dans l'heure qui suit l'injection. La biodisponibilité absolue de la cilastatine par

rapport à la forme intraveineuse est d'environ 95 %.

Il n'y a pas d'accumulation de cilastatine après l'administration IM biquotidienne de TIENAM IM 500 mg.

L'excrétion urinaire des 24 heures est de l'ordre de 75 %.

Le taux de fixation de la cilastatine aux protéines plasmatiques est d'environ 40 %.

TABLEAU I

CONCENTRATIONS PLASMATIQUES D'IMIPENEM

APRES ADMINISTRATION DE TIENAM IM PAR VOIE INTRAMUSCULAIRE (mg/l)

Temps

500 mg

25 min

1 heure

2 heure

4 heure

6 heure

12 heure

5.3. Données de sécurité préclinique

Dans un étude de tératogenèse chez le singe, l'administration par voie intra-veineuse de l'association imipénème-cilastatine

à des femelles gestantes à la dose de 100 mg/kg/jour, n'a pas mis en évidence d'effet tératogène. Une augmentation des

avortements spontanés a été observée, ainsi qu'une intolérance digestive chez la mère (vomissements peu fréquents).

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES

6.1. Liste des excipients

Solvant

Chlorhydrate de lidocaïne, chlorure de sodium, hydroxyde de sodium, eau pour préparations injectables.

6.2. Incompatibilités

Sans objet.

6.3. Durée de conservation

2 ans.

La solution reconstituée est à utiliser dans les 6 heures.

6.4. Précautions particulières de conservation

Pas de précautions particulières de conservation.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur

Poudre en flacon (verre) + 2 ml de solvant en ampoule (verre). Boîte de 1 et 10 flacon(s) et ampoule(s).

6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation

Pas d'exigences particulières.

7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

MSD FRANCE

34, avenue Leonard de Vinci

92400 COURBEVOIE

8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

365 847-3: poudre en flacon (verre) + 2 ml de solvant en ampoule (verre). Boîte de 1.

557 885-0: poudre en flacon (verre) + 2 ml de solvant en ampoule (verre). Boîte de 10.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION

[à compléter par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE

[à compléter par le titulaire]

11. DOSIMETRIE

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES

Sans objet.

CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE

Liste I.

Médicament soumis à prescription hospitalière.

Produits similaires

Rechercher des alertes liées à ce produit

Afficher l'historique des documents

Partagez cette information