Besponsa

Основна информация

  • Търговско наименование:
  • Besponsa
  • Използвай за:
  • Хората
  • Вид на лекарството:
  • алопатични наркотици

Документи

Локализация

  • Предлага се в:
  • Besponsa
    Европейски съюз
  • Език:
  • френски

Терапевтична информация

  • Терапевтична група:
  • Les agents antinéoplasiques,
  • Терапевтична област:
  • Cellule précurseur Leucémie lymphoblastique - Lymphome
  • Терапевтични показания:
  • Besponsa est indiqué en monothérapie pour le traitement des adultes atteints de leucémie aiguë lymphoblastique précurseur des cellules B CD22-positives ou récidivantes (ALL). Les patients adultes présentant un ALL précurseur des cellules B en rechute ou réfractaire du chromosome Philadelphie positif (Ph +) devraient avoir échoué au traitement avec au moins 1 inhibiteur de la tyrosine kinase (ITK).
  • Каталог на резюме:
  • Revision: 5

Състояние

  • Източник:
  • EMA - European Medicines Agency
  • Статус Оторизация:
  • Autorisé
  • Номер на разрешението:
  • EMEA/H/C/004119
  • Дата Оторизация:
  • 27-06-2017
  • EMEA код:
  • EMEA/H/C/004119
  • Последна актуализация:
  • 25-12-2019

Доклад обществена оценка

30 Churchill Place

Canary Wharf

London E14 5EU

United Kingdom

An agency of the European Union

Telephone

+44 (0)20 3660 6000

Facsimile

+44 (0)20 3660 5555

Send a question via our website

www.ema.europa.eu/contact

© European Medicines Agency, 2017. Reproduction is authorised provided the source is acknowledged.

EMA/269417/2017

EMEA/H/C/004119

Résumé EPAR à l’intention du public

Besponsa

inotuzumab ozogamicine

Le présent document est un résumé du rapport européen public d’évaluation (EPAR) relatif à Besponsa.

Il explique de quelle manière l’évaluation du médicament à laquelle l’Agence a procédé l’a conduite à

recommander son autorisation au sein de l’UE ainsi que ses conditions d’utilisation. Il ne vise pas à

fournir des conseils pratiques sur la façon d’utiliser Besponsa.

Pour obtenir des informations pratiques sur l’utilisation de Besponsa, les patients sont invités à lire la

notice ou à contacter leur médecin ou leur pharmacien.

Qu’est-ce que Besponsa et dans quel cas est-il utilisé?

Besponsa est un médicament anticancéreux utilisé pour le traitement d'un type de cancer du sang qui

touche les lymphocytes B (un type de globules blancs), appelé leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) à

précurseurs B. Besponsa est utilisé seul chez les adultes dont le cancer est réapparu ou ne répondait

pas à un traitement antérieur.

Besponsa n'est utilisé que chez les patients atteints de «LAL à précurseurs B d'expression positive du

CD22». Cela signifie que ces patients ont une protéine particulière (CD22) à la surface de leurs

globules blancs. Chez les patients qui ont un type de chromosome appelé chromosome Philadelphie, un

traitement par un médicament anticancéreux appelé inhibiteur de tyrosine kinase doit avoir été essayé

avant de commencer Besponsa.

Étant donné le faible nombre de patients touchés par la LAL à précurseurs B, cette maladie est dite

«rare». C’est pourquoi Besponsa a reçu la désignation de «médicament orphelin» (médicament utilisé

dans le traitement de maladies rares) le 7 juin 2013.

Besponsa contient le principe actif inotuzumab ozogamicine.

Besponsa

EMA/269417/2017

Page 2/3

Comment Besponsa est-il utilisé?

Besponsa est administré par perfusion (goutte-à-goutte) dans une veine durant au moins une heure.

Les perfusions sont administrées le 1

, le 8

et le 15

jour d'un cycle de traitement de 3 ou

4 semaines. Le médecin peut interrompre le traitement ou réduire la dose, si le patient développe

certains effets indésirables graves.

Les patients chez lesquels le traitement par Besponsa fonctionne bien doivent recevoir 2 ou 3 cycles,

après quoi ils peuvent bénéficier d'une greffe de cellules souches pour remplacer leur moelle osseuse,

le seul traitement curatif. Les patients dont le traitement fonctionne bien, mais qui ne vont pas

bénéficier d'une greffe de cellules souches, peuvent recevoir jusqu'à 6 cycles de traitement, au

maximum. Chez les patients qui ne répondent pas au traitement, Besponsa doit être arrêté après

3 cycles.

Besponsa n’est délivré que sur ordonnance, et le traitement doit être instauré sous la surveillance d’un

médecin expérimenté dans l'utilisation de traitements anticancéreux.

Pour plus d’informations, voir la notice.

Comment Besponsa agit-il?

