BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation

Information principale

  • Nom commercial:
  • BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation
  • Dosage:
  • 100 microgrammes
  • forme pharmaceutique:
  • poudre
  • Composition:
  • composition pour une dose > salbutamol : 100 microgrammes . Sous forme de : sulfate de salbutamol 120,5 microgrammes
  • Mode d'administration:
  • inhalée
  • Unités en paquet:
  • 1 flacon(s) en plastique de 200 dose(s) avec embout buccal
  • Type d'ordonnance:
  • liste I
  • Utiliser pour:
  • Humains
  • Type medicin:
  • médicament allopathique

Documents

Localisation

  • Disponible en:
  • BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation
    France
  • Langue:
  • français

Information thérapeutique

  • Domaine thérapeutique:
  • AGONISTES SELECTIFS BETA 2 ADRENERGIQUES
  • Descriptif du produit:
  • 348 105-2 ou 4009 348 105 2 7 - 1 flacon(s) en plastique de 200 dose(s) avec embout buccal - Déclaration de commercialisation non communiquée:;351 590-5 ou 4009 351 590 5 2 - 1 flacon(s) en plastique de 200 dose(s) avec embout buccal + étui de protection - Déclaration d'arrêt de commercialisation:10/02/2009;

Autres informations

Statut

  • Source:
  • ANSM - Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé
  • Statut de autorisation:
  • Abrogée
  • Numéro d'autorisation:
  • 60005475
  • Date de l'autorisation:
  • 24-08-1998
  • Dernière mise à jour:
  • 18-12-2018

Notice: composition, indications thérapeutiques, interactions, posologie, effets indésirable, grossesse, allaitement

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 14/12/2007

Dénomination du médicament

BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation

Sulfate de salbutamol

Encadré

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament.

Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez toute autre question, si vous avez un doute, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre

pharmacien.

Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez jamais à quelqu’un d’autre, même en cas de symptômes

identiques, cela pourrait lui être nocif.

Si l’un des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné dans cette notice,

parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. Qu'est-ce que BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation et dans quel cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre

pour inhalation ?

3. Comment prendre BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation ?

6. Informations supplémentaires.

1. QU’EST-CE QUE BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation ET DANS QUELS CAS

EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique

Classe pharmacothérapeutique : AGONISTES SELECTIFS BETA 2 ADRENERGIQUES.

Indications thérapeutiques

Le salbutamol appartient à la famille des bêta-2 mimétiques de courte durée d’action.C’est un bronchodilatateur. Il augmente

le calibre des bronches pour traiter l’obstruction des voies respiratoires. Il soulage les symptômes d’origine respiratoire qui

peuvent se manifester par une oppression thoracique, des sifflements dans la poitrine et une toux. Le salbutamol est un

bronchodilatateur à action rapide et de courte durée d’action (4 à 6 heures).

Buventol Easyhaler est indiqué en traitement symptômatique de la crise d’asthme ou de la gêne respiratoire au cours de la

maladie asthmatique ou de certaines maladies des bronches. Il peut également être prescrit en traitement préventif de

l’asthme déclenché par l’effort ou par les allergènes lorsque ceux-ci ne peuvent être évités.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE BUVENTOL EASYHALER 100

microgrammes/dose, poudre pour inhalation ?

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

Ne prenez jamais BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation :

si vous êtes allergique (hypersensibilité) au salbutamol, le composant principal, ou aux protéines du lait qui sont contenues

dans le lactose, excipient de ce médicament..

Si vous êtes allergique ou pensez l’être, parlez-en à votre médecin avant de prendre ce médicament.

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Faites attention avec BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation en cas :

d’hypertension artérielle,

de maladies du cœur ou des vaisseaux sanguins,

d’infection pulmonaire,

de maladies affectant le taux de sucre dans le sang notamment le diabète,

d’hyperactivité de la glande thyroïdienne (hyperthyroïdie),

de tumeur de la glande surrénale (phéochromocytome).

Si vous êtes concernés par une de ces maladies, parlez-en à votre médecin avant de prendre Buventol Easyhaler.

Interactions avec d'autres médicaments

Utilisation d'autres médicaments

Parlez-en à votre médecin si vous prenez :

d’autres bronchodilatateurs,

des bêta-bloquants (ex : propanolol),

théophylline ou aminophylline,

médicaments antidépresseurs,

diurétiques.

