DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire

Information principale

  • Nom commercial:
  • DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire
  • Dosage:
  • 22,6 mg
  • forme pharmaceutique:
  • suspension
  • Composition:
  • composition pour 1 ml > fluor élément : 22,6 mg . Sous forme de : fluorure de sodium 50 mg
  • Mode d'administration:
  • dentaire
  • Unités en paquet:
  • 1 tube(s) aluminium verni de 10 ml
  • classe:
  • Liste II
  • Type d'ordonnance:
  • liste II
  • Utiliser pour:
  • Humains
  • Type medicin:
  • médicament allopathique

Documents

Localisation

  • Disponible en:
  • DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire
    France
  • Langue:
  • français

Information thérapeutique

  • Domaine thérapeutique:
  • PREPARATIONS POUR L’ODONTO-STOMATOLOGIE/AGENTS PROPHYLACTIQUES DE LA CARIE DENTAIRE
  • Descriptif du produit:
  • 354 175-9 ou 4009 354 175 9 6 - 1 tube(s) aluminium verni de 10 ml - Déclaration de commercialisation:20/03/2006;354 176-5 ou 4009 354 176 5 7 - 5 tube(s) aluminium verni de 30 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;354 177-1 ou 4009 354 177 1 8 - 1 tube(s) en verre de 1,6 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;354 178-8 ou 4009 354 178 8 6 - 5 tube(s) en verre de 1,6 ml - Déclaration d'arrêt de commercialisation:01/03/2010;

Autres informations

Statut

  • Source:
  • ANSM - Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé
  • Statut de autorisation:
  • Valide
  • Numéro d'autorisation:
  • 60681425
  • Date de l'autorisation:
  • 28-03-2000
  • Dernière mise à jour:
  • 18-12-2018

Notice: composition, indications thérapeutiques, interactions, posologie, effets indésirable, grossesse, allaitement

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 28/08/2017

Dénomination du médicament

DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire

Fluorure de sodium

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

vous.

Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre dentiste ou votre médecin.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif,

même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre dentiste ou à votre médecin. Ceci s’applique aussi à

tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire ?

3. Comment utiliser DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique - code ATC : PREPARATIONS POUR L’ODONTO-STOMATOLOGIE/AGENTS

PROPHYLACTIQUES DE LA CARIE DENTAIRE - A01AA01.

La substance active de DURAPHAT est le fluorure de sodium.

DURAPHAT est utilisé en prévention des caries et en traitement de l’hypersensibilité dentinaire.

Lorsque DURAPHAT est appliqué sur les dents, le fluor est libéré et pénètre en profondeur dans la dent pour assurer une

protection à long terme contre les caries.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER DURAPHAT 50 mg/ml, suspension

dentaire ?

Tubes : Si votre médecin vous a informé(e) que vous étiez allergique au latex, contactez-le avant de prendre ce médicament.

N’utilisez jamais DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire :

si vous êtes allergique (hypersensible) au fluorure de sodium, à la colophane et/ou à l'un des autres composants contenus

dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6.

si vous souffrez d’ulcération buccale ou de maladie des gencives,

si vous souffrez de stomatite (inflammation de la bouche),

si vous êtes asthmatique.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre dentiste, votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser DURAPHAT.

Il est préférable d’avoir mangé avant l’application de DURAPHAT, en particulier s’il doit être appliqué sur la denture

complète.

Le jour de l'application de DURAPHAT, ne pas utiliser de préparations à base de fluorures à haute concentration, tels

que les gels fluorés.

Après l'application de DURAPHAT, vous devez vous abstenir d'utiliser des compléments fluorés pendant plusieurs jours.

Le conditionnement de ce médicament contient du latex et peut provoquer des réactions allergiques graves.

Enfants

Sans objet.

Autres médicaments et DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire

Informez votre dentiste ou votre médecin si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez utiliser tout autre médicament. En

particulier : les suppléments fluorés (par exemple : gouttes ou gels) ne doivent pas être utilisés le jour de l’application de

Duraphat, ni pendant plusieurs jours qui suivent.

DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire avec des aliments et boissons

Il est préférable d’avoir mangé avant l’application de DURAPHAT, en particulier s’il doit être appliqué sur la denture

complète.

Ne pas mastiquer des aliments dans les 4 heures suivant l'application de DURAPHAT. Pendant cette période, il est

cependant possible de consommer des aliments liquides ou des boissons.

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à

votre médecin ou votre dentiste avant de prendre ce médicament.