Le principe actif de Besponsa, l'inotuzumab ozogamicine, est un anticorps monoclonal (un type de

protéine) qui a été lié à une petite molécule, le N-acétyl-gamma-calichéamicine diméthylhydrazide. Cet

anticorps monoclonal a été conçu pour reconnaître et se fixer sur CD22 à la surface des cellules B

cancéreuses. Une fois fixé, le médicament est absorbé par la cellule, où la calichéamicine devient

active, provoquant des cassures dans l'ADN de la cellule et tuant ainsi la cellule cancéreuse.

Quels sont les bénéfices de Besponsa démontrés au cours des études?

Besponsa s'est montré plus efficace que d'autres chimiothérapies (médicaments qui traitent le cancer)

dans une étude principale portant sur 326 adultes atteints de LAL à précurseurs B d'expression positive

du CD22, qui était réapparue ou qui n'avait pas répondu à un traitement antérieur. Le principal critère

d'évaluation de l'efficacité était la réponse au traitement. On a considéré que les patients avaient

répondu dès lors qu'il ne leur restait plus de cellules B cancéreuses dans le sang et la moelle osseuse

après traitement.

Une analyse des 218 premiers patients traités a montré qu'après au moins 2 cycles de traitement,

81 % (88 sur 109) des patients sous Besponsa répondaient au traitement, contre 29 % (32 sur 109)

des patients traités par une autre chimiothérapie. Les patients qui répondaient au traitement ont pu

ensuite bénéficier d'une greffe de cellules souches.

Quels sont les risques associés à l’utilisation de Besponsa?

Les effets indésirables les plus couramment observés sous Besponsa (qui peuvent toucher plus d'une

personne sur 5) sont les suivants: thrombocytopénie (faible nombre de plaquettes sanguines),

neutropénie et leucopénie (faible nombre de globules blancs), infection, anémie (faible nombre de

globules rouges), fatigue, hémorragie (saignements), fièvre, nausées (envie de vomir), maux de tête,

neutropénie fébrile (faible nombre de globules blancs avec fièvre), douleurs abdominales (mal au

ventre), augmentation des taux d'enzymes hépatiques appelées transaminases et gamma-

glutamyltransférase, et hyperbilirubinémie (taux sanguins élevés de bilirubine, un produit de

dégradation des globules rouges).

Besponsa

EMA/269417/2017

Page 3/3

Les effets indésirables les plus graves sont l'infection, la neutropénie fébrile, l'hémorragie, les douleurs

abdominales, la fièvre, la fatigue et la maladie veino-occlusive hépatique/syndrome d’obstruction

sinusoïdale (MVO/SOS, une maladie grave du foie).

Besponsa ne doit pas être utilisé chez les patients qui présentent une MVO/SOS, qui ont présenté une

MVO/SOS sévère ou qui ont d'autres maladies graves du foie.

Pour une description complète des effets indésirables et des restrictions associés à Besponsa, voir la

notice.

Pourquoi Besponsa est-il approuvé?

Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence a estimé que les bénéfices de

Besponsa sont supérieurs à ses risques et a recommandé que l’utilisation de ce médicament au sein de

l’UE soit approuvée.

Le CHMP a considéré que même si dernièrement, des progrès ont été faits dans le traitement de la LAL

à précurseurs B, les options thérapeutiques pour les patients restent limitées. L'étude principale a

montré que Besponsa était plus efficace que d'autres médicaments chimiothérapeutiques d'usage

courant pour induire une réponse chez les patients et leur permettre d'avoir accès à un traitement

curatif, à savoir la greffe de cellules souches.

En ce qui concerne la sécurité, les effets indésirables observés sous Besponsa sont similaires à ceux

d'autres médicaments chimiothérapeutiques, et peuvent généralement être gérés par une diminution

de la dose ou une interruption du traitement.

Quelles sont les mesures prises pour assurer l’utilisation sûre et efficace de

Besponsa?

Les recommandations et les précautions à observer par les professionnels des soins de santé et les

patients pour assurer l’utilisation sûre et efficace de Besponsa ont été incluses dans le résumé des

caractéristiques du produit et dans la notice.

Autres informations relatives à Besponsa:

L’EPAR complet relatif à Besponsa est disponible sur le site web de l’Agence, sous: ema.europa.eu/Find

medicine/Human medicines/European public assessment reports. Pour plus d’informations sur le

traitement par Besponsa, veuillez consulter la notice (également comprise dans l’EPAR) ou contacter

votre médecin ou votre pharmacien.

Le résumé de l’avis du comité des médicaments orphelins relatif à Besponsa est disponible sur le site

web de l’Agence, sous: ema.europa.eu/Find medicine/Human medicines/Rare disease designation.

Листовка за пациента: състав, показания, Нежелани лекарствени реакции, дозиране, взаимодействия, бременност, кърмене

B. NOTICE

Notice : Information de l’utilisateur

BESPONSA 1 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion

inotuzumab ozogamicine

Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire qui permettra l’identification rapide

de nouvelles informations relatives à la sécurité. Vous pouvez y contribuer en signalant tout effet

indésirable que vous observez. Voir en fin de rubrique 4 comment déclarer les effets indésirables.

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des

informations importantes pour vous.

Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin, votre pharmacien ou votre

infirmier/ère.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre

pharmacien ou votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait

pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

Qu’est-ce que BESPONSA et dans quels cas est-il utilisé

Quelles sont les informations à connaître avant de recevoir BESPONSA

Comment BESPONSA est-il administré

Quels sont les effets indésirables éventuels

Comment conserver BESPONSA

Contenu de l’emballage et autres informations

1.

Qu’est-ce que BESPONSA et dans quels cas est-il utilisé

La substance active de BESPONSA est l’inotuzumab ozogamicine. Celle-ci appartient à un groupe de

médicaments qui ciblent les cellules cancéreuses. Ces médicaments sont appelés agents

antinéoplasiques.

BESPONSA est utilisé pour traiter les patients adultes présentant une leucémie aiguë lymphoblastique.

Une leucémie aiguë lymphoblastique est un cancer du sang caractérisé par un nombre trop élevé de

globules blancs. BESPONSA est destiné au traitement de la leucémie aiguë lymphoblastique chez les

patients adultes ayant testé d’autres traitements auparavant et chez lesquels ces traitements ont échoué.

BESPONSA agit en se liant aux cellules porteuses d’une protéine appelée CD22. Les cellules

leucémiques lymphoblastiques possèdent cette protéine. Une fois lié à ces cellules leucémiques

lymphoblastiques, le médicament libère une substance dans les cellules qui interfère avec l’ADN des

cellules et finit par les éliminer.

2.

Quelles sont les informations à connaître avant de recevoir BESPONSA

N’utilisez jamais BESPONSA si vous :

êtes allergique à l’inotuzumab ozogamicine ou à l’un des autres composants contenus dans ce

médicament (mentionnés dans la rubrique 6) ;

avez eu précédemment une maladie veino-occlusive (une maladie au cours de laquelle les

vaisseaux sanguins du foie sont endommagés et bloqués par des caillots sanguins) ayant été

confirmée ou avez une maladie veino-occlusive évolutive ;

avez une maladie hépatique évolutive grave, par ex., une cirrhose (une maladie au cours de

laquelle le foie ne fonctionne pas correctement en raison de dommages à long terme), une

hyperplasie régénérative nodulaire (une maladie accompagnée de signes et symptômes

d’hypertension portale pouvant être provoquée par l’utilisation chronique de médicaments),

une hépatite active (une maladie qui se caractérise par une inflammation du foie).

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère avant d’utiliser BESPONSA si vous :

avez des antécédents de troubles ou de maladies du foie, ou si vous présentez des signes ou

symptômes d’une maladie grave appelée maladie veino-occlusive hépatique, une maladie au

cours de laquelle les vaisseaux sanguins du foie sont endommagés et bloqués par des caillots

sanguins. Une maladie veino-occlusive peut être mortelle et elle est associée à une prise de

poids rapide, des douleurs au niveau du côté supérieur droit de votre abdomen (ventre), une

augmentation de la taille du foie, une accumulation de liquides provoquant un gonflement

abdominal, et des analyses de sang présentant des augmentations de la bilirubine et/ou des

enzymes hépatiques (ce qui peut se traduire par un jaunissement de la peau ou des yeux). Cette

maladie peut apparaître au cours du traitement par BESPONSA ou après un traitement

ultérieur par greffe de cellules souches. Une greffe de cellules souches est une procédure

permettant de transplanter les cellules souches (cellules qui se transforment en nouvelles

cellules sanguines) d’une autre personne dans votre circulation sanguine. Cette procédure peut

avoir lieu si votre maladie répond complètement au traitement ;

présentez des signes ou symptômes d’un faible nombre de cellules sanguines connues sous le

nom de « neutrophiles » (parfois accompagné de fièvre), de globules rouges, de globules

blancs, de lymphocytes, ou d’un faible nombre de composants sanguins connus sous le nom

de « plaquettes » ; ces signes et symptômes incluent l’apparition d’une infection ou d’une

fièvre, ou une tendance à faire des hématomes (« bleus »), ou à saigner du nez fréquemment ;

présentez des signes ou symptômes de réaction liée à la perfusion, telle que fièvre et frissons

ou problèmes respiratoires pendant ou peu après la perfusion de BESPONSA ;

présentez des signes ou symptômes d’un syndrome de lyse tumorale, pouvant être associé à

des symptômes au niveau de l’estomac et des intestins (par ex. nausées, vomissements,

diarrhée), du cœur (par ex. modification du rythme cardiaque), des reins (par ex. diminution

du volume des urines, présence de sang dans les urines) et des nerfs et des muscles (par ex.

spasmes, faiblesse et crampes musculaires) pendant ou peu après la perfusion de

BESPONSA ;

avez des antécédents ou une tendance à présenter un allongement de l’intervalle QT (une

modification de l’activité électrique du cœur pouvant provoquer des rythmes cardiaques

irréguliers graves), prenez des médicaments connus pour allonger l’intervalle QT, et/ou

présentez des taux d’électrolytes anormaux (par ex. calcium, magnésium, potassium) ;

présentez des élévations des enzymes amylase et lipase, pouvant être le signe de problèmes

avec votre pancréas ou votre foie et vésicule biliaire ou voies biliaires.