Si vous prenez ou avez pris récemment d’autres médicaments, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-

en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Interactions avec les aliments et les boissons

Sans objet.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse et allaitement

Buventol Easyhaler ne doit pas être utilisé si vous êtes enceinte, si vous prévoyez d’être enceinte ou si vous allaitez sauf

avis contraire de votre médecin.

Sportifs

Sportifs

Attention, cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des

contrôles antidopages.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Buventol Easyhaler n’est pas connu pour affecter l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Liste des excipients à effet notoire

Informations importantes concernant certains composants de BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre

pour inhalation :

La petite quantité de lactose présente dans Buventol Easyhaler ne devrait pas poser de problème aux patients intolérants au

lactose. Si vous êtes intolérant à un autre sucre que le lactose, ou que vous êtes allergique aux protéines de lait, contactez

votre médecin avant de prendre ce médicament.

3. COMMENT PRENDRE BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation ?

Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Ce médicament est contenu dans un inhalateur, l’Easyhaler. Ce médicament se présente sous forme d’une poudre sèche

que vous inspirez par l’intermédiaire de l’embout buccal de l’inhalateur.

Posologie

Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin. En cas de doute, vérifiez avec votre médecin.

Les doses habituelles pour les adultes et les enfants âgés de plus de 4 ans sont :

Pour soulager les symptômes, 1 à 2 bouffées (100 à 200 microgrammes) dès que les symptômes apparaissent. Cette dose

peut être renouvelée après quelques minutes si nécessaire.

Pour prévenir les symptômes, 1 à 2 bouffées (100 à 200 microgrammes) 15 à 30 minutes avant l’exercice ou l’exposition à

l’allergène.

La dose maximale ne doit pas dépasser 8 bouffées (800 microgrammes) par jour. Le traitement d’une crise d’asthme ou

d’une aggravation brutale des symptômes peut nécessiter une dose plus élevée ; parlez-en à votre médecin.

Important

si les sifflements dans la poitrine ou la sensation d’oppression thoracique s’aggravent ou durent plus longtemps que

d’habitude,

si vous devez utiliser l’Easyhaler plus fréquemment que d’habitude,

Parlez-en à votre médecin le plus rapidement possible.

Il est possible que votre état respiratoire se soit aggravé et que vous ayez besoin d’autres médicaments.

Si vous utilisez Buventol Easyhaler plus d’une fois par semaine, parlez-en à votre médecin. Il est possible que votre

traitement nécessite d’être renforcé par l’ajout d’un médicament anti-inflammatoire. Si vous êtes déjà sous anti-

inflammatoire, il est important de continuer à l’utiliser régulièrement, même si vous vous sentez mieux.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez pris plus de BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation que vous n’auriez dû :

Si vous avez pris plus de bouffées que recommandé, une accélaration du rythme cardiaque ou de tremblements peuvent se

manifester. Ces effets s’estompent habituellement après quelques heures mais parlez-en à votre médecin dès que possible.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Si vous oubliez de prendre BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation :

Si vous avez oublié une bouffée, vous pouvez prendre la prochaine bouffée oubliée immédiatement, si des symptômes

surviennent.

Votre médecin a pû vous prescrire Buventol Easyhaler pour une utilisation quotidienne, ou uniquement en cas de survenue

de symptômes respiratoires.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre

pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation est susceptible

d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet.

Effets indésirables fréquents (Fréquence comprise entre >1/100 et <1/10) : tremblements, palpitations et augmentation du

rythme cardiaque.

Effets indésirables peu fréquents (Fréquence comprise entre >1/1000 et <1/100) : maux de tête.

Effets indésirables rares (Fréquence comprise entre >1/10 000 et <1/1000) : sècheresse de la bouche, toux, irritation au

niveau de la bouche et de la gorge (ceci peut être prévenu en se rinçant la bouche après chaque utilisation du produit),

diminution du taux de potassium dans le sang, crampes musculaires, douleurs musculaires, agitation, vertiges, difficultés

d’endormissement, hyperactivité chez l’enfant.

Dans de rares cas, il a été décrit chez certaines personnes, des réactions allergiques générales appellées anaphylaxie ou

angioedème. Si vous avez des démangeaisons ; des rashs ; la peau irritée ou rouge ; les paupières, les lèvres, le visage ou

la gorge gonflés ; des sifflements dans la poitrine ; une baisse de tension artérielle ou un collapsus (malaise avec chute de la

pression artérielle) après l’utilisation de Buventol Easyhaler, ARRETEZ de prendre Buventol Easyhaler. Parlez-en

immédiatement à votre médecin.

