CEFTAZIDIME Panmedica ENFANTS ET NOURRISSONS

Information principale

  • Nom commercial:
  • CEFTAZIDIME Panmedica ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable
  • Dosage:
  • 250 mg
  • forme pharmaceutique:
  • poudre
  • Composition:
  • composition pour un flacon de poudre > ceftazidime anhydre : 250 mg . Sous forme de : ceftazidime pentahydratée
  • Mode d'administration:
  • intramusculaire;intraveineuse
  • Unités en paquet:
  • 1 flacon(s) en verre
  • Type d'ordonnance:
  • liste I
  • Utiliser pour:
  • Humains
  • Type medicin:
  • médicament allopathique

Documents

Localisation

  • Disponible en:
  • CEFTAZIDIME Panmedica ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable
    France
  • Langue:
  • français

Information thérapeutique

  • Domaine thérapeutique:
  • Antibactérien pour usage systémique, céphalosporines de 3ème génération
  • Descriptif du produit:
  • 379 508-1 ou 4009 379 508 1 7 - 1 flacon(s) en verre - Déclaration de commercialisation:24/01/2008;571 703-3 ou 4009 571 703 3 2 - 10 flacon(s) en verre - Déclaration de commercialisation:24/01/2008;

Autres informations

Statut

  • Source:
  • ANSM - Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé
  • Statut de autorisation:
  • Valide
  • Numéro d'autorisation:
  • 64998921
  • Date de l'autorisation:
  • 29-03-2007
  • Dernière mise à jour:
  • 23-06-2018

Notice: composition, indications thérapeutiques, interactions, posologie, effets indésirable, grossesse, allaitement

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 14/09/2017

Dénomination du médicament

CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable

Céftazidime

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

vous.

Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif,

même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à

tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable et

dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS

250 mg, poudre pour solution injectable ?

3. Comment utiliser CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution

injectable ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable

ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique: Antibactérien pour usage systémique, céphalosporines de 3

ème

génération - code

ATC : J01DD02

Ce médicament est un antibiotique de la famille des céphalosporines.

Il est indiqué dans les infections sévères dues aux germes sensibles à la céftazidime.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS

ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable ?

N'utilisez jamais CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable :

Si vous êtes allergique (hypersensible) à la céftazidime ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament,

mentionnés dans la rubrique 6.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser CEFTAZIDIME PANMEDICA.

Avant de prendre ce traitement, prévenez votre médecin si à l'occasion d'un traitement antibiotique antérieur, une réaction

allergique est apparue (urticaire ou autres éruptions cutanées, œdème de Quincke...).

Prévenir votre médecin en cas d'insuffisance rénale en raison de la nécessité d'adapter le traitement.

Votre médecin surveillera votre fonction rénale en cas d'association à des médicaments toxiques pour le rein ou des

diurétiques.

Ce médicament ne provoque pas d'effet antabuse (rougeur du visage, sueurs, vomissements, palpitations en cas

d'absorption d'alcool).

Ce médicament peut fausser certains résultats d'analyse biologique: test de Coombs, recherche de glucose dans les urines.

Prévenez votre médecin de l'utilisation de ce médicament, si ces examens vous sont prescrits.

Autres médicaments et CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution

injectable

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable avec des aliments et

boissons

Sans objet.

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à

votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Grossesse

Ce médicament ne sera utilisé pendant la grossesse que sur les conseils de votre médecin. Si vous découvrez que vous

êtes enceinte pendant le traitement, consultez votre médecin car lui seul peut juger de la nécessité de le poursuivre.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Allaitement

L'allaitement est possible en cas de traitement par ce médicament. Toutefois, si des troubles digestifs (diarrhée, candidose)

ou des éruptions cutanées apparaissent chez votre enfant, stoppez l'allaitement maternel et consultez rapidement votre

médecin.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

L'attention est attirée, notamment chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines, sur les risques de

vertiges liés à ce médicament.

CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable contient du sodium.

Ce médicament contient 12,8 de sodium par flacon.

3. COMMENT UTILISER CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution

injectable ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre

médecin, pharmacien ou infirmier/ère en cas de doute.

Posologie

Enfants et nourrissons: 50 mg/kg/jour en moyenne en administration discontinue.

Nouveau-nés: 25 à 50 mg/kg/jour en administration discontinue.

La posologie doit être portée de 100 à 200 mg/kg/jour dans les méningites, dans les infections respiratoires à Pseudomonas

des sujets atteints de mucoviscidose et dans les aplasies médullaires en administration discontinue.

En administration continue, chez des enfants neutropéniques ou mucoviscidosiques, la posologie sera portée de 100 à 200

mg/kg/jour après une dose de charge en bolus IV de 60 à 100 mg/kg sans dépasser 2 g.

L'administration continue n'a pas été étudiée dans le traitement des méningites ni chez l'enfant insuffisant rénal.

Adultes: 3 g/jour en moyenne (1 g toutes les 8 heures) en administration discontinue.

La posologie peut être augmentée selon le germe en cause (en particulier Pseudomonas aeruginosa), selon le site de

l'infection (en particulier parenchyme pulmonaire) ou selon le terrain (en particulier chez le neutropénique).

Elle doit être augmentée à 2 g x 3/j en IV au cours des méningites à bactéries Gram-.

Elle peut également être portée à 6 g/j en IV en administration discontinue.

En administration continue, elle sera de 4 à 6 g/24 h précédée d'une dose de charge de 2 g.

L'administration continue n'a pas été étudiée dans le traitement des méningites.

Si vous avez l'impression que l'effet de CEFTAZIDIME PANMEDICA est trop fort ou trop faible, consultez votre médecin ou

votre pharmacien.

Mode d’administration

Voie intramusculaire ou intraveineuse:

Il est recommandé de diluer la céftazidime avec de l'eau pour préparations injectables: 1 ml pour 250 mg de céftazidime.

Si nécessaire, des volumes plus importants peuvent être utilisés pour la voie intraveineuse.

Mode de reconstitution

Tous les flacons sont sous vide partiel.

Lors de la dissolution de la poudre, un dégagement gazeux se produit.

Pour une bonne utilisation, il est conseillé d'adopter la technique de reconstitution suivante:

Enfoncer l’aiguille de la seringue dans le bouchon du flacon et injecter le volume de solvant recommandé. Le vide peut faciliter l’entrée du solvant.

Laisser l’aiguille et la seringue en position jusqu’à ressentir une remontée du piston.

Retirer l'aiguille du bouchon.

Bien secouer pour dissoudre jusqu'à obtention d'une solution limpide (1 à 2 minutes).

Renverser le flacon. S'assurer que le piston de la seringue est à bout de course puis insérer l'aiguille à travers le bouchon du flacon.

Vérifier que l'aiguille plonge dans la solution et non dans l'espace vide. Aspirer le volume total de la solution dans la seringue suivant le schéma

classique en maintenant le piston. La pression dans le flacon doit aider au prélèvement.

La solution aspirée peut contenir de petites bulles de dioxyde de carbone, ne pas en tenir compte

Incompatibilités

En administration discontinue:

le mélange à une solution bicarbonatée n'est pas recommandé (diminution d'activité)

la céftazidime et la vancomycine, de même que la céftazidime et les aminosides, ne doivent pas être mélangés dans la

même seringue ou dans la même poche à perfusion.

En administration continue, il a été montré une instabilité intratubulaire de la céftazidime en présence d'aciclovir et de

ganciclovir.

De plus, tout médicament dont la solution à perfuser présente un caractère basique marqué (pH>9) est susceptible d'altérer

la céftazidime. Il ne doit donc pas être administré conjointement.

