PRAVASTATINE Mylan

Information principale

  • Nom commercial:
  • PRAVASTATINE Mylan 40 mg, comprimé pelliculé
  • Dosage:
  • 40 mg
  • forme pharmaceutique:
  • comprimé
  • Composition:
  • composition pour un comprimé > pravastatine sodique : 40 mg
  • Mode d'administration:
  • orale
  • Unités en paquet:
  • plaquette(s) thermoformée(s) PVC polychlortrifluoroéthylène aluminium de 28 comprimé(s)
  • classe:
  • Liste I
  • Type d'ordonnance:
  • liste I
  • Utiliser pour:
  • Humains
  • Type medicin:
  • médicament allopathique

Documents

Localisation

  • Disponible en:
  • PRAVASTATINE Mylan 40 mg, comprimé pelliculé
    France
  • Langue:
  • français

Information thérapeutique

  • Domaine thérapeutique:
  • HYPOLIPIDEMIANTS / HYPOCHOLESTEROLEMIANTS ET HYPOTRIGLYCERIDEMIANTS / INHIBITEURS DE LA HMG-CoA REDUCTASE.
  • Descriptif du produit:
  • 370 184-9 ou 4009 370 184 9 4 - plaquette(s) thermoformée(s) PVC polychlortrifluoroéthylène aluminium de 28 comprimé(s) - Déclaration d'arrêt de commercialisation:17/07/2012;370 185-5 ou 4009 370 185 5 5 - plaquette(s) thermoformée(s) PVC polychlortrifluoroéthylène aluminium de 30 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation non communiquée:;374 819-9 ou 4009 374 819 9 1 - plaquette(s) thermoformée(s) PVC polychlortrifluoroéthylène aluminium de 84 comprimé(s) - Déclaration d'arrêt de commercialisation:25/07/2012;374 820-7 ou 4009 374 820 7 3 - plaquette(s) thermoformée(s) PVC polychlortrifluoroéthylène aluminium de 90 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation non communiquée:;218 466-5 ou 4009 218 466 5 2 - plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 28 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation:16/07/2012;218 467-1 ou 4009 218 467 1 3 - plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation non communiquée:;218 468-8 ou 4009 218 468 8 1 - plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 84 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation:24/07/2012;218 469-4 ou 4009 218 469 4 2 - plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 90 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation non communiquée:;

Autres informations

Statut

  • Source:
  • ANSM - Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé
  • Statut de autorisation:
  • Valide
  • Numéro d'autorisation:
  • 62145725
  • Date de l'autorisation:
  • 23-01-2006
  • Dernière mise à jour:
  • 11-08-2017

Notice: composition, indications thérapeutiques, interactions, posologie, effets indésirable, grossesse, allaitement

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 08/09/2016

Dénomination du médicament

PRAVASTATINE MYLAN 40 mg, comprimé pelliculé

Pravastatine sodique

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour

vous.

Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif,

même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère. Ceci

s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé ?

3. Comment prendre PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique: HYPOLIPIDEMIANTS / HYPOCHOLESTEROLEMIANTS ET

HYPOTRIGLYCERIDEMIANTS / INHIBITEURS DE LA HMG-CoA REDUCTASE.

Code ATC: C10AA03.

La pravastatine, principe actif de PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé appartient à une classe de médicaments

appelés inhibiteurs de la HMG-CoA réductase (ou statines), qui agissent en diminuant le taux de cholestérol sanguin. Le

cholestérol est une substance grasse (un lipide) qui peut être à l'origine d'un rétrécissement des artères qui assurent la

circulation sanguine du cœur (maladie des artères coronaires du cœur).

PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé est utilisé:

pour diminuer un taux élevé de cholestérol dans le sang lorsqu'un régime, la pratique du sport et la réduction du poids se

sont avérés insuffisants.

si vous présentez un risque de rétrécissement des vaisseaux sanguins de votre cœur en raison d'une trop grande quantité

de cholestérol dans votre sang, en complément d'un régime.

pour diminuer les lipides dans le sang chez des personnes ayant eu une transplantation d'organe.

pour réduire le risque de survenue d’une attaque cardiaque chez des patients ayant déjà eu une attaque cardiaque ou chez

des patients présentant des douleurs à la poitrine (angine de poitrine instable).

