AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose

Information principale

  • Nom commercial:
  • AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose
  • Dosage:
  • 2 mg
  • forme pharmaceutique:
  • collyre
  • Composition:
  • composition pour 1 g de solution > carbomère 980 : 2 mg
  • Mode d'administration:
  • ophtalmique
  • Unités en paquet:
  • 30 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 0,3 ml
  • Utiliser pour:
  • Humains
  • Type medicin:
  • médicament allopathique

Documents

Localisation

  • Disponible en:
  • AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose
    France
  • Langue:
  • français

Information thérapeutique

  • Domaine thérapeutique:
  • SUBSTITUT LACRYMAL.
  • Descriptif du produit:
  • 352 084-6 ou 4009 352 084 6 0 - 30 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 0,3 ml - Déclaration de suspension de commercialisation:30/11/2002;352 085-2 ou 4009 352 085 2 1 - 60 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 0,3 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;354 102-1 ou 4009 354 102 1 4 - 5 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 0,3 ml - Déclaration de commercialisation non communiquée:;

Autres informations

Statut

  • Source:
  • ANSM - Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé
  • Statut de autorisation:
  • Archivée
  • Numéro d'autorisation:
  • 61780682
  • Date de l'autorisation:
  • 20-09-1999
  • Dernière mise à jour:
  • 17-12-2018

Notice: composition, indications thérapeutiques, interactions, posologie, effets indésirable, grossesse, allaitement

NOTICE

ANSM - Mis à jour le : 24/01/2006

Dénomination du médicament

AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes

pour votre traitement.

Si vous avez d'autres questions, si vous avez un doute, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre

pharmacien.

Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez besoin de plus d'informations et de conseils, adressez-vous à votre pharmacien.

Si les symptômes s'aggravent ou persistent, consulter un médecin.

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si vous ressentez un des effets

mentionnées comme étant grave, veuillez en informez votre médecin ou votre pharmacien.

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. QU'EST-CE QUE AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en

récipient unidose ?

3. COMMENT UTILISER AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose ?

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

5. COMMENT CONSERVER AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose ?

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

1. QU'EST-CE QUE AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothérapeutique

Sans objet.

Indications thérapeutiques

Ce collyre en solution est indiqué dans le traitement symptomatique de la sécheresse oculaire.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en

récipient unidose ?

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

N'utilisez jamais AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose:

En cas d'allergie à l'un des composants du médicament.

EN CAS DE DOUTE, IL EST INDISPENSABLE DE DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE

PHARMACIEN.

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Faites attention avec AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose:

Ne pas injecter, ne pas avaler.

En cas de traitement concomitant par un autre collyre, attendre 15 minutes entre les deux instillations.

L'unidose contient suffisamment de collyre pour le traitement des deux yeux.

Ce collyre présenté en récipient unidose (à usage unique) ne contient pas de conservateur: de ce fait, l'unidose doit être

jetée immédiatement après usage et ne doit pas être conservée en vue d'une utilisation ultérieure.

Ne pas toucher l'œil avec l'embout du récipient unidose.

Sauf avis contraire de votre médecin, l'utilisation de ce collyre n'est pas recommandée chez l'enfant.

En cas de persistance des symptômes, CONSULTER UN MEDECIN, afin qu'il adapte votre traitement.

Interactions avec d'autres médicaments

Sans objet.

Interactions avec les aliments et les boissons

Sans objet.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Allaitement

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sans objet.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Après instillation du collyre, la vision peut être brouillée. Dans certains cas, cet effet peut persister jusqu'à plusieurs minutes

après l'instillation.

Les patients présentant une vision brouillée doivent s'abstenir de conduire ou d'utiliser des machines.

Liste des excipients à effet notoire

Sans objet.

3. COMMENT UTILISER AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose ?

Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Posologie/Mode d'administration

Voie locale.

EN INSTILLATION OCULAIRE.

se laver soigneusement les mains avant de procéder à l'application,

Instiller une goutte de collyre dans dans le coin interne de l'œil en regardant vers le haut et en tirant légèrement la paupière

inférieure vers le bas, 4 à 5 fois par jour ou plus, selon la gravité des symptômes,

ne pas toucher l'œil avec l'embout de l'unidose,

utiliser l'unidose immédiatement après ouverture et jeter l'unidose après utilisation,

ne pas réutiliser une unidose entamée pour une administration ultérieure.

Si vous avez l'impression que l'effet de AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose est trop fort ou trop

faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien afin qu'il adapte votre traitement.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Sans objet.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Si vous oubliez de prendre AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose:

N'instillez pas de dose double pour compenser la dose simple que vous avez oubliée de prendre, mais instillez une nouvelle

dose de collyre quand vous en ressentez le besoin.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose est susceptible d'avoir des effets

indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.

Possibilité de:

vision brouillée, picotements, sensation de brûlure: il s'agit de symptômes transitoires qui peuvent apparaître au moment de

l'instillation et persister jusqu'à plusieurs minutes après l'instillation.

Plus rarement,

démangeaisons, douleur, sensation de corps étranger, sensation de paupières collées, sensation de tension dans l'œil,

réactions d'irritation ou d'hypersensibilité.

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent

graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

5. COMMENT CONSERVER AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose ?

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

Ne pas utiliser AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose après la date de péremption mentionnée sur la

boîte.

Conditions de conservation

Toute unidose entamée doit être jetée immédiatement après utilisation.

Après ouverture du suremballage en aluminium, les récipients unidose se conservent 30 jours maximum.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout à l'égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien

ce qu'il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l'environnement.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose ?

La substance active est: le carbomère 980.

Les autres composants sont: l'édétate disodique, l'hydroxyde de sodium, le phosphate monosodique dihydraté, le

phosphate disodique dodécahydraté, le sorbitol, le povidone K30, l'eau purifiée.

Forme pharmaceutique et contenu

Qu'est-ce que AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose et contenu de l'emballage extérieur ?

AQUALARM se présente sous forme de collyre en solution en récipient unidose de 0,3 ml; boîte de 5, 30 ou 60 récipients

unidoses.

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable

de la libération des lots, si différent

Titulaire

Laboratoire CHAUVIN

416, rue Samuel Morse

Parc du Millénaire II - CS99535

34961 Montpellier Cedex 2

Exploitant

Laboratoire CHAUVIN

Le Millénaire

416 rue Samuel Morse

BP 1174

34009 MONTPELLIER CEDEX 1

Fabricant

LABORATOIRE CHAUVIN

Zone Industrielle Ripotier Haut

07200 AUBENAS

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

Date d’approbation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’Afssaps (France).

Informations réservées aux professionnels de santé

Sans objet.

Autres

Sans objet.