TERALITHE LP

Information principale

  • Nom commercial:
  • TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée
  • DCI (Dénomination commune internationale):
  • lithium
  • Dosage:
  • 10,8 mEq
  • forme pharmaceutique:
  • comprimé
  • Composition:
  • composition pour un comprimé > lithium : 10,8 mEq . Sous forme de : carbonate de lithium 400 mg
  • Mode d'administration:
  • orale
  • Unités en paquet:
  • plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC de 30 comprimé(s)
  • Type d'ordonnance:
  • liste II
  • Utiliser pour:
  • Humains
  • Type medicin:
  • médicament allopathique

Documents

Localisation

  • Disponible en:
  • TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée
    France
  • Langue:
  • français

Information thérapeutique

  • Domaine thérapeutique:
  • Antipsychotique. Lithium
  • Descriptif du produit:
  • 337 151-8 ou 4009 337 151 8 2 - plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC de 30 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation non communiquée:;337 273-6 ou 4009 337 273 6 9 - plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC de 60 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation:19/01/1995;

Autres informations

Statut

  • Source:
  • ANSM - Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé
  • Statut de autorisation:
  • Valide
  • Numéro d'autorisation:
  • 67292476
  • Date de l'autorisation:
  • 18-02-1994
  • Dernière mise à jour:
  • 25-06-2018

Notice: composition, indications thérapeutiques, interactions, posologie, effets indésirable, grossesse, allaitement

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 27/04/2018

Dénomination du médicament

TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée

Carbonate de lithium

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour

vous.

Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif,

même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à

tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération

prolongée ?

3. Comment prendre TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée ET DANS QUELS CAS EST-IL

UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique - Antipsychotique. Lithium, code ATC : N05AN1

(N : Système nerveux central).

TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée appartient à une famille de médicaments appelés les

antipsychotiques. Ce médicament agit au niveau du cerveau.

TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée est utilisé pour traiter des troubles de l’humeur pouvant

être caractérisés entre autres, par un sentiment d’euphorie, une activité et une énergie excessive, une diminution du besoin

de sommeil, le fait de parler trop vite avec une accélération des idées et parfois une irritabilité sévère. TERALITHE LP 400

mg, comprimé sécable à libération prolongée est également un régulateur de l’humeur qui prévient la survenue d’états

invalidants d’euphorie ou de dépression.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE TERALITHE LP 400 mg, comprimé

sécable à libération prolongée ?

Ne prenez jamais TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée dans les cas suivants :

Si vous êtes allergique au lithium ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la

rubrique 6,

Si vous allaitez votre enfant,

Si vous avez une maladie des reins (insuffisance rénale), sauf si votre médecin a un avis contraire,

Insuffisance cardiaque (défaillance du fonctionnement du cœur),

Maladie d’Addison (maladie provoquée par le mauvais fonctionnement d’une glande située au-dessus du rein),

Syndrome de Brugada ou antécédent familial de syndrome de Brugada (maladie cardio-vasculaire).

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération

prolongée.

Ce médicament contient du lithium (400 mg par comprimé). Vous devez en tenir compte si vous suivez un régime sans sel

ou pauvre en sel.

En cas de soif excessive ou d’urines abondantes, consulter votre médecin.

Tumeurs rénales : les patients présentant une grave insuffisance rénale qui ont reçu du lithium pendant plus de 10 ans

peuvent avoir un risque de développement d’une tumeur rénale bénigne ou maligne (microkystes, oncocytome ou carcinome

rénal des tubes collecteurs).

Au cours du traitement, votre médecin vous demandera de faire régulièrement des prises de sang pour doser ce

médicament et surveillera également le fonctionnement de vos reins, de votre fonction cardiaque et de votre fonction

thyroïdienne.

En cas de maux de tête persistants et/ou troubles de la vue, prévenir votre médecin.

Ce médicament doit être utilisé avec précaution dans les cas suivants :

chez les personnes âgées,

en cas d’épilepsie,

chez les personnes ayant des antécédents familiaux d’arrêt du cœur ou de mort subite.

Enfants

L’utilisation de ce médicament est déconseillée chez l’enfant.