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE PRAVASTATINE MYLAN, comprimé

pelliculé ?

Si votre médecin vous a informé(e) d'une intolérance à certains sucres contactez-le avant de prendre ce médicament.

Ne prenez jamais PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé :

si vous êtes allergique (hypersensible) à la pravastatine ou à l'un des autres composants entrant dans la composition de

PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé,

si vous avez une affection hépatique évolutive ou une augmentation du taux des enzymes hépatiques dans le sang

d'origine inconnue,

si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Avertissements et précautions

Indiquez à votre médecin si vous :

avez une maladie rénale ou des antécédents de maladie hépatique.

avez une consommation régulière de quantités importantes d'alcool.

avez un fonctionnement insuffisant de la thyroïde.

prenez en même temps d'autres médicaments (fibrates) destinés à diminuer les graisses de votre sang.

avez eu des problèmes musculaires après la prise d'un autre médicament destiné à diminuer les graisses de votre sang, ou

si quelqu'un de votre famille souffre d'une maladie musculaire héréditaire.

Au cours de votre traitement avec ce médicament, si vous êtes diabétique ou si vous présentez un risque de survenue d’un

diabète, vous serez suivi attentivement par votre médecin. Vous pouvez débuter un diabète si vous avez un taux de sucre

(glycémie) et de graisses élevés dans le sang, si vous êtes en surpoids et si vous avez une pression artérielle (tension)

élevée.

L'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit en

lactase de Lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose (maladies héréditaires rares).

Informez votre médecin ou votre pharmacien, avant de prendre PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé :

si vous avez une insuffisance respiratoire sévère.

Consultez votre médecin si vous ressentez un des effets mentionnés ou si vous avez déjà

présenté dans le passé un des effets mentionnés.

Si vous avez une faiblesse musculaire ou des crampes pendant le traitement ou si certaines parties de votre corps

deviennent anormalement sensibles

Si vous prenez ou avez pris au cours des 7 derniers jours un médicament appelé acide fusidique (médicament utilisé pour

traiter les infections bactériennes) par voie orale ou injectable. L’association de l’acide fusidique et de PRAVASTATINE

MYLAN peut entraîner des troubles musculaires graves (rhabdomyolyse).

Contactez votre médecin immédiatement si vous ressentez, pendant le traitement avec

PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé, des douleurs musculaires inexpliquées, une

faiblesse musculaire ou des crampes, tout particulièrement si ces effets sont associés à une

sensation de fatigue ou une fièvre. Ceci pourrait être lié à la prise de PRAVASTATINE

MYLAN, comprimé pelliculé.

Si nécessaire, votre médecin pourra vous demander d'arrêter votre traitement.

PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé ne doit pas être utilisé si vous présentez une maladie musculaire ou des

problèmes rénaux qui seraient probablement liées à la destruction du tissu musculaire associée à des crampes musculaires,

à une fièvre et une coloration anormale rouge-brun de l'urine (rhabdomyolyse).

Prévenez également votre médecin ou votre pharmacien si vous avez une faiblesse musculaire constante. Des examens

complémentaires et un traitement peuvent être nécessaires pour la diagnostiquer et la traiter.

Enfants

Les enfants âgés de moins de 8 ans ne doivent pas prendre PRAVASTATINE MYLAN. La sécurité d'emploi et l'efficacité

n'ont pas été établies dans cette classe d'âge.

Autres médicaments et PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé

Si vous prenez PRAVASTATINE MYLAN avec d'autres médicaments, l'effet de PRAVASTATINE MYLAN ou de ces autres

médicaments peut être modifié.

Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un des médicaments

suivants :

gemfibrozil et fénofibrate (médicaments appelés fibrates destinés à diminuer les graisses de votre sang), ou acide

fusidique (médicament utilisé dans le traitement des infections bactériennes). L'administration concomitante avec la

pravastatine, le principe actif de PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé, peut entraîner, des troubles musculaires,

parfois sévères.

colestyramine et colestipol (médicaments utilisés pour le traitement des taux de cholestérol élevés) L'administration

concomitante avec l'un de ces médicaments, est susceptible de réduire l'efficacité de la pravastatine.

ciclosporine (médicament utilisé pour diminuer les défenses immunitaires du corps). L'activité de la pravastatine est

fortement augmentée quand ces médicaments sont utilisés ensemble.

érythromycine et clarithromycine. Ces antibiotiques augmentent l'effet de la pravastatine.

Si vous avez besoin de prendre de l’acide fusidique par voie orale pour traiter une infection bactérienne, vous devrez

arrêter temporairement de prendre ce médicament. Votre médecin vous dira quand vous pourrez reprendre

PRAVASTATINE MYLAN risque supplémentaire.. Dans de rares cas, la prise de PRAVASTATINE MYLAN et d’acide

fusidique peut entraîner une faiblesse, une sensibilité ou une douleur des muscles (rhabdomyolyse). Pour plus

d’informations concernant la rhabdomyolyse, voir la rubrique 4.

Si vous prenez un médicament utilisé pour traiter et prévenir la formation de caillots de sang appelé « antivitamine K »,

parlez-en à votre médecin avant de prendre PRAVASTATINE MYLAN car l’utilisation des antivitamines K en

concomitance avec PRAVASTATINE MYLAN pourrait modifier les tests sanguins utilisés pour surveiller le traitement aux

antivitamines K.

PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé avec des aliments et boissons

Il est préférable de ne pas boire d'alcool pendant le traitement avec PRAVASTATINE MYLAN.

Grossesse et allaitement

Vous ne devez pas prendre PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé pendant la grossesse ou l'allaitement.

Pendant la grossesse, le principe actif, pravastatine, est susceptible de nuire au fœtus. Pendant l'allaitement, de petites

quantités peuvent passer dans le lait maternel pouvant être néfastes pour le bébé.

Avant de prendre PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé, vous devez informer votre médecin si vous êtes enceinte

ou prévoyez d'être enceinte.

Les jeunes filles et femmes en âge de procréer doivent utiliser des contraceptifs efficaces. Si toutefois, vous tombez enceinte

pendant le traitement, vous devez arrêter de prendre PRAVASTATINE MYLAN et consulter votre médecin.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sans objet.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé n'interfère généralement pas sur la capacité à conduire des véhicules ou

utiliser des machines. Vous pouvez, toutefois, vous sentir étourdi, dans ce cas, vérifiez que vous êtes apte à conduire des

véhicules ou à utiliser des machines avant de le faire.

PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé contient du lactose.

3. COMMENT PRENDRE PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé ?

Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin. En cas d'incertitude, consultez votre médecin ou votre

pharmacien.

Les comprimés de PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé, doivent être pris de

préférence le soir, pendant ou en dehors des repas. Avalez les comprimés, avec une

quantité suffisante de liquide (ex: un verre d'eau).

Sauf prescription différente de votre médecin, la dose usuelle est de :

Dans le traitement des taux élevés de cholestérol dans le sang :

La dose est de 10 à 40 mg de pravastatine une fois par jour. La dose quotidienne maximale est de 40 mg de pravastatine.

Dans la prévention des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins :

La dose est de 40 mg de pravastatine une fois par jour.

Après une transplantation d'organe :

La dose est de 20 mg de pravastatine une fois par jour. La posologie peut être augmentée jusqu'à 40 mg de pravastatine.

Enfants et adolescents avec une maladie héréditaire augmentant le taux de cholestérol dans le sang

(hypercholestérolémie familiale hétérozygote) :

La dose recommandée est de 10 à 20 mg de pravastatine une fois par jour chez les enfants âgés de 8 à 13 ans et de 10 à 40

mg de pravastatine une fois par jour chez les adolescents âgés de 14 à 18 ans.