Dans de rares cas, les médicaments inhalés peuvent provoquer une aggravation des symptômes (sifflements, gêne

respiratoire) immédiatement après l’inhalation de la dose (bronchospasme paradoxal). Si ce symptôme apparaît, ARRETEZ

de prendre Buventol Easyhaler. Parlez-en immédiatement à votre médecin.

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent

graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

5. COMMENT CONSERVER BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation ?

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

A utiliser dans les 6 mois après ouverture du sachet.

Ne pas utiliser après la date de péremption figurant sur la boîte. La date d’expiration fait référence au dernier jour du mois.

Conditions de conservation

A conserver à une température ne dépassant pas + 25°C. Conserver dans l’emballage original avant la première utilisation.

Après avoir ouvert le sachet d’aluminium, gardez l’Easyhaler à l’abri de l’humidité. Il est recommandé de conserver

l’inhalateur dans son étui de protection. Si l’Easyhaler est humide, vous devrez le remplacer par un nouveau. Ecrire sur le

sachet aluminium la date à laquelle vous l’avez ouvert pour vous aider à vous en souvenir.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout à l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien

ce qu’il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l’environnement.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation ?

La substance active est :

Sulfate de salbutamol................................................................................................... 120,50 microgrammes

quantité correspondant à salbutamol base..................................................................... 100,00 microgrammes

pour une dose mesurée

La dose de sulfate de salbutamol délivrée au travers de l'embout buccal est de 108,50 microgrammes correspondant à 90

microgrammes de salbutamol base.

L’autre composant est :

Lactose monohydraté (contenant de la protéine de lait).

Forme pharmaceutique et contenu

Qu’est ce que BUVENTOL EASYHALER 100 microgrammes/dose, poudre pour inhalation et contenu de l’emballage

extérieur ?

Ce médicament se présente sous forme de poudre pour inhalation en boîte de 1 flacon de 200 doses avec embout buccal ou

1 flacon de 200 doses avec embout buccal (+ étui de protection bleu).

Ce médicament est un bêta-2 mimétique.

C'est un bronchodilatateur (il augmente le calibre des bronches) à action rapide et de courte durée (4 à 6 heures) qui

s'administre par voie inhalée.

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable

de la libération des lots, si différent

Titulaire

ORION CORPORATION

ORIONINTIE 1

PO BOX 65

02200 Espoo

FINLANDE

Exploitant

laboratoire hra-pharma

15, rue beranger

75003 paris

Fabricant

ORION CORPORATION

ORIONINTIE 1

PO Box 65

02101 ESPOO

FINLANDE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants :

Conformément à la réglementation en vigueur.

Date d’approbation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’Afssaps (France).

Informations réservées aux professionnels de santé

Sans objet.

Autres

INSTRUCTIONS POUR L’UTILISATION DE BUVENTOL EASYHALER

Buventol Easyhaler est facile d’utilisation. Lisez attentivement ces instructions.

RETIRER L’INHALATEUR DE SON SACHET

Figure 1.

Embout buccal

Inhalateur

Retirez l’inhalateur de son sachet. Il est conservé dans un sachet aluminium

pour garder la poudre sèche. Ne le retirez du sachet qu’avant utilisation.

Assurez vous d’avoir toutes les pièces (Figure 1) :

un inhalateur avec un capuchon sur l’embout buccal,

Le système peut comporter un étui de protection.

Si vous n’utilisez pas l’étui de protection, passez à la section

“ PRENDRE UNE DOSE A PARTIR DU BUVENTOL EASYHALER”.

Insérez l’inhalateur dans l’étui :

Ouvrez l’étui de protection (Figure 2). Assurez-vous que le capuchon

couvre l’embout buccal de l’inhalateur (ceci empêche la délivrance accidentelle

de la poudre).

Insérez l’inhalateur dans l’étui pour améliorer la conservation du produit.

Lorsque vous n’utilisez pas l’inhalateur, fermez l’étui de protection.

PRENDRE UNE DOSE A PARTIR DE BUVENTOL EASYHALER

Si vous utilisez l’étui de protection avec Buventol Easyhaler, ouvrez-le.