Informez immédiatement votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère si vous tombez

enceinte pendant la période de traitement par BESPONSA et pendant les 8 mois suivant la fin du

traitement.

Votre médecin demandera des analyses de sang régulières pour surveiller votre numération sanguine

pendant le traitement par BESPONSA. Voir également rubrique 4.

Pendant le traitement, en particulier durant les premiers jours après le début du traitement, votre taux

de globules blancs peut être sévèrement diminué (neutropénie), ce qui peut s’accompagner de fièvre

(neutropénie fébrile).

Pendant le traitement, en particulier durant les premiers jours après le début du traitement, vos

enzymes hépatiques peuvent être augmentées. Votre médecin demandera des analyses de sang

régulières pour surveiller vos enzymes hépatiques pendant le traitement par BESPONSA.

Le traitement par BESPONSA peut allonger l’intervalle QT (une modification de l’activité électrique

du cœur pouvant conduire à de graves irrégularités du rythme cardiaque). Votre médecin demandera

un électrocardiogramme (ECG) et des analyses de sang pour mesurer les électrolytes (ex. calcium,

magnésium, potassium) avant la première dose de BESPONSA et répéter ces analyses pendant le

traitement. Voir également rubrique 4.

Votre médecin surveillera également les signes et symptômes du syndrome de lyse tumorale après

l’administration de BESPONSA. Voir également rubrique 4.

Enfants et adolescents

BESPONSA ne doit pas être utilisé chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans car

aucune donnée n’est disponible pour cette population.

Autres médicaments et BESPONSA

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout

autre médicament. Cela inclut les médicaments obtenus sans ordonnance et les médicaments à base de

plantes.

Grossesse, allaitement et fertilité

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse,

demandez conseil à votre médecin ou infirmier/ère avant de prendre ce médicament.

Contraception

Vous devez éviter de tomber enceinte ou de concevoir un enfant. Les femmes doivent utiliser une

méthode de contraception efficace durant le traitement et pendant encore 8 mois au minimum après la

dernière administration du traitement. Les hommes doivent utiliser une méthode de contraception

efficace durant le traitement et pendant encore 5 mois au minimum après la dernière administration du

traitement.

Grossesse

Les effets de BESPONSA chez la femme enceinte ne sont pas connus mais, étant donné son

mécanisme d’action, BESPONSA peut nuire à votre enfant à naître. Vous ne devez pas utiliser

BESPONSA pendant la grossesse, à moins que votre médecin ne pense qu’il s’agit du médicament le

plus approprié pour vous.

Contactez immédiatement votre médecin si vous ou votre partenaire tombez enceinte pendant la

période de traitement par ce médicament.

Fertilité

Avant le traitement, les hommes et les femmes doivent se renseigner au sujet de la préservation de la

fertilité.

Allaitement

Si vous avez besoin de recevoir le traitement par BESPONSA, vous devez interrompre l’allaitement au

cours du traitement et pendant au moins 2 mois après l’arrêt du traitement. Adressez-vous à votre

médecin.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Si vous vous sentez inhabituellement fatigué(e) (il s’agit d’un effet indésirable très fréquent de

BESPONSA), vous ne devez ni conduire de véhicules ni utiliser de machines.

3.

Comment BESPONSA est-il administré

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin,

pharmacien ou infirmier/ère. Vérifiez auprès de votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère en cas de

doute.

Comment BESPONSA est-il administré ?

Votre médecin déterminera la dose appropriée.

Un médecin ou un infirmier/ère vous administrera BESPONSA au moyen d’un « goutte-à-

goutte » dans votre veine (perfusion intraveineuse) qui durera 1 heure.

Chaque dose est administrée une fois par semaine et chaque cycle de traitement correspond à

3 doses.

Si le médicament fonctionne correctement et que vous devez bénéficier d’une greffe de

cellules souches (voir rubrique 2), il est possible que vous receviez 2 cycles ou 3 cycles de

traitement, au maximum.

Si le médicament fonctionne correctement mais que vous ne devez pas bénéficier d’une greffe

de cellules souches (voir rubrique 2), il est possible que vous receviez jusqu’à 6 cycles de

traitement, au maximum.

Si vous ne répondez pas au médicament au cours de 3 cycles, votre traitement sera arrêté.

Si vous présentez certains effets indésirables, votre médecin pourra modifier votre dose,

interrompre ou arrêter définitivement le traitement par BESPONSA.

Votre médecin pourra réduire votre dose en fonction de votre réponse au traitement.

Pendant le traitement, votre médecin effectuera des analyses de sang afin de contrôler

l’apparition d’effets indésirables et votre réponse au traitement.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à

votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Médicaments administrés avant le traitement par BESPONSA

Avant votre traitement par BESPONSA, vous recevrez d’autres médicaments (prémédications) pour

aider à diminuer les réactions à la perfusion et les autres effets indésirables possibles. Ces

médicaments peuvent inclure des corticoïdes (par ex. dexaméthasone), des antipyrétiques

(médicaments pour réduire la fièvre) et des antihistaminiques (médicaments pour réduire les réactions

allergiques).