Autres médicaments et TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée

Sauf avis contraire de votre médecin, vous ne devez pas prendre TERALITHE en même temps que :

un médicament pour traiter une maladie du cœur (antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II, les diurétiques, les

inhibiteurs de l'enzyme de conversion, la méthyldopa),

un médicament pour diminuer une inflammation, une douleur et/ou une fièvre (les anti-inflammatoires non-stéroïdiens),

un médicament pour traiter certains troubles psychiatriques,

un médicament pour traiter l’épilepsie (la carbamazépine, le topiramate)

un médicament utilisé pour traiter des infections dues à des champignons (le métronidazole),

un médicament utilisé dans l’asthme et la bronchite chronique (la théophylline),

la caféine,

le bicarbonate de sodium,

les médicaments utilisés pour traiter la dépression (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine),

un médicament utilisé pour traiter des maladies osseuses (la calcitonine),

un médicament utilisé pour traiter l’obésité (orlistat),

l’acétazolamide,

le glycérol, le mannitol,

le chlorure de sodium,

un médicament utilisé pour traiter certaines inflammations (les corticostéroïdes).

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée avec des aliments, boissons et de l’alcool

Pendant le traitement, vous devez éviter la consommation de boissons contenant de l’alcool.

Grossesse, allaitement et fertilité

Grossesse

En début de traitement, votre médecin s’assurera que vous n’êtes pas enceinte et vous prescrira si besoin une méthode de

contraception.

L’utilisation de ce médicament au cours de la grossesse peut entraîner des malformations chez le fœtus, principalement

cardiaques.

Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez rapidement votre médecin : lui seul pourra

adapter le traitement à votre état.

Si votre médecin estime qu’il n’est pas possible d’arrêter le lithium au cours de votre grossesse une surveillance adaptée

devra être mise en place : contrôles sanguins de la concentration en lithium plus fréquents et échocardiographie fœtale à la

recherche d’éventuelles malformations.

Le nouveau-né devra être surveillé en raison du passage du lithium dans le sang du fœtus.

Allaitement

Si vous prenez ce médicament, vous ne devez pas allaiter votre enfant.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Dans certains cas, TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée peut provoquer, un manque d’énergie,

une baisse de votre vigilance (obnubilation), un tremblement des mains, des convulsions, des vertiges. Si vous ressentez

ces effets, vous devez demander l’avis de votre médecin avant de conduire.

TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée contient

Sans objet.

3. COMMENT PRENDRE TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée ?

Posologie

Votre médecin vous indiquera la dose à utiliser. Celle-ci sera calculée selon votre situation individuelle. Au cours du

traitement, votre médecin vous demandera de faire des prises de sang et pourra modifier la dose selon les résultats de ces

analyses.

Mode et voie d’administration

Ce médicament est utilisé par voie orale.

Les comprimés sont à avaler sans les croquer, ni les sucer avec un verre d’eau.

Les comprimés sont dits sécables, cela signifie que vous pouvez les casser en 2 parts égales.

Fréquence d’administration

Vous devez prendre votre traitement en une seule prise par jour vers 20 heures, le soir.

Durée du traitement

Vous ne devez pas arrêter votre traitement sans l’accord de votre médecin.

Si vous avez pris plus de TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée que vous n’auriez dû

Avertir le médecin en urgence.

Si vous oubliez de prendre TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée

Demander l'avis de votre médecin.

Si vous arrêtez de prendre TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas

systématiquement chez tout le monde.

Les effets suivants peuvent survenir :

Maladie des reins qui peut provoquer un mauvais fonctionnement des reins (insuffisance rénale) pouvant durer dans le

temps et s’aggraver.

Fréquence indéterminée : tumeurs rénales bénignes/malignes (microkystes, oncocytome et carcinome rénal des tubes

collecteurs) (lors d’une thérapie à long terme).

Les effets suivants sont les plus fréquents et surviennent lors d’un surdosage

nausées,

tremblements, soif,

troubles de l’équilibre.

Il est important dès la survenue de ces signes de toxicité de consulter le médecin et de contrôler la concentration de lithium

dans le sang.

