VENTOLINE

Information principale

  • Nom commercial:
  • VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé
  • Dosage:
  • 100,00 microgrammes
  • forme pharmaceutique:
  • suspension
  • Composition:
  • composition pour une dose > salbutamol : 100,00 microgrammes . Sous forme de : sulfate de salbutamol 120,50 microgrammes
  • Mode d'administration:
  • inhalée
  • Unités en paquet:
  • 1 flacon(s) pressurisé(s) de 200 dose(s) aluminium avec valve doseuse avec embout buccal
  • classe:
  • Liste I
  • Type d'ordonnance:
  • liste I
  • Utiliser pour:
  • Humains
  • Type medicin:
  • médicament allopathique

Documents

Localisation

  • Disponible en:
  • VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé
    France
  • Langue:
  • français

Information thérapeutique

  • Domaine thérapeutique:
  • Bronchodilatateur Bêta-2 mimétique à action rapide et de courte durée par voie inhalée (R Système Respiratoire)
  • Descriptif du produit:
  • 344 387-3 ou 4009 344 387 3 8 - 1 flacon(s) pressurisé(s) de 200 dose(s) aluminium avec valve doseuse avec embout buccal - Déclaration de commercialisation:29/05/1998;

Autres informations

Statut

  • Source:
  • ANSM - Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé
  • Statut de autorisation:
  • Valide
  • Numéro d'autorisation:
  • 64720167
  • Date de l'autorisation:
  • 28-08-1997
  • Dernière mise à jour:
  • 11-08-2017

Notice: composition, indications thérapeutiques, interactions, posologie, effets indésirable, grossesse, allaitement

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 11/01/2018

Dénomination du médicament

VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé

Sulfate de salbutamol

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

vous.

Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif,

même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, qu'il soit mentionné ou non dans cette notice, parlez-en à votre médecin

ou votre pharmacien. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé et dans quels cas

est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour

inhalation en flacon pressurisé ?

3. Comment utiliser VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé ET DANS

QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique : Bronchodilatateur Bêta-2 mimétique à action rapide et de courte durée par voie inhalée (R :

Système Respiratoire) - code ATC : R03AC02

Ce médicament contient un bêta-2 mimétique : le salbutamol.

C’est un bronchodilatateur (il augmente le calibre des bronches) à action rapide (il agit en quelques minutes) et de courte

durée (4 à 6 heures) qui s’administre par voie inhalée (en l’inspirant par l'embout buccal de l'inhalateur).

Il est indiqué en cas de crise d’asthme ou pour soulager une gêne respiratoire au cours de la maladie asthmatique ou de

certaines maladies des bronches.

Il peut également vous être prescrit en traitement préventif de l’asthme déclenché par l’effort.

Si vous avez de l'asthme, en fonction de sa sévérité, votre médecin peut prescrire Ventoline seul ou en complément d’un

traitement de fond continu par un ou plusieurs autres médicaments, comme les corticoïdes par voie inhalée.

Ce médicament peut également vous être prescrit à l’occasion de certains tests respiratoires (explorations fonctionnelles

respiratoires).

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER VENTOLINE 100 microgrammes/dose,

suspension pour inhalation en flacon pressurisé ?

N’utilisez jamais Ventoline 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé :

Si vous êtes allergique au salbutamol (la substance active) ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament,

mentionnés dans la rubrique 6.

Si vous ressentez une augmentation de la gêne respiratoire ou de la toux immédiatement après l’inhalation de ce produit, ne

renouvelez pas la prise de ce médicament et contactez votre médecin.

En cas de doute, demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser Ventoline 100 microgrammes/dose, suspension pour

inhalation en flacon pressurisé.

Faites attention avec ce médicament :

En cas de survenue de crises d’asthme, ou de gêne respiratoire, le soulagement habituellement obtenu doit être observé

rapidement après l’utilisation de ce médicament. En cas d’échec, consultez immédiatement un médecin.

Si la dose habituellement efficace devient insuffisante, si les crises d'asthme ou les épisodes de gêne respiratoire

deviennent plus fréquents, il faut craindre une aggravation de la maladie : consultez rapidement votre médecin qui

réévaluera votre traitement.

Ce produit actif en inhalation, doit atteindre l’extrémité des petites bronches. En cas d’encombrement des voies respiratoires

par des mucosités abondantes, notamment lors d’infection, son efficacité peut être diminuée. Consultez rapidement votre

médecin afin qu’il mette en place un traitement adapté.

Prévenez votre médecin :

- si vous avez des problèmes en lien avec votre glande thyroïde,

- si vous avez des problèmes cardio-vasculaires, notamment certains troubles du rythme cardiaque, une angine de poitrine

(sensation d'oppression thoracique et douleurs violentes localisées au niveau de la poitrine et pouvant s’étendre dans le

bras gauche), ou une hypertension artérielle (augmentation de la pression du sang dans les artères),

- si vous avez un diabète

afin qu'il détermine les modalités de traitement les mieux adaptées à votre cas.