Avant votre traitement par BESPONSA, il est possible que des médicaments vous soient administrés

et que vous ayez besoin d’être hydraté(e) afin d’empêcher l’apparition d’un syndrome de lyse

tumorale. Le syndrome de lyse tumorale est associé à divers symptômes au niveau de l’estomac et des

intestins (par ex. nausées, vomissements, diarrhée), du cœur (par ex. modifications du rythme

cardiaque), des reins (par ex. diminution de la production d’urine, présence de sang dans les urines),

des nerfs et des muscles (par ex. spasmes, faiblesse, crampes musculaires).

4.

Quels sont les effets indésirables éventuels

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne

surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Certains de ces effets indésirables peuvent être

graves.

Informez votre médecin immédiatement si vous présentez des signes ou symptômes de l’un des

effets indésirables graves suivants :

réaction liée à la perfusion (voir rubrique 2) ; les signes et symptômes comprennent fièvre et

frissons ou problèmes respiratoires pendant ou peu après la perfusion de BESPONSA.

maladie veino-occlusive hépatique (voir rubrique 2) ; les signes et symptômes comportent une

rapide prise de poids, une douleur du côté supérieur droit de l’abdomen, une augmentation de

la taille du foie, une accumulation de liquide provoquant un gonflement abdominal et des

augmentations de la bilirubine et/ou des enzymes hépatiques (ce qui peut se traduire par un

jaunissement de la peau ou des yeux).

faible nombre de cellules sanguines connues sous le nom de « neutrophiles », (parfois

accompagné de fièvre), de globules rouges, de globules blancs, de lymphocytes, ou faible

nombre de composants sanguins connus sous le nom de « plaquettes » (voir rubrique 2) ; les

signes et symptômes comprennent le développement d’une infection, de la fièvre, une

tendance à avoir des bleus plus facilement ou à saigner du nez régulièrement.

syndrome de lyse tumorale (voir rubrique 2) ; il peut être associé à divers symptômes dans

l’estomac et les intestins (par ex. nausées, vomissements, diarrhée), le cœur (par ex.

modifications du rythme), les reins (par ex. urine diminuée, sang dans l’urine), les nerfs et les

muscles (par ex. spasmes musculaires, faiblesse, crampes).

allongement de l’intervalle QT (voir rubrique 2) ; les signes et symptômes comprennent une

modification de l’activité électrique du cœur pouvant conduire à de graves irrégularités du

rythme cardiaque. Demandez à votre médecin si vous présentez des symptômes tels que des

vertiges, étourdissement ou évanouissement.

Les autres effets indésirables peuvent comprendre :

Très fréquent (pouvant affecter plus de 1 personne sur 10) :

Infections

Nombre réduit de globules blancs, pouvant entraîner une faiblesse généralisée et une tendance

au développement d’infections

Nombre réduit de lymphocytes (un type de globules blancs), pouvant entraîner une tendance

au développement d’infections

Nombre réduit de globules rouges, pouvant entraîner une fatigue et un essoufflement

Appétit diminué

Maux de tête

Saignements

Douleurs abdominales

Vomissements

Diarrhée

Nausées

Inflammation de la bouche

Constipation

Taux de bilirubine augmenté, pouvant entraîner une coloration jaune de la peau, des yeux et

des autres tissus

Fièvre

Frissons

Fatigue

Concentrations élevées d’enzymes hépatiques (pouvant constituer des indicateurs d’atteinte

hépatique) dans le sang

Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

Réduction du nombre de différents types de cellules sanguines

Excès d’acide urique dans le sang

Accumulation d’une quantité excessive de liquide dans l’abdomen

Gonflement de l’abdomen

Modifications du rythme cardiaque (pouvant apparaître sur l’électrocardiogramme)

Taux anormalement élevé d’amylase (une enzyme nécessaire à la digestion et à la conversion

de l’amidon en sucre) dans le sang

Taux anormalement élevé de lipase (une enzyme nécessaire dans le traitement des graisses

alimentaires) dans le sang

Hypersensibilité

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou

votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette

notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de

déclaration décrit en Annexe V. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir

davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5.

Comment conserver BESPONSA

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’étiquette du flacon et la boîte

après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

Flacons non ouverts :

À conserver au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C).

À conserver dans l’emballage d’origine à l’abri de la lumière.

Ne pas congeler.

Solution reconstituée :

À utiliser immédiatement ou à conserver au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C) pendant 4 heures au

maximum.

À conserver à l’abri de la lumière.

Ne pas congeler.

Solution diluée :

À utiliser immédiatement ou à conserver à température ambiante (entre 20 °C et 25 °C) ou au

réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C). Le délai maximal entre la reconstitution et la fin de

l’administration doit être ≤ 8 heures, avec ≤ 4 heures entre la reconstitution et la dilution.

À conserver à l’abri de la lumière.

Ne pas congeler.