Les effets suivants disparaissent habituellement quand vous arrêterez le traitement ou diminuerez la dose :

troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhée, troubles du gout,

troubles psychiques : baisse du tonus, manque d’énergie, baisse de la vigilance (obnubilation), confusion, délire,

troubles neurologiques : tremblements, vertiges, convulsions, augmentation de la tension à l’intérieur du crâne pouvant

entrainer des troubles de la vue et des maux de tête, difficulté pour marcher (syndromes extrapyramidaux), troubles de

l’équilibre, de la coordination des mouvements, mouvements involontaires des yeux (nystagmus), faiblesse musculaire,

troubles de la parole (syndrome cérébelleux).

Ces symptômes peuvent entraîner un risque de chute.

Une atteinte des nerfs périphériques est possible lors d’un traitement prolongé et est habituellement réversible à l’arrêt du

traitement.

troubles musculaires : relâchement des muscles, destruction des cellules musculaires (rhabdomyolyse),

troubles généraux : prise de poids,

troubles de la glande thyroïde,

troubles cardiaques : maladie du muscle du cœur, troubles de l’activité électrique du cœur pouvant entrainer un

ralentissement des battements du cœur. Ces effets peuvent se manifester après plusieurs années de traitement.

troubles oculaires : irritation de l’œil (réversible dans la plupart des cas) ; gonflement du disque optique avec augmentation

de la pression intracrânienne (œdème au niveau du nerf optique (œdème papillaire)) pouvant entraîner des troubles de la

vue (généralement réversibles) ; yeux exorbités (pas toujours associé avec des troubles thyroïdiens),

troubles du sang : modification du nombre des globules blancs,

troubles rénaux : soif, augmentation de la quantité des urines avec parfois, des anomalies de fonctionnement des reins (voir

rubrique « Avertissements et précautions »),

troubles de la peau et des cheveux : boutons sur la peau, perte des cheveux,

anomalies du fonctionnement des glandes situées à côté de la thyroïde (glandes parathyroïdiennes),

quantité excessive de calcium dans le sang,

quantité excessive de magnésium dans le sang,

gonflement des mains, des chevilles et des pieds (œdème),

plaques rouges sur la peau qui démangent (urticaire), brusque gonflement d’un organe, du visage et/ou du cou pouvant

entraîner une difficulté à respirer et mettre en danger le patient (angiooedème).

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à

tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables

directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

(ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’emballage.

Pas de précautions particulières de conservation.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les

médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée

La substance active est :

Carbonate de lithium.................................................................................................. 400,00 mg

Quantité correspondant en mEq de lithium.................................................................... 10,8 mEq

Pour un comprimé.

Les autres composants sont :

Hypromellose (base Synchron EM), hypromellose (base Synchron KF), acide stéarique, stéarate de magnésium, silice

colloïdale anhydre.

Qu’est-ce que TERALITHE LP 400 mg, comprimé sécable à libération prolongée et contenu de l’emballage extérieur

Ce médicament se présente sous forme de comprimés sécables à libération prolongée.

Boîte de 30 et de 60.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

SANOFI-AVENTIS FRANCE

82 AVENUE RASPAIL

94250 GENTILLY

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

SANOFI-AVENTIS FRANCE

82 AVENUE RASPAIL

94250 GENTILLY

Fabricant

FAMAR LYON

AVENUE DU GENERAL DE GAULLE

69230 SAINT GENIS LAVAL

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

A compléter ultérieurement par le titulaire

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

13-7-2018

Turnpike LP Catheter (1900-01-00)

Turnpike LP Catheter (1900-01-00)

Canadiens en santé

13-7-2018

Turnpike LP Catheter (2018-06-28)

Turnpike LP Catheter (2018-06-28)

Health Canada

18-5-2018

MindFrame Capture LP Revascularization Device by Medtronic: Class I Recall - Due to Wire Material That May Break or Separate During Use

MindFrame Capture LP Revascularization Device by Medtronic: Class I Recall - Due to Wire Material That May Break or Separate During Use

There is a risk of the delivery wire breaking or separating during use. The clot retriever could be left inside the patient's bloodstream, and this or the attempts made to retrieve the device, can lead to further complications including bleeding, additional blockage of blood vessels, more severe stroke symptoms, or death.

FDA - U.S. Food and Drug Administration

Il n'y a pas de nouvelles pour ce produit.