Enlevez le capuchon

A. Agitez

Agitez l’inhalateur vigoureusement de haut en bas trois à cinq fois (Figure 3a or

3b).

Cette manipulation permet de s’assurer que la poudre s’écoule correctement et que la bonne dose sera délivrée.

Assurez-vous que :

Vous l’agitez bien de haut en bas.

Vous n’avez pas enclenché l’inhalateur dans l’embout buccal

pendant que vous l’agitez.

B. Enclenchez

Placez l’appareil en position verticale, empoignez-le entre le pouce et l’index

(Figure 4a or 4b).

Pressez jusqu’à ce que vous entendiez un déclic puis relachez.

Ce système délivre la poudre dans le conduit d’inhalation situé dans l’embout

buccal.

Assurez-vous que :

Le capuchon n’est pas sur l’embout buccal de l’inhalateur, cela stopperait l’enclenchement.

Vous n’avez pressé qu’une fois avant de prendre le médicament.

Figure 4a.

Figure 3a.

Figure 3b.

Figure 2.

Capuchon

Etui de protection

Si vous enclenchez plus d’une fois, voir la rubrique “Si vous avez des problèmes d’utilisation avec votre inhalateur”.

Vous gardez l’inhalateur en position verticale quand vous enclenchez et prenez la dose.

C. Inspirez

En position assise ou debout

Soufflez normalement (mais HORS de l’appareil).

Placez l’embout de l’inhalateur dans votre bouche, entre vos dents et, entourez l’embout avec vos lèvres.

Prenez une forte et profonde inspiration (Figure 5a or 5b).

Retenez votre souffle pendant au moins 5 secondes, otez l’inhalateur de votre bouche puis respirez normalement.

Assurez-vous que :

Vos lèvres entourent complètement l’embout buccal pour que la poudre ne se répande pas sur vos dents.

vous n’expirez pas dans l’inhalateur. Ceci est très important ; cela pourrait bloquer l’inhalateur. Si vous

expirez dans l’inhalateur, allez à la section “Si vous avez des problèmes d’utilisation avec votre inhalateur”.

Si vous avez des problèmes d’utilisation avec votre inhalateur

Ne vous précipitez pas. Il est important de respirer normalement.

Exercez-vous plusieurs fois devant un miroir si cela peut vous aider.

Si vous déclenchez l’inhalateur par accident, si il vous semble

l’avoir enclenché plus d’une fois ou si vous expirez dedans, tapez légèrement l’embout sur une table ou dans la paume de

votre main pour le vider (Figure 6a or 6b).

Ceci permet de délivrer la dose appropriée. Puis recommencez les étapes A, B et C.

Si vous devez prendre une deuxième bouffée parce que votre médecin vous l’a prescrit

Recommencez les étapes A, B et C (Notez que vous devrez agiter une nouvelle fois le dispositif).

Après avoir utilisé l’inhalateur

Mettez le capuchon sur l’embout buccal. Si vous possédez un étui de protection, fermez-le.

ENTRETIEN

Nettoyez l’embout buccal au moins une fois par semaine à l’aide d’un tissu sec. N’utilisez jamais d’eau ou d’autres

liquides, la poudre contenue dans l’inhalateur est sensible à l’humidité.

Si vous utilisez l’étui de protection, vous pouvez retirer l’Easyhaler de son étui pour l’essuyer. Avant de le ranger dans son

étui, mettez le capuchon sur l’embout pour éviter qu’une dose ne soit accidentellement délivrée.

REMPLACER SON EASYHALER

L’inhalateur comporte un compteur de doses qui indique le nombre de doses

encore disponibles (Figure 7a ou 7b). Le compteur tourne toutes les 5 pressions.

Lorsque la graduation rouge apparaît, il ne reste que 20 doses. Si vous n’avez pas

Figure

7a

Figure 7b

Figure 6a.

Figure 6b.

Figure 5b.

Figure 5a.

Compteur

de doses

Compteur de doses

de nouvel Easyhaler, prenez contact avec votre médecin pour une nouvelle prescription.

Lorsque la graduation indique zéro, l’appareil doit être changé même si vous observez

encore de la poudre à travers la fenêtre de visualisation située au dos de l’appareil (Figure 8).

Gardez l’étui de protection pour le prochain inhalateur.

Figure 8.