Avant l’administration, ce médicament doit être contrôlé visuellement afin de vérifier l’absence de

particules et de coloration anormale. En cas de présence de particules ou de coloration anormale, le

produit ne doit pas être utilisé.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre

pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger

l’environnement.

6.

Contenu de l’emballage et autres informations

Ce que contient BESPONSA

La substance active est l’inotuzumab ozogamicine. Chaque flacon contient 1 mg

d’inotuzumab ozogamicine. Après reconstitution, 1 ml de solution contient 0,25 mg

d’inotuzumab ozogamicine.

Les autres composants sont le saccharose, le polysorbate 80, le chlorure de sodium et la

trométhamine.

Comment se présente BESPONSA et contenu de l’emballage extérieur

BESPONSA est une poudre pour solution à diluer pour perfusion.

Chaque boîte de BESPONSA contient :

1 flacon de verre contenant une poudre lyophilisée de couleur blanche à blanc cassé, libre ou

sous forme agglomérée.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

Pfizer Europe MA EEIG

17 Boulevard de la Plaine

1050 Bruxelles

Belgique

Fabricant

Pfizer Ireland Pharmaceuticals

Grange Castle Business Park

Clondalkin

Dublin 22

Irlande

Pour toute information complémentaire concernant ce médicament, veuillez prendre contact avec le

représentant local du titulaire de l’autorisation de mise sur le marché :

Belgique/België/Belgien

Pfizer S.A. / N.V.

Tél/Tel: +32 (0)2 554 62 11

Lietuva

Pfizer Luxembourg SARL filialas Lietuvoje

Tel: + 370 52 51 4000

България

Пфайзер Люксембург САРЛ, Клон

България

Тел.: +359 2 970 4333

Luxembourg/Luxemburg

Pfizer S.A.

Tél/Tel: +32 (0)2 554 62 11

Česká republika

Pfizer PFE, spol. s r.o.

Tel: +420 283 004 111

Magyarország

Pfizer Kft.

Tel: +36-1-488-37-00

Danmark

Pfizer ApS

Tlf: +45 44 20 11 00

Malta

Vivian Corporation Ltd.

Tel: +356 21344610

Deutschland

Pfizer Pharma GmbH

Tel: +49 (0)30 550055 51000

Nederland

Pfizer bv

Tel: +31 (0)10 406 43 01

Eesti

Pfizer Luxembourg SARL Eesti filiaal

Tel: +372 666 7500

Norge

Pfizer Norge AS

Tlf: +47 67 52 61 00

Ελλάδα

Pfizer Ελλάς A.E.

Τηλ: +30 210 6785 800

Österreich

Pfizer Corporation Austria Ges.m.b.H.

Tel: +43 (0)1 521 15-0

España

Pfizer, S.L.

Tel: +34 91 490 99 00

Polska

Pfizer Polska Sp. z o.o.

Tel: +48 22 335 61 00

France

Pfizer

Tel: +33 (0)1 58 07 34 40

Portugal

Pfizer Biofarmacêutica, Sociedade Unipessoal Lda

Tel: +351 21 423 5500

Hrvatska

Pfizer Croatia d.o.o.

Tel: + 385 1 3908 777

România

Pfizer Romania S.R.L.

Tel: +40 (0) 21 207 28 00

Ireland

Pfizer Healthcare Ireland

Tel: 1800 633 363 (toll free)

+44 (0)1304 616161

Slovenija

Pfizer Luxembourg SARL

Pfizer, podružnica za svetovanje s področja

farmacevtske dejavnosti, Ljubljana

Tel: + 386 (0)1 52 11 400

Ísland

Icepharma hf.

Sími: +354 540 8000

Slovenská republika

Pfizer Luxembourg SARL, organizačná zložka

Tel: + 421 2 3355 5500

Italia

Pfizer S.r.l.

Tel: +39 06 33 18 21

Suomi/Finland

Pfizer Oy

Puh/Tel: +358 (0)9 43 00 40

Κύπρος

Pfizer Ελλάς Α.Ε. (Cyprus Branch)

Τηλ: +357 22 817690

Sverige

Pfizer Innovations AB

Tel: +46 (0)8 550-520 00

Latvija

Pfizer Luxembourg SARL filiāle Latvijā

Tel: + 371 670 35 775

United Kingdom

Pfizer Limited

Tel: +44 (0) 1304 616161

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est

Autres sources d’informations

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site internet de l’Agence

européenne des médicaments http://www.ema.europa.eu/. Il existe aussi des liens vers d’autres sites

concernant les maladies rares et leur traitement.

Cette notice est disponible dans toutes les langues de l’UE/EEE sur le site internet de l’Agence

européenne des médicaments.

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de la santé. Pour des

informations complètes sur la posologie et les adaptations posologiques voir le Résumé des

Caractéristiques du Produit.

Mode d’administration

BESPONSA est destiné à une administration intraveineuse. La perfusion doit être administrée en

1 heure.

Ne pas administrer BESPONSA en injection rapide ou bolus intraveineux.

BESPONSA doit être reconstitué puis dilué avant l’administration.