Ce médicament contient de l’alcool et son utilisation est déconseillée au cours de la grossesse ou de l'allaitement.

Sportifs

Sans objet.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire contient du propylèneglycol.

3. COMMENT UTILISER DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire ?

Veuillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre dentiste, médecin ou pharmacien.

Vérifiez auprès de votre dentiste, médecin ou pharmacien en cas de doute.

DURAPHAT est indiqué chez l’enfant et l’adulte.

Ce médicament doit être appliqué par un dentiste. Il décidera de la quantité de Duraphat à utiliser. La dose variera selon le

type de dents (dents de lait ou denture définitive) et la raison du traitement.

le dentiste retirera la plaque dentaire en brossant vos dents ; il peut vous demander de brosser vous-mêmes vos dents,

l’excès de salive sera ensuite retiré pour assurer que vos dents soient sèches,

la suspension est ensuite appliquée sur les dents au moyen d’une brosse, d’une sonde ou d’un tampon,

il est possible de traiter la denture complète ou seulement quelques dents.

Le patient ne doit pas se brosser les dents ou mastiquer d'aliments pendant les 4 heures qui suivent le traitement.

Doses recommandées pour chaque application :

pour les dents de lait : jusqu'à 0,25 ml

pour une denture mixte : jusqu'à 0,40 ml

pour une denture définitive : jusqu'à 0,75 ml.

Dans le cadre de la prévention des caries, l'application peut être renouvelée tous les 6 mois, ou 3 mois si nécessaire.

Dans le cadre du traitement de l'hypersensibilité dentinaire, il convient d'effectuer 2 à 3 applications en quelques jours.

Durant cette période, un dentifrice adapté pour dents sensibles doit être utilisé.

Si vous avez utilisé plus de DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire que vous n’auriez dû :

Consultez immédiatement votre dentiste ou votre médecin.

Puisque DURAPHAT est appliqué par un dentiste, il est très peu probable que la dose soit dépassée.

DURAPHAT est un vernis appliqué sur vos dents. Le produit contient du fluor, mais dans les conditions normales

d’utilisation, seule une très petite quantité de fluor passe dans le sang. Si à très hautes doses, le fluor passe dans le sang,

celui-ci peut s’avérer toxique. Des doses de fluor correspondant à plusieurs milligrammes par kilogramme de poids corporel

peuvent entraîner des nausées, des vomissements, des diarrhées, des spasmes musculaires, des convulsions et des

problèmes cardiaques.

Si vous oubliez d’utiliser DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire :

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire :

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre

dentiste.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas

systématiquement chez tout le monde.

Les personnes allergiques à l’un des composants de DURAPHAT sont plus susceptibles d’avoir des effets indésirables. Si

nécessaire, la couche de suspension dentaire peut être facilement éliminée par brossage et rinçage.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés chez des patients après utilisation de ce médicament.

Effets indésirables très rares (moins de 1 patient sur 10 000) :

Si vous pensez que vous avez un des effets indésirables suivants, consultez un médecin dès que possible : gonflement du

visage, des lèvres, de la bouche ou de la gorge qui peut rendre difficile la déglutition ou la respiration.

Autres effets indésirables très rares :

irritation, inflammation et ulcération des gencives et de la bouche,

nausées et vomissements,

asthme.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre dentiste. Ceci

s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les

effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des

produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’étiquette et la boîte. La date de péremption fait

référence au dernier jour de ce mois. Votre dentiste vérifiera que celle-ci n’a pas été dépassée.

Le contenu du tube devra être utilisé dans les 3 mois après ouverture. A conserver à une température ne dépassant pas

25°C.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les

médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire

La substance active est :

Fluor ................................................................................................................................. 22,60 mg

Sous forme de fluorure de sodium ....................................................................................... 50,00 mg

Pour 1 ml.

Les autres composants sont :

Ethanol 96 %, cire d'abeille blanche (E901), gomme laque (E904), colophane, mastic, saccharine (E954), essence de

framboise (butyrate d’éthyle, géraniol, resinoïde d’iris, acétate d’isoamyle, jasmin absolu, vanilline, propylèneglycol).