Personnes âgées :

Aucun ajustement posologique n'est nécessaire. La même posologie que pour les adultes peut être utilisée.

En cas de troubles hépatiques ou rénaux :

La dose initiale est de 10 mg de pravastatine par jour; la posologie peut être ajustée si nécessaire.

En cas de prise ou utilisation concomitante d'autres médicaments:

Dans le cas d'une utilisation concomitante avec d'autres médicaments tels que la colestyramine ou le colestipol

(médicaments utilisés en cas de cholestérol élevé), prendre la pravastatine au moins une heure avant ou 4 heures après la

prise de ces médicaments.

Si vous prenez en même temps des médicaments contenant de la ciclosporine (médicament utilisé pour diminuer les

défenses immunitaires), la dose initiale de pravastatine est de 20 mg par jour. Le traitement peut être ajusté jusqu'à 40 mg de

pravastatine.

Suivre les instructions sauf si votre médecin vous en a donné d'autres. N'oubliez pas de prendre votre médicament.

Votre médecin vous indiquera la durée de votre traitement par PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé. Cela dépend

de la maladie que vous avez.

Si vous avez l'impression que l'effet de PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé, est trop fort ou trop faible, consultez

votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous avez pris plus de PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû :

Si vous avez pris trop de comprimés, ou si une autre personne en a avalé accidentellement, consultez immédiatement votre

médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé :

Si vous oubliez une dose, ne vous inquiétez pas. Prenez normalement la prochaine dose prévue.

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose simple que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé :

Prenez PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé, aussi longtemps que votre médecin vous l'a prescrit. Si vous arrêtez

de prendre PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé, votre taux de cholestérol peut, de nouveau, augmenter.

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre

pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas

systématiquement chez tout le monde.

Ils sont généralement d'intensité légère et transitoire. Les effets indésirables ci-dessous peuvent cependant survenir chez

certains patients en cours de traitement.

Les effets indésirables sont classés par ordre de fréquence comme indiqué ci-dessous:

Très fréquent :

Tconcerne plus d'un patient sur 10

Fréquent :

Ffréquence comprise entre 1 patient sur 10 et 1 patient sur 100

patients

Peu fréquent :

Ffréquence comprise entre 1 patient sur 100 patients et 1 patient

sur 1000 patients

Rare :

Ffréquence comprise entre 1 patient sur 1000 patients et 1 patient

sur 10000 patients

Très rare :

Fréquence

indéterminée :

Ffréquence inférieure à 1 patient sur 10000 patients

ne peut être estimée sur la base des données disponibles

Affections du système nerveux

Peu fréquents : vertiges, céphalées, troubles du sommeil, difficulté à dormir.

Très rares : troubles de la sensibilité tactile avec sensation de brûlure ou picotements, engourdissement ou fourmillements

(paresthésies), qui peuvent traduire une lésion des terminaisons nerveuses (polyneuropathie périphérique).

Fréquence indéterminée : cauchemars, pertes de mémoire, dépression.

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Fréquence indéterminée : troubles respiratoires incluant toux persistante et/ou essoufflement ou fièvre.

Affections oculaires

Peu fréquents : troubles visuels (vision floue ou double).

Affections gastro-intestinales

Peu fréquents : troubles digestifs ou digestion lente (dyspepsie), brulure d'estomac, douleurs abdominales, nausées,

vomissements, constipation, diarrhée, flatulences.

Très rare : inflammation du pancréas (pancréatite).

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Peu fréquents : démangeaisons, éruption cutanée, urticaire, altérations du cuir chevelu et des cheveux (dont chute des

cheveux).

Dermatomyosite (affection caractérisée par une inflammation des muscles et de la peau)

Affections du rein et des voies urinaires

Peu fréquents : troubles de la miction : douleur, mictions fréquentes, surtout la nuit (dysurie).