Autres médicaments et VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez pris récemment ou pourriez prendre tout autre médicament (en

particulier des médicaments béta-bloquants ou antidiabétiques), y compris un médicament obtenu sans ordonnance.

VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé avec des aliments et boissons

Sans objet.

Grossesse et allaitement

D'une façon générale, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Ce médicament dans les conditions normales d'utilisation peut être utilisé pendant la grossesse.

La salbutamol passe dans le lait maternel.

Sportifs :

Attention, ce médicament contient un principe actif pouvant rendre positifs les tests pratiqués lors de contrôles antidopage.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé contient <{nommer le/les excipient

(s)}>

Sans objet.

3. COMMENT UTILISER VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé ?

Instructions pour un bon usage

L'inhalateur n'est pas muni d'un compteur de doses. Vous ne pouvez donc pas savoir combien de doses restent disponibles

dans l’inhalateur. Aussi, il est recommandé de garder un 2

ème

inhalateur de Ventoline non entamé à disposition pour

prendre le relais en cas de survenue imprévisible d'une crise d'asthme ou d'une gêne respiratoire alors que votre premier

inhalateur serait vide.

Posologie:

Respectez toujours la posologie prescrite par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

La dose recommandée est :

en cas de crise d’asthme ou d'épisode aigu de gêne respiratoire : dès les premiers symptômes, inhalez 1 à 2 bouffées (voir

ci-dessous «Mode d’emploi»).

Cette dose peut éventuellement être répétée quelques minutes plus tard si nécessaire

Si les troubles ne régressent pas rapidement, consultez immédiatement un médecin.

En cas de crise d'asthme sévère, les inhalations peuvent être renouvelées à raison de 2 à 6 bouffées toutes les 5 à 10

minutes jusqu'à une prise en charge éventuelle hospitalière. Dans ces situations, l'utilisation d'une chambre d’inhalation est

recommandée pour faciliter l'administration.

Prévention de l’asthme d’effort : inhalez 1 à 2 bouffées (voir ci-dessous «Mode d’emploi»), 15 à 30 minutes avant l’exercice.

La dose quotidienne ne doit habituellement pas dépasser 8 bouffées (voir « Avertissements et précautions »). Si vous avez

besoin de prendre plus de 8 bouffées par jour de ce médicament pour soulagez vos symptômes respiratoires, vous devez

consulter votre médecin afin qu'il réévalue votre traitement.

Mode d’administration :

Voie inhalée (exclusivement par l'intermédiaire de l'embout buccal de l'inhalateur).

Lisez attentivement le mode d’emploi de l’inhalateur :

L’efficacité de ce médicament dépend en partie d’une utilisation correcte de l’appareil. Au besoin, n’hésitez pas à demander

à votre médecin de vous fournir des explications détaillées.

Mode d’emploi :

Lorsque vous utilisez votre inhalateur pour la première fois ou si vous ne l’avez pas utilisé depuis plus de 5 jours, vous

devez vous assurer de son bon fonctionnement. Pour cela, retirez le capuchon de l’embout buccal en pressant doucement

de chaque côté, agitez bien l’inhalateur, et appuyez sur la cartouche pour libérer deux bouffées de produit dans l’air.

Pour l'utilisation courante de votre inhalateur, après avoir enlevé le capuchon de l’embout buccal en exerçant une pression

de chaque côté de celui-ci :

vérifiez l’absence de corps étrangers à l’intérieur de l’inhalateur y compris dans l’embout buccal,

agitez bien l’inhalateur afin de mélanger

les composants de la solution contenue

dans la cartouche (fig.1),

videz vos poumons en expirant

profondément en dehors de l'inhalateur (fig.

placez l’embout buccal entre les lèvres à

l’entrée de la bouche, le fond de la

cartouche métallique dirigé vers le haut (fig.

commencez à inspirer et pressez sur la

cartouche métallique tout en continuant à

inspirer lentement et profondément (fig. 3),

retirez l’embout buccal de la bouche et

retenez votre respiration pendant au moins

10 secondes (fig. 4),

si vous avez besoin d'une 2

ème

bouffée, renouveler la manipulation (schémas 2, 3, 4)

puis, repositionnez le capuchon sur l’embout buccal et appuyez fermement pour le remettre en position,

par mesure d’hygiène, l’embout buccal doit être nettoyé après emploi

Contrôlez votre technique d’inhalation devant une glace :

Si une quantité importante de produit s’échappe par le nez ou la bouche, les points suivants sont à surveiller : soit la

pression de la cartouche métallique a eu lieu avant le début ou après la fin de l’inspiration, soit l’inspiration n’a pas été

suffisamment profonde.

Nettoyage :

Nettoyez votre aérosol-doseur au moins une fois par semaine.

Séparez la cartouche de l’applicateur en plastique et retirez le capuchon,

Rincez soigneusement l’applicateur en plastique sous l’eau tiède, mais ne plongez pas la cartouche métallique dans l’eau.

Séchez soigneusement l’applicateur à l'aide d'un tissu sec aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur,

Une fois ces opérations effectuées, remettez en place la cartouche métallique et le capuchon.