Compatibilités

Ce médicament est compatible avec les solutions pour administration intraveineuse suivantes: chlorure de sodium à 0,9%,

solution glucosée à 5%, solution glucosée à 10%, solution de chlorure de sodium à 0,9% + solution glucosée à 5%, solution

de Ringer, solution de Ringer lactate, solution de dialyse intrapéritonéale (lactate) 1,36%.

Aucune incompatibilité n'a été mise en évidence avec les molécules suivantes: fluoroquinolones (ciprofloxacine, ofloxacine),

amphotéricine B, foscarnet, émulsions lipidiques, solution glucosée à 30%, solution d'acides aminés, chlorure de calcium,

gluconate de calcium.

En administration continue, lors de l'association avec les cures de chimiothérapie anticancéreuse, utiliser une voie

d'administration différente de celle utilisée pour la céftazidime ou utiliser un cathéter multi-lumières, en raison du risque de

formation de composés insolubles.

Pour être efficace, cet antibiotique doit être utilisé régulièrement aux doses prescrites, et aussi longtemps que votre médecin

vous l'aura conseillé.

La disparition de la fièvre, ou de tout autre symptôme, ne signifie pas que vous êtes complètement guéri. L'éventuelle

impression de fatigue, n'est pas due au traitement antibiotique mais à l'infection elle-même. Le fait de réduire ou de

suspendre votre traitement serait sans effet sur cette impression et retarderait votre guérison.

Si vous avez utilisé plus de CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution

injectable que vous n'auriez dû

En cas de surdosage, les concentrations dans le sang peuvent être réduites par hémodialyse ou par dialyse péritonéale.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, votre

pharmacien ou à votre infirmier/ère.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas

systématiquement chez tout le monde.

Les effets les plus fréquemment observés:

Diarrhées (troubles du transit)

Eruption cutanée qui peut être identique à celle provoquée par la piqûre d'ortie (urticaire)

Hyperéosinophilie (quantité excessive de certains globules blancs dans le sang)

Elévation des transaminases, des gamma GT, des phosphatases alcalines (augmentation de la quantité de certaines

enzymes du foie) et la lactate déshydrogénase

Thrombocytose (taux anormalement élevé des plaquettes - éléments du sang importants dans la coagulation sanguine-)

Inflammation de la veine superficielle avec possibilité de formation d'un caillot qui l'obstrue (phlébite) après injection

intraveineuse

Douleur et/ou inflammation locale après injection intramusculaire.

Les effets peu fréquemment observés:

Nausées, vomissements, douleurs abdominales et colites pouvant être de type pseudo-membraneuses (inflammation de

l'intestin avec diarrhée sévère et maux de ventre)

Maux de tête et sensations vertigineuses

Démangeaisons

Candidose (affection due à certains champignons microscopiques au niveau du vagin et de la bouche)

Diminution de certains globules blancs (neutrophiles et leucocytes) dans le sang et exposant à une sensibilité accrue aux

infections

Thrombocytopénie (taux anormalement bas de plaquettes, éléments du sang importants dans la coagulation sanguine)

Augmentation de l'urée et/ou de la créatinine dans le sang

Fièvre.

Les effets très rarement observés:

Lymphocytose (quantité excessive de certains globules blancs)

Anémie (diminution des globules rouges dans le sang)

Agranulocytose (baisse importante du nombre de certains globules blancs) pouvant se traduire par une fièvre inexpliquée,

une fatigue intense ou une pâleur

Manifestations allergiques avec brusque gonflement du visage et du cou (œdème de Quincke)

Réactions allergiques sévères: Syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell (décollement de la peau pouvant

rapidement s'étendre de façon très grave à tout le corps)

Erythème polymorphe (atteinte cutanée sévère avec éruption de papules rouges)

Jaunisse

De fortes posologies chez l'insuffisant rénal peuvent entraîner des affections neurologiques (troubles de la conscience,

mouvements anormaux, convulsions) pouvant aller jusqu'au coma

Toxicité du rein en cas d'association avec des aminosides et des diurétiques.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à votre infirmier/ère. Ceci

s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les

effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des

produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance – Site internet : www.ansm.sante.fr.