L’administration de BESPONSA doit être effectuée par cycles de 3 à 4 semaines.

Pour les patients devant bénéficier d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques (GCSH), la

durée de traitement recommandée s’étend sur 2 cycles. Un troisième cycle peut être envisagé pour les

patients qui n’obtiennent pas une RC/RCh et une négativité de la MRD après 2 cycles. Pour les

patients ne devant pas bénéficier d’une GCSH, 6 cycles au maximum peuvent être administrés. Tout

patient n’obtenant pas de RC/RCh au cours de 3 cycles doit interrompre le traitement (voir

rubrique 4.2 du Résumé des Caractéristiques du Produit).

Le tableau ci-dessous présente les schémas posologiques recommandés.

Pour le premier cycle, la dose totale recommandée pour tous les patients est de 1,8 mg/m

par cycle,

administrée en 3 doses fractionnées les Jours 1 (0,8 mg/m

), 8 (0,5 mg/m

) et 15 (0,5 mg/m

). Le

Cycle 1 s’étend sur 3 semaines mais cette durée peut être étendue à 4 semaines si le patient obtient une

RC ou RCh, et/ou pour permettre une résolution de la toxicité.

Pour les cycles suivants, la dose totale recommandée est de 1,5 mg/m

par cycle, administrée en

3 doses fractionnées les Jours 1 (0,5 mg/m

), 8 (0,5 mg/m

) et 15 (0,5 mg/m

) pour les patients

obtenant une RC/RCh ou de 1,8 mg/m

par cycle administrée en 3 doses fractionnées aux Jours 1

(0,8 mg/m

), 8 (0,5 mg/m

) et 15 (0,5 mg/m

) pour les patients n’obtenant pas une RC/RCh. Les cycles

suivants durent 4 semaines.

Schéma posologique pour le Cycle 1 et les cycles suivants en fonction de la réponse au

traitement

Jour 1

Jour 8

Jour 15

Schéma posologique pour le Cycle 1

Tous les patients :

Dose (mg/m

Durée du cycle

21 jours

Schéma posologique pour les cycles suivants en fonction de la réponse au traitement

Patients ayant obtenu une RC

c

ou une RCh

d

:

Dose (mg/m

Durée du cycle

28 jours

Patients n’ayant pas obtenu une RC

c

ou une RCh

d

:

Dose (mg/m

Durée du cycle

28 jours

Abréviations : NAN = numération absolue des neutrophiles ; RC = rémission complète ; RCh = rémission

complète avec récupération hématologique partielle.

+/- 2 jours (respecter un intervalle d’au moins 6 jours entre les doses).

Pour les patients obtenant une RC/RCh, et/ou pour permettre une résolution de la toxicité, la durée du cycle

peut être étendue jusqu’à 28 jours (c.-à-d., un intervalle sans traitement de 7 jours débutant le Jour 21).

La RC est définie comme < 5 % de blastes médullaires et l’absence de blastes leucémiques dans le sang

périphérique, la récupération complète des numérations sanguines périphériques (plaquettes ≥ 100 × 10

et NAN ≥ 1 × 10

/l) et la résolution de toutes les atteintes extramédullaires.

La RCh est définie comme < 5 % de blastes médullaires et l’absence de blastes leucémiques dans le sang

périphérique, la récupération incomplète des numérations sanguines périphériques (plaquettes

< 100 × 10

/l et/ou NAN < 1 × 10

/l) et la résolution de toutes les atteintes extramédullaires.

Intervalle sans traitement de 7 jours débutant le Jour 21.

Instructions concernant la reconstitution, la dilution et l’administration

Utiliser une technique aseptique appropriée lors des procédures de reconstitution et de dilution.

L’inotuzumab ozogamicine (dont la densité est de 1,02 g/ml à 20 °C/68 °F) est sensible à la lumière et

doit être protégée des rayons ultraviolets au cours de la reconstitution, de la dilution et de

l’administration du traitement.

Le délai maximal entre la reconstitution et la fin de l’administration doit être ≤ 8 heures, avec

≤ 4 heures entre la reconstitution et la dilution.

Reconstitution :

Calculer la dose (en mg) et le nombre de flacons de BESPONSA nécessaires.

Reconstituer chaque flacon de 1 mg à l’aide de 4 ml d’eau pour préparations injectables, afin

d’obtenir une solution à usage unique de 0,25 mg/ml de BESPONSA.

Remuer doucement le flacon pour faciliter la dissolution. Ne pas secouer.

Inspecter visuellement la solution reconstituée en vue de détecter toute particule ou coloration

anormale. La solution reconstituée doit être limpide à légèrement trouble, incolore et

essentiellement exempte de particules visibles. Si observation de particules ou coloration, ne

pas utiliser la solution.

BESPONSA ne contient aucun conservateur bactériostatique. La solution reconstituée doit

être utilisée immédiatement. Si la solution reconstituée ne peut pas être utilisée

immédiatement, elle doit être conservée au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C) pendant 4 heures

au maximum. À conserver à l’abri de la lumière et ne pas congeler.