Qu’est-ce que DURAPHAT 50 mg/ml, suspension dentaire et contenu de l’emballage extérieur

DURAPHAT se présente sous la forme d'une suspension opaque, de couleur marron/jaune. Il est conditionné en tubes de

10 ou 30 millilitres ou en tubes cylindriques de 1,6 millilitres.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

COLGATE PALMOLIVE

9-11, RUE DU DEBARCADERE

92700 COLOMBES

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

ALLOGA FRANCE

ZAC DE CHAPOTIN SUD

RUE DU PROFESSEUR DARGENT

69970 CHAPONNAY

Fabricant

PHARBIL WALTROP GMBH

IM WIRRIGEN 25

45731 WALTROP

ALLEMAGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants :

Conformément à la réglementation en vigueur.

[À compléter ultérieurement par le titulaire]

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

6-12-2018

Tris Pharma Issues Voluntary Nationwide Recall of Infants’ Ibuprofen Concentrated Oral Suspension, USP (NSAID) 50 mg per 1.25 mL, Due to Potential Higher Concentrations of Ibuprofen

Tris Pharma Issues Voluntary Nationwide Recall of Infants’ Ibuprofen Concentrated Oral Suspension, USP (NSAID) 50 mg per 1.25 mL, Due to Potential Higher Concentrations of Ibuprofen

Tris Pharma, Inc. has voluntarily recalled three (3) lots of Infants’ Ibuprofen Concentrated Oral Suspension, USP (NSAID) 50 mg per 1.25 mL, to the retail level. The recalled lots of the product have been found to potentially have higher concentrations of ibuprofen.

FDA - U.S. Food and Drug Administration

20-11-2018

Relevance of new scientific information (Santos‐Vigil et al., 2018*) in relation to the risk assessment of genetically modified crops with Cry1Ac

Relevance of new scientific information (Santos‐Vigil et al., 2018*) in relation to the risk assessment of genetically modified crops with Cry1Ac

Published on: Wed, 14 Nov 2018 Following a request from the European Commission, EFSA assessed the scientific publication by Santos‐Vigil et al. (2018). The outstanding question was whether or not the new scientific information contains elements that could lead the EFSA GMO Panel to reconsider the outcome of its previous risk assessments on genetically modified crops expressing Cry1Ac protein. Santos‐Vigil et al. (2018) investigated the allergenic potential and immunological effects of the Cry1Ac protei...

Europe - EFSA - European Food Safety Authority Publications

14-11-2018

Origine et diffusion mondiale de l’élément de résistance a la colistine mcr-1 (2018)

Origine et diffusion mondiale de l’élément de résistance a la colistine mcr-1 (2018)

France - Agence Nationale du Médicament Vétérinaire

17-10-2018

Lumpy skin disease: scientific and technical assistance on control and surveillance activities

Lumpy skin disease: scientific and technical assistance on control and surveillance activities

Published on: Tue, 16 Oct 2018 00:00:00 +0200 The duration of the vaccination campaign sufficient to eliminate lumpy skin disease (LSD) mainly depends on the vaccination effectiveness and coverage achieved. By using a spread epidemiological model, assuming a vaccination effectiveness of 65%, with 50% and 90% coverage, 3 and 4 years campaigns, respectively, are needed to eliminate LSD. When vaccination effectiveness is 80% to 95%, 2 years of vaccination at coverage of 90% is sufficient to eliminate LSD vir...

Europe - EFSA - European Food Safety Authority Publications

27-8-2018

ELEMENT rappelle les manteaux pour garçons munis de cordons

ELEMENT rappelle les manteaux pour garçons munis de cordons

Les cordons des vêtements pour l'extérieur peuvent s'accrocher dans les glissoires, les rampes, les portes d'autobus ou d'autres objets en mouvement, ce qui présente un grave risque d'étranglement.

Canadiens en santé

27-8-2018

ELEMENT recalls boys' jackets with waist drawstrings

ELEMENT recalls boys' jackets with waist drawstrings

Drawstrings on children's outerwear can become entangled or caught on playground slides, hand rails, school bus doors or other moving objects, posing a significant entanglement hazard to children.

Health Canada

18-7-2018

HSCC announced today a new workstream, conducted under the Task Group, that will discuss and seek input on a software bill of materials (SBOM) for medical devices. SBOMs can ensure that users have better understanding of what software elements are in a me

HSCC announced today a new workstream, conducted under the Task Group, that will discuss and seek input on a software bill of materials (SBOM) for medical devices. SBOMs can ensure that users have better understanding of what software elements are in a me

HSCC announced today a new workstream, conducted under the Task Group, that will discuss and seek input on a software bill of materials (SBOM) for medical devices. SBOMs can ensure that users have better understanding of what software elements are in a medical device.

FDA - U.S. Food and Drug Administration