Utilisation d’une chambre d’inhalation :

En cas de difficulté à utiliser l’inhalateur ou si le médicament est destiné à de jeunes enfants, votre médecin peut conseiller

l’utilisation d’une chambre d’inhalation. Une chambre d'inhalation est un dispositif servant de réservoir sur lequel est

l’embout buccal de l'inhalateur et permettant d’inhaler plus facilement le médicament sans synchronisation main-poumon

nécessaire pour que l'inspiration puisse être réalisée en même temps que le déclenchement du dispositif.

Dans ce cas, vous devez inhaler immédiatement le médicament par l'embout buccal de la chambre d'inhalation après

chaque déclenchement de l'inhalateur (ou éventuellement après chaque série de deux déclenchements successifs) en

pressant la cartouche afin de libérer l'aérosol à l'intérieur de la chambre d’inhalation.

Si vous avez utilisé plus de VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé que

vous n’auriez dû

Si vous prenez une dose supérieure à la dose recommandée, vous pouvez présenter des effets indésirables tels que

tachycardie (accélération du rythme cardiaque), maux de tête, tremblements des mains ou nervosité/agitation (voir la

rubrique 4 : « Quels sont les effets indésirables éventuels ? »).

Consultez votre médecin et emportez avec vous cette notice ou votre médicament afin que votre médecin sache de quel

médicament il s'agit.

Si vous oubliez d’utiliser VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez d’utiliser VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas

systématiquement chez tout le monde.

Lors d'un traitement avec le salbutamol, certaines personnes peuvent parfois (fréquence de survenue non connue) ressentir

une douleur dans le thorax (sensation d'oppression) qui peut être due à des problèmes cardiaques tels qu’une angine de

poitrine. Prévenez rapidement votre médecin si vous ressentez de tels symptômes.

En cas d'aggravation de votre gêne respiratoire (respiration sifflante) juste après la prise de ce médicament, cessez

immédiatement de l'utiliser, et contactez votre médecin dès que possible.

Si disponible, utilisez, dès que possible un autre médicament bronchodilatateur d’action rapide pour traiter votre asthme.

Peuvent également être observés :

Aux doses habituellement prescrites :

Fréquemment :

tremblements des extrémités (pieds et mains),

accélération du rythme cardiaque,

maux de tête.

Peu fréquemment :

palpitations,

irritations de la bouche ou de la gorge,

crampes musculaires.

Rarement :

comme avec d’autres produits administrés par voie inhalée, une toux ou une augmentation de la gêne respiratoire

(respiration sifflante) pourrait survenir immédiatement après l’inhalation du produit. Dans ce cas, arrêtez le traitement

et contactez votre médecin afin qu’il envisage un autre traitement

Très rarement :

bouffées de chaleur, rougeurs sur la peau,

anomalie du rythme cardiaque

nervosité, agitation,

réactions allergiques pouvant se manifester par une sensation d’oppression dans la poitrine, des démangeaisons, un

sifflement respiratoire, un gonflement des paupières, du visage et/ou des lèvres et éruption cutanée, une baisse de la

tension artérielle pouvant aller jusqu’au malaise.

A des doses très élevées :

augmentation de la quantité de sucre dans le sang, régressant à l’arrêt du traitement,

diminution du taux de potassium dans le sang (très rarement).

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à

tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables

directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

(ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte. La date de péremption fait référence au

dernier jour de ce mois.

Le récipient est sous pression : ne l’exposez pas à une chaleur supérieure à 30°C, ni au soleil. Ne le percez pas, ne le jetez

pas au feu même vide. Ne pas congeler.

Immédiatement après utilisation, repositionnez le capuchon sur l’embout buccal et appuyez fermement pour le remettre en

position. Ne forcez pas sur le capuchon.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les

médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé

La substance active est :

Sulfate de Salbutamol :................................................................................... 120,50 microgrammes

Correspondant à 100,00 microgrammes de salbutamol.

Pour une dose.

L’autre composant est :

Gaz propulseur : le norflurane (tétrafluoroéthane ou HFA 134a).

Qu’est-ce que VENTOLINE 100 microgrammes/dose, suspension pour inhalation en flacon pressurisé et contenu de

l’emballage extérieur

Ce médicament se présente sous forme de suspension pour inhalation en flacon de 200 doses.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

LABORATOIRE GLAXOSMITHKLINE

23 RUE FRANCOIS JACOB

92500 RUEIL MALMAISON

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

LABORATOIRE GLAXOSMITHKLINE

23 RUE FRANCOIS JACOB

92500 RUEIL MALMAISON

Fabricant

GLAXO WELLCOME PRODUCTION

ZONE INDUSTRIELLE N° 2

23 RUE LAVOISIER

27000 EVREUX

GLAXO WELLCOME, S.A.

AVENIDA DE EXTREMADURA 3

09400 ARANDA DE DUERO (BURGOS)

ESPAGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

< {MM/AAAA}>< {mois AAAA}.>

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).