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution

injectable ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur le flacon après « EXP ». La date de péremption fait

référence au dernier jour de ce mois.

Avant reconstitution: conserver le flacon dans l'emballage extérieur, à l'abri de la lumière.

Après reconstitution: le produit doit être utilisé immédiatement.

Toutefois, la stabilité physico-chimique du produit reconstitué a été démontrée pendant 24 heures à 25°C et à une

température comprise entre +2°C et +8°C.

D’un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement. En cas d’utilisation non immédiate, les durées

et conditions de conservation après reconstitution et avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de l’utilisateur.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les

médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable

La substance active est:

Céftazidime.......................................................................................................................... 250 mg

Sous forme de céftazidime pentahydraté

Pour un flacon.

L'autre composant est:

Carbonate de sodium.

Qu’est-ce que CEFTAZIDIME PANMEDICA ENFANTS ET NOURRISSONS 250 mg, poudre pour solution injectable et

contenu de l’emballage extérieur

Ce médicament se présente sous forme de poudre pour solution injectable en flacon.

Boite de 1 ou de 10 flacon(s).

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

Fabricant

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

Conseil d’éducation sanitaire :

QUE SAVOIR SUR LES ANTIBIOTIQUES ?

Les antibiotiques sont efficaces pour combattre les infections dues aux bactéries. Ils ne sont pas efficaces contre les

infections dues aux virus.

Aussi, votre médecin a choisi de vous prescrire cet antibiotique parce qu’il convient précisément à votre cas et à votre

maladie actuelle.

Les bactéries ont la capacité de survivre ou de se reproduire malgré l’action d’un antibiotique. Ce phénomène est appelé

résistance : il rend certains traitements antibiotiques inactifs.

La résistance s’accroît par l’usage abusif ou inapproprié des antibiotiques.

Vous risquez de favoriser l’apparition de bactéries résistantes et donc de retarder votre guérison ou même de rendre inactif

ce médicament, si vous ne respectez pas :

la dose à prendre,

les moments de prise,

et la durée de traitement.

En conséquence, pour préserver l’efficacité de ce médicament :

1- N’utilisez un antibiotique que lorsque votre médecin vous l’a prescrit.

2- Respectez strictement votre ordonnance.

3- Ne réutilisez pas un antibiotique sans prescription médicale même si vous pensez combattre une maladie apparemment semblable.

4- Ne donnez jamais votre antibiotique à une autre personne, il n’est peut-être pas adapté à sa maladie.

5- Une fois votre traitement terminé, rapportez à votre pharmacien toutes les boîtes entamées pour une destruction correcte et appropriée de

ce médicament.

7-12-2018

Rappel des gouttes orales d’acétaminophène à saveur de fraise pour nourrissons (bouteilles de 24 mL) en raison de bouchons de sécurité défectueux à l’épreuve des enfants

Rappel des gouttes orales d’acétaminophène à saveur de fraise pour nourrissons (bouteilles de 24 mL) en raison de bouchons de sécurité défectueux à l’épreuve des enfants

Laboratoire Riva Inc. et Laboratoires Trianon Inc. retirent volontairement cinq types de gouttes d'acétaminophène à saveur de fraise pour nourrissons offerts en vente libre. Les produits, de marque Biomedic, Option, Personnelle, Selection et Laboratoires Trianon Inc., sont emballés dans des bouteilles de 24 mL et sont utilisés pour soulager la douleur et la fièvre. Ils font l'objet d'un rappel parce que le bouchon de sécurité à l'épreuve des enfants peut être défectueux. Ce rappel s'ajoute aux rappels pr...

Canadiens en santé

Il n'y a pas de nouvelles pour ce produit.