CORGARD

Information principale

  • Nom commercial:
  • CORGARD 80 mg, comprimé sécable
  • DCI (Dénomination commune internationale):
  • nadolol
  • Dosage:
  • 80 mg
  • forme pharmaceutique:
  • comprimé
  • Composition:
  • composition pour un comprimé > nadolol : 80 mg
  • Mode d'administration:
  • orale
  • Unités en paquet:
  • plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
  • Type d'ordonnance:
  • liste I
  • Utiliser pour:
  • Humains
  • Type medicin:
  • médicament allopathique

Documents

Localisation

  • Disponible en:
  • CORGARD 80 mg, comprimé sécable
    France
  • Langue:
  • français

Information thérapeutique

  • Domaine thérapeutique:
  • Bêta-bloquant non sélectif
  • Descriptif du produit:
  • 323 804-4 ou 4009 323 804 4 2 - plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s) - Déclaration d'arrêt de commercialisation:31/10/1999;347 832-8 ou 4009 347 832 8 9 - plaquette(s) PVC-Aluminium de 28 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation:31/10/1999;373 104-6 ou 4009 373 104 6 8 - plaquette(s) PVC-Aluminium de 84 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation non communiquée:;373 105-2 ou 4009 373 105 2 9 - plaquette(s) PVC-Aluminium de 90 comprimé(s) - Déclaration de commercialisation non communiquée:;

Autres informations

Statut

  • Source:
  • ANSM - Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé
  • Statut de autorisation:
  • Valide
  • Numéro d'autorisation:
  • 62092895
  • Date de l'autorisation:
  • 03-07-1980
  • Dernière mise à jour:
  • 23-06-2018

Notice: composition, indications thérapeutiques, interactions, posologie, effets indésirable, grossesse, allaitement

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 19/04/2018

Dénomination du médicament

CORGARD 80 mg, comprimé sécable

Nadolol

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour

vous.

Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif,

même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à

tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que CORGARD 80 mg, comprimé sécable et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre CORGARD 80 mg, comprimé sécable ?

3. Comment prendre CORGARD 80 mg, comprimé sécable ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver CORGARD 80 mg, comprimé sécable ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE CORGARD 80 mg, comprimé sécable ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique : Bêta-bloquant non sélectif, code ATC : C07AA12

Ce médicament contient une substance active, le nadolol qui appartient à la famille des bêta-bloquants. Ces médicaments

sont utilisés pour diminuer la tension artérielle et traiter certaines maladies du cœur.

Ce médicament est utilisé :

pour diminuer la tension artérielle,

pour traiter certains troubles du rythme cardiaque,

pour prévenir les crises douloureuses d’angine de poitrine qui surviennent lors d’un effort. L’angine de poitrine (angor) est

responsable de l’apparition d’une douleur localisée dans la poitrine qui peut irradier vers l’épaule gauche et la mâchoire,

pour traiter certaines maladies du cœur.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE CORGARD 80 mg, comprimé sécable ?

Ne prenez jamais CORGARD 80 mg, comprimé sécable :

Si vous êtes allergique au nadolol ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la

rubrique 6.

Si vous êtes asthmatique ou si vous avez un encombrement sévère des bronches et des poumons (bronchopneumopathie

chronique obstructive).

Si votre cœur fonctionne mal (insuffisance cardiaque) malgré l’utilisation d’un traitement.

Si vous avez une défaillance grave du cœur (choc cardiogénique).

Si vous avez des troubles de l’activité électrique du cœur pouvant entraîner un ralentissement des battements du cœur et

que vous n’avez pas de pacemaker (bloc auriculo-ventriculaire du second et troisième degré).

Si vous souffrez d’un angor de Prinzmetal (autre forme d’angine de poitrine que l’angor d’effort) responsable de l’apparition

au repos d’une douleur dans la poitrine.

Si votre cœur bat d’une manière irrégulière.

Si votre cœur bat trop lentement (moins de 45 à 50 battements par minute).

Si vous avez une forme sévère de phénomène de Raynaud (problème de circulation du sang au niveau des doigts

déclenché par le froid) ou d’artérite (troubles de la circulation du sang dans les artères des jambes).

Si vous avez un phéochromocytome non traité (maladie de la glande située au-dessus du rein).

Si vous avez une tension artérielle basse (hypotension).

Si vous avez déjà eu une réaction allergique grave.

Si vous prenez un autre médicament, assurez-vous que l’association avec CORGARD n’est pas contre-indiquée (voir le

paragraphe « Autres médicaments et CORGARD 80 mg, comprimé sécable »).

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre CORGARD 80 mg, comprimé sécable.

Vous ne devez jamais arrêter brutalement votre traitement sans avoir demandé, au préalable, l’avis de votre médecin car un

arrêt brutal peut mettre votre vie en danger.

Si vous devez être opéré (ou si vous devez subir un examen radiologique utilisant un produit de contraste à base d’iode),

prévenez votre anesthésiste (ou votre médecin radiologiste) que vous prenez ce médicament.

Si vous devez réaliser un test d’effort (test cardiaque), quel qu’en soit le type, la précision de l’interprétation des résultats

peut être affectée.

Vous devez aussi prévenir votre médecin :

Si vous êtes diabétique : vous devrez surveiller très attentivement votre taux de sucre dans le sang au début du traitement

pour détecter d’éventuelles hypoglycémies.