Figure 8

22-11-2018

Safety and efficacy of Monteban® G100 (narasin) for ducks for fattening

Safety and efficacy of Monteban® G100 (narasin) for ducks for fattening

Published on: Wed, 21 Nov 2018 Following a request from the European Commission, the Panel on Additives and Products or Substances used in Animal Feed (FEEDAP) was asked to deliver a scientific opinion on the safety and efficacy of Monteban® G100 for ducks. Monteban® G100, containing narasin, is intended for the prevention of coccidiosis in ducks for fattening at a dose range of 60–70 mg/kg of complete feed. Narasin from Monteban® G100 is safe for ducks for fattening at a level of 70 mg/kg complete feed...

Europe - EFSA - European Food Safety Authority Publications

21-11-2018

Safety and efficacy of Monteban® G100 (narasin) for chickens for fattening

Safety and efficacy of Monteban® G100 (narasin) for chickens for fattening

Published on: Tue, 20 Nov 2018 The feed additive Monteban® G100, containing the active substance narasin, an ionophore anticoccidial, is intended to control coccidiosis in chickens for fattening at a dose of 60–70 mg/kg complete feed. Narasin is produced by fermentation. Limited data on the taxonomic identification of the production strain did not allow the proper identification of strain NRRL 8092 as Streptomyces aureofaciens. The FEEDAP Panel cannot conclude on the absence of genetic determinants for ...

Europe - EFSA - European Food Safety Authority Publications

31-10-2018

Efficacy of Bergazym® P100 (endo‐1,4‐β‐xylanase) as a feed additive for chickens for fattening and weaned piglets

Efficacy of Bergazym® P100 (endo‐1,4‐β‐xylanase) as a feed additive for chickens for fattening and weaned piglets

Published on: Tue, 30 Oct 2018 00:00:00 +0100 The product Bergazym® P100 contains a xylanase which is produced by a non‐genetically modified strain of Trichoderma reesei. The additive is available in a coated granular form and it is intended to be used as a zootechnical additive (functional group: digestibility enhancers) for chickens for fattening, and weaned piglets at the dose of 1,500 EPU/kg feed. The production strain and the additive were fully characterised in a previous assessment of the Panel o...

Europe - EFSA - European Food Safety Authority Publications

20-10-2018

Scientific Opinion of Flavouring Group Evaluation 411 (FGE.411): 2‐(4‐methylphenoxy)‐N‐(1H‐pyrazol‐3‐yl)‐N‐(thiophen‐2‐ylmethyl)acetamide from chemical group 30 (miscellaneous substances)

Scientific Opinion of Flavouring Group Evaluation 411 (FGE.411): 2‐(4‐methylphenoxy)‐N‐(1H‐pyrazol‐3‐yl)‐N‐(thiophen‐2‐ylmethyl)acetamide from chemical group 30 (miscellaneous substances)

Published on: Fri, 19 Oct 2018 00:00:00 +0200 EFSA was requested to deliver a scientific opinion on the implications for human health of the flavouring substance 2‐(4‐methylphenoxy)‐N‐(1H‐pyrazol‐3‐yl)‐N‐(thiophen‐2‐ylmethyl)acetamide [FL‐no: 16.133], in the Flavouring Group Evaluation 411 (FGE.411), according to Regulation (EC) No 1331/2008 of the European Parliament and of the Council. The substance has not been reported to occur in natural source materials of botanical or animal origin. It is intende...

Europe - EFSA - European Food Safety Authority Publications

28-9-2018

Endo Pharmaceuticals Issues Voluntary Nationwide Recall for Two Lots of Robaxin® 750mg Tablets 100 Count Bottle Packs Due to Incorrect Daily Dosing Information on Label

Endo Pharmaceuticals Issues Voluntary Nationwide Recall for Two Lots of Robaxin® 750mg Tablets 100 Count Bottle Packs Due to Incorrect Daily Dosing Information on Label

Endo International plc (NASDAQ: ENDP) today announced that one of its operating companies, Endo Pharmaceuticals Inc., is voluntarily recalling two lots of Robaxin® (methocarbamol tablets, USP) 750mg Tablets 100 Count Bottle pack to the consumer level. The products have been found to have incorrect daily dosing information on the label due to a labeling error which misstates the daily dose as "two to four tablets four times daily" rather than the correct dosage of "two tablets three times daily." (see pic...

FDA - U.S. Food and Drug Administration

Il n'y a pas de nouvelles pour ce produit.