Affections des organes de reproduction et du sein

Peu fréquents : dysfonctionnements sexuels.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Peu fréquente : fatigue.

Affections musculo-squelettiques et systémiques

Fréquentes : sensibilité des muscles et des os, articulations douloureuses (arthralgies), crampes musculaires, douleurs

musculaires et faiblesse musculaire.

Très rares : inflammation d'un muscle, destruction de fibres musculaires (rhabdomyolyse), à laquelle peut s'associer une

insuffisance rénale aiguë.

Dans quelques cas, lésions tendineuses, parfois associées à une rupture.

Fréquence indéterminée : faiblesse musculaire constante.

Contactez immédiatement votre médecin en cas d'apparition d'un de ces symptômes

au cours du traitement par PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé car, dans de

rares cas, ces troubles musculaires peuvent devenir graves (voir également Rubrique

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre PRAVASTATINE

MYLAN, comprimé pelliculé).

Affections hépatobiliaires

Fréquente : élévation des enzymes hépatiques.

Très rares : couleur jaunâtre de la peau (jaunisse), des tissus et des liquides corporels, inflammation du foie (hépatite),

destruction rapide et brutale de tous les tissus hépatiques (nécrose hépatique).

Affections du système immunitaire

Très rares : réactions d'hypersensibilité (angioœdème, anaphylaxie) comme par exemple une réaction allergique grave

avec gonflement du visage, de la langue et de la gorge, qui peut entraîner des difficultés respiratoires importantes. C'est une

réaction très rare, mais qui peut être grave.

Consultez immédiatement un médecin si une telle réaction se produit.

Un certain type de maladie chronique de la peau (syndrome pseudo-lupique).

Diabète

Vous pouvez débuter un diabète si vous avez un taux de sucre (glycémie) et de graisses élevés dans le sang, si vous êtes

en surpoids et si vous avez une pression artérielle (tension) élevée. Vous serez suivi attentivement par votre médecin au

cours de votre traitement avec ce médicament.

La fréquence dépendra de la présence ou de l’absence de facteurs de risques (glycémie à jeun 5,6 mmol/l, IMC > 30 kg/m²,

augmentation des triglycérides, antécédents hypertension artérielle).

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à votre infirmier/ère. Ceci

s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les

effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des

produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte. La date de péremption fait référence au

dernier jour de ce mois.

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

A conserver dans l'emballage extérieur d'origine.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les

médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.>

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé

La(les) substance(s) active(s) est (sont) :

Pravastatine sodique ....................................................................................................... 40 mg

Pour un comprimé pelliculé.

Les autres composants sont :

Cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, macrogol 8000, copovidone, carbonate de magnésium lourd (E 504),

lactose monohydraté, stéarate de magnésium, oxyde de fer jaune (E 172), silice colloïdale anhydre.

Pelliculage: hydroxypropylcellulose (E 463), macrogol 400, macrogol 3350, hypromellose (E 464).

Qu’est-ce que PRAVASTATINE MYLAN, comprimé pelliculé et contenu de l’emballage extérieur

Comprimé pelliculé .

Comprimé jaune, de forme capsulaire avec le marquage «40» sur un côté.

Boîte de 7, 20, 28, 30, 50, 56, 84, 90, 98, 100 ou 200 comprimés.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

MYLAN S.A.S.

117 ALLEE DES PARCS

69800 SAINT-PRIEST

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

MYLAN S.A.S.

117 ALLEE DES PARCS

69800 SAINT-PRIEST

Fabricant

DRAGENOPHARM APOTHEKER PUSCHL GMBH

GOLLSTRASSE 1

84529 TITTMONING

ALLEMAGNE

MYLAN S.A.S.

ZAC DES GAULNES

360 AVENUE HENRI SCHNEIDER

69330 MEYZIEU

SWISS CAPS GMBH

GRASSINGERSTRAßE 9

83043 BAD AIBLING

ALLEMAGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants :

Conformément à la réglementation en vigueur.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

< {MM/AAAA}>< {mois AAAA}.>

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).