Si vous avez une maladie des reins (insuffisance rénale), une maladie du cœur (insuffisance cardiaque) ou une maladie du

foie (insuffisance hépatique).

Si votre cœur bat trop lentement ou de manière irrégulière.

Si vous avez un phéochromocytome (maladie de la glande située au-dessus du rein).

Si vous avez une maladie de la peau (psoriasis).

Si vous avez déjà eu des allergies.

Si vous avez une maladie de la thyroïde (thyrotoxicose).

Si vous allaitez.

Autres médicaments et CORGARD 80 mg, comprimé sécable

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

Sauf avis contraire de votre médecin, vous ne devez pas prendre CORGARD en même temps que du diltiazem, du

vérapamil (médicaments pour le cœur) ou du fingolimod (médicament pour le traitement de la sclérose en plaques).

Une augmentation du risque de dépression a été rapportée en cas d’administration avec du diltiazem.

CORGARD 80 mg, comprimé sécable avec des aliments et boissons.

Sans objet.

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à

votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Grossesse

Ce médicament ne doit être pris pendant la grossesse que si votre médecin considère que le bénéfice thérapeutique justifie

les effets possibles du traitement sur le fœtus.

L’utilisation en cours de grossesse doit s’effectuer sous contrôle médical strict.

Si ce traitement est pris en fin de grossesse, une surveillance médicale du nouveau-né est nécessaire pendant quelques

jours, car certains effets du traitement se manifestent aussi chez le nouveau-né (ralentissement des battements du cœur,

difficulté à respirer, hypoglycémie).

Allaitement

Ce médicament passe dans le lait maternel. En conséquence, l’allaitement est déconseillé pendant la durée du traitement.

Sportifs

La substance active de ce médicament peut provoquer une réaction positive des tests pratiqués lors du contrôle antidopage.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

CORGARD 80 mg, comprimé sécable contient

Sans objet.

3. COMMENT PRENDRE CORGARD 80 mg, comprimé sécable ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez

auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

La dose habituelle est de ½ à 1 comprimé par jour, cette dose pouvant aller jusqu’à 4 comprimés par jour dans certains cas.

Cependant, le médecin peut juger utile d’adapter la dose à votre état personnel. Par conséquent, respectez toujours la dose

prescrite par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Mode et voie d’administration

Ce médicament est à prendre par voie orale en une seule prise, le matin de préférence.

Les comprimés doivent être avalés avec un verre d’eau sans les croquer.

Les comprimés sont sécables, c'est-à-dire que vous pouvez les casser en 2 parts égales.

Durée du traitement

Votre médecin vous précisera pendant combien de temps vous devez prendre ce médicament. Vous ne devez pas arrêter

brutalement le traitement sans son autorisation. En général, ce traitement est poursuivi pendant plusieurs mois ou années.

Si vous avez pris plus de CORGARD 80 mg, comprimé sécable que vous n’auriez dû

Contactez votre médecin ou les urgences médicales.

Si vous oubliez de prendre CORGARD 80 mg, comprimé sécable

Prenez dès que possible votre comprimé et poursuivez votre traitement normalement. Ne prenez pas de dose double pour

compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre CORGARD 80 mg, comprimé sécable

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre

pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas

systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables les plus fréquents :

fatigue,

refroidissement des extrémités,

ralentissement des battements du cœur, pouvant être important,

troubles digestifs (nausées, vomissements, douleurs d’estomac),

impuissance.

Effets indésirables beaucoup plus rares :

ralentissement de l’activité électrique du cœur pouvant entraîner un ralentissement des battements du cœur,

défaillance du fonctionnement du cœur (insuffisance cardiaque),

baisse de la tension artérielle,

difficulté à respirer pouvant s’accompagner de toux (bronchospasme),

quantité insuffisante de sucre dans le sang (hypoglycémie),

problème de circulation du sang au niveau des doigts (syndrome de Raynaud),

aggravation de la difficulté à marcher en cas d’artérite,

éruptions au niveau de la peau, pouvant ressembler au psoriasis,

apparition d’anticorps dans le sang pouvant dans certains cas s’accompagner de signes cliniques faisant évoquer un lupus

(maladie inflammatoire touchant notamment la peau).

Autres effets indésirables (leur fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

Dépression (une augmentation du risque de dépression a été rapportée en cas d’administration avec du diltiazem).

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à

tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables

directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

(ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER CORGARD 80 mg, comprimé sécable ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte après {EXP}. La date de péremption fait

référence au dernier jour de ce mois.

Pas de précautions particulières de conservation.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les

médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient CORGARD 80 mg, comprimé sécable

La substance active est :

Nadolol ................................................................................................................................. 80 mg

Pour un comprimé sécable.

Les autres composants sont : stéarate de magnésium, cellulose microcristalline.

Qu’est-ce que CORGARD 80 mg, comprimé sécable et contenu de l’emballage extérieur

Ce médicament se présente sous forme de comprimé sécable.

Chaque boîte contient 28, 30, 84 ou 90 comprimés.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

SANOFI-AVENTIS FRANCE

82 AVENUE RASPAIL

94250 GENTILLY

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

SANOFI-AVENTIS FRANCE

82 AVENUE RASPAIL

94250 GENTILLY

Fabricant

SANOFI-AVENTIS SP. Z O.O.

52 LUBELSKA STR.

35-233 RZESZOW

POLOGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

A compléter ultérieurement par le titulaire

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).