Dilution :

Calculer le volume requis de solution reconstituée nécessaire pour obtenir le dosage approprié,

en fonction de la surface corporelle du patient. Prélever cette quantité du/des flacon(s) à l’aide

d’une seringue. À conserver à l’abri de la lumière. Toute solution reconstituée non utilisée doit

être jetée.

Ajouter la solution reconstituée dans un récipient pour perfusion avec une solution injectable

de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9 %), jusqu’à l’obtention d’un volume nominal total de

50 ml. La concentration finale doit être comprise entre 0,01 et 0,1 mg/ml. À conserver à l’abri

de la lumière. Il est recommandé d’utiliser un récipient pour perfusion constitué de

polychlorure de vinyle (PVC) (avec di-2-éthylhexylphtalate [DEHP] ou sans DEHP), de

polyoléfine (polypropylène et/ou polyéthylène) ou d’éthylène-acétate de vinyle (EVA).

Retourner doucement le récipient pour perfusion afin de mélanger la solution diluée. Ne pas

secouer.

La solution diluée doit être utilisée immédiatement, conservée à température ambiante (entre

20 °C et 25 °C) ou au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C). Le délai maximal entre la

reconstitution et la fin de l’administration doit être ≤ 8 heures, avec ≤ 4 heures entre la

reconstitution et la dilution. À conserver à l’abri de la lumière et ne pas congeler.

Administration :

Si la solution diluée est conservée au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C), il faut la laisser revenir

à température ambiante (entre 20 °C et 25 °C) pendant environ 1 heure avant de l’administrer.

Il n’est pas nécessaire de procéder à une filtration de la solution diluée. Néanmoins, si la

solution diluée doit subir une filtration, l’utilisation de filtres à base de polyéthersulfone

(PES), de polyfluorure de vinylidène (PVDF) ou de polysulfone hydrophile (HPS) est

recommandée. Ne pas utiliser de filtres composés de nylon ou d’un mélange d’esters de

cellulose (MCE).

Conserver la poche intraveineuse à l’abri de la lumière à l’aide d’un revêtement bloquant le

passage de la lumière ultraviolette (c.-à-d., poches de couleur ambrée, marron foncé ou verte,

ou feuille d’aluminium) au cours de la perfusion. Il n’est pas nécessaire de conserver la

tubulure de perfusion à l’abri de la lumière.

Perfuser la solution diluée pendant 1 heure à un débit de 50 ml/h à température ambiante

(entre 20 °C et 25 °C). À conserver à l’abri de la lumière. L’utilisation de tubulures de

perfusion constituées de PVC (avec ou sans DEHP), de polyoléfine (polypropylène et/ou

polyéthylène) ou de polybutadiène est recommandée.

Ne pas mélanger ou administrer BESPONSA en perfusion avec d’autres médicaments.

Les durées et conditions de conservation relatives à la reconstitution, la dilution et l’administration de

BESPONSA sont présentées ci-dessous.

Durées et conditions de conservation relatives à la solution de BESPONSA reconstituée et

diluée.

Délai maximal entre la reconstitution et la fin de l’administration ≤ 8 heures

a

Solution reconstituée

Solution diluée

Après le début de la dilution

Administration

Utiliser la solution reconstituée

immédiatement ou après

l’avoir conservée au

réfrigérateur (entre 2 °C et

8 °C) pendant 4 heures au

maximum. À conserver à l’abri

de la lumière. Ne pas congeler.

Utiliser la solution diluée

immédiatement ou après

l’avoir conservée à

température ambiante (entre

20 °C et 25 °C) ou au

réfrigérateur (entre 2 °C et

8 °C). Le délai maximal entre

la reconstitution et la fin de

l’administration doit être

≤ 8 heures, avec ≤ 4 heures

entre la reconstitution et la

dilution. À conserver à l’abri

de la lumière. Ne pas congeler.

Si la solution diluée est

conservée au réfrigérateur (entre

2 °C et 8 °C), la laisser revenir à

température ambiante (entre

20 °C et 25 °C) pendant 1 heure

environ avant l’administration.

Administrer la solution diluée

par perfusion de 1 heure à un

débit de 50 ml/h à température

ambiante (entre 20 °C et 25 °C).

À conserver à l’abri de la

lumière.

Avec ≤ 4 heures entre la reconstitution et la dilution.

Conditions et durée de conservation

Flacons non ouverts

5 ans

Solution reconstituée

BESPONSA ne contient aucun conservateur bactériostatique. La solution reconstituée doit être utilisée

immédiatement. Si la solution reconstituée ne peut pas être utilisée immédiatement, elle doit être

conservée au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C) jusqu’à 4 heures. À conserver à l’abri de la lumière et

ne pas congeler.

Solution diluée

La solution diluée doit être utilisée immédiatement ou conservée à température ambiante (entre 20 °C

et 25 °C) ou au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C). Le délai maximal entre la reconstitution et la fin de

l’administration doit être ≤ 8 heures, avec ≤ 4 heures entre la reconstitution et la dilution. À conserver

à l’abri de la lumière et ne